La Relation Clarke Lexa sur les saisons 1 à 3

Article lié à la série The 100

Première saison :

La saison 1 de la série The 100 commence plus ou moins avec la décision des dirigeants de l’Arche d’envoyer sur Terre les 100 mineurs emprisonnés pour voir s’ils survivent et, si c’est le cas, de retourner sur Terre.

Bien sûr, la survie est tout à fait possible, l’air est pur et la vie prospère. Après quelques luttes de pouvoir, Clarke prend la tête du groupe. Son caractère posé et réfléchi permet au groupe de survivre et de commencer à s’installer.

Mais un problème survient assez rapidement : ils ne sont pas seuls sur Terre.

Là, on tient la problématique des deux premières saisons : la survie des membres de l’Arche face aux terriens.

Dans cette saison, ils vont combattre les terriens (appelés grounders), qui préféreraient que ce peuple venu du ciel (baptisé skycrew) aille voir ailleurs si l’herbe est plus verte. En parallèle, les dirigeants de l’Arche, voyant la vie possible sur Terre, décident de faire atterrir l’Arche (et donc, crash et éparpillement de la station).

Au fil des affrontements avec les grounders, les dirigeants de l’Arche rencontrent la commandante d’une des tribus : Lexa. Une entente se met en place et la saison se termine avec l’apparition d’une nouvelle menace. En effet, environ 400 personnes vivent dans une sorte de bunker géant de la taille d’une ville (Mount Weather)  et ne sont pas particulièrement aimables.

Deuxième saison :

La menace de Mount Weather pousse l’Arche à s’unir aux grounders afin de les combattre. Les tractations se font par le biais de Clarke et c’est ainsi qu’elle se rapproche de Lexa. Au début, Clarke et elle vont se méfier l’une de l’autre mais leur relation va évoluer vers une  haute estime réciproque et une grande confiance. Et c’est là que cette série post-apocalyptique va devenir intéressante pour ce site puisque c’est à la fin de cette saison que la relation entre Clarke et Lexa va prendre un tournant inattendu.

 

The 100 - Lexa Clarke

Je m’explique : à la veille de LA bataille finale, Lexa rencontre Clarke pour mettre au point les derniers détails de l’attaque contre Mount Weather et elles s’embrassent. Ce baiser est inattendu car, plus tôt dans la série, Clarke était tombée amoureuse d’un garçon, qu’une autre relation semblait se mettre en place avec un autre personnage et donc je ne pensais pas que sa relation avec Lexa allait tourner à la romance.

Un peu plus de détails à propos de cette scène :

Clarke et Lexa discutent de la bataille et Clarke se questionne à propos des affrontements et de son statut de leader. Lexa lui explique alors que, ben c’est comme ça, quand on est chef, faut être prêt à mourir et que dans une guerre, les gens meurent. Il faut bien survivre. Clarke répond alors que la vie devrait être plus que juste survivre. Et là… Lexa l’embrasse ! Et Clarke répond au baiser ! (autant dire que je suis tombée de mon canapé à ce moment là). Mais bon, elles ont un peu autre chose à faire (défoncer Mount Weather, entre autres), du coup elles se séparent, Clarke disant qu’elle n’est pas prête à ça, pas tout de suite.

Du coup, malgré une certaine frustration, j’avais de grands espoirs. Je les imaginais déjà guidant les leurs, main dans la main…

Mais…

Afin de protéger sa tribu, Lexa laisse l’Arche se débrouiller seule face à Mount Weather et part juste avant que la bataille commence.

Autant dire que Clarke lui en veut, surtout qu’à cause de sa désaffection, Clarke se retrouve dans l’obligation de décider de tuer, non pas uniquement les forces armées de Mount Weather, mais carrément tous ses habitants (dont pas mal d’enfants)…

La saison se termine avec Clarke qui, tourmentée par sa décision, quitte son peuple et part vivre parmi les grounders, en solitaire.

(et, pendant plus d’un an, j’ai espéré qu’elle parte rejoindre Lexa)

Troisième saison :

Premier épisode :

Trois mois se sont écoulés depuis la fin de la saison précédente et on retrouve Clarke qui semble vivre très bien seule sur Terre. Et ce même si elle est recherchée par la Nation des Glaces, une tribu de terriens, car le fait qu’elle ait assassiné un peuple entier la désigne pour les grounders comme un être d’une grande puissance et la reine de la Nation des Glaces veut la tuer pour prendre toute sa puissance.

Dans ce premier épisode, Clarke trouve refuge dans une sorte de comptoir commercial en pleine forêt et passe la nuit avec sa propriétaire. Clarke aime donc bien les femmes et pas uniquement Lexa.

Deuxième épisode :

Clarke s’est faite attraper par un grounder qui passe l’épisode à l’amener dans sa tribu. On découvre à la fin de l’épisode que cet homme est en réalité un envoyé de Lexa qui cherche à protéger Clarke de la menace de la Nation des Glaces. Se retrouvant face à celle qui l’a abandonnée dans un moment critique, Clarke crache sa haine au visage de Lexa. Autant dire que la romance dans laquelle je mettais tant d’espoirs semble compromise.

Troisième épisode :

Lexa convoque une assemblée des 12 tribus de grounders afin de proposer l’Arche comme une treizième tribu. De cette manière, elle deviendrait l’égale de la Nation des Glaces et des autres tribus. Elle cherche ainsi à protéger l’Arche et assurer une certaine paix. Elle demande également à ce que Clarke soit la représentante de l’Arche auprès d’elle et un membre du conseil des tribus. Malgré sa haine, Clarke accepte, pour la sécurité des siens.

A la fin de l’épisode, Clarke est convoquée par Lexa et, alors que l’on s’attend à ce qu’elle lui demande de prêter allégeance, c’est elle, Lexa, commandante de 13 tribus qui s’agenouille et lui jure fidélité et loyauté. Revoilà l’espoir ! Mais l’épisode se termine là dessus et revoilà la frustration…

Quatrième épisode :

La reine de la Nation des Glaces défie Lexa en duel car elle estime que l’Arche ne devrait pas faire partie des leurs. Alors que la reine désigne un champion pour ce duel, son propre fils, Lexa décide de combattre elle-même. L’opposition de Clarke à ce combat laisse soupçonner qu’elle tient finalement un peu à Lexa. Clarke va alors essayer de se lier à Roan, le prince/champion, et même de supprimer la reine des Glaces. Évidemment, elle échoue.

Le combat a alors lieu. Clarke se débrouille pour être au premier rang et échange quelques mots avec Lexa avant le début des hostilités (« Je suis contente que tu sois venue. » « Je suis contente d’être là. »). Lexa est blessée mais elle gagne et, au lieu de tuer le prince, elle tue la reine des Glaces et proclame Roan comme roi de la Nation des Glaces (ce qui arrange tout le monde parce que lui, il est plutôt du côté de Lexa, politiquement).

Le soir même, Clarke est dans ses appartements, en robe, toute propre, ce qui change radicalement de d’habitude. On frappe à la porte, c’est Lexa, elle aussi en robe (mais pas ridicule pour autant, ça reste cohérent avec les tenues habituelles). Clarke propose à Lexa de changer le pansement qu’elle porte à la main, et elles discutent tranquillement. Revient sur le tapis le même genre de sujet de conversation qui avait précédé leur baiser « Mais, Lexa, tu ne peux pas penser à autre chose qu’à ta mort au service de ton peuple ? ». Petite pause… vont-elles s’embrasser ?

Et non, Lexa s’en va… mais elles sont réconciliées !

Présentation des personnages :

Clarke :

Sur l’Arche, le moindre délit, considéré comme mettant en péril la survie du groupe, est sanctionné par la peine de mort. Les délinquants mineurs, eux, sont emprisonnés jusqu’à leur majorité puis exécutés. Clarke est condamnée parce qu’elle a soutenu son père (exécuté, bien sûr) qui s’opposait aux dirigeants de l’Arche.

Elle a un fort caractère, mais est plutôt posée, elle réfléchit avant d’agir (enfin, la plupart du temps, il ne faut pas oublier qu’elle n’a que 17 ans). Elle est capable de prendre des décisions difficiles dans l’intérêt du groupe. Si au début certains garçons s’opposent à elle et veulent prendre la tête, elle arrive à avoir des soutiens sûrs et finit par être reconnue comme la dirigeante des 100.

The 100 - Clarke

Lexa :

Au début, Lexa, malgré son jeune âge, commande une des tribus de grounders. Maintenant, elle les dirige toutes depuis qu’elle a réussi à les unir afin de lutter contre Mount Weather.

Elle est très intelligente. Par exemple, elle est capable de manipuler les dirigeants de l’Arche (bien plus aguerris qu’elle à ces jeux-là) pour en savoir plus sur eux, leurs forces et leurs faiblesses. Elle est également impitoyable, son peuple passe avant tout.

The 100 - Lexa

Représentation lesbienne :

Pour l’instant, le couple Clarke-Lexa est le seul couple lesbien de la série même si l’on y voit Clarke avoir une aventure avec une autre femme. Il faut dire aussi que ce n’est pas le sujet principal de la série qui est une histoire post-apocalyptique où la survie est l’unique enjeu. L’homosexualité masculine est également évoquée à travers une simple réplique d’un dialogue.

Le créateur de la série, questionné à propos de l’orientation sexuelle de ses personnages et des conséquences sur le scénario, a précisé que pour lui ce n’était pas important dans cet univers fictif. Il a expliqué que les personnages ont appris de leurs parents à se soucier d’autre chose (comme de survivre après une apocalypse) que de qui aimer et avec qui coucher.

On attend la suite de la saison 3 pour savoir si la relation va reprendre et perdurer ou s’arrêter. Le suspense est omniprésent !

Retour à la fiche de présentation The 100

A propos de Calian

5 commentaires

  1. juste, Lexa n’apparait pas dans la première saison, seule Anya une chef des natifs parle du fait qu’il existe un commandeur et qu’il a, jeune été son second.

    Le commandeur apparait la première fois dans l’épisode 2 de la deuxième saison, alors qu’elle veut la tête de Finn, accessoirement l’amoureux de Clarke.

    Le baiser ne tombe pas vraiment de nul part. Déjà Lexa déclare dans l’épisode 9 de la même saison qu’elle était en couple avec une fille, assassinée après avoir été torturée par la nation des glaces. Sachant que Lexa semble donc aimé les filles, qu’elle est plutôt impulsive dans ses réactions, que les deux jeunes chefs s’entendent malgré des affrontements fréquents, plutôt bien, et que Lexa développe une relation très forte envers Clarke, il est peu étonnant que ses sentiments soient plus avancés qu’un simple respect.
    En plus elle avoue peu de temps avant de l’embrasser qu’elle lui porte des sentiments spéciaux (le fameux « pas tous…pas toi »)

    Sinon oui, malgré le gros délire de beaucoup sur les relations amoureuses dans la série, elles ne sont qu’une dimension normale de la vie des personnages, ce n’est pas du tout une série romantique (cf Arrow par exemple).

    La saison deux était meilleure que la première…pour la troisième…nous verrons !

    • « … Elle ne sont qu’une dimension normale de la vie des personnages », ce n’est pas une série romantique, certes. En fait le gros délire c’est l’impact que peut avoir, la seule relation amoureuse de la serie qui en plus influe sur la suite des événements, sur le public qui regarde cette série. L’intelligence qu’ils ont de ne pas trop en montrer non plus.
      Vu que la majeure partie des gens sont malheureusement formatés par la télé il est important d’avoir ce genre de relation dans une série pour hétéros qui fait un peu évoluer les mentalités sur le lesbianisme.
      On avait eu Willow dans Buffy dont on était sacrément heureuses de se sentir représentées a l’adolescence.
      Cela mérite qu’on s’y attarde et qu’on en fasse un petit délire ouais :) ce n’est pas avec Lword & Co qu’on changera les mentalités, les hétéros ne regardent pas.
      Bon… Ok je suis FAN 😀

      • T’es FAN, t’es sûre ?! Ah ah !
        Oui encore une fois, je suis d’accord avec toi, surtout avec The 100 et l’intelligence pudique dont ils font preuve pour montrer cette relation. Pour une fois, il n’y pas de cliché sur la lesbienne, elle n’est pas servi non plus sans raison pour juste faire plaisir aux spectateurs, puisque effectivement ce n’est pas le sujet principal de la série, même si leur attirance influence très probablement le déroulement de l’histoire.
        Et oui ça fait du bien de « nous » voir dans une série hétéro, sans que se soit un clin d’oeil, un faire-valoir, ou un égarement.
        Dans le même style, y avait Lost Girl, où eux aussi ont eu l’intelligence d’en faire quelque chose de tout à fait « normal »!
        Bref, je suis FAN aussi quoi !! 😀

  2. Je ne suis pas extrêmement fan des séries et où films de ce genre, mais je me suis plongée dans ce résumé que je trouve extrêmement bien fait :)

  3. Purée qu’on est tombées du canapé, un vrai court circuit cérébral, le baiser des deux « leaders » sorti de nul part, même si on avait senti une alchimie on aurait jamais, ne serait ce qu’oser imaginer cela et ce qu’il en suit.

    Après comme je l’ai dit ultérieurement, je n’attend pas à chaque épisode qu’elles s’embrassent, je préfère des actes ou des regards qui montrent clairement leur affection réciproque plutôt que des scènes frivoles et inutiles tout droit sorties de notre 21eme siècle lubrique.
    Ce qui est beau dans cette serie c’est qu’ils arrivent a nous faire ressentir des émotions sur leur relation en toute subtilité, puis un peu de pudeur ça ne fait pas de mal.

Répondre