[Série] The L-Word

Les séries télévisées et les soap opera que vous regardez, que vous aimez ou que vous détestez...
Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1968
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: [Série] The L-Word

Message par Fantasmagorie »

J'adore la direction dans laquelle ils vont! C'est tout le contraire de certaines prédictions et c'est tant mieux! C'est bien d'être à côté de la plaque, j'espère que ça va durer seulement, parce que là ils construisent vraiment bien les histoires.

Eh bien c'est officiel, je suis totalement à bord dans cette relation entre Sophie et Dani. J'espère que ça va fonctionner entre elles même si c'est compliqué.
J'adore la famille de Sophie, elle est trop géniale.

Quant à Bette...
Sinon l'émission d'Alice, c'est le Ellen Show tout craché. Tout comme la campagne de Bette, c'est celle de Kamala Harris tout le long. Je me souviens de certains moments de la campagne de Kamala, certains de ses tweets, c'est tout pareil. Et lors du discours de Bette dans l'épisode trois (j'ai bien aimé cette fois, ce n'est pas comme son discours chez Alice) j'ai bien cru entendre Kamala Harris. :lol:

La relation d'Alice et de sa partenaire n'est pas mal non plus. J'ai adoré le fait que ces deux là
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Avatar du membre
Mira2012
Messages : 2109
Enregistré le : dim. 4 nov. 2012 19:42
Localisation : Paris

Re: [Série] The L-Word

Message par Mira2012 »

Sans me convaincre totalement, je trouve cette saison plutôt meilleure que je ne le pensais. Je n'avais regardé que la saison 1 quand elle était sortie, donc c'était loin tout ca pour moi ;)

J'ai toujours autant de mal avec Shane... Et la voix d'Alice est toujours aussi exaspérante :lol: , mais j'aime bien ce personnage déjanté. Parmi les nouveaux, je préfère Micah et Dani. Finley semble pour l'instant être une apprentie Shane
, et ce qui est sympa chez Sophie c'est surtout sa famille ;)

Je retrouve avec plaisir Jamie Clayton (dans un petit role il est vrai) et Mercedes Mason (cela la change de FTWD :mrgreen: ). Et bien sûr, Jennifer Beals est toujours aussi charmante et photogénique (son visage attire tellement la lumière, ce n'est vraiment pas humain! :lol: )

Au niveau de la representation, je trouve pas mal qu'ils ouvrent sur le LGBTQ+ au sens large et aussi sur les problèmes raciaux et sociaux aux USA (ce n'est décidément pas une série pour les fans de fox news...). Pour l'instant ils semblent complètement oublier les asexuels par contre, car cela n'arrête pas de faire crac-crac dans cette série... Un peu too much parfois (les gouts et les couleurs... )

D'ailleurs, je regrette fortement l'absence totale de messages de prevention. C''est comme si les MST et le SIDA n'existaient pas du tout dans leur monde. Je pense aux jeunes qui regardent cela aujourd'hui.... Pour le coup, les auteurs ont manqué de sens de responsabilité a mon avis :(

Avatar du membre
eMiLiE39
Messages : 221
Enregistré le : lun. 24 déc. 2018 23:41

Re: [Série] The L-Word

Message par eMiLiE39 »

Ravie de retrouver cette série même si pour le moment j'ai encore du mal avec les nouveaux perso.
J'étais curieuse de savoir comment ils allaient expliquer la rupture de Bette et Tina. Je m'attendais à une tromperie de la part de Bette mais bravo à elle, apparemment elle est restée sage! Je ne pensais pas à ce que Tina tomberait amoureuse de qqn d'autre... ET j'espère vraiment qu'elle reviendra (même si j'ai peu d'espoirs) parce que je n'accroche pas avec le nouveau couple qu'elle forme avec Felicity et quand je vois la complicité qu'elle a avec Shane... Je les imaginerais bien ensemble! :lol:

Alice, toujours aussi pétillante et décalée est en train de se mettre dans une situation assez périlleuse, je ne donne pas cher de son couple avec Nat. Je pense qu'ils vont nous prendre à revers que que ce n'est pas Nat qui va retourner avec Gigi mais plutôt Alice.
... Et pour conclure, ravie de voir débouler Rapinoe sur le plateau d'Alice! :D

Avatar du membre
AlexKidd
Messages : 1769
Enregistré le : sam. 14 mai 2011 15:22
Localisation : Midgar

Re: [Série] The L-Word

Message par AlexKidd »

Je suis tellement réfractaire à cette série que ça en devient suspect. J'ignore pourquoi elle a eu un effet si négatif sur moi, à ce stade c'est une crise d'urticaire qui se manifeste dès que j'entends ces trois mots maudits mais pourtant célèbres et porteurs d'un étrange mélange d'irritation, de dégoût et de déception : The L Word.

L'annonce du retour à la vie de cette monstruosité télévisuelle avait été un véritable uppercut mental, le voici désormais concrétisé physiquement avec le lancement officiel de ce revival. Autour de moi, on dit que cette nouvelle cuvée 2020 est bien moins pire que ce à quoi on aurait pu s'attendre, écho que je retrouve ici en vous lisant.

Je garde un souvenir peu agréable de l'univers malsain poli au gloss de L Word, car je ne m'en souviens que trop et bien malgré moi. Cependant, on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise. Je ne sais pas si la nouvelle série suit ce sillon, d'après les retours ça n'a pas l'air d'être le cas, donc je vais essayer de regarder au moins les premiers épisodes de cette version Q du lol world.

Avatar du membre
Mira2012
Messages : 2109
Enregistré le : dim. 4 nov. 2012 19:42
Localisation : Paris

Re: [Série] The L-Word

Message par Mira2012 »

eMiLiE39 a écrit : Alice, toujours aussi pétillante et décalée est en train de se mettre dans une situation assez périlleuse, je ne donne pas cher de son couple avec Nat. Je pense qu'ils vont nous prendre à revers que que ce n'est pas Nat qui va retourner avec Gigi mais plutôt Alice.
Je ne peux m'empêcher de penser aux gamins là-dedans... :shock:

@AlexKidd: Je comprends ce que tu veux dire sur l'univers malsain. Je ne me suis jamais sentie " représentée" dans cette série, et cela ne change pas du tout avec cette dernière cuvée... A regarder avec une très grande distance...

Avatar du membre
AlexKidd
Messages : 1769
Enregistré le : sam. 14 mai 2011 15:22
Localisation : Midgar

Re: [Série] The L-Word

Message par AlexKidd »

J'ai vu le premier épisode hier soir.

Il y a déjà un premier écueil, outre celui d'Ilene Chaiken en tant que productrice exécutive à qui je ne fais absolument pas confiance et à raison, avec le nom du showrunner de cette nouvelle mouture, Marja-Lewis Ryan. C'est elle qui a signé le scénario de ce missile audiovisuel que fut The Four-Faced Liar, une rom-com dramatique dans tous les sens du terme sortie en 2010 qui porte bien son nom, puisqu'elle n'a cessé de me mentir durant tout le visionnage en ne tenant pas ses promesses de départ.

Lorsque j'ai appris que Marja-Lewis Ryan était aux commandes, j'ai tout de suite compris que les chances d'obtenir un scénario lourd et ampoulé doté de ces mêmes thèmes ( le sexe à outrance, l'infidélité, la bêtise des hommes hétérosexuels, la supériorité sexuelle et intellectuelle des lesbiennes, etc ) et les pirouettes scénaristiques dénuées de subtilité allaient augmenter de manière drastique. Le pilote a parfaitement atteint ces objectifs prévisionnels.

Avant même de commencer, je voudrais prendre une minute de silence pour rendre hommage à l'élégance créative. Elle, qui se promenait avec candeur au gré des productions télévisuelles, a été sauvagement assassinée par les génitrices de The L Word : Generation Q lors de la scène d'introduction de cet épisode pilote.

[...]

Merci.
Mira2012 a écrit :@AlexKidd: Je comprends ce que tu veux dire sur l'univers malsain. Je ne me suis jamais sentie " représentée" dans cette série, et cela ne change pas du tout avec cette dernière cuvée... A regarder avec une très grande distance...
Et c'est exactement ce dont je manque lorsque je regarde quelque chose : la distance.

C'est donc avec une absence de filtre absolue que j'ai regardé ce premier épisode hier soir. Le constat est sans appel : la série est...
J'ai lutté durant tout l'épisode, effectuant de nombreuses pauses pour maintenir un état de veille conscient mais suffisamment inactif pour supporter cette production artistique de haute volée sans me crever les yeux et les tympans frame par frame.

Voilà pour cette première impression qui aura du mal à partir. Je vais continuer avec le prochain et peut-être celui d'après, puisqu'on m'a dit que le premier épisode était particulièrement lourd et que le niveau s'améliorait par la suite et qu'un épisode n'est de toutes façons pas suffisant pour se faire une idée réelle. Mais je ne suis clairement pas confiante...

Avatar du membre
eMiLiE39
Messages : 221
Enregistré le : lun. 24 déc. 2018 23:41

Re: [Série] The L-Word

Message par eMiLiE39 »

AlexKidd a écrit :Je garde un souvenir peu agréable de l'univers malsain poli au gloss de L Word, car je ne m'en souviens que trop et bien malgré moi. Cependant, on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise. Je ne sais pas si la nouvelle série suit ce sillon, d'après les retours ça n'a pas l'air d'être le cas, donc je vais essayer de regarder au moins les premiers épisodes de cette version Q du lol world.
Pour moi Génération Q sera du "copier/coller" de sa Maman donc je pense que tu n'aimeras pas! :lol:
... Et je suis d'accord avec Mira quand elle parle de "distance". Quand je regarde cette série je le prends comme une "comédie"/un moment ou je vais décoller dans une autre dimension, c'est du pur "divertissement" pas du tout comme je regarderais par exemple Gentleman Jack.

Avatar du membre
Mira2012
Messages : 2109
Enregistré le : dim. 4 nov. 2012 19:42
Localisation : Paris

Re: [Série] The L-Word

Message par Mira2012 »

D'accord avec toi, aucune, mais alors aucune, comparaison possible avec GJ :lol:
Ici, il n'y a aucun investissement possible dans les personnages. C'est comme si on les regardait de loin se démener (se tromper, copuler... ). Je me demande toujours ce que penserait un extra-terrestre de l'humanité en voyant cela...

Concernant le dernier episode, je n'ai rien pigé à Micah...
Er re: Alice and Co
@Alexkid: " Bieber" :lol: s'appelle Finley
. Ne tente meme pas la suite, cela ne s'arrange pas.

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1968
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: [Série] The L-Word

Message par Fantasmagorie »

eMiLiE39 a écrit :Pour moi Génération Q sera du "copier/coller" de sa Maman donc je pense que tu n'aimeras pas! :lol:
... Et je suis d'accord avec Mira quand elle parle de "distance". Quand je regarde cette série je le prends comme une "comédie"/un moment ou je vais décoller dans une autre dimension, c'est du pur "divertissement" pas du tout comme je regarderais par exemple Gentleman Jack.
Complètement d'accord. Je pense aussi que c'est une qualité du téléspectateur de mettre de la distance sur ce qu'il regarde. Parce qu'il doit être conscient justement de ce qu'il regarde et pourquoi. Je vois aussi cette série comme quelque chose pour passer le temps. Je lis beaucoup de fans qui s'offusquent en disant que cette version est une abomination, je me dis alors que je ne suis même pas fan de The L Word, qu'elles prennent ça trop au sérieux. On dirait qu'on leur avait promis un chef-d'oeuvre (bizarre alors que même l'originale est pour moi horrible déjà :mrgreen: il n'y a rien qui a changé, c'est toujours la même chose, cette série n'a aucun sens). Avant je ne supportais pas The L Word. Mais après autant d'années, j'ai assez de recule pour voir ça avec de la distance.

J'aime bien Bette par exemple, mais je trouve que son personnage c'est n'importe quoi. Mais grâce à la distance que j’arrive à mettre, je peux maintenant accepter la folie que je regarde tout en l'appréciant carrément! :lol: Comment prendre au sérieux quelque chose qui ne se prend lui-même pas au sérieux ?

Pas vu les deux derniers épisodes, mais ce
Je me marre entre les deux camps de fans. Le divertissement ce n'est pas la série en elle même mais les réactions des fans.
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Avatar du membre
AlexKidd
Messages : 1769
Enregistré le : sam. 14 mai 2011 15:22
Localisation : Midgar

Re: [Série] The L-Word

Message par AlexKidd »

eMiLiE39 a écrit :[...] c'est du pur "divertissement" pas du tout comme je regarderais par exemple Gentleman Jack.
Gentleman Jack est une série que j'ai aimé pour le coup, et je me rends compte que j'ai oublié de le poster.
eMiLiE39 a écrit :... Et je suis d'accord avec Mira quand elle parle de "distance". Quand je regarde cette série je le prends comme une "comédie"/un moment ou je vais décoller dans une autre dimension, c'est du pur "divertissement".
Fantasmagorie a écrit :Complètement d'accord. Je pense aussi que c'est une qualité du téléspectateur de mettre de la distance sur ce qu'il regarde. Parce qu'il doit être conscient justement de ce qu'il regarde et pourquoi. [...] Avant je ne supportais pas The L Word. Mais après autant d'années, j'ai assez de recule pour voir ça avec de la distance.
Il faut croire que malgré le passage du temps, je demeure fondamentalement incapable de prendre de la distance avec la fiction. Ce que vous dites me fait réfléchir. Pour reprendre ton expression sur ce que le spectateur regarde et la raison pour laquelle il le fait Fantasmagorie, j'ai bien conscience de regarder une série télévisée par obligation dans le cas de The L Word Q. Elle ne m'en irrite pas moins pour autant ( je reconnais ce pouvoir d'irritation extrême que TLW(Q) semble avoir sur moi, c'est indéniable ). Je comprends en vous lisant qu'il faut prendre la série au quatorzième degré, ce que je ne parviens pas à faire. Alors soit je ne suis pas sensible à l'humour de TLWQ, soit je n'ai pas suffisamment d'intelligence pour saisir le concept volontairement caricatural de TLWQ.

J'ai eu la même difficulté avec la saison 3 de Stranger Things, durant laquelle j'ai beaucoup râlé contre certains partis pris du scénario que je jugeais grotesque, jusqu'à ce qu'on me fasse comprendre que c'était purement intentionnel. Je n'avais pas compris à quel point il s'agissait d'un hommage au kitsch des années 80, je croyais sincèrement que certaines intrigues étaient grossières et ratées.
Fantasmagorie a écrit :J'aime bien Bette par exemple, mais je trouve que son personnage c'est n'importe quoi. Mais grâce à la distance que j’arrive à mettre, je peux maintenant accepter la folie que je regarde tout en l'appréciant carrément! :lol: Comment prendre au sérieux quelque chose qui ne se prend lui-même pas au sérieux ?
Justement, quand je pense par exemple à Queer as Folk (version US) qui est le grand frère de TLW, je me pose la question concernant ce dernier. QAF est le roi de la surrenchère, du comique de situation, de la caricature à l'extrême. Certaines intrigues sont complètement wtf. Son héros Brian est totalement démesuré dans tous ses aspects, ses qualités et ses défauts sont tellement exacerbés qu'il est impossible de considérer qu'une telle personne puisse exister réellement. Il s'agit pourtant d'une de mes séries favorites. Quand je la regarde, j'ai pleinement conscience que certains traits sont exagérés à dessein pour mieux mettre en lumière un propos, processus que je n'ai jamais ressenti avec TLW(Q). C'est là où je me pose la question : est-ce que TLW(Q) ne serait tout simplement pas mal réalisée, point à la ligne ?
Fantasmagorie a écrit :Je lis beaucoup de fans qui s'offusquent en disant que cette version est une abomination, je me dis alors que je ne suis même pas fan de The L Word, qu'elles prennent ça trop au sérieux. On dirait qu'on leur avait promis un chef-d'oeuvre (bizarre alors que même l'originale est pour moi horrible déjà :mrgreen: il n'y a rien qui a changé, c'est toujours la même chose, cette série n'a aucun sens). [...] Je me marre entre les deux camps de fans. Le divertissement ce n'est pas la série en elle même mais les réactions des fans.
Une abomination dans quel sens ? Parce que la série est mal écrite ou parce qu'elle diffère de son aînée ? Je suis d'accord pour dire que TLW (je ne sais pas pour Q) n'a aucun sens.
Mira2012 a écrit :Ici, il n'y a aucun investissement possible dans les personnages. C'est comme si on les regardait de loin se démener (se tromper, copuler... ). Je me demande toujours ce que penserait un extra-terrestre de l'humanité en voyant cela...
Je ne comprends pas ce qui anime les personnages de cette série. Je ne parviens pas à trouver leurs "aventures" intéressantes, leurs sujets de discussion sont plats, leurs préoccupations quotidiennes fades. Leurs vies me semblent vaines. Je crois en effet que c'est l'absence de sens quant à ce qui motive leur raison d'être dans tous les sens du terme qui fait que je n'ai jamais réussi à me retrouver quelque part dans TLW.
Mira2012 a écrit :@Alexkid: " Bieber" :lol: s'appelle Finley
. Ne tente meme pas la suite, cela ne s'arrange pas.
Haha merci, c'est noté : Finley.
Il va pourtant falloir que je trouve la force pour regarder l'épisode 2 et tous ceux qui vont suivre, parce que je ne pourrai jamais discuter avec vous pleinement sinon ^^'

Répondre