interview de Laurel Holloman, l’interprète de Tina Kennard

Interview liée à la série The L-Word

Laurel Holloman

Interview accordée à Lesley Goldberg le 31 Août 2010 pour le site Afterellen.com

« Peut-être qu’il y aura un film The L-Word. Je n’arrête pas d’entendre qu’ils essaient. Je suis totalement partante pour le faire. » Voilà qui est dit : Laurel Holloman déclare qu’elle est volontaire pour réendosser son rôle de Tina Kennard si la série avant-gardiste d’Ilene Chaiken devait s’inviter sur grand écran.

Quant à la vie après Tina, l’emploi du temps de Laurel – à l’exception des quelques mois du printemps dernier où elle a refait équipe avec Angela Robinson et Jamie Babbit (et la fille de Meryl Streep) pour Gigantic, la série diffusée sur Teen Nick – a été principalement employé à l’exploration de son autre talent artistique, la peinture.

AfterEllen.com s’est rapproché de Laurel Holloman alors qu’elle déménageait de son loft de New York et retournait à L.A pour les Emmys afin de discuter avec elle de la vie après The L-Word, de comment trouver un équilibre entre la peinture et la comédie et oui, de son avis sur qui a tué Jenny.

Avec le recul, êtes-vous satisfaite de la façon dont The L-Word s’est achevé ?

Je n’ai jamais vu l’épisode final. Je sais que je le regarderai un jour mais j’ai pensé que ça allait me rendre triste donc je ne l’ai pas regardé. [Rires] J’ai aimé le tourner parce que c’était la dernière ligne droite ; c’était tellement émouvant et c’était vraiment vraiment triste.

Pendant toute la saison 6, j’ai eu l’impression que mentalement, j’allais de l’avant, donc j’ai essayé de rester fidèle au personnage et d’avoir des moments vraiment adorables entre Bette et Tina. Je ne sais pas ce que je pense de cette histoire de « Qui a tué Jenny Schecter ? » Je m’en sortirai avec un « sans commentaires » ! [Rires] J’étais triste que beaucoup de fans soient déçus ; j’aurais aimé qu’on puisse prendre une voie différente.

[Ne pas regarder l’épisode final] n’était pas quelque chose d’intentionnel ; j’étais juste occupée par ma vie et j’ai réalisé que je ne m’étais jamais assise pour regarder la fin. Peut-être que maintenant je vais le regarder parce que ce serait tellement facile de le faire, mais je ne l’ai pas encore fait.

Si la série avait continué, comment auriez-vous vu Bette et Tina dans un an et demi ?

C’est une excellente question. Je les vois ensemble, plus fortes et avec cet équilibre dont elles avaient besoin dans leur relation. Je suis une incurable romantique donc j’aimerais croire qu’elles s’en sortent bien.

Avez-vous regardé The Real L-Word d’Ilene Chaiken ?

Non. Mais je veux le voir. Je suis vraiment excitée qu’elle ait réussi à mettre ça sur pied et je sais qu’elle en a sûrement fait quelque chose d’incroyable. C’est quelqu’un de tellement créatif et fort et je pense qu’elle va continuer à faire des tas de choses formidables. Mais je n’ai pas regardé ça non plus. C’est tout moi ; je ne me pose pas pour regarder la télé. J’ai deux enfants de moins de 5 ans, j’ai peint pour mon site web et pour une exposition à venir pendant que mon mari était en Chine.

Avez-vous lu quoique ce soit sur The Real L Word ?

Non, qu’est-ce que ça donnait ?

Il y a un épisode en particulier qui met en scène une des héroïnes utilisant un gode ceinture.

Waw ! C’est intéressant. Quand je retrouverai L.A. et ma maison câblée avec Showtime, je rattraperai tout mon retard.

Au cours des 6 saisons de The L-Word, y a-t-il jamais eu débat à propos d’une scène de gode ceinture ?

Non, je ne crois pas. Ça n’est jamais parvenu jusqu’à moi. Non, je ne sais rien à ce sujet.

Sans transition, cela fait maintenant presque un an et demi que The L-Word s’est terminé. Que devenez-vous ? Avez-vous participé à beaucoup d’auditions ?

Ouais, je l’ai fait. J’ai fait quelque chose dont j’avais le projet depuis la saison cinq environ : nous avons adopté notre fille et puis nous sommes revenus et avons terminé la sixième saison quand elle avait 4 mois. Déjà, quand j’ai tourné la saison 3, ma fille aînée avait 6 mois. Donc je savais que j’allais vouloir un peu de temps libre – je n’aurais pas eu deux enfants si j’avais voulu enchaîner directement avec un autre boulot – donc j’ai pris un peu de temps et j’ai essayé de me centrer sur des emplois qui conviennent à mon mode de vie et j’ai fait Gigantic à cause de Marti Noxon, qui a travaillé sur Angel et c’était vraiment facile, avec un emploi du temps léger et un rôle sympa. J’ai refusé plusieurs choses et me suis consacrée à la peinture parce que je pouvais contrôler mon emploi du temps.

Je suis allée à New York fin Avril et j’ai vécu dans un loft de peintre jusqu’à cette semaine. J’ai peint en partie pour une expo à L.A et pour le lancement de mon site web. J’avais mes enfants avec moi et ils se sont bien amusés. Maintenant que mon mari est rentré de Chine, nous retournons à L.A. J’essaie juste de trouver la prochaine étape et de voir où j’atterrirai.

Quels projets avez-vous refusés ?

J’ai refusé le rôle principal dans un film indépendant dont je pensais qu’il ne m’apporterait aucun bénéfice d’aucune sorte. J’étais flattée de recevoir l’offre. Ce n’est pas que je ne veuille pas jouer, c’est qu’il y avait déjà d’autres choses en cours et j’étais tellement comblée comme ça que je n’ai jamais arrêté. Je suis tellement centrée sur mon art en ce moment que je n’ai pas vraiment pensé à la comédie.

Vous êtes active sur Twitter, présentant votre processus de création artistique et postant des photos de votre travail. Quelle a été la réaction des fans ?

Je dois beaucoup aux fans pour avoir fait connaître mon art à des personnes qui n’étaient pas mes fans mais juste des fans d’art. Maintenant, je dirais qu’un quart des ventes sont faites par mes fans et tout le reste par des personnes qui sont juste des collectionneurs ou travaillant dans le milieu du home design. Ça a explosé avec une ampleur à laquelle je ne m’attendais pas. C’est génial que les fans me soutiennent autant parce que je me sentais vraiment vulnérable en changeant d’outil artistique mais j’ai senti que je devais le faire. Maintenant, je sais que je ne peux plus arrêter. [Rires]

Retour à la fiche de présentation The L-Word

A propos de Magali Pumpkin

Répondre