Yolo

Une vampire lesbienne amoureuse d'une mortelle...

Affiche : Yolo

Année de Production : 2013

Date de Sortie : 23 Avril 2013

Réalisation : Marie Grahtø Sørensen

Scénario : Marie Grahtø Sørensen

Avec : Julie Andersen (Kimmi), Stephania Potalivo (Sally), Frederikke Dahl Hansen (Nancy)

Nationalité : Danoise

Genre : Court-Métrage, Fantastique & Science-Fiction

Durée : 22 : 00 minutes

Titre Original : Lækre til vi dør

Yolo : Résumé

Trois lycéennes passent une nuit de débauche dans leur lycée. Kimmi, une vampire, est amoureuse de Nancy, une mortelle.

Mais la nuit, tout est possible. On ne vit qu’une fois !

Trois lycéennes passent une nuit de débauche dans leur lycée. Kimmi, une vampire, est amoureuse de Nancy, une mortelle. Mais la nuit, tout est possible. On ne vit qu'une fois !

L'avis d'Univers-L

Scénario/Réalisation
Casting
Lez/Bi Quantité
Lez/Bi Qualité

Résumé : Barré mais bourré d'énergie.

Note des lectrices : 4.83 ( 2 votes)
55

Difficile de donner un avis sur Yolo même à froid et le lendemain de la diffusion. Le pitch paraît simple mais ne l’est pas vraiment. C’est une vampire dans un lycée fréquenté par des mortels qui tombe amoureuse d’une fille qui n’est pas une vampire mais une mortelle. Donc elle doit faire un double coming out sauf qu’en fait elle n’en fait pas. Au début on croit qu’elle va faire un coming out en annonçant qu’elle est une vampire et donc le fait d’être une vampire aurait pu être une métaphore du fait d’être lesbienne sauf qu’en fait pas du tout.

Après une nuit à faire tout et n’importe quoi dans les couloirs du lycée désert (fumer un joint, jouer à se tirer dessus avec des pistolets en plastique, danser et boire) elles se retrouvent finalement et Kimmi et Nancy se rapprochent et s’embrassent. Leur amie Sally les filme avec son téléphone et puis Kimmi perd le contrôle et mort Nancy faisant d’elle une vampire et de Sally aussi par la même occasion. Pourquoi s’arrêter en si bon chemin me direz-vous ?

Concrètement l’histoire est barrée mais se veut représentative des expériences qu’on fait à l’adolescence je pense. Après la réalisation est très réussie, la bande-son rythmée et il y a un vrai travail sur la photographie et les couleurs. Les actrices sont toutes excellentes avec une mention particulière pour le duo d’amoureuses de tête : Kimmi et Nancy. Elles ont une excellente alchimie et leur attirance est très bien dépeinte.

Au final j’ai passé un moment intéressant à regarder ce court-métrage sans savoir vraiment où il voulait m’emmener. Mais est-ce que c’est vraiment important après tout ?

Yolo : Critiques Presse et Récompenses

Sélection Officielle au Festival Féministe et Lesbien Cineffable 2014.

Yolo : Extraits

Nancy : Comment on sait quand on est amoureux ?

Kimmi : Je ne sais pas. On ne peut pas s’empêcher de penser à l’autre.

 

Sally : À choisir, vous baiseriez plutôt votre père ou votre mère ?

 

Nancy : Tu pourrais être avec une fille ?

Kimmi : Moi ?

Nancy : Oui.

Kimmi : Je ne sais pas. Je ne me suis jamais posé la question.

A propos de Isabelle B. Price

Isabelle B. Price
Créatrice du site et Rédactrice en Chef.Née en Auvergne, elle s’est rapidement passionnée pour les séries télévisées. Dès l’enfance elle considérait déjà Bioman comme une série culte. Elle a ensuite regardé avec assiduité Alerte à Malibu et Les Dessous de Palm Beach avant l’arrivée de séries inoubliables telles X-Files, Urgences et Buffy contre les Vampires.

Répondre