Shiri

Le film non lesbien par excellence

Année de Production : 1999

Date de Sortie : 19 Décembre 2001

Réalisation : Je-Gyu Kang

Scénario : Je-Gyu Kang

Avec : Suk-kyu Han (Jong Won Yu), Min-sik Choi (Mu-young Park), Yunjin Kim (Myung-hyun Lee / Bang-hee Lee), Kang-ho Song (Jang-gil Lee), Derek Kim (Dae-Ho Jung)

Nationalité : Coréenne

Genre : Action, Policier & Thriller

Durée : 2h 05min.

Titre Original : Swiri

Shiri : Résumé

Ryu est un agent des services secrets de la Corée du Sud. Il va bientôt se fiancer à une magnifique jeune femme qui ignore tout de ses activités et mène en parallèle une enquête d’une importance nationale.

Une conspiration terroriste mise en place par la Corée du Nord, cherche en effet à déstabiliser le gouvernement. Lorsqu’un explosif nouvelle génération est volé par un groupe de militaires, la ville de Séoul devient la cible idéale pour une explosion qui décimerait des millions d’habitants. Ryu est prêt à tout pour empêcher le chaos au risque d’y laisser sa vie et celle de la femme qu’il aime…

Ryu est un agent des services secrets de la Corée du Sud. Il va bientôt se fiancer à une magnifique jeune femme qui ignore tout de ses activités et mène en parallèle une enquête d’une importance nationale. Une conspiration terroriste mise en place par la Corée du Nord, cherche en effet à déstabiliser le gouvernement. Lorsqu’un explosif nouvelle génération est volé par un groupe de militaires, la ville de Séoul devient la cible idéale pour une explosion qui décimerait des millions d’habitants. Ryu est prêt à tout pour empêcher le chaos au risque d’y laisser sa vie et celle de…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Rien de lesbien. Encore un film mal classé.

Note des lectrices : Soyez la première !
43

L’histoire commence sur les chapeaux de roues par un entraînement de l’armée comme vous en avez rarement vu. Les Américains ils peuvent aller se rhabiller là ! Parce qu’en Corée, ça ne rigole pas ! Donc j’avoue, dès les premières minutes j’étais déjà accroché. Il y avait tout. Une femme sexy avec un flingue, de l’hémoglobine, des morts, de la violence, et la femme sexy super douée de nouveau. Il manquait juste le sexe et c’était parfait. En même temps, le sexe avait le temps d’arriver, le film durant 2 heures.

Et puis je me suis retrouvée à regarder une chouette histoire policière avec 2 agents spéciaux coréens dont l’un était amoureux d’une jeune et jolie fille vendeuse de poissons. Évidemment il ne lui avait rien dit de son métier et moi, en spécialiste, j’ai tout de suite trouvé la fille trop timide et introvertie pour être honnête. Au bout de 30 minutes je me suis dit « c’est elle la tueuse qu’ils recherchent ! » Pas manqué.

Mais le héros, il lui faut beaucoup plus de temps pour comprendre. Et moi, de mon côté, plus le héros essayait de sauver le monde, plus je me demandais quand est-ce que les lesbiennes allaient bien pouvoir débarquer ! Non parce qu’il faut quand même savoir qu’à la base j’ai acheté ce film parce que le site « spécialisé » Adventice.com l’avait collé dans sa section film lesbien. Oui je prends mon travail au sérieux. Donc j’attends les lesbiennes pour ma magnifique critique et à 1h40 j’ai droit à la fusillade / bagarre de fin et c’est seulement à ce moment-là que je comprends que je me suis fait totalement avoir.

Heureusement, les deux dernières minutes du film montrent le gentil héros discutant avec la fille qui s’est fait voler son identité par la méchante devenue gentille. Et là, la fille malade lui dit que la méchante/gentille aujourd’hui décédée lui a tout appris des poissons, qu’elle ne pouvait pas dormir sans gigoter et qu’elle ne savait pas manger sans en mettre partout.

Alors je m’interroge. Soit le critique chez Adventice est dix fois pire que moi et voit du subtext où il n’y a rien de plus qu’une amitié toute logique, soit il n’a jamais regardé le film ! Je lui laisse le bénéfice du doute mais il peut rêver pour que je rachète un film chez lui.

Sinon, pour ceux que ça intéresse, c’est un film non lesbien d’action très sympa. Il ne vaut pas le prix que je l’ai payé, il y a quelques petites aberrances mais dans l’ensemble ça s’apprécie vraiment. Le scénario est touffu, les personnages forts et admirablement interprétés, la réalisation fantastique, les combats, les fusillades et les explosions sont maîtrisées de bout en bout. En clair on passe un excellent moment sans l’ombre d’une lesbienne.

Shiri - Édition 2 DVD (Version française)  ( DVD )

De Kang Je-gyu

Avec Han Suk-kyu, Choi Min-sik, Kim Yoon-jin, Song Kang-ho, Derek Kim

Prix : EUR 15,74
8 neufs & occasions à partir de EUR 9,56

4.6 étoiles sur 5 (10 commentaires client)

Shiri : Critiques Presse et Récompenses

« C’est effectivement un film d’action, qui mise sur le spectaculaire en multipliant les scènes choc : courses­poursuites, fusillades, explosions… A part l’exotisme, rien de bien nouveau, si ce n’est un arrière­plan politique esquissé. » Philippe Piazzo (Aden)

 « La brutalité de ces images affirme une absence de complexes impensable à Hollywood aujourd’hui et rattache le film à la tradition d’un cinéma d’exploitation, trivial et sans inhibition. » Jean-François Rauger (Le Monde)

« Seul aspect novateur de ce Shiri, décevant au vu des réactions d’enthousiasme qu’il a suscitées à travers le monde, l’histoire d’amour au final teinté d’amertume. » Guillaume Tion (Monsieur Cinéma)

« Les spectateurs coréens, réconciliés, ont fait un triomphe à Shiri : 6 millions d’entrées, battant Titanic. » François Forestier (Télé Obs Cinéma)

« Un film d’action spectaculaire à l’américaine, symbole de la nouvelle vague coréenne. Six millions de spectateurs là-bas. » La rédaction (Le Figaroscope)

« (…) la réalisation elle-même, lourde et outrancière, soulignée par une musique tonitruante, qui tente vainement de rivaliser avec ses modèles hollywoodiens ou chinois. Ça fuse dans tous les coins, mais le réalisateur n’est pas un grand styliste de la pyrotechnie comme John Woo. » Vincent Ostria (L’Humanité)

« (…) Kang Je-Gyu (…) propose un clip réac et maso particulièrement malsain à la gloire du sang versé (des hectolitres) pour défendre ce qu’il croit être la liberté. » Jean-Baptiste Drouet (Première)

« (…) le record historique de 6 millions d’entrées en Corée est l’unique originalité de ce film calqué sur les pires séries B américaines. » Eric Quéméré (Zurban)

Shiri : Extraits

HYUN : Vous désirez ?
RYU : J’avais une petite conversation avec mes amis poissons.
HYUN : De quoi parliez-vous ?
RYU : D’amour.
HYUN : Qu’en pensent-ils ?
RYU : Pour eux, c’est être ensemble jusqu’au bout.
HYUN : Ils savent ce que c’est que la séparation.
RYU : J’imagine. À voir leurs copains vendus…
HYUN : Vous avez déjà vu pleurer un poisson ?
RYU : Ils pleurent comment ?
HYUN : Pleurez sous l’eau, vous verrez. Vous faites la même taille… que mon petit ami ?
RYU : Vous avez déjà vu rire un poisson ?
HYUN : Non.

HYUN : Ne faites pas cette tête. Elle était incollable sur les poissons. Et vraiment, elle venait souvent me voir ici. Vous savez comme son sommeil est agité ? Je la retrouvais sous le lit tous les matins. Et à table, il faut être sur ses gardes. Elle tient si mal ses baguettes qu’elle bombarde les autres ! Écoutez cette chanson. C’était sa préférée.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre