Le Journal Secret d’Anne Lister – The Secret Diaries Of Miss Anne Lister

Une adaptation réussie d’un journal codé

Année de Production : 2010

Réalisation : James Kent

Scénario : Jane English

Avec : Maxine Peake (Anne Lister), Anna Madeley (Mariana Belcombe), Susan Lynch (Isabella Tib’ Norcliffe), Christine Bottomley (Ann Walker)

Nationalité : Britannique

Genre : Drame, Romance

Durée : 1h 30min.

Titre Original : The Secret Diaries of Miss Anne Lister


Interview(s) :

Interview de la scénariste Jane English
Interview de l’actrice Maxine Peake, l’interprète d’Anne Lister

Le Journal Secret d’Anne Lister – The Secret Diaries Of Miss Anne Lister : Résumé

Dans le Yorkshire du XIXe siècle, une riche orpheline, Miss Anne Lister, vit avec son vieil oncle et sa tante qui espèrent tous les deux qu’elle fasse au plus tôt un très bon mariage qui la rende heureuse et leur assure un héritier, sans se douter le moins du monde que pour sa part, cette dernière espère conquérir le cœur de Miss Mariana Belcombe. Lorsque celle-ci fait savoir qu’elle va épouser par convenance le vieux et très riche veuf Charles Lawton, Anne Lister se sent trahie et réalise que, malgré tout l’amour que Mariana éprouve encore pour elle, leur relation ne mène nulle part. Avec l’aide de Tib, elle s’amuse un temps aux dépens de l’innocente Miss Browne, mais elle prend alors conscience que cette passade ne l’aidera pas à rénover le Hall de Shibden dont elle doit devenir l’héritière. Elle décide donc de prendre sa vie en main …

Dans le Yorkshire du XIXe siècle, une riche orpheline, Miss Anne Lister, vit avec son vieil oncle et sa tante qui espèrent tous les deux qu’elle fasse au plus tôt un très bon mariage qui la rende heureuse et leur assure un héritier, sans se douter le moins du monde que pour sa part, cette dernière espère conquérir le cœur de Miss Mariana Belcombe. Lorsque celle-ci fait savoir qu’elle va épouser par convenance le vieux et très riche veuf Charles Lawton, Anne Lister se sent trahie et réalise que, malgré tout l’amour que Mariana éprouve encore pour elle, leur relation…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Culte. Un incontournable lesbien.

Note des lectrices : 4.28 ( 2 votes)
71

“I Love and only love the fairer sex / And thus beloved by them in turn / My heart revolts from any other love than theirs” (Anne Lister, 1821, Halifax, West Yorkshire)

“J’aime uniquement le beau sexe/ et j’en suis donc aimée en retour/ Mon Cœur se révolte contre tout autre amour que le leur”

The Secret Diaries of Miss Anne Lister est l’adaptation pour la télévision, par la BBC, d’un authentique journal codé rédigé par une jeune femme appartenant à la meilleure gentry du Yorkshire au début du XIXe siècle. Ce journal est actuellement considéré comme la preuve la plus ancienne de l’existence d’une femme se disant, se pensant et vivant comme une lesbienne « moderne », c’est-à-dire une femme aimant exclusivement les femmes, les désirant et voulant vivre le reste de sa vie avec une femme en rejetant tout autre mode de vie plus conventionnel. Le film, de 90 minutes, s’attarde sur les années 1812-1815, c’est-à-dire sur la première relation sérieuse d’Anne Lister avec une de ses voisines, Miss Mariana Belcombe et se termine par la rencontre d’Anne Lister avec Ann Walker – celle qui deviendra sa compagne. Il a été diffusé pour la première fois en France le dimanche 21 novembre lors du festival Chéries-Chéris, au Forum des Images, à Paris.

Le film se concentre sur un tournant dans la vie d’Anne Lister et montre comment et pourquoi elle renonce à son histoire passionnelle mais sans lendemain avec Marianna pour construire un amour plus adulte mais également plus intéressé avec Miss Ann Walker. Le film est magistralement porté par une photographie et des images très soignées, une interprétation très convaincante de Maxine Peake, des décors naturels et historiques qui nous transportent vers cette Angleterre géorgienne également en transition, qui entre dans l’ère de la Révolution industrielle du charbon et de la vapeur.

Quelle découverte ! Quelle révélation ! Comme on semble loin de l’Angleterre des sœurs Brontë, alors même que toutes ces femmes ont vécu à la même époque et dans les mêmes endroits : Anne dévale la même lande déserte et battue par les vents que Catherine et Heathcliffe, les héros maudits des Hauts de Hurlevent. Mais en elle, aucune timidité, aucun frein, car elle fait partie de la classe sociale des élites et le monde semble lui appartenir.

On est étonné de découvrir cette femme résolue, volontaire, qui fait face, seule contre tous et parvient à imposer son choix : vivre en maître dans son manoir avec la femme qu’elle s’est choisie malgré les attaques et les commérages de son voisinage. On découvre également une société qui accepte, plutôt mal gré que bon gré, les lubies de celle qui représente la seigneurie locale – surtout après avoir obtenu l’appui de Miss Ann Walker, car finalement, même s’il s’agit d’une union lesbienne non conventionnelle, l’histoire se termine sur un arrangement qui est assez typique pour l’époque : un « mariage » de raison qui écarte Miss Anne Lister des autres jeunes filles à marier de la région.

Le Journal Secret d’Anne Lister – The Secret Diaries Of Miss Anne Lister : Extraits

ANNE LISTER : Il y a une chose que je désire, sans laquelle ma vie dans ce monde semble impossible.

ANNE LISTER : Je ne suis pas née pour vivre seule. Je dois avoir quelqu’un à mes côtés. C’est de l’aimer et d’en être aimée que je pourrais être heureuse.

MRS PRIESTLEY : Melle Lister, pardonnez-moi… Vous tous… nous avons une grande nouvelle. La ravissante Mariana Belcombe va épouser Charles Lawton.

ISABELLA NORCLIFFE : Anne ?

TOUS LES PRESENTS : Félicitations !

MARIANNA BELCOMBE : Merci !

Aparté entre Marianna et Anne qui a entraîné celle-ci à part :

MARIANNA : Je voulais te le dire.
ANNE : Épouse-moi.
MARIANNA : Ça ne change rien pour nous.
ANNE : Épouse-moi.
MARIANNA : Tu me fais mal.
ANNE : Épouse-moi et vis avec moi à Shibden.
MARIANNA : Reprends-toi.
MRS PRIESTLEY : Venez, ma chère.

À Shibden Hall, entre Anne Lister et la timide Ann Walker en présence de Mrs Priestley

ANNE LISTER : Vous devez partir immédiatement.
ANN WALKER : Mais notre entreprise…
ANNE LISTER : Vous ne devriez pas y être impliquée. Vous avez un intendant pour cela. Les gens insinuent des choses… qui pourraient vous empêcher de trouver un mari.
ANN WALKER : Je… Je ne… Je ne veux pas… me marier.
ANNE LISTER : Comment ?
ANN WALKER : Je ne veux pas d’un mari.
MRS PRIESTLEY : Vous ! Par quel moyen contre nature l’avez-vous amenée à cette idée.

Un commentaire

  1. Mar 1 Nov 2011 10:02

    je l’avais vu à l’époque à la tv puis revu en DVD et mon constat est resté le même; trop court!!

    comme le dit Raf, c’est plié-pesé un peu vite à mon goût mais c’est bien quand même 😉

    Maxine Peak et Anna Madeley jouent très bien.

    la BBC peut recommencer quand ils veulent, ils sortent vraiment des programmes de qualité 😎

Répondre