Les sites de rencontres LGBT

Pour parler de tout et de rien.
Répondre
Gingko
Messages : 54
Enregistré le : lun. 3 août 2009 18:53

Les sites de rencontres LGBT

Message par Gingko »

Bonjour à toutes !

je me lance dans un sujet qui, à ma grande stupéfaction, ne semble pas avoir été évoqué sur le site (sinon corrigez-moi !) : les sites internet de rencontres pour LGBT. Vous arrive-t-il d'y aller ? Et si oui, lesquels et quels sont leurs côtés positifs/négatifs ? j'ai personnellement fréquenté Gayvox mais sans y rester très longtemps puisque à chaque fois j'y ai fait des rencontres qui se sont révélées importantes. Je n'en ai plus fréquenté depuis 2010 mais j'ai comme l'impression que cela ne cesse de changer. Vrai ou faux ? Au plaisir de lire vos réponses !!

Chrysalide

Re: Les sites de rencontres LGBT

Message par Chrysalide »

Désinence a écrit : Vous arrive-t-il d'y aller ?
Non, je n'y vais jamais. Je ne suis personnellement pas attirée par les sites de rencontres, car il me manque un contexte qui me parle, qui me donne envie d'aller vers quelqu'un, de lui parler. Je préfère le principe du forum, j'aime évoluer sur ce forum par exemple, il y a tout plein de contextes grâce aux divers sujets de conversation qui sont publics et qui permettent de croiser divers avis, diverses personnalités. Ca j'aime, cette mixité là, mais me retrouver virtuellement en tête à tête avec quelqu'un que je ne connais pas, mais qui s'est intéressé au préalable à moi à première vue après avoir lu ma fiche et/ou éventuellement inversement, ce contexte là, ce cadre là ne m'inspire pas, tout simplement. Enfin je ne suis pas dans l'état d'esprit de vraiment de rencontrer qui que ce soit quand je me connecte sur le net, je suis plus dans l'état d'esprit d'errer libre comme des pixels, curieuse, pouvant découvrir plein de trucs, tout et n'importe quoi et tout en étant libre de rencontrer quelqu'un ou personne, peu importe, mais ce n'est pas mon objectif premier. Alors que la démarche de s'inscrire sur un site de rencontre, c'est vouloir rencontrer quelqu'un peu importe le désir au fond, que ce soit amical, amour, plan cul, etc.

Après je me fais peut-être une idée faussée des sites de rencontres, de leur fonctionnement, mais tels qu'ils sont présentés, dans les pubs notamment, je ne me sens pas du tout attirée.
Je trouve même qu'il y a des thèmes de sites de rencontres effrayants!
Modifié en dernier par Chrysalide le dim. 30 août 2015 21:46, modifié 1 fois.

Chrysalide

Re: Les sites de rencontres LGBT

Message par Chrysalide »

Chrysalide a écrit : mais me retrouver virtuellement en tête à tête avec quelqu'un que je ne connais pas, mais qui s'est intéressé au préalable à moi à première vue après avoir lu ma fiche et/ou éventuellement inversement, ce contexte là, ce cadre là ne m'inspire pas, tout simplement.
Je souhaite ajouter, que dans cette situation là je me sentirai simplement appréciée pour une image, un aperçu figé extérieur, pour des mensurations, pour ma fiche d'identité dans laquelle j'aurai fait le tri, et je ne me sentirai pas moi-même, je me sentirai dans un rôle et ça ne peut pas fonctionner pour moi.

Je tiens juste à préciser que bien évidemment ça ne reste que mon avis personnel honnête, je ne juge pas négativement les personnes qui utilisent les sites de rencontres. C'est à chacun de s'y retrouver. : )

Gingko
Messages : 54
Enregistré le : lun. 3 août 2009 18:53

Re: Les sites de rencontres LGBT

Message par Gingko »

Bonsoir Chrysalide

je trouve tes réponses très pertinentes et intéressantes. Ton point de vue s'entend parfaitement, mais il est vrai, quelles sont nos "chances" de rencontrer quelqu'un quand on vit en province, qu'on a pas forcément envie de sortir dans le "milieu" et qu'en plus, on est timides ? Finalement, j'avais la même opinion que toi des sites de rencontres et au fond, je m'aperçois avec le recul que c'est aussi ce qu'on en fait. Qui t'oblige au fond à mettre un profil totalement idéalisé de la personne que tu souhaites rencontrer ? J'en ai vus, et effectivement ça fait peur... Mais au fond, les meilleures rencontres que j'ai fait sur le net, finalement, ce sont des femmes avec qui, dès le départ, il n'était pas question d'amour mais plus "et si on partageait un bout de bout de chemin en discutant de tout et de rien ?" J'ai passé des soirées de fous rires devant mon écran, concrétisées par des rencontres vraiment sympa. Et au fond, je me suis dit "Pourquoi en faire tout un plat ?"

Avatar du membre
Ltoc
Messages : 46
Enregistré le : ven. 18 juil. 2014 14:29

Re: Les sites de rencontres LGBT

Message par Ltoc »

C'est vrai qu'au début j'avais pas mal d'a priori sur les sites de rencontre, surtout pour cette histoire de profil en me disant qu'on allait me juger simplement en matant ma photo. Mais au final ça peut aussi arriver en vrai même si ce n'est pas exactement pareil. Mais un jour, j'ai finalement sauté le pas et je ne le regrette pas. J'ai fait des rencontres sympas sans absolument m'attendre à plus que de l'amitié et en souhaitant souvent voir les personnes "en vrai". Je sais que j'ai été particulièrement attirée par les profils légers, c'est-à-dire un peu humoristiques ou qui montraient que la personne ne se prenait pas la tête et qu'elle essayait ça pour le fun. C'était aussi mon cas donc je m'y reconnaissais. C'etait une bonne expérience après comme dans la vie de tous les jours, on ne s'entend pas forcément super bien avec toutes les personnes avec qui on discute. mais il se peut qu'on en rencontre avec des intérêts communs !

Chrysalide

Re: Les sites de rencontres LGBT

Message par Chrysalide »

Il y a une réflexion supplémentaire que je souhaitais partager.

Ce que je pense concernant les sites de rencontres, c'est qu'il peut y avoir un aspect très tabou. Peut-être de moins en moins, vu la place importante que prend le net de plus en plus dans la vie sociale de bcp de bcp de monde et dans les médias, je ne sais pas trop.
En gros, là où je veux en venir, c'est qu'une relation qui a pu naître sur le net, peut ne pas toujours être prise au sérieux par des tierces personnes. Et c'est là où un premier aspect tabou peut apparaître > ne pas toujours se sentir à l'aise, par les personnes concernées, d'évoquer l'origine d'une rencontre quand elle vient du net.
J'ai pu m'en rendre compte. Dans l'esprit de bcp, qui dit net, dit vie irréelle pour les désespérés associables qui veulent se créer une fiction pour ne pas finir seuls, et donc conclusion des gens catégoriques négatifs > une relation naissante sur le net, rien de solide juste de la fiction.
Du coup, ça peut aussi entrainer à ce que des personnes qui vivent des relations virtuelles, soient influencées par cette vision des choses et finalement délaissent l'autre, comme si l'autre derrière son écran n'était que fictif, ne souhaitent pas alors s'investir dans la relation en pensant ne vivre que de l'irréel.
Je trouve que c'est fort dommage, car même si des facteurs physiques entre deux écrans, sans donc partager le même espace directement, sont amputés tout en se transformant en rapports spirituels, au final il y a bien un échange réel, un lien réel. Tout est réel, c'est juste une question d'espace, deux mentalités chacune de son côté dans son propre espace où une connexion peut s'établir grâce à un écran. L'écran est juste un intermédiaire. Un médiateur technologique?

Du coup, personnellement, je n'aime pas trop parler de > virtuel (sur le net) et de réel (hors du net). Je trouve qu'on devrait trouver un autre qualificatif que "réel" pour confronter le qualificatif "virtuel". Personnellement je préfère dire "virtuel" et "non virtuel".

D'ailleurs, quand je dis que je ne vais pas sur les sites de rencontres, mais ça veut dire aussi que je ne vais pas dans les clubs de rencontres pouvant organiser des speed dating par exemple. C'est juste une histoire de contexte, mais sans faire de différence entre rencontre sur le net, ou rencontre en chair et en os.
Pour encore illustrer mon idée, évoluer sur ce forum pour moi c'est comme évoluer dans un café, ou dans un lieu public culturel et les contextes que proposent ces lieux correspondent plus à mes goûts, à ma personnalité, pour rencontrer et discuter éventuellement avec d'autres personnalités. A la différence du forum, dans un café par exemple, je ne croiserai pas de [Bot]. :p

C'est tout ce que je voulais ajouter personnellement pour l'instant.

Gingko
Messages : 54
Enregistré le : lun. 3 août 2009 18:53

Re: Les sites de rencontres LGBT

Message par Gingko »

Ltoc a écrit : Mais un jour, j'ai finalement sauté le pas et je ne le regrette pas. J'ai fait des rencontres sympas sans absolument m'attendre à plus que de l'amitié et en souhaitant souvent voir les personnes "en vrai".[...]. C'etait une bonne expérience après comme dans la vie de tous les jours, on ne s'entend pas forcément super bien avec toutes les personnes avec qui on discute. mais il se peut qu'on en rencontre avec des intérêts communs !
Bonsoir Ltoc, je me reconnais tout en fait dans ces propos. Sans parler des histoires d'amour, pas bien différentes au fond des rencontres que l'on peut faire autrement, j'ai aussi fait de belles rencontres amicales ou même simplement de bons moments d'échange avec des personnes souvent étonnantes, et qu'il m'aurait été difficile de rencontrer autrement. Après, la comparaison que fait Chrysalide avec les speed-datings, je ne sais pas, j'ai jamais fait et à priori ça ne m'intéresse pas car pour le coup, si je me réfère à l'image que j'en ai, on est obligés de rencontrer les personnes alors qu'internet laisse une plus grande liberté, je trouve. Enfin, perso, je trouve ça de moins en moins tabou et je connais de plus en plus de couples qui se sont formés ainsi, hétéros ou homos d'ailleurs.

Chrysalide

Re: Les sites de rencontres LGBT

Message par Chrysalide »

Je pense que je reçois tout un paquet de pubs pour les sites de rencontres! :p

Je crois que ce qui me manque dans une rencontre par rapport à un profil, du moins qui a démarré suite à la consultation de profils, c'est un certain mystère dans l'approche de l'autre.
Ca va être imagé ce que je vais décrire, mais j'aime en fait dans une foule, soudainement, me sentir attirée par une présence, avec une éventuelle ouverture pour approfondir un mystère, une attirance, des émotions...

Je voulais vous demander, ça vous est déjà arrivées de vouloir vous inscrire sur un site de rencontres et créer un fake profil pour le fun et voir les réactions d'autrui?? ahah

Avatar du membre
Mira2012
Messages : 2119
Enregistré le : dim. 4 nov. 2012 19:42
Localisation : Paris

Re: Les sites de rencontres LGBT

Message par Mira2012 »

Non, mais cela est déjà arrivée de tomber sur des fakes et c'est fort désagréable.

Chrysalide

Re: Les sites de rencontres LGBT

Message par Chrysalide »

Désinence a écrit :j'ai personnellement fréquenté Gayvox mais sans y rester très longtemps puisque à chaque fois j'y ai fait des rencontres qui se sont révélées importantes. Je n'en ai plus fréquenté depuis 2010 mais j'ai comme l'impression que cela ne cesse de changer. Vrai ou faux ?
Je suis allée faire un tour par curiosité sur le site Gayvox. J'ai vu qu'il y avait la possibilité de feuilleter des pages sans avoir besoin d'être inscrit. J'ai parcouru des profils en ayant juste tapé une recherche des plus basiques. Une centaine de pages ce sont affichées, je n'ai pas feuilleté la totalité, j'ai quand même pris le temps d'en feuilleter plus d'une cinquantaine ce que j'ai trouvé pas mal sans vouloir me précipiter.
Et je voulais faire part de mes réactions en toute honnêteté. : )

Premièrement, j'avais l'impression d'être au supermarché rayon rencontres. Est-ce une impression négative, positive, autre? je n'en sais rien, c'est juste une impression.
Ensuite, en continuant à parcourir j'ai consulté un certain nombre de profils et j'ai eu une pensée pour cette réflexion >
Désinence a écrit :quelles sont nos "chances" de rencontrer quelqu'un quand on vit en province, qu'on a pas forcément envie de sortir dans le "milieu" et qu'en plus, on est timides ?
j'ai trouvé très intimidant la plupart des profils que j'ai croisé, car soit ils ne disent rien et donc c'est à se demander ce qui est recherché, soit il y a majoritairement des précisions dans les profils qui m'ont donné plus envie de fuir qu'autre chose, majoritairement ces précisions là pour donner des exemples > "cherche des femmes qui ressemblent à des femmes, les hommes et les trans passez votre chemin" "cherche des femmes féminines, les androgynes ou autre passez votre chemin" "cherche une fille sans problèmes pour passer des moments joyeux, les dépressives passez votre chemin", "cherche une fille jolie", et j'en passe < pour moi ce sont des précisions plus insultantes qu'autre chose, tout simplement et le plus problématique c'est que ces précisions pouvaient pointer le bout de leur nez dans des profils qui au premier abord pouvaient proposer un descriptif développé et "sympa".
Autre type de profil qui ne m'a rien inspiré de confiant "> aime la vie, il faut en profiter, soyons joyeuses etc" car c'est le genre de truc qui dit tout et absolument rien, j'imagine une personne évoquer sur un site de rencontre qu'elle déteste la vie qu'elle a envie de se flinguer! enfin bref, je mets donc dans les mêmes paniers que les profils sans aucun descriptif qui ne m'inspirent pas grand chose.
Mais aussi les profils qui respirent la prétention de pacotille ne m'ont pas inspirée et il y en avait quelques uns> "je suis bobo, féminine, j'aime les filles cultivées féminines, les discussions intéressantes et les fautes d'orthographe non merci".
Pour finir, encore une fois en toute honnêteté, les profils sans photos ne m'inspirent pas confiance non plus et les profils avec photo me donnent la sensation de figer une illusion. Bien évidemment que des physiques vont m'interpeler plus que d'autres, même au-delà, une manière dont une photo a été prise va m'attirer plus qu'une autre, mais ça ne mettra pas ma timidité en confiance malgré tout, ça aura plus tendance à provoquer un sentiment de fuite en moi.

Par contre, pour les profils qui m'ont inspirée positivement au premier abord, il y en avait qu'un seul véritablement, sur plus d'une cinquantaine de pages, sans me sentir pleinement en confiance en même temps. Au premier abord le descriptif respirait la créativité pleine de naturel, sans aucune exigence stéréotypée, ce qui a retenu mon attention, avec en prime une photo de profil proposant une prolongation à cette impression tout en étant touchante.

> Alors je me dis que je juge clairement une fiche de A à Z (chose qui se passe tout autrement dans mes rapports avec autrui dans d'autres contextes), en arrivant au final à me demander si ce n'est pas tout simplement dû à une cohérence proposée par le site au travers de sa présentation. Du coup, ma question, en quoi est-ce qu'une personne timide peut se sentir à l'aise dans ce cadre là où tout est jugé dans un profil d'entrée de jeu, dans des petites cases? puis il n'y a pas un sentiment de compétition qui se développe avec les autres contacts?

> Autre point de ta remarque, la localisation. J'ai pu me rendre compte que la plupart des bleds paumés ne sont pas énormément représentés voire pas du tout, du coup, ya moyen de se sentir encore plus isolé. Mais peut-être que dans ton cas, tu prévois de pouvoir te déplacer si tu t'entends bien avec quelqu'un d'ailleurs?

S'il y a d'autres sites de rencontres que vous trouvez sympas ou fichus différemment, je me dis que ça pourrait être intéressant de les citer. : )
Mira2012 a écrit :Non, mais cela est déjà arrivée de tomber sur des fakes et c'est fort désagréable.
Quels styles de mauvaises rencontres tu as pu faire? si ce n'est trop indiscret.

Répondre