Tomboy

Une fillette de 10 ans se fait passer pour un garçon

Année de Production : 2011

Date de Sortie : 20 Avril 2011

Réalisation : Céline Sciamma

Scénario : Céline Sciamma

Avec : Zoé Héran (Laure/Mickaël), Malonn Levana (Jeanne), Jeanne Disson (Lisa), Sophie Cattani (La mère), Mathieu Demy (Le père)

Nationalité : Française

Genre : Adolescence, Drame

Durée : 1h 24min.

Titre Original : Tomboy


Interview(s) :

Interview de Céline Sciamma

Tomboy : Résumé

Laure est une jeune fille de 10 ans. Après le déménagement de ses parents, elle arrive dans un nouveau quartier. Là, elle fait la connaissance de Lisa et de sa bande de copains. Lorsque Lisa lui demande comment elle s’appelle, Laure n’hésite que quelques secondes et déclare qu’elle se nomme Mickaël.

Et c’est ainsi que, dans la peau d’un garçon, Laure, qui n’était jusqu’alors qu’un garçon manqué a l’opportunité d’en devenir un vrai aux yeux des autres. Elle joue au football torse nu, se baigne en caleçon et se révèle un garçon comme les autres. Mais un garçon intéressant et différent dont Lisa tombe bientôt amoureuse.

Malheureusement l’été prend fin et le secret de Laure est bientôt découvert…

Laure est une jeune fille de 10 ans. Après le déménagement de ses parents, elle arrive dans un nouveau quartier. Là, elle fait la connaissance de Lisa et de sa bande de copains. Lorsque Lisa lui demande comment elle s’appelle, Laure n’hésite que quelques secondes et déclare qu’elle se nomme Mickaël. Et c’est ainsi que, dans la peau d’un garçon, Laure, qui n’était jusqu’alors qu’un garçon manqué a l’opportunité d’en devenir un vrai aux yeux des autres. Elle joue au football torse nu, se baigne en caleçon et se révèle un garçon comme les autres. Mais un garçon intéressant et…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Sensible et émouvant. Un incontournable.

Note des lectrices : 4.29 ( 5 votes)
56

J’avais adoré le premier film de Céline Sciamma, Naissance des Pieuvres, sorti sur les écrans français en 2007. C’était donc avec une grande impatience que j’attendais l’arrivée de Tomboy. Et, chance phénoménale, grâce à l’association Festival Ecrans Mixtes, j’ai eu la chance de le découvrir ce soir en avant-première, chez moi, à Lyon. La salle était pleine, la réalisatrice présente à la fin pour débattre et le film incroyable.

Il aura fallu tout juste un an, d’avril 2010 à avril 2011 pour que Céline Sciamma mette cette histoire sur pied. Et quelle histoire ! Comme je l’ai déjà dit sur le forum et ailleurs, la quête d’identité, je l’avoue, ça marche toujours sur moi.

Laure est une fillette qui ressemble à un garçon. Tant au niveau de ses tenues vestimentaires que de ses passions pour le foot et les autres jeux plutôt habituellement réservés aux garçons. Lorsqu’elle rencontre sa nouvelle voisine, Lisa, et que cette dernière lui demande comment elle s’appelle tout en pensant que Laure est un garçon, celle-ci saute sur l’occasion et fait croire qu’elle se nomme Mickaël. Il est beau de voir, dès le début, que si cette occasion ne s’était pas présentée, Laure n’aurait certainement jamais pu changer d’identité ainsi. Mais voilà, à l’origine de toute cette histoire, il y a une petit confusion !

La force de cette histoire est de parvenir à créer un suspense en enchaînant des scènes cruciales pourtant banales et tirées de la vie quotidienne. Le repas de pâtes, le bain des deux sœurs, Laure et Jeanne, qui se battent, la lecture d’un livre… Il y a un côté très réaliste et en même temps très idyllique qui contraste avec le mensonge que Laure a mis en place.

On rit à certains moments, on est ému à d’autres, on s’inquiète la minute suivante pour Laure parce qu’on se prend d’affection pour le personnage dès les premières minutes. La scène de nudité intégrale qui apparaissait obligatoire pour que le spectateur soit sûre que Mickaël est une fille et partage ses craintes et son ressenti est très bien amenée. C’est très court et en même temps très parlant. C’est très loin du voyeurisme ambiant et par la suite, on sait qu’on n’a pas besoin d’y revenir.

Parce que finalement ce qui va nous intéresser après ce sont tous les efforts que va déployer Laure pour rendre Mickaël crédible. Est-ce que si elle joue au foot torse nu, les garçons vont réaliser qu’elle est une fille ? Sait-elle correctement cracher ? Peut-elle les accompagner à l’étang sans risque que son secret soit découvert ? Et comment faire pour uriner debout ? Autant de questions qui vont occuper les pensées de notre héroïne et les nôtres par la même occasion.

Les acteurs sont excellents avec une mention spéciale à Zoé Héran qui possède un charisme et un visage impossible à oublier. Elle incarne parfaitement ce personnage et il est impressionnant de se dire qu’elle n’a que 10 ans et qu’elle est loin d’être une actrice expérimentée. Mon coup de cœur va cependant à Jeanne, la petite sœur interprétée par Malonn Levana. Je ne sais pas comment une enfant de 6 ans qui ne sait même pas lire peut arriver à retenir autant de texte. Une chose est sûre, elle est parfaite dans le rôle de la petite sœur espiègle, parfois jalouse de sa grande sœur mais aussi en admiration devant elle. Il y a ce juste milieu qui rend le personnage réaliste et c’est très fort de voir la manière dont les deux actrices arrivent à faire croire qu’elles sont sœurs.

Un excellent long-métrage qui aborde la question de l’identité, du désir et de l’image que l’on renvoie. Pour la petite histoire, il y a un énorme travail sur les couleurs et notamment cette surabondance de rouge et de bleu. Et quand Laure/Mickaël est en rouge et bleu, elle porte tout simplement les couleurs de Wonder Woman et de Superman qui, bien avant elle, ont eu des identités secrètes.

Un film très intéressant sur l’enfance qui ne nie en rien la violence et la difficulté d’être un enfant. Devient-on adulte quand on se prend cette violence des autres de plein fouet ? Bonne question.

Tomboy : Critiques Presse et Récompenses

Compétition Officielle au Festival International du Film de Berlin 2011.
Grand Prix du Jury aux Teddy Awards 2011.

Tomboy : Extraits

LISA : T’es nouveau ?
LAURE : Ouais, on est arrivés hier.
LISA : Tu veux pas me dire comment tu t’appelles ?
LAURE : Michaël. Je m’appelle Michaël.

LISA : Hé ! C’est Michaël, le nouveau du bâtiment C.

LAURE : Tu coupes pas trop pour pas que maman le voit. Et surtout, tu coupes droit.
JEANNE : Oui, je suis pas débile.

LA MÈRE : T’as dit à tout le monde que t’étais un garçon ? Pourquoi t’as fait ça ?

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Un commentaire

  1. perso j’ai adoré ce film! les actrices sont époustouflantes, l’histoire superbe.

    je suis allée le voir avec une pote hétéro et elle a trouvé très bien aussi et très bien joué. comme vous disiez plus haut, le film s’adresse à tout le monde 😎

Répondre