Tendre Chantage

Deux bisexuelles diaboliques, manipulatrices et criminelles

Année de Production : 2000

Réalisation : Kevin Tenney

Scénario : Kevin Tenney

Avec : Megan Ward (Rachel Avery), Kristin Minter (Carla), Linden Ashby (Travis Brewer), John Ratzenberger (Clay Fairfield, P. I.), David Dukes (Holden Avery), Hedy Burress (Anne Avery)

Nationalité : Américaine

Genre : Policier & Thriller

Durée : 1h 35min.

Titre Original : Tick Tock

Tendre Chantage : Résumé

Dans Tendre Chantage (Tick Tock en version originale),  Rachel et Carla sont amies depuis le lycée. Alors que Rachel est mariée à un riche et vieil homme d’affaire, Carla aime collectionner les conquêtes. Un jour, tandis qu’elles boivent un verre dans un bar, un homme aborde Rachel et commence à la séduire.

D’abord réticente, Rachel finit par céder aux avances de Travis. Ils passent la nuit ensemble. Le lendemain matin, Travis se rend chez Rachel avec des photos compromettantes prises par Carla et lui demande 100 000 dollars en échange des clichés. Rachel accepte.

De son côté, le détective privé engagé par Holden, le mari de Rachel, file la jeune femme pendant que Carla s’envoie en l’air avec Travis, son amant. Peu de temps après, Carla assassine Holden, bien décidée à faire porter le chapeau à Travis. Malheureusement la machination ne se déroule pas comme prévu.

Dans Tendre Chantage (Tick Tock en version originale),  Rachel et Carla sont amies depuis le lycée. Alors que Rachel est mariée à un riche et vieil homme d'affaire, Carla aime collectionner les conquêtes. Un jour, tandis qu'elles boivent un verre dans un bar, un homme aborde Rachel et commence à la séduire. D'abord réticente, Rachel finit par céder aux avances de Travis. Ils passent la nuit ensemble. Le lendemain matin, Travis se rend chez Rachel avec des photos compromettantes prises par Carla et lui demande 100 000 dollars en échange des clichés. Rachel accepte. De son côté, le détective privé engagé…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Sans intérêt, à éviter.

Note des lectrices : Soyez la première !
24

Un navet de première ! Voilà tout ce qu’il faut savoir. Le scénario à rebondissements est de la même veine que la trilogie SexCrimes et se devine dès l’ouverture. Les actrices pourraient être convaincantes si elles ne surjouaient pas (Megan Ward en tête) et si leurs personnages n’étaient pas aussi stéréotypés. On a encore droit à la brune froide, calculatrice et manipulatrice qui se fait doubler par la blonde écervelée, trouillarde et pleurnicharde qui se révèle en fait être une garce intelligente et surdouée.

Au début, j’ai apprécié le principe de l’horloge qui remonte le temps et présente l’histoire du point de vue d’un autre personnage. Ensuite, cet effet s’est avéré lourd et gênant puisqu’il casse le rythme. Dommage, l’idée de départ était fort intéressante mais elle a été mal exploitée.

Tick Tock est une histoire d’argent. C’est l’histoire de deux femmes cupides qui veulent empocher le gros lot et pour ce faire, décide de monter un plan diabolique consistant à liquider le riche époux de l’une et à ne pas être condamnées grâce à un pigeon qui sera le bouc-émissaire parfait. Malheureusement leur plan ne se déroule pas comme prévu et l’improvisation ne parvient pas à les sauver.

Évidemment, pour surprendre le spectateur et le retenir, le scénariste a eu l’idée géniale de faire des deux femmes manipulatrice et criminelles, des amantes. Effectivement, on connaît déjà ce système. C’est de la même veine que tous ces autres téléfilms de série B sauf qu’ici on n’a même pas droit à une scène d’amour lesbienne mais simplement à un baiser. Ah, j’oubliais le principal ! Au final, la morale est sauve puisqu’elles meurent toutes les deux.

Rien de neuf sous le soleil de Californie. Passez votre chemin sans regret.

Tendre Chantage : Extraits

RACHEL  : J’ai toujours aimé venir ici la nuit, quand tout est désert. Et ça, c’est mon monument préféré. La fameuse tour de l’horloge ! Avant, elle était au milieu du parc du centre-ville mais elle s’est effondrée en 1952. Du coup, on l’a reléguée ici, parmi tous les autres vestiges du passé. Quand j’avais un gros cafard étant petite, c’est là que je venais toujours me réfugier.
TRAVIS  : Comment est-ce qu’on peut avoir le cafard quand on a un gros compte en banque ?
RACHEL  : Je n’ai pas toujours été riche. J’ai épousé un riche. D’ailleurs sa fille dit que j’en veux à son argent.

RACHEL  : Comment tu m’as retrouvée ? Qui t’a donné mon adresse ?
TRAVIS  : Même pas un bonjour ni un « c’était super la nuit dernière ». Rien du tout.
RACHEL  : C’était super la nuit dernière, mais qu’est-ce que tu veux ? (Il lui tend les photos)
TRAVIS  : C’est une situation assez gênante. J’en suis bien conscient. Autant aller droit au but. Si tu veux pas que ton mari voit ses photos, ça te coûtera 100 000 dollars.

RACHEL  : Hier soir, ça ne représentait rien pour toi ?
TRAVIS  : Si, ça représentait 100 000 dollars.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre