The Perfect Family

Une comédie légère sur l'importance d'aimer sans juger

Année de Production : 2011

Réalisation : Anne Renton

Scénario : Paula Goldberg, Claire V. Riley

Avec : Emily Deschanel (Shannon Cleary), Kathleen Turner (Eileen Cleary), Jason Ritter (Frank Cleary Jr.), Richard Chamberlain (Monsignor Murphy), Elizabeth Peña (Christina Rayes), Sharon Lawrence (Agnes Dunn), Michael McGrady (Frank Cleary), Kristen Dalton (Theresa Henessy), Scott Michael Campbell (Father Joe), Angelique Cabral (Angela Rayes), June Squibb (Mrs. Punch), Mandy June Turpin (Susan O’Connor)

Nationalité : Américaine

Genre : Comédie

Durée : 1h 20min.

Titre Original : The Perfect Family


Interview(s) :

Interview d’Emily Deschanel et d’Anne RentonInterview de la Réalisatrice Anne Renton

The Perfect Family : Résumé

The Perfect Family est une comédie d’Anne Renton sorti en 2011.

Eileen Cleary est une catholique pratiquante qui, quand elle n’est pas auprès de son mari, travaille bénévolement pour sa paroisse et passe de nombreuses heures à prier. Lorsqu’elle est nommée pour recevoir le prix de la femme catholique de l’année, Eileen est enchantée.

Mais, pour choisir parmi les différentes femmes nominées celle qui recevra la précieuse récompense, Monseigneur Murphy a besoin de rencontrer les familles de chacune et de découvrir laquelle est la famille « parfaite ». De ce côté-là, ce n’est pas gagné pour Eileen.

Entre son mari qui est un ancien alcoolique, son fils qui veut divorcer et sa fille qui est lesbienne, elle n’est pas encore prête à les accepter tels qu’ils sont…

The Perfect Family est une comédie d'Anne Renton sorti en 2011. Eileen Cleary est une catholique pratiquante qui, quand elle n'est pas auprès de son mari, travaille bénévolement pour sa paroisse et passe de nombreuses heures à prier. Lorsqu'elle est nommée pour recevoir le prix de la femme catholique de l'année, Eileen est enchantée. Mais, pour choisir parmi les différentes femmes nominées celle qui recevra la précieuse récompense, Monseigneur Murphy a besoin de rencontrer les familles de chacune et de découvrir laquelle est la famille « parfaite ». De ce côté-là, ce n'est pas gagné pour Eileen. Entre son mari…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Une comédie fantastique.

Note des lectrices : 3.83 ( 4 votes)
75

The Perfect Family est une Comédie dramatique légère, très agréable à regarder. On ne se prend pas la tête devant ce long-métrage et on s’amuse aux dépends de Mme Eileen Cleary, catholique un peu trop bloquée dans ses préceptes. Bien sûr, dès le départ on sent arriver la fin en forme de happy end où tout le monde est tout beau tout joli où la femme qui avait des préjugés et qui était intolérante change pour accepter ceux qui l’entourent et qui l’aiment. En même temps ce n’est pas grave parce que c’est bien fait !

Les acteurs sont excellents. J’ai particulièrement apprécié l’actrice Kathleen Turner qui interprète le rôle de la mère tout en force et en naïveté. Le Comédien qui joue le mari d’Eileen est aussi intéressant bien qu’en retrait. Jason Ritter est parfait en adolescent attardé qui a fait une erreur un soir de beuverie et qui aujourd’hui essaye de retrouver sa liberté et son droit au bonheur. Et enfin j’ai fondu pour le couple lesbien composé par Emily Deschanel et Angélique Cabral. Elles ont un naturel vraiment agréable à voir et on croit à leur couple du début à la fin.

D’ailleurs, j’ai été plutôt surprise de constater que le couple lesbien avait plus d’importance dans l’histoire que le frère divorcé qui est en couple avec une cougar. Là, les deux femmes amoureuses ont plus de temps à l’écran, s’embrassent à plusieurs reprises, ont des gestes de tendresse l’une envers l’autre alors que le frère passe son temps à cacher la femme qu’il aime. C’était très beau à voir et ce renversement de situation par rapport à ce qu’on a l’habitude de voir dans le traitement des couples homosexuels était très agréable.

L’histoire est assez convenue mais réserve pourtant son lot de surprise. Pour moi la représentation lesbienne dans ce film est intéressante dans le sens où l’on a une famille qui a accepté sa fille telle qu’elle est et une autre qui en est incapable. On comprend aussi toutes les difficultés de Shannon pour parler de son orientation sexuelle, de la femme qu’elle aime, de son mariage et de son enfant. Pas facile quand on a été élevée par une mère qui a une telle vision étriquée de la religion. À ce titre le dialogue où Shannon demande à sa mère ce qu’elle pense elle et que cette dernière répond « Je n’ai pas à penser, je suis catholique. »

Le personnage d’Angela est très positif et dégage un amour, une sérénité et une force comme on en a vu peu dans les films grand public. Elle est lesbienne, c’est évident, elle joue au football et en même temps c’est trop mignon quand Shannon vient la voir pour assister à son match avec sa belle-mère. Il y a vraiment d’excellents moments dans ce film qui font qu’il mérite d’être vu.

Alors oui, même si la fin est un peu facile, je vous le recommande sincèrement. De temps en temps ça fait vraiment du bien ce genre de réalisations.

The Perfect Family : Critiques Presse et Récompenses

Sélection Officielle au Festival du Film de Tribeca en 2011.
Sélection Officielle du Festival Oufest en 2011.

The Perfect Family : Extraits

SHANNON : Allo, maman !
EILEEN : Monseigneur Murphy m’a nominée pour le prix de la femme catholique de l’année.
SHANNON : C’est une super nouvelle, maman. Personne ne le mérite mieux que toi. Pourquoi est-ce que tu murmures ?
EILEEN : Ah heu… Je suis toujours à l’église. C’est un péché de se vanter.
SHANNON : On est jeudi. Pourquoi tu es encore à l’église ? Oh, écoute maman… Je vais être en retard pour le travail.
ANGELA : Pas de caféine !

ANGELA : Quand est-ce que je vais te voir en robe ?
SHANNON : Je te l’ai dit, je suis pour la tradition. Tu vas devoir attendre.
ANGELA : C’est trop injuste. Ma mère a le droit de te voir elle. C’est trop injuste.
SHANNON : Désolée.
ANGELA : En parlant de mamans…
SHANNON : Je sais… Je continue de penser qu’il va y avoir un moment qui aura l’air bon.
ANGELA : Je sais.
SHANNON : Je dois lui dire. Je veux dire… Ça devient ridicule maintenant. Et si tu venais dîner avec moi ce soir ?
ANGELA : Ce soir ?
SHANNON : Oui ! Quoi ?
ANGELA : J’essaie de m’imaginer. Moi avec la famille Cleary pour la première fois depuis six ans. Je peux venir pour le dessert.
SHANNON : Ça m’a l’air très bien.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre