The Infinite Loop

The Infinite Loop

Titre Français : The Infinite Loop

Titre Original : The Infinite Loop

Auteur : Pierrick Colinet, Elsa Charretier

Date de Sortie : 26 Août 2015

Nationalité : Française

Genre : Bandes Dessinées & Comics, Science-Fiction & Fantastique

Nombre de Pages : 112 pages

Éditeur : Glénat

ISBN : 978-2344009529


Interview(s) :

Interview des auteurs Pierrick Colinet, Elsa Charretier pour le site Univers-L.com

Teddy a une vie parfaite. Fonctionnaire, elle vient d'un futur lointain où les hommes ont abandonné les contacts humains et les sentiments amoureux. Les voyages temporels y sont devenus monnaie courante, et les enfants des classes supérieures en profitent pour s'amuser à modifier les grands moments de l'Histoire. Ces altérations entraînent l'apparition instantanée d'anomalies que Teddy a pour mission de répertorier. Jusqu'au jour où l’une de ces anomalies prend forme humaine : une jeune femme dont Teddy tombe instantanément et éperdument amoureuse. Pour la première fois de sa vie sage et sans relief, elle découvre quelque chose de fort. Et…

L'avis d'Univers-L

Histoire
Style
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Un comics lesbien

Note des lectrices : 4.75 ( 2 votes)
73

The Infinite Loop : Quatrième de Couverture

Teddy a une vie parfaite. Fonctionnaire, elle vient d’un futur lointain où les hommes ont abandonné les contacts humains et les sentiments amoureux. Les voyages temporels y sont devenus monnaie courante, et les enfants des classes supérieures en profitent pour s’amuser à modifier les grands moments de l’Histoire. Ces altérations entraînent l’apparition instantanée d’anomalies que Teddy a pour mission de répertorier. Jusqu’au jour où l’une de ces anomalies prend forme humaine : une jeune femme dont Teddy tombe instantanément et éperdument amoureuse. Pour la première fois de sa vie sage et sans relief, elle découvre quelque chose de fort. Et elle doit faire un choix, avant que sa hiérarchie ne découvre l’existence de cette jeune femme…

The Infinite Loop : Avis Personnel

J’étais plus qu’intriguée quand j’ai découvert le sujet de ce comics. Parce que j’aime la science-fiction et le fantastique, mais que d’habitude les héros sont exclusivement hétérosexuels ou, avec un peu de chance, potentiellement bisexuels. Mais là, le pitch de départ nous annonce une femme forte comme héroïne (premier bon point) tombant amoureuse d’une autre femme (second bon point). J’étais donc plus qu’impatiente et l’attente a été longue, très longue.

Honnêtement, dès que j’ai eu le livre, je me suis jetée dessus. J’ai immédiatement été séduite. Ce comics est à posséder impérativement ! Première chose qui m’a plu, la qualité du dessin. Efficace sans être trop chargé, sans trop en faire. Des fois on a l’impression que les dessinateurs veulent nous prouver leur talent et du coup les vignettes regorgent de détails au point de nous perdre. Là, ce n’est pas le cas et j’ai adoré. Ensuite le découpage et les planches sont excellents. On passe d’un grand dessin sur toute la page ou sur les deux pages à de nombreuses petites vignettes. Cela donne une forte impression de dynamisme. On ne s’ennuie jamais et on ignore toujours ce que l’on va trouver sur la page suivante. Un pur bonheur. La couleur est également très réussie et notre héroïne rousse adepte des chemises à carreaux capture la lumière avec classe. Vous serez très vite sous le charme.

Le scénario est complexe à souhait. On sent que les deux auteurs ne nous prennent pas pour des idiots ce qui est réellement appréciable. Ils savent que l’on peut réfléchir et je crois que c’est le détail qui m’a définitivement conquise. Ano, l’anomalie qui doit être corrigée et donc tuée par Teddy pose les questions que nous nous posons avec une candeur géniale. Et en même temps elle n’a pas l’innocence d’un enfant. Elle sait ce qu’elle fait. Le mélange est détonant.

Un dernier mot pour vous dire que la maison d’édition a publié tous les bonus proposés par Pierrick Colinet et Elsa Charretier. On apprend des choses incroyables à la fois sur la genèse de cette bande dessinée et sur les comics books de manière plus générale quand il est question de représenter l’homosexualité.

Franchement, j’ai plus que hâte de lire le tome 2. Quand est-ce qu’il sort ?

The Infinite Loop : Extraits

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

3 commentaires

  1. Alors moi aussi, j’ai adoré The Infinite Loop !! C’est super bien dessiné, par exemple sans rien dévoiler j’aime beaucoup les multiples manières de représenter ce qui se passe dans la tête de Teddy. En plus c’est drôle (Es-tu un raptor ou Usain Bolt? Oui. Idiot.), et effectivement complexe, j’ai du relire certains passages, je suis toujours perdue dans les voyages dans le temps 😀 Et puis finalement, tout tourne toujours autour des mêmes questions, que ça soit dans la vraie vie ou dans les bandes dessinées… J’espère des réponses dans le tome 2 au plus vite !!!
    (et… pour les déménagements, on peut s’entraider peut-être ?? ^^)

  2. Isabelle B. Price

    @syge Ce comics est impérativement à posséder ! Franchement j’ai adoré en plus Glénat a fait ça bien et la qualité de la couverture et du papier est au rendez-vous. N’hésite pas (même si ça va t’alourdir pour ton déménagement).
    Au passage, j’ai corrigé la référence à la bande-dessinée dans ma critique (après une remarque sur Facebook) il est bien question de Comics c’est-à-dire de « bande-dessinée » (parce que comics à la base ça veut dire bande-dessinée) d’influence américaine et non pas de bd franco-belge (qu’on a tendance à appeler bande-dessinée de manière globale en France).

  3. Merci pour cette critique Isabelle. Voilà qui donne carrément envie ! J’en avais entendu parlé me semble-t-il mais ton avis confirme ma première impression : ce comic doit rejoindre ma bibliothèque ! 😉 Excellente nouvelle (enfin sauf pour mon futur déménagement évidemment ! ^_^)

Répondre