Cinema: 4K vs Bluray vs Dvd vs...

Vos visionnages inoubliables, vos avis, vos coups de cœur…
Avatar du membre
casca
Messages : 729
Enregistré le : mer. 16 mars 2016 12:27

Cinema: 4K vs Bluray vs Dvd vs...

Message par casca »

Cela fait un petit moment que j'hésite à proposer ce post ne sachant pas trop si la tendance sur ce forum est plus axée sur la consommation de l'image petit format (portable, ordi) ou grand format et si c'est le cas, l'ultra haute définition a toute son importance (tv 4k,3d). Il est vrai que j'ai eu la chance de connaitre le passage du noir et blanc à la couleur sur le petit écran, les petits cinémas de quartier qui ont peu à peu disparu laissant la place à du cinéma multi-salles, et dans l'ordre: le projecteur super 8 à pellicule (cadeau du père Noël pour mes 11 ans 8-) ) , la videocassette, le dvd, le bluray, le 3d et maintenant le 4k.
Faut reprendre son souffle :shock:
Alors, l'idée n'est pas de parler du contenu du film en lui-même mais d'échanger nos avis sur "l'ultime édition" parce que, franchement, c'est la jungle et l'attrape-cinéphile bien souvent garanti! Par exemple, ce serait sympa de le noter en choisissant la même émoticône sur une échelle de 5 et de l'accompagner d'un petit commentaire si le clavier vous démange :mrgreen: :mrgreen: Allez, je me lance.

AVATAR en 3d :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: ( :geek: je triche) Sorti en 2009, 10 ans déjà! De l'immersion totale, du Pandora comme si vous y étiez. J'attends impatiemment les suites qui, avec les nouvelles technologies, devraient nous amener encore plus loin. Je me suis souvent posée la question et si Cameron attendait le plein développement des casques virtuels...

GODZILLA en 4k :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: de Roland Emmerich, sorti en 1998. Du grand n'importe quoi, l'arnaque par excellence! L'image est carrément en dessous du bluray: la honte.

LE 5ème ELEMENT en 4k :geek: :geek: :geek: :geek: de Besson, sorti en 1997. On a franchement l'impression de redécouvrir ce film culte: "Leeloo...T'es où!"

Avatar du membre
casca
Messages : 729
Enregistré le : mer. 16 mars 2016 12:27

Re: Cinema: 4K vs Bluray vs Dvd vs...

Message par casca »

On alimente 8-)

THE REVENANT en 4k :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: Sorti en 2015 de Gonzales Iñarritu. Déjà le bluray était magnifique de netteté mais alors là… la confrontation avec les indiens, la scène avec l’ours est à succomber derechef : la top version! Soyez prévoyantes et pensez quand même à vous munir d’une trousse de survie ainsi que d’un duvet pour la suite des évènements…fait "glagla" là-bas.

THE MUMMY en 4k :geek: :geek: :geek: :geek: Premier volet de la trilogie, sorti en 1999 de Stephen Sommers. Très sympa de se replonger dans des couleurs encore plus ocrées fleurant bon la bandelette un peu trépassée… Quant aux 2 derniers volets, la qualité n’est plus au rendez-vous: c’est bien dommage. En résumé, le 1er volet : oui et pour les 2 autres, contentez-vous du bluray.

SEVEN SISTERS en 4k :evil: Sorti en 2017 de Tommy Wircola. Du Noomi Rapace en phase de multiplication. Pas d’apport supplémentaire par rapport au bluray : très décevant.

LA CITE des ENFANTS PERDUS en bluray 8-) 8-) 8-) 8-) Sorti en 1995 de Caro et Jeunet. Deuxième long métrage après Delicatessen. Oubliez le dvd et savourez cet univers steampunk baignant dans des reflets mordorés à souhait!

MORTAL ENGINS en 4k :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: Sorti en 2018 de Christian Rivers. Franchement, c’est à voir sous ce format: l'univers retranscrit est de toute beauté . En comparaison, la 3d lui est très inférieure et le bluray trop plat. Oubliez les critiques, faites-vous votre propre opinion.

MAD MAX : Fury road en 4k :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: Sorti en 2015 de George Miller. Charlize Theron dans le rôle de Furiosa, tout un programme déjà en soi ! Ceci étant dit, j’ai failli me perdre dans cette foutue tempête de sable. Heureusement que j’étais en 4k. Quant à la version 3d, elle ne démérite pas non plus, ce qui est assez rare, et c’est vrai que l’on a l’impression de voir deux versions différentes ! Vivement le film ne traitant que de Furiosa. Alors, adieu pour un temps au macho de service Tom Hardy qui a le don d'énerver notre chère Charlize lors des tournages :mrgreen:

Avatar du membre
casca
Messages : 729
Enregistré le : mer. 16 mars 2016 12:27

Re: Cinema: 4K vs Bluray vs Dvd vs...

Message par casca »

3ème salve, le cultissime...

CHRISTINE en 4k :geek: :geek: :geek: :geek: Sorti en 1983 de John Carpenter. Très au-dessus du bluray mais comme souvent la remastérisation (augmentation de la définition en gros) a ses limites sur du 35mm. Donc, sur la majorité des plans, on a un léger « granité » appelé « grain argentique pour les initiés » très souvent apprécié par les vrai-e-s cinéphiles à l’opposé d’une image trop lissée que l’on retrouve presque tout le temps sur les supports dvd.
Ce film a quand même 36 bougies sous le capot. Et, comme j’aime la carrosserie des sixties de ces belles américaines alors je passe allégrement sur quelques défauts. Quant à la bande son, elle est entêtante et vorace autant que pour Les dents de la mer.

OBLIVION en 4k :roll: :roll: Sorti en 2013 de Kosinsky. Le bluray étant déjà fort convaincant, l’ultra haute définition (UHD) n’apporte pas grand-chose de plus.

Retour au source sur le Nostromo avec ALIEN, le huitième passager en 4k :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: Sorti en 1979 de Ridley Scott. On frise le record avec 40 « années alien » plus tard : Ripley est toujours droite dans ses bottes de spationaute. C’est incroyable qu’elle ne soit pas encore dans le livre de Guiness des records, increvable la Sigourney. Concernant ce support dernier cri, la remastérisation est de très, très bonne qualité. Fans de la première heure, n’hésitez pas à vous prendre un petit coup de jeune :mrgreen: çà ravigote.

DRACULA en 4k :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: (++ :evil: ) Sorti en 1993 de Coppola. L’apothéose du je-m'en-foutisme. Totalement incompréhensible en fonction de la notoriété du réalisateur. Un conseil, gardez votre dvd, le bluray n’était déjà pas à la hauteur. Pour vous consoler, refaites un petit tour du côté du Bal des vampires de Polanski au moins vous garderez le sourire quelque soit l’édition!

Avatar du membre
casca
Messages : 729
Enregistré le : mer. 16 mars 2016 12:27

Re: Cinema: 4K vs Bluray vs Dvd vs...

Message par casca »

Un pavé de plus...

STAR WARS 8, les derniers Jedi en 4k :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: Sorti en 2017 de Rian Johnson. Le premier 4k à voir le jour dans toute cette saga de "Je suis ton père" est un pur régal pour les yeux.

Je pense qu’un petit récapitulatif s’impose face à ce monument, nous avons donc la première trilogie (le 4 en 1977 - le 5 en 1980 – le 6 en 1983) acceptable sous le support bluray, suivie de sa prélogie sous même support (le 1 en 1999- le 2 en 2002- le 3 en 2005) qui révèle de monstrueux aplats en forçant trop sur la différence d’un 1er et second plan ce qui accentue le manque de contenu de l’image et forcément çà casse un peu l’ambiance. Et soi-disant la dernière trilogie en date (le 7 en 2015– le 8 en 2017– le 9 pour ce noël) où apparaît pour la première fois dans celle-ci, roulement de tambour.

STAR WARS 7, le réveil de la force en 3d :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: Sorti en 2015 de De J.J. Abrams. Cette version surpasse toutes les autres, c’est vraiment bluffant. Les scènes où Rey s’introduit dans cette épave, c’est vertigineux. Merci à toi dame Cocculine.

Deux infos à suivre pour 2020. La sortie d’un coffret 4k regroupant la saga mais je reste sur la réserve. La suivante, on sait maintenant que la quatrième trilogie ne verra pas le jour (c’est un puits sans fond cette affaire-là) et celle-ci se soldera finalement par un film en 2022 réalisé par David Benioff et D .B. Weiss. Ah ça c’est sûr, on change d’époque et forcément de moyens de locomotion. Vous imaginez un peu, passer d’un dragon à un faucon millenium, c’est le choc assuré des générations :mrgreen: :mrgreen:

Je ne sais pas pour vous mais ôtez-moi d'un doute...Serions-nous à l’aube de voir naître le premier opus de the " Games of Stars »... ;)

Avatar du membre
casca
Messages : 729
Enregistré le : mer. 16 mars 2016 12:27

Re: Cinema: 4K vs Bluray vs Dvd vs...

Message par casca »

Un en-cas pour la route...

SEUL sur MARS en 4k :roll: :roll: :roll: Sorti en 2015 de Ridley Scott. Le robinson « new age » sans son vendredi, fallait bien casser le genre. Rendez-vous compte, le pauvre, pas de petit bonhomme vert pour lui tenir compagnie (vert pourquoi d’ailleurs cette couleur imposée depuis des décennies :arrow: :arrow: Roswrell :?: ) Mais revenons sur Mars en compagnie de notre 4k sous le bras et bien de côté-là - pas grand chose de plus – alors oui, l’image se veut plus contrastée et en même temps plus lumineuse mais rien d’exceptionnel. Cette amélioration est seulement amenée par l’apport du HDR (traitement de l’image) qui a pour effet d’éclairer de l’intérieur…là où justement, il fait sombre. Quant au 3d :roll: :roll: On va être sympa par rapport à Ridley - le sujet n’était simplement pas à la hauteur de ta caméra high-tech. Conclusion qui s’impose, mangez du bluray et évitez les desserts.

Avatar du membre
casca
Messages : 729
Enregistré le : mer. 16 mars 2016 12:27

Re: Cinema: 4K vs Bluray vs Dvd vs...

Message par casca »

KING KONG en 4k :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: Sorti en 2005 de Peter Jackson : la claque !! Oubliez le bluray. Je vous dis pas les petites bêbêtes au fond du canyon, les T-rex apprentis funambules. Alors, bienvenue sur l’île de la démesure. Franchement, c’est du hors norme à Skull Island. Et Naomi Watts :shock: :shock: mais je craque littéralement pour cette actrice depuis Mullholland drive.

LA LISTE de SCHLINDER en 4k :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: Sorti en 1993 de Spielberg. Du noir et du blanc, tout en gravité. L’omniprésence du « grain argentique » qui fourmille, accentue encore plus ce rappel à l’histoire, ce qui parfois, te fait douter de certaines séquences : sont-elles d’origine ou bien tournées récemment ? Alors oui, du grand 4k qui repousse les limites de la remastérisation mais sans mettre de côté la version bluray qui est déjà de très grande qualité.

Avatar du membre
casca
Messages : 729
Enregistré le : mer. 16 mars 2016 12:27

Re: Cinema: 4K vs Bluray vs Dvd vs...

Message par casca »

LARA CROFT en 4k :geek: :geek: :geek: ( hyper craquante Angelina dans ce format). Alors, cette dernière édition surpasse bien sûr les précédentes mais à regretter quand même ce petit voile en intérieur et vision nocturne qui trouble la netteté de certains plans...dommage! On peut retenir que sur deux scènes majeures - dans le temple hindou et dans la grotte en Arctique - la 4k pète bien!
Par contre gros bémol sur la bande son, c'est une honte. De qui se moque-ton :evil: :evil:

Avatar du membre
casca
Messages : 729
Enregistré le : mer. 16 mars 2016 12:27

Re: Cinema: 4K vs Bluray vs Dvd vs...

Message par casca »

SHUTTER ISLAND en 4k :roll: :roll: :roll: Sorti en 2010 de Scorsese. Rien d'exceptionnel par rapport au bluray qui était déjà excellent. Bon...les couleurs ont un peu plus de punch, le HDR est encore passé par là.
Alors, pas de dépense inutile ;)

Avatar du membre
casca
Messages : 729
Enregistré le : mer. 16 mars 2016 12:27

Re: Cinema: 4K vs Bluray vs Dvd vs...

Message par casca »

FORREST GUMP en 4k :geek: :geek: :geek: :geek: ( :geek: ) Sorti en 1994 de Robert Zemeckis. Que du bonheur, voilà du presque parfait! Comme quoi il est possible pour un film datant des années 90 d'être touché par un état de grâce à l'image de ce film. Le transfert est de très grande qualité hormis quelques courtes scènes où le grain argentique sature le rendu. D'ailleurs, c'est complètement incompréhensible d'avoir négligé ces quelques secondes qui d'un coup vous provoquent un "hoquet visuel" un peu comme une piqûre de rappel à des versions antérieures!
N'hésitez plus, foncez ;)

BOUND en bluray 8-) 8-) 8-) 8-) Sorti en 1996 des sœurs Wachowski. Quelle cure de Jouvence, oubliez le dvd un peu vieillot à l'écran. On oublie donc le très flou pour mieux se focaliser sur le ta-tou-age situé au bon endroit, le slip kangourou tout en coton et le curage de la baignoire... Pétard, çà casse un peu l'ambiance :D :D

Avatar du membre
casca
Messages : 729
Enregistré le : mer. 16 mars 2016 12:27

Re: Cinema: 4K vs Bluray vs Dvd vs...

Message par casca »

Une trilogie sinon rien :geek:

LE LABYRINTHE 1er volet en 4k :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: Sorti en 2014 de Wess Ball. Un régal pour les yeux, franchement c'est top. C'est bourré de perspectives qui accentuent encore plus la sensation de se perdre, c'est très bien filmé et monté au point d'oublier que bien des décors et petite bébêtes sont totalement numériques. La netteté (appelé "piqué" de l'image) est remarquable. Le bluray était déjà très satisfaisant mais après un visionnage en 4k, tu as l'impression de découvrir un autre film, l'immersion est totale :shock: :shock:
PS: oubliez le fil d'Ariane, les murs se déplacent ;)

TERRES BRULÉES 2ème volet en 4k :geek: :geek: :geek: :geek: ( :geek:) Sorti en 2015 de Wess Ball. Un très léger cran en dessous du précédent sur certaines séquences mais qui explose à nouveau dans un milieu urbain totalement dévasté. La course-poursuite dans la tour de verre est là pour en témoigner, bonjour le panorama :shock:

REMÈDE MORTEL 3ème volet en 4k :geek: :geek: :geek: :geek: :geek: Sorti en 2018 de Wess Ball. Comme pour le premier, un sans-faute :geek: Sympa, le clin d’œil sur l'attaque du train qui revisite le style western à grand coup de chevaux-vapeur :mrgreen: :mrgreen:

En résumé, du teen-movie sans trop d'acné juvénile et une trilogie de folie "u-h-d-esque" à voir absolument.

Répondre