The Thorny Rose

Le SM comme moyen de ressentir les choses

Affiche : The Thorny Rose

Année de Production : 2008

Réalisation : Carrie Schroder

Scénario : Kendra Hillman

Avec : Kelley Rae O’Donnell (Emily), Katharine Heller (Maîtresse Mia), Emily Casey (Angela)

Nationalité : Américaine

Genre : Court-Métrage, Drame

Durée : 9 minutes

Titre Original : The Thorny Rose

The Thorny Rose : Résumé

Une thérapeute se rend chez une dominatrice afin de dépasser un blocage qui l’empêche de vivre. Alors qu’elle arrive à ressentir la détresse des gens et à percevoir leurs émotions, elle est totalement incapable de ressentir la moindre chose de son côté.

Quand Mia, la dominatrice, réalise qu’elle n’est d’aucune efficacité, elle explique à sa cliente que sa copine vient de la quitter pour son frère et qu’elle ne s’en remet pas. Emily la réconforte et Mia retrouve alors tout son pouvoir…

Une thérapeute se rend chez une dominatrice afin de dépasser un blocage qui l’empêche de vivre. Alors qu’elle arrive à ressentir la détresse des gens et à percevoir leurs émotions, elle est totalement incapable de ressentir la moindre chose de son côté. Quand Mia, la dominatrice, réalise qu’elle n’est d’aucune efficacité, elle explique à sa cliente que sa copine vient de la quitter pour son frère et qu’elle ne s’en remet pas. Emily la réconforte et Mia retrouve alors tout son pouvoir…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Une question de pouvoir...

Note des lectrices : Soyez la première !
53

Ce court-métrage est une étrange surprise qui m’a vraiment beaucoup plu. Une femme rousse du genre de Bree dans Desperate Housewives, arrive dans une sorte de temple du sado-masochisme en se présentant tout naturellement. Elle est spontanée et un tout petit peu mal à l’aise mais elle a pris sa décision et elle va aller jusqu’au bout. La secrétaire totalement déconnectée de la réalité est absolument géniale et crédible. On a toutes au moins une fois dans notre vie rencontré une secrétaire comme ça.

Bref, notre Bree qui en fait se nomme Emily suit la « Maîtresse Mia » toute de cuir vêtue qui lui attache très rapidement les mains en l’air avec une lanière de cuir et commence son travail. Mais bon, Emily est vraiment une thérapeute qui aime comprendre les choses et, vraiment curieuse, commence à poser des questions. Mia les ignore jusqu’à ce que notre psy censée se taire et subir, tape juste et touche le point sensible de notre dominatrice. Elle a pleuré parce qu’elle vient de se faire larguer.

Mia se livre un tout petit peu avant de reprendre ses esprits et de retourner à son travail. On n’est pas là non plus pour s’appesantir sur sa vie totalement ratée. Donc elle reprend son boulot mais comprend bien vite qu’elle a beau tout essayer, Emily ne ressent rien. Alors qu’elle s’apprête à renoncer, Emily lui explique qu’elle a besoin de ressentir quelque chose parce qu’elle n’y arrive pas et Mia la gifle avant de lui caresser le visage, parvenant enfin à toucher la thérapeute. Elle retrouve là tout son pouvoir et offre à Emily exactement ce qui l’avait amenée ici.

C’est une véritable prouesse d’avoir réussi à pousser autant le discours de la soumission et de la domination tout en n’ignorant rien de la psychologie féminine dans un court-métrage de moins de 10 minutes. Certains films de 2h sont déjà complètement passés à côté du sujet alors qu’ils avaient bien plus de temps. Comme quoi, le talent, ça ne s’invente pas.

The Thorny Rose : Extraits

EMILY : Mon nom est Emily. Je crois que je connais déjà le vôtre en fait. Comment êtes-vous arrivée à faire ce travail ? J’espère que vous ne m’en voulez pas de demander. Je suis simplement curieuse. Je suis une thérapeute diplômée… Je trouve les décisions de la vie absolument fascinantes.

EMILY : Vous avez pleuré avant ?
MIA : Quoi ?
EMILY : Vous avez pleuré ?
MIA : Ce n’est pas à propos de moi.
EMILY : Je suis désolée. Je pensais juste que vous voudriez peut-être en parler.
MIA : Ma petite amie m’a quittée.
EMILY : Oh non ! Je suis vraiment désolée.
MIA : Elle m’a quittée pour un homme.
EMILY : Non !
MIA : Mon frère en fait !

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre