Top 10 des histoires d’amour lesbiennes qui finissent bien

Producing AdultsNuméro 10 : D’un Amour à l’Autre (Producing Adults) : Parce que j’aime ce côté un peu irréel des pays du nord. Ce froid glacial qui rapproche nos deux héroïnes et qui sépare le couple hétérosexuel. Les dialogues sont peu présents et les silences jouent un grand rôle. En plus il y a une sorte de bienveillance et de respect vis-à-vis des erreurs que l’on peut commettre mais qui nous permettent d’avancer. Si à cela on ajoute une scène d’amour géniale avec ce côté réaliste des vêtements qu’on n’arrive parfois pas à enlever entre deux femmes magnifiques, je dis bingo. C’est tout ce que j’attends de ce genre d’histoire.

And Then Came LolaNuméro 9 : And Then Came Lola : C’est mon film lesbien sexy et sensuel. Une sorte de péché mignon. Je sais, certaines diront que sa présence dans ce classement est totalement injustifiée. Pas de problème, j’assume. J’assume le fait d’être tombée sous le charme de Jill Bennett dès le premier regard, d’avoir craqué pour le sourire irrésistible d’Ashleigh Sumner et de trouver la scène d’amour très bien réalisée. Oui, il y a des défauts au niveau du scénario mais l’histoire est également pleine de fraîcheur et dégage quand même un côté léger et sympathique ainsi qu’un happy end juste idéal. Si on rajoute à cela de nombreuses petites blagues lesbiennes, je reconnais que c’est pour moi une belle romance qui finit bien.

It's in the waterNuméro 8 : It’s in the Water : Parce que c’est une comédie romantique pas si légère qu’elle veut bien le faire croire. Le tout se déroule dans une petite ville anglaise où il est dur d’être différent et de sortir de la norme. Surtout dans la bonne société. Et notre héroïne va choisir de sortir volontairement de cette norme. Je suis tombée sous le charme de Grace immédiatement. Son coming out à Alex est magnifique dans le sens où elle le fait avec un naturel déconcertant. On sent qu’elle a quelques réticences mais une fois que c’est dit, c’est dit. Et puis le baiser à l’hôpital et la scène d’amour… Rien à dire, je succombe à chaque fois. Il faut dire que le personnage de Spencer est également très réussi. C’est juste dommage que le couple d’hommes n’ait pas plus d’importance. Mais pour une fois que les femmes volent la vedette, on ne va pas s’en plaindre non plus !

Nina's Heavenly DelightsNuméro 7 : Les Délices de Nina (Nina’s Heavenly Delights) : C’est définitivement une histoire d’amour romantique qui finit bien comme je les aime. On a une héroïne qui a quitté sa famille pour exister par elle-même sans pour autant cesser de les aimer. Quand elle rentre à la maison, elle a peur de décevoir ses parents en étant juste elle-même, celle qu’elle a mis si longtemps à trouver. Forcément, elle va tomber amoureuse d’une femme et tout va aller pour le mieux. Jusqu’au clash et à la pseudo rupture avant la superbe réconciliation finale. Tous les codes du genre sont respectés et bien utilisés. Mon seul regret c’est aujourd’hui la gentillesse de la relation. On aurait aimé plus qu’un petit bisou à contre-jour mais on pardonne parce que c’est très bien fait.

DebsNuméro 6 : DEBS : Parce que ce film est tout simplement génial. J’adore la bande son très rythmée, le scénario terriblement farfelu et en même temps si basique quand il est question du couple Amy/Lucy, les actrices toutes excellentes (ah Jordana…) et les répliques cultes à mourir de rire. Mon seul regret c’est le fait que la scène d’amour ait été censurée. Mais à part ça, je crois que c’est l’un des plus beaux débuts de scène d’amour qu’il m’ait été donné de voir dans un film. Parce que ça commence comme tout sauf comme une scène d’amour. Un excellent long-métrage maîtrisé du début à la fin qui assume son côté décalé. J’avoue, j’aimerais vraiment qu’Angela Robinson puisse un jour réaliser la suite qu’elle a déjà commencé à écrire.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre