Salton Sea

Une histoire de vengeance personnelle

Année de Production : 2001

Date de Sortie : 28 Août 2002

Réalisation : D.J. Caruso

Scénario : Tony Gayton

Avec : Val Kilmer (Tom van Allen / Danny Parker), Vincent D’Onofrio (L’Ourson), Adam Goldberg (Kujo), Doug Hutchison (Morgan), Anthony LaPaglia (Garcetti), Meat Loaf (Bo), Glenn Plummer (Bobby), Peter Sarsgaard (Jimmy The Finn), Josh Todd (Big Bill), Danny Trejo (Little Bill), Deborah Unger (Colette), Shirley Knight (Nancy Plummer), Chandra West (Liz), B.D. Wong (Bubba), Luis Guzman (Quincy)

Nationalité : Américaine

Genre : Action

Durée : 1h 43min.

Titre Original : The Salton Sea

Salton Sea : Résumé

Dans Salton Sea, Tom Van Allen est un trompettiste prometteur marié à une jeune et belle épouse, Liz. Un jour, alors qu’ils sont perdus et demandent leur route, leur vie bascule. Ils sont pris dans un raid violent, une vengeance pour la drogue. Liz est froidement abattue et Tom assiste à toute la scène.

Bien décidé à se venger et à identifier les coupables, Tom devient alors Danny Parker. Danny Parker est un indic accro aux amphétamines et immergé dans le monde de la drogue. Travaillant pour Garcetti et Morgan, deux policiers, Danny balance plusieurs dealers.

Tom/Danny apprend un jour que sa tête a été mise à prix par un Mexicain qu’il a fait enfermer. Désirant assouvir sa vengeance et en même temps rester en vie, Danny décide de réaliser un important deal de drogue afin d’obtenir l’argent nécessaire à sa fuite. Malheureusement son plan ne se déroule pas comme il l’avait prévu.

Dans Salton Sea, Tom Van Allen est un trompettiste prometteur marié à une jeune et belle épouse, Liz. Un jour, alors qu'ils sont perdus et demandent leur route, leur vie bascule. Ils sont pris dans un raid violent, une vengeance pour la drogue. Liz est froidement abattue et Tom assiste à toute la scène. Bien décidé à se venger et à identifier les coupables, Tom devient alors Danny Parker. Danny Parker est un indic accro aux amphétamines et immergé dans le monde de la drogue. Travaillant pour Garcetti et Morgan, deux policiers, Danny balance plusieurs dealers. Tom/Danny apprend un jour…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Pas de lesbienne, juste un bisou entre droguées.

Note des lectrices : Soyez la première !
43

Un film dur, noir, terrifiant et bouleversant. Val Kilmer endosse un rôle complexe, impressionnant et phénoménal. Il est bluffant. Certainement son meilleur rôle. Une mention particulière à Vincent D’Onofrio, totalement méconnaissable en dealer fou et sans nez. Je ne l’avais pas reconnu avant de voir apparaître son nom. Si, si c’est bien le policier Robert Goren de la série New York Section Criminelle. Totalement méconnaissable !

Salton Sea est un long métrage qui ne s’oublie pas facilement. Le sujet est dur et d’actualité, l’univers de la drogue est dépeint avec un réalisme saisissant et l’on se prend rapidement d’affection pour ces hommes et ses femmes, anti-héros par excellence. Rien n’est jamais tout noir ou tout blanc, et les « gentils » ne sont pas ceux que l’on imagine.

Un film à découvrir même si je dois reconnaître qu’il n’y a absolument aucun contenu lesbien. J’ai eu beau chercher, je ne comprends pas que certains l’aient classé dans cette catégorie. Il y a bien un baiser entre deux femmes, au tout début, alors que la caméra balaie le squat où tout le monde se drogue. Mais ce n’est rien. Des gosses paumés, drogués entrain de planer, un baiser entre deux femmes, une dispute entre deux hommes. Ca accroche le regard, c’est tout.

A découvrir pour les excellentes prestations des acteurs et ces personnages jamais manichéens et totalement fous. De beaux portraits.

Salton Sea  ( DVD )

De D.J. Caruso

Avec Val Kilmer, Vincent D'Onofrio, Adam Goldberg, Luis Guzmán, Deborah Kara Unger

Prix : EUR 7,59
25 neufs & occasions à partir de EUR 1,62

4.5 étoiles sur 5 (8 commentaires client)

Salton Sea : Critiques Presse et Récompenses

« C’est un plaisir aussi de retrouver Val Kilmer au meilleur de sa forme et aussi bien dirigé. » Alain Grasset (Le Parisien)

« Val Kilmer, formidable, incarne ce Hamlet des bas-fonds et porte sur ses épaules ce film, où Vincent D’Onofrio campe un magnat de la drogue d’anthologie. » Michel Rebichon (Studio Magazine)

« Un peu branque, un peu sombre, mais tortueux au possible, Salton Sea imbrique polar, Comédie noire et drame avec un bonheur inégal mais Val Kilmer est transcendant. » Sandra Benedetti (Ciné Live)

« Parmi les plus belles réussites du film, le personnage de l’Ourson, campé par Vincent d’Onofrio, est à frémir d’originalité, aussi inquiétant que son Officier Baleine dans Full Metal Jacket. Brrrr ! » Hugo de Saint Phalle (MCinéma.com)

« Les acteurs s’en régalent et en profitent tous, mais le film restera dans les mémoires pour la stupéfiante prestation de Vincent D’Onofrio en dealer nasal. » Gérard Delorme (Première)

« Plaisant, avec quelques beaux numéros d’acteurs, mais un peu factice. » Xavier Leherpeur (TéléCinéObs)

« On regrette que Val Kilmer laisse derrière lui sa coupe de cheveux ergonomique et son style glams-bad cave, seule manifestation de créativité de ce film triste et réactionnaire. » Isabelle Regnier (Le Monde)

« Rien ne sauvera cette pénible série B, ni son scénario poussif, ni l’incohérence de ses ruptures de ton, encore moins sa morale douteuse, le film illustrant, selon la vieille tradition hollywoodienne, le bien-fondé de la justice personnelle. » Eric Quéméré (Zurban)

Salton Sea : Extraits

TOM/DANNY  : Je m’appelle Tom Van Allen ou Danny Parker. Franchement, je n’en ai plus aucune idée. Je vous laisse décider. Oui, vous pouvez peut-être m’aider, mon ami. Vous avez remarqué qu’il ne me reste plus beaucoup de temps. Je vous laisse décider qui je suis. Ange de la vengeance, Judas d’Iscariote, mari affectueux, fils prodigue, Prince du Danemark. Chacun d’entre eux ? Aucun d’entre eux ? Je vous laisse décider. Trompettiste, accro aux amphés. Les amphé. Pourquoi ne pas commencer par là ?

TOM/DANNY  : C’est ici que j’ai atterri. Non, je devrais être plus prudent dans le choix de mes mots. C’est le monde que j’avais recherché. Le pays des fêtes nocturnes perpétuelles. Le jour dévorait la nuit, la nuit dévorait le jour. Les amphés comprimaient le temps comme un piston divin dans un écrasement impressionnant. On se défonçait depuis trois jours ou peut-être quatre. Tweakers, toxicos, shootés allaient et venaient se jurant fidélité éternelle et amour immortel. Tout ça pour réaliser qu’après ces réjouissances, on ne traverserait pas la rue pour pisser sur la tête de notre pote si elle était en feu. Trois jours ou peut-être quatre. Je sais ce que vous pensez. Mais surtout, ne me jetez pas tout de suite, attendez que je vous ais raconté toute mon histoire. Restez vigilant. Il ne faut pas se fier aux apparences.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre