Interview de Kate Jenkinson, l’interprète d’Allie Novak

Interview liée à la série Wentworth

Kate Jenkinson - Wentworth

Interview accordée à Elaine Atwell le 1er août 2016 pour le site Afterellen.com

Attention : gros spoilers de la saison 4 dans ce qui suit !

Kate Jenkinson a gagné nos cœurs avec son rap en interprétant Allie Novak dans la saison 4 de Wentworth. Elle est rapidement devenue l’un des membres du couple lesbien le plus aimé de ces derniers temps. Alors que le dernier épisode de la saison 4 a dévasté beaucoup de fans, Kate m’a rejointe sur Skype (oui, je me nourris de votre jalousie !) pour parler de Ballie et des raisons pour lesquelles nous devrions regarder la saison 5.

Bon, est-ce que vous êtes déjà en train de tourner la saison 5 de Wentworth ?

On est fin prêts. On a reçu des ordres : on n’est pas autorisés à parler de la saison 5, mais j’ai l’impression que les gens savent que la saison va se faire, donc voilà.

Oui, tout le monde sait qu’elle a été renouvelée et que le tournage est sur le point de commencer. Ça doit être dur de ne pas en parler en ce moment. Vous devez être bombardée de messages par les médias et les fans concernant le dernier épisode de la saison 4.

Oui, davantage des fans très enthousiastes que des médias.

Et encore vous n’êtes pas sur Twitter, ce serait mille fois pire là-bas.

Oui, j’étais sur Twitter il y a trois ans peut-être. Je travaillais sur une série aux États-Unis, et ils m’avaient très fortement conseillé de créer un compte, que ce serait dans mon intérêt. Donc j’en ai créé un, c’était marrant pendant la série, mais j’ai réalisé que c’était un peu effrayant d’être aussi exposée au public. En revanche, j’aime vraiment Instagram ! Je suis nouvelle — ça fait trois semaines que je suis dessus —, mais j’aime le côté artistique, c’est sympa.

Vous avez visiblement une forte communauté de fans qui suivent tous vos faits et gestes.

J’aimerais en être la seule responsable, mais tout cela est entièrement dû à la popularité de la série, que je remercie.

Alors, toutes ces réactions — beaucoup de colère, beaucoup de chagrin, il y a eu beaucoup d’émotions fortes concernant Ballie tout au long de la saison —, qu’en pensez-vous ?

Je les comprends parfaitement, parce que je suis passée par là moi aussi. Je ne l’ai pas vu arriver lors du tournage de la saison 4 l’année dernière. Je ne l’ai pas du tout vu venir et je crois que personne ne l’a vu venir. Je crois que j’ai eu la même réaction que les fans lorsque j’ai découvert ça pour la première fois. J’ai été complètement prise par surprise et je me suis dit « Ok, comment ça va fonctionner maintenant ? Comment une série continue à marcher sans son personnage central ? ».

C’est ce qu’on se demande tous.

Oui, et égoïstement, ça veut dire que je ne travaillerai plus avec Dan, et ça me bouleverse. Et qui est Allie sinon l’amour de la vie de Bea ? J’avais tellement de questions, mais en y réfléchissant et en en parlant avec Danielle — qui est incroyablement philosophe et qui avait vu les choses sur le long terme bien mieux que moi —, j’ai commencé à changer d’avis sur le fait de savoir si c’était une bonne idée ou non. Je crois que, même si c’est bouleversant et même si Dan va sans aucun doute me manquer sur le plateau, c’est très très courageux pour une série de faire ça.

Et venant de Wentworth, je trouve que c’est logique parce que ce monde n’est pas sûr. Le monde de Wentworth n’est pas sûr. Personne n’est en sécurité, même si vous êtes Top Dog. Même si vous êtes le personnage principal. Donc, je trouve que c’est une décision courageuse de la part des producteurs. Et puis, on verra ! On verra ce qui ressortira de ça. Mais, de mon côté, j’aime regarder des programmes qui prennent des risques, et j’ai l’impression que c’est ce qu’on a fait.

Sans nul doute. Est-ce bizarre de penser qu’Allie va devoir avancer et se demander qui elle sera sans Bea ? En plus, vous et Danielle aviez cette alchimie incroyable qu’on ne voit qu’une fois dans une vie. Est-ce que cette alchimie est apparue comme par magie ou avez-vous l’impression d’avoir dû travailler pour la créer ?

Je crois que c’est un mélange de beaucoup de choses. Évidemment, Danielle est une actrice extraordinaire. Rien qu’en étant à côté d’elle, vous ne pouvez pas vous empêcher d’être abasourdie et émerveillée, exactement comme Allie avec Bea. Il y a donc ça d’une part, et puis, on s’est vraiment appréciées mutuellement en tant que personnes, et ça aide toujours parce qu’alors on n’est pas obligées de faire semblant d’aimer l’autre. On appréciait sincèrement la compagnie l’une de l’autre ; on se trouve mutuellement très drôles. Je crois que tout cela aide.

Mais, le plus important c’est que les personnages et le scénario étaient très bien écrits et que cette relation était un vrai cadeau des scénaristes qui ont créé cette magnifique histoire d’amour. Et puis, on a juste joué nos rôles.

Lorsque j’ai parlé à Danielle, elle m’a dit qu’elle avait fait des tests d’alchimie avec plusieurs autres actrices qui avaient auditionné pour le rôle d’Allie (et elle a également fait leur éloge), mais elle a dit que vous apportiez une certaine légèreté, douceur au rôle. Et c’était vraiment agréable, une vraie bouffée d’air frais tout au long de la saison. Mais, c’était aussi assez osé d’apporter ça dans une audition pour une série aussi noire.

Honnêtement, lorsque j’ai lu les scènes pour l’audition, je n’ai pas trouvé que le personnage était écrit pour être très léger. Souvent dans les scènes pour les auditions, on voit si le personnage est insolent, drôle, etc. Il y avait certains de ces éléments chez Allie, mais je crois que les producteurs visualisaient peut-être un personnage un peu plus sombre, un peu plus endommagé par la vie. Ça aurait également été une option tout à fait viable, et je suis sûre que ça aurait donné un personnage très intéressant, mais légèrement différent.

Dans mes réflexions propres concernant le personnage, je me suis dit qu’il en faudrait beaucoup pour que Bea tombe amoureuse de qui que ce soit, vu tout ce qu’elle avait traversé. Il lui fallait un petit plus pour qu’elle baisse sa garde et tombe amoureuse d’une femme. Et donc, qu’est-ce qui la touche chez Allie ? Je crois que j’ai juste toujours imaginé Allie comme quelqu’un de chaleureux, de réconfortant, comme un oreiller ou une couverture ou quelque chose du genre. Je pense qu’on a tous eu des partenaires qui faisaient disparaître tous les problèmes du monde lorsqu’on les enlaçait. Et je sentais qu’Allie devait être cela. Elle avait besoin d’être l’antithèse et le remède de Bea qui a cette noirceur et ces cicatrices intérieures. Allie devait être son opposé.

Du coup, même si Allie a clairement ses propres démons et a un passé très sombre, je me suis dit qu’il fallait qu’elle ait cette légèreté et une espèce de charmante irrésistibilité. Sinon, je n’aurais simplement pas cru que Bea puisse tomber amoureuse d’elle.

Retour à la fiche de présentation Wentworth

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre