interview de Laurel Holloman, l’interprète de Tina Kennard

Interview liée à la série The L-Word

Laurel Holloman

Interview accordée à Tvguide.com (2005)

Maintenant que Jennifer Beals est enceinte, vous allez devoir faire avec ses problèmes hormonaux sur le plateau. Serez-vous fair-play ?

On est tous doués pour ça maintenant. Je prendrai soin d’elle cette année parce qu’elle a vraiment pris soin de moi.

Est-ce que la grossesse de Jennifer Beals va être incluse dans la série comme le fut la votre ?

Jennifer ne voulait vraiment pas être enceinte dans la série, et tout le monde en est arrivé à la conclusion que ça serait répétitif (arrivant juste après moi). Mais elle aura l’air rayonnante dans ses gros plans !

Vous avez vraiment frappé un coup féministe en dépeignant une femme fortement enceinte ayant des désirs sexuels forts – et en étant très sexuellement attirante pour ceux qui l’entourent.

J’étais vraiment enceinte, j’avais du diabète et j’étais sous insuline ce qui ne me rendait pas vraiment sexy. Mais je voulais qu’une part de quelque chose soit comme une célébration de la grossesse et du corps de la femme. Je pensais que c’était très progressif. Et beaucoup de femmes ont un fort désir sexuel dans la dernière période de leur grossesse, ce qui est intéressant.

Félicitation pour votre bravoure. Vous étiez presque nue dans certaines scènes d’amour et totalement nue sous l’eau pour votre scène dans la piscine.

Et j’avais gagné 30 livres ! Pendant que je le faisais, je ne me disais pas que c’était courageux ou quoi que ce soit. J’aimerais regarder ma carrière quand je serais plus âgée et me dire « Hey, j’ai vraiment fait des choses dures ». En tant qu’actrice, c’est l’une des choses les plus cool que j’ai jamais faites. J’ai aussi fait The incredibly true adventure of two girls in love (L’incroyable histoire vraie de deux filles amoureuses) quand j’étais jeune, dans le rôle d’une jeune lesbienne butch. Donc très tôt, je suis passée au-dessus de la vanité et des notions préconçues de ce à quoi j’étais supposée ressembler.

Vous aviez quelques scènes chaudes avec Helena, en particulier dans la piscine. Rachel Shelley va-t-elle revenir même si vos personnages se sont séparés ?

Oui ! Helena sera définitivement de retour. C’est un bon supplément, et c’est un régal de jouer avec Rachel Shelley. J’étais enceinte de 7 mois dans cette scène.

Votre situation vous a-t-elle déjà fait rire ? Vous étiez très enceinte, une femme hétérosexuelle mariée dans la réalité qui fait l’amour avec de superbes femmes dans la série.

C’était assez comique la 1ère fois que j’ai eu à faire une scène d’amour enceinte. J’étais dans la piscine, et Rachel et moi étions en train de rire parce que le bébé donnait des coups de pieds ! C’était facile de faire des scènes d’amour enceinte avec Rachel et Jennifer. Je ne sais pas si j’aurais pu faire ça avec un homme (rires).

En parlant d’hommes, quelle a été la réaction de votre mari ?

Il (Paul Macherey, concepteur de production à Hollywood) était très fier de moi. C’est un artiste, donc il ne me dira jamais quoi incorporer dans mon art, de la même façon que moi je ne lui dirais jamais quoi concevoir.

Vous avez passé la plus grande partie de votre grossesse devant la caméra.

Dans le 1er épisode, j’étais enceinte de 4 mois 1/2, et j’ai travaillé jusqu’au jour où j’ai perdu les eaux.

Wow !

Je ne l’ai pas fait jusqu’au dernier épisode. J’ai eu une césarienne en urgence, comme Tina. Pendant mon dernier jour, j’étais supposée avoir une réunion avec Ilene Chaiken. J’ai perdu les eaux et je suis allée à l’hôpital durant la scène en salle de travail. J’ai dû refaire des prises pour l’épisode final 5 semaines après la naissance de mon bébé. C’était très intéressant; ils ont vraiment bien fait la césarienne en urgence, après que j’en ai eu une vraie.

Parlons de l’art imitant la vie ! Est-ce que l’histoire de Tina a toujours été écrite de sorte à inclure la procédure médicale d’urgence ?

Oui. Ils voulaient montrer à quel point la naissance peut être imprévisible. Ce qui est le cas ! Je n’avais personnellement aucune intention d’avoir une césarienne. (rires)

Pouvez-vous nous donnez quelques indices à propos de la prochaine saison ?

Tout le monde revient, et balance tout ce que vous attendez par la fenêtre. Il y aura beaucoup de retournements. Et encore, il y a des choses qui n’ont pas été montrées à l’écran. Ca ne finit pas toujours d’une manière parfaite.

S’il-vous-plaît, plus de souffrances pour Jenny. On ne peut plus le supporter.

Les choses vont aller mieux pour elle. Mais pour certains personnages là où vous pensiez que tout allait bien ça ne sera pas le cas.

Interview Tina Kennard 1Interview Tina Kennard 2Interview Tina Kennard 3

Retour à la fiche de présentation The L-Word

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre