Un Amour Inattendu

Une mère de famille divorcée succombe au charme de sa patronne

Affiche : Un Amour Inattendu

Année de Production : 2002

Réalisation : Lee Rose

Scénario : Lee Rose

Avec : Leslie Hope (Kate Mayer), Wendy Crewson (Nally Mac Hays dite Mac), Margo Martindale (Maggie), D.W.Moffett (Jack Mayer), Allison Pill (Samantha Mayer), Brent Spiner (Brad), Curtis Butchart (Adam Mayer), Elisabeth Franz (Dorothy)

Nationalité : Américaine

Genre : Drame, Romance

Durée : 1h 30min.

Titre Original : An Unexpected Love

Un Amour Inattendu : Résumé

Un Amour Inattendu (A Unexpected Love en version originale) est un film de Lee Rose sorti en 2002.

Kate est une jeune femme mariée et mère de deux enfants. Un jour, elle réalise que son mariage et sa vie ne sont pas ce qu’elle souhaitait. Elle n’aime plus son mari et reste avec lui par convenance personnelle. Refusant de tirer un trait sur ses chances de bonheur, elle explique à Jack qu’il serait préférable pour tous les deux de divorcer. Celui-ci accepte et lui laisse la garde des enfants. Kate se met en quête d’un emploi.

Elle est bientôt embauchée par Mac, une jeune femme qui lui propose un emploi de secrétaire dans son agence immobilière. Kate est ravie et se lie d’amitié avec Mac. Elle réalise finalement qu’elle est amoureuse de sa patronne, ouvertement lesbienne, et entame une relation avec celle-ci.

Kate, ne pouvant vivre dans le mensonge, décide de révéler à sa famille qu’elle est amoureuse d’une femme. Débute alors un long et difficile parcours du combattant où Kate va avoir besoin de courage pour assumer cette nouvelle liaison.

Un Amour Inattendu (A Unexpected Love en version originale) est un film de Lee Rose sorti en 2002. Kate est une jeune femme mariée et mère de deux enfants. Un jour, elle réalise que son mariage et sa vie ne sont pas ce qu'elle souhaitait. Elle n'aime plus son mari et reste avec lui par convenance personnelle. Refusant de tirer un trait sur ses chances de bonheur, elle explique à Jack qu'il serait préférable pour tous les deux de divorcer. Celui-ci accepte et lui laisse la garde des enfants. Kate se met en quête d'un emploi. Elle est bientôt embauchée…

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Un téléfilm réussi et touchant à découvrir.

Note des lectrices : 4.43 ( 2 votes)
58

Un excellent téléfilm qui traite de la difficulté de refaire sa vie vers la quarantaine et qui plus est, de découvrir son attirance pour une femme quand on est une femme qui a un passif hétérosexuel et des enfants. Parce que si l’homosexualité féminine est relativement tolérée et acceptée, la perception de celle-ci change complètement quand la principale intéressée à des enfants d’une précédente union et qu’elle était jusqu’à présent uniquement attirée par des hommes.

Kate, en donnant une chance à sa liaison avec Mac, est obligée de faire son coming-out auprès de ses amies (qu’elle partage avec son ex-mari), de son ex-mari (qui la menace de lui retirer la garde leurs enfants), de ses enfants (notamment sa fille qui est adolescente et en âge de comprendre) et de sa famille (surtout sa mère catholique ultraconservatrice qui la renie).

Le problème réside surtout dans le fait que ce téléfilm a été écrit pour la télévision et que par conséquent, il étouffe sous une nuée d’obligations bien pensantes et de généralités (il faut être tolérant, il faut donner sa chance à chacun, choisir d’être heureux.). De plus, ces banalités assénées régulièrement ne sont pas contrebalancées par le rythme du téléfilm. Les Américains nous ont habitués aux créations sans le moindre temps mort, rapides où l’action prime sur les grands discours. Un Amour Inattendu ne respecte aucune de ces règles. Les personnages semblent plus parler et imaginer les conséquences de leurs actes que vivre leur « vie » et découvrir celles-ci au fur et à mesure.

C’est la première fois que je pense cela, mais pour une fois, j’aurais préféré plus d’action, de vécu. J’aurais préféré voir la vie de Kate et Mac, leurs rendez-vous, leur découverte l’une de l’autre, la création de leur intimité avec tout ce que cela comporte, plutôt que de voir Kate se poser sans cesse des questions et analyser tout ce qu’elle vit au fur et à mesure qu’elle le vit. C’est comme si le téléspectateur avait besoin qu’on lui dise la difficulté de ce que les personnages traversent parce qu’il n’aurait pas pu le comprendre tout seul en voyant les images. Dommage.

Il n’empêche que c’est un téléfilm à découvrir.

Discussion sur le Forum à propos d’Un Amour Inattendu

Un amour inattendu / An Unexpected Love ( This Much I Know ) [ Origine Néerlandais, Sans Langue Francaise ]  ( DVD )

De Lee Rose

Avec Leslie Hope, Wendy Crewson, D.W. Moffett, Alison Pill, Margo Martindale

Prix : ---
0 neufs & occasions à partir de

5.0 étoiles sur 5 (1 commentaires client)

Un Amour Inattendu : Extraits

KATE  : Parce que si vous êtes une femme qui avance à grands pas vers la quarantaine et que malheureusement vous avez commis l’erreur magistrale de croire que vouloir élever ses enfants c’était une bonne chose, que le plus important c’était d’être une mère et une épouse, que vos enfants ont grandi et n’aspirent qu’à s’en aller, que votre mariage tombe en miette, il faut bien faire quelque chose même si vous n’avez aucune expérience professionnelle et si toute la journée vous entendiez cette chanson débile sur la solitude alors je vous jure que vous resteriez planté là vous aussi !

MAGGIE  : Waou waou. Pas de mains baladeuses Mac.
MAC  : Je suis homosexuelle. Maggie pense que c’est hilarant de faire des blagues homophobes sur le sujet.
KATE  : Vous aimez les femmes ?
MAC  : Mais rassurez-vous, ce n’est pas contagieux.
MAGGIE  : Je parie qu’elle n’a jamais vu de lesbienne d’aussi près. Ça alors, on se demande comment c’est possible en 2002.
KATE  : Non, non, non. J’en ai rencontré quelques unes, seulement je trouve que vous n’avez pas le genre.
MAC  : J’ai une chemise de bûcheron, je peux la mettre.
MAGGIE  : J’ai essayé une fois, c’est pas ma tasse de thé.
MAC  : Personne t’a vraiment demandé.
MAGGIE  : Je suis désolée.
MAC  : Mais si ça vous ennuie.
KATE  : Non, non, à vrai dire, je trouve que ça vous rend encore plus intéressante que je le croyais.
MAC  : Ah oui.
KATE  : Je me suis mal exprimée. Ce que je voulais dire c’est que j’estime que les gens ont le droit d’être ce qu’ils sont. Peu importe ce qu’ils sont.

MAGGIE  : Elle te plaît. Ça se voit.
MAC  : Vas-tu cesser de me caser à tout prix avec toutes les femmes qui franchisent le seuil de cette porte ? Tu veux que je te dise, c’est idiot. Parce que tu penses que quelqu’un qui est homosexuel aime forcément toutes les personnes du même sexe. Et cela sans aucune distinction. Qu’on est des créatures qui ne dorment pas, toujours à l’affût de notre prochaine victime. Mais détrompe-toi, certaines d’entre nous choisissent et ne tiennent pas à coucher avec toutes les femmes de la planète. Ce qui, entre parenthèses, si c’était le cas, inclurait les mères de famille. Alors oui, je l’aime bien. Flash spécial, je t’aime bien aussi, mais j’ai pas envie de coucher avec toi. Pigé ?

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre