Le premier épisode de The Handmaid’s Tale sortira le 26 avril

margaret atwood The Handmaid's Tale

L’année dernière nous vous parlions de The Handmaid’s Tale, la nouvelle série dans laquelle Samira Wiley interprète une lesbienne. Nous savons aujourd’hui que le premier épisode de la série sera diffusé le 26 avril 2017 sur la plateforme de vidéos à la demande Hulu.

Pour rappel,  The Handmaid’s Tale est une série de science-fiction en dix épisodes adaptée du roman La Servante Écarlate de Margaret Atwood (qui avait déjà été adapté en film en 1990). Cette histoire dramatique se passe à Giléad, une société futuriste dystopique, totalitaire où la religion a pris le pas sur la politique. Dans cet univers, le taux de natalité extrêmement bas dû à une forte concentration de pollution dans l’atmosphère. Une grande partie de la population est stérile mais à Giléad « un homme stérile, ça n’existe plus, du moins officiellement. Il y a seulement des femmes qui sont fertiles et des femmes improductives, c’est la loi ».

Pour résoudre ce problème de natalité, les femmes sont donc classées en trois groupes (les hommes aussi ont leur propre classification). D’un côté se trouve les Épouses, femmes puissantes qui dominent la Maison. À leurs côté, les Marthas entretiennent simplement la Maison alors que les Servantes écarlates doivent s’occuper de la reproduction. Toutes les femmes « rebelles » sont déportées dans les Colonies pour nettoyer les déchets toxiques.

Parmi les personnages féminins, Offred (interprétée par Elisabeth Moss) et sa meilleure amie lesbienne Moira (jouée par Samira Wiley) seront des Servantes écarlates.

Alors, avril ce n’est pas tout de suite, mais en attendant, voici la bande-annonce de la série :

Vidéo

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Un commentaire

  1. J’adore le livre de Margaret Atwood, un classique pour moi de la SF… Je trouve que l’époque se prête bien à une adaptation…

    Cette dystopie est terrifiante et pourtant si peu dystopique…

    J’attends de voir ce que donnera l’adaptation.

    J’aime beaucoup le personnage de Offred… Une rebelle trash et désespérée. Son amitié avec l’héroïne est aussi très touchante.

    le film m’avait assez plu aussi (Faye Dunaway…), une série peut peut-être mieux encore rendre compte de la dictature puritaine mise en place.

    Par contre dans le livre l’histoire se passe aux État-Unis car l’héroïne part à un moment au Canada. Pour moi Atwood dénonçait une dérive possible du puritanisme aux États-Unis…

    Le puritanisme hypocrite (il est toujours hypocrite), au Proche Orient, en Orient, aux États Unis, comme en Europe (cf la France, la Pologne etc…) a le vent en poupe… Ce genre d’histoire donc me semble la bienvenue.

Répondre