Une série décomplexée et sans tabou

Article lié à la série Sugar Rush

Sugar Rush - Article 01Sugar Rush - Article 02Sugar Rush - Article 03

Sugar Rush est une série britannique apparue sur les écrans en 2005. Initiée par la chaîne Channel 4, elle est basée sur le roman éponyme de Julie Burchill et est produite par Julian Murphy, un spécialiste des séries adolescentes Outre-Manche. Composée de 20 épisodes partagés en deux saisons, elle a un format sitcom de 25 minutes.

Pour information, le titre signifie littéralement « Affluence de Sucre ». Un jeu de mot qui correspond tout à fait à la série et démontre déjà l’omniprésence de l’humour. La dépendance de Kim à sa meilleure amie apparaît de manière flagrante et le spectateur se demande à juste titre jusqu’où cela va la mener.

En effet, l’histoire est contée par Kim qui a 15 ans lorsque la série débute. Elle vient de quitter Londres avec ses parents et son frère pour emménager à Brighton et « passer du temps en famille » selon les dires de son père. Malheureusement, tout n’est pas aussi simple. Nathan est un homme faible constamment dans la lune qui n’a aucune idée de ce qui se déroule sous ses propres yeux. Sa femme, Stella, s’ennuie et le trompe avec le décorateur. Elle ne s’intéresse pas à ses enfants et fuit toute responsabilité parentale. Matt, le petit frère de Kim se promène avec un bocal à poisson sur la tête et crie à tue tête qu’il vient d’une autre planète.

Perdue au milieu de cette famille aussi dysfonctionnelle qu’originale, Kim croise un jour Maria Sweet dite Sugar. Elle tombe immédiatement sous le charme de cette adolescente décomplexée et franche qui vient de voler des sous vêtements et de la faire arrêter par la même occasion. Sugar se moque des conséquences de ses actes et déjà, on comprend que Kim va volontairement se laisser entraîner dans des histoires dont elle ne sortira pas indemne…

Sugar est une adolescente forte et sûre d’elle. Elle a conscience du pouvoir qu’elle a sur les hommes. Elle n’hésite pas à se vêtir de manière provocante pour les allumer et change de petit ami comme de culotte. Elle se défonce très régulièrement à l’alcool et au tabac allant même jusqu’à prendre de l’ecstasy. Elle fait ses propres expériences et entraîne Kim avec elle.

Totalement sous le charme de Sugar, Kim la suit sans se poser de question. Rêvant de s’évader de cette vie qui ne lui apporte aucune satisfaction, elle recherche également un plaisir éphémère dans l’alcool. Jamais aucune série n’a à ce point montré la dérive des jeunes avec l’alcool. Lorsqu’elles boivent, Kim et Sugar ont l’intention de se défoncer. Elles souhaitent oublier et se perdre. Les auteurs ne jugent pas et ne tentent pas d’atténuer cet aspect. Au contraire, ils montrent cette répétition de manière sombre et réaliste en prouvant que Sugar est à chaque fois totalement défoncée quand elle couche avec un garçon. Au point de ne pas se souvenir de ce qui s’est déroulé le lendemain matin.

De ce point de vue là, la prise d’ecstasy est plus anecdotique même si elle tient une place importante dans les deux saisons. Il s’agit d’une expérience pour se déchirer encore plus. Le premier comprimé que partage Kim et Sugar les sépare au lieu de les rapprocher. La seconde fois que Kim se drogue, seule, c’est pour oublier qu’elle vient de tromper Saint. Le plaisir ne vient pas et elle se retrouve à l’hôpital après une overdose.

Sugar Rush - Article 05Sugar Rush - Article 04Sugar Rush - Article 06

Retour à la fiche de présentation Sugar Rush

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

2 commentaires

  1. franchement j’ai adoré… bon déjà j’aime la tv brittanique car ils ont un humour bien à eux que je kiffe, alors là je suis servie.

    entre les voix-off, les scènes où Kim s’imagine des scénarios différents, la famille complètement barge 😀

    sinon, Sugar…. c’est un cas elle! enfin elle atteint son apogée en saison 2…
    saison 1, tu voyais déjà que c’est une manipulatrice mais alors la saison 2 😯

    et puis pour rebondir sur le sujet de la sexualité de Sugar, perso je la vois comme hétéro qui joue avec les gens

    et vraiment dommage qu’il n’y ait pas eu de saison 3 😥

    • WAOU!! Cette série est totalement géniale, j’ai adoré! Pour rebondir sur ce qu’a dit Fofolle je vois Sugar comme une « homo frustrée » pour moi je suis certaine qu’elle aime et est attirée par Kim. Mais peut-être qu’elle n’ose pas traverser le pont…
      Mais bon en même temps je ne suis pas vraiment objective puisque le schéma est étrangement ressemblant…

      ET oui vraiment dommage qu’il n’y ait pas eu de saison 3, la fin de la saison 2 est frustrante!!!! :(

Répondre