La saison 2 de Wynonna Earp débute aujourd’hui

Wynonna Earp saison 2

Eh oui, la saison 2 de Wynonna Earp débute bien en même temps que la sortie de la saison 5 de Orange is the New Black, c’est-à dire aujourd’hui.

Nous n’avons pas encore référencé Wynonna Earp sur le site, mais la série canadienne a beaucoup fait parler d’elle sur Internet depuis la diffusion de sa première saison l’année dernière.

Entre ses héroïnes badass, son univers fantastique et le couple lesbien WayHaught, les critiques sont quasiment unanimes.

Voici le synopsis de la série qui est adaptée du comics de Beau Smith :

Descendante du légendaire as de la gâchette Wyatt Earp, l’effrontée Wynonna Earp n’a peur de rien. De retour dans sa ville natale, elle combat les vampires et autres démons tués par son arrière-arrière-grand-père, qui reviennent hanter les vivants à cause d’une malédiction qui pèse sur sa famille depuis plusieurs générations. Grâce à des dons exceptionnels et d’improbables alliés, la jeune femme traque les créatures surnaturelles.

Si Wynonna est hétéro, sa sœur cadette, Waverly, elle, ne l’est pas et rencontre, dès le deuxième épisode de la première saison, la jeune policière Nicole Haught, qui ne la laissera pas indifférente.

En plus de cette relation entre les deux femmes, la série nous présente un univers fantastique complexe avec des personnages féminins forts, bien écrits et une complicité touchante entre les deux sœurs aux caractères pourtant opposés.

Si vous n’avez pas encore vu la saison 1, voici la description qu’en faisait Heather Hogan sur Autostraddle l’année dernière :

Wynonna Earp [est une] série qui nous donne l’impression que Jessica Jones et Bo Dennis ont eu un super bébé canadien, ont désigné Buffy Summers comme étant sa marraine, et l’on élevé au fin fond du Texas.

En parlant de Lost Girl, notez qu’Emily Andras qui avait travaillé sur cette série est aussi la créatrice de Wynonna Earp. La ressemblance entre les univers des deux séries n’est peut-être donc pas si surprenante que ça.

Vidéo

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Un commentaire

  1. Je suis une adepte des séries fantastiques sur les vampires, de True Blood à Buffy, et dernièrement The Strain, et si celle-ci dévoile en plus des personnages de femmes aimant les femmes, voilà une raison de plus pour vite acheter le coffret de la saison 1, je fonce !

Répondre