[Série] The L-Word

Les séries télévisées et les soap opera que vous regardez, que vous aimez ou que vous détestez...
Avatar du membre
Scrameustache
Messages : 449
Enregistré le : sam. 20 oct. 2018 09:37
Contact :

Re: [Série] The L-Word

Message par Scrameustache »

J'ai vu l'épisode final de L word Generation Q hier, du coup je viens faire un "petit" débriefing.
Mais avant, quelques mots sur pourquoi je regarde cette série, au vu des débats plus hauts.
Alors, clairement, The L word ne sera jamais une série que je pourrai décemment conseiller, et pareil pour sa petite sœur, qui malheureusement ne relève pas franchement le niveau.
Alors pourquoi j'ai regardé et pourquoi j'ai fini par accrocher au reboot ?!
Pour la série de base, clairement on manquait totalement de représentation à l'époque et c'était vraiment révolutionnaire. Perso, j'avais 20 ans quand ça a commencé, je venais tout juste de faire mon coming out et je vivais ma première histoire d'amour. Je découvrais aussi la culture lesbienne, en louant des VHS (de l'importance d'avoir un bon vidéo club sous le coude à cette époque), mais aussi de plus en plus grâce à Internet (et à son cher mulet). J'attache une importance particulière à cette série, qui m'a accompagnée dans ma vie de lesbienne. J'étais fascinée et émoustillée par ce monde qui s'offrait à moi, c'était un monde fantasmé et avec un scenario playmobil (pour reprendre l'expression de Marie Labory), mais qu'est ce que ça faisait du bien de se projeter dans un monde où les lesbiennes sont partout ! Ça parlait couple, drague, coming out, relation longue, gaydar, tromperies, amitié, famille choisie, et je me sentais exister.
Par la suite, la série s'est franchement gâtée. Mais j'ai continué à regarder par manque d'autres propositions (tout comme j'ai regardé Lip Service alors que je trouvais ça franchement bof). Et je trouvais à l'époque, et toujours aujourd'hui, que la série n'avait d'intérêt que dans son côté soap. Dès qu'elle se prenait au sérieux (exemple, saison 3), ça n'avait vraiment plus de sens. L word n'a pas de sens, alors aborder des sujets graves, quel intérêt ?! J'aime quand la série ne se prend pas au sérieux, et quand on se marre, j'adore Alice par exemple ! Et perso, mon classement des meilleures saisons ce serait d'abord la 1 et ensuite la 4, parce qu'elles ont des moments drôles. Et aussi, autre chose que j'aime dans cette série, les dynamiques de groupe !
Bon aussi c'est une série avec beaucoup de personnages que je n'aime pas (Marina, Carmen pour ne citer qu'elles) ou de situations beaucoup trop what the fuck (un coloc qui fout des caméras partout chez des lesbiennes, et qui tombe amoureux de l'une d'elles, nan mais franchement? ) mais comme tout est oublié en un claquement de doigt et que certains personnages disparaissent du jour au lendemain, ça passe. (non en vrai, c'est n'importe quoi, mais ça va avec les personnages qui changent de personnalité du jour au lendemain sans prévenir, scenario playmobil donc).
Pour conclure sur la série d'origine et continuer sur la nouvelle (je pensais pas blablater aussi longtemps là dessus !), il y avait de gros gros soucis en terme de représentation et d'inclusivité. Paye ta biphobie et ta transphobie, c'était extrêmement violent.
Au moins, Generation Q a essayé de se mettre à la page là dessus, et en terme de représentation, on a des personnages (un peu) plus variés et racisés. Exemple que j'ai appris récemment, il n'y avait aucune actrice latina dans le casting de L word, et c'est d'ailleurs pour cette raison que Carmen ne reviendra pas, ça n'aurait pas de sens de reprendre cette actrice aujourd'hui pour jouer un personnage latino.

Voilà, donc tout ça pour en venir à Generation Q ! Donc de base, je savais que je regarderai la série quoi qu'il arrive (parce qu'une pointe de nostalgie peut être), mais sans attentes particulières, surtout après la catastrophique/calamiteuse/cauchemardesque saison 6.
Et, bon, ben, franchement, les trois premiers épisodes ça a été un peu douloureux, c'était looooooong !!! Franchement, que le premier épisode s'attarde un peu pour découvrir les personnages, je veux bien, mais trois sur une saison de 8, c'est pas acceptable. Et là, l'épisode 4 est arrivé, c'était drôle, Alice était de retour à son meilleur, et cette scène, mon dieu cette scène, je spoilerai pas (ici) mais sexy as fuck ! Et ça y est, j'étais accrochée pour la suite. Et totalement sous le charme d'un des personnages, j'ai nommé Gigi !

Mon bilan de la saison sous spoiler.
Pronom : iel + accords féminins et masculins en alternance
Pour un monde littéraire toujours plus queer !

Avatar du membre
Mira2012
Messages : 2109
Enregistré le : dim. 4 nov. 2012 19:42
Localisation : Paris

Re: [Série] The L-Word

Message par Mira2012 »

Je n'aurais jamais autant entendu le mot "queer" que dans cette serie... Au point où les traducteurs, ne sachant pas vraiment quoi en faire, le traduisent par "lesbienne" alors que ce mot a en fait un sens très different. C'est un mot ombrelle pour couvrir tout un tas d'orientations et d'identités différentes.

C'est l'un des gros problèmes de cette saison... A force de vouloir être inclusifs, ils zappent le droit à la difference et à la singularité pour mélanger tout le monde dans un même melting pot. Je pense que chacun y perd, du coup.

Dernier episode vu, donc.
PS: d'accord avec Scrameustache concernant Jamie Clayton. Dommage qu'on la voie aussi peu sur la saison... Je l'avais personnellement adorée dans Sense8.

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1968
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: [Série] The L-Word

Message par Fantasmagorie »

Mira2012 a écrit :
Comment cela se fait-il qu'elle ait
J'ai finalement tout rattrapé et vu l'épisode finale. Je n'ai pas pu regarder sérieusement ni être dans l'analyse, je ne vois pas trop quoi analyser, ni comment le faire. Le seul truc que je peux analyser c'est les relations entre les différentes personnes ou les couples. J'ai toujours aimé la relation "conflictuelle", "problématique" entre Sophie et Dani. Sophie est en manque d'affection et en demande toujours trop. Dani ne comprends pas du tout sa fiancée, est renfermée et est un bourreau du travail. Je dois être la seule a les avoir apprécié. Elles me rappellent Bette et Tina. Dani surtout me rappelle Bette et son obsession pour le travail, sans prendre le temps d’apprécier ce qu'elle a jusqu'à ce qu'il ne soit trop tard.
Bref, l'essence même de la série c'est la tromperie. Pour celles qui se demandaient quelle était la morale de l'histoire! :lol:
Non, je suis sérieuse. Tout le monde trompe tout le monde. C'est le point commun de tous les personnages. Je me demande pourquoi ça attire autant les créateurs et scénaristes de la série. C'est étrange.

Shane
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Avatar du membre
Arthemis
Messages : 65
Enregistré le : mer. 18 avr. 2018 09:44

Re: [Série] The L-Word

Message par Arthemis »

Au moins, Generation Q a essayé de se mettre à la page là dessus, et en terme de représentation, on a des personnages (un peu) plus variés et racisés. Exemple que j'ai appris récemment, il n'y avait aucune actrice latina dans le casting de L word, et c'est d'ailleurs pour cette raison que Carmen ne reviendra pas, ça n'aurait pas de sens de reprendre cette actrice aujourd'hui pour jouer un personnage latino.
Le plus drôle c'est que l'actrice en question est considéré au Etats-Unis comme une "colored" (ses parents son iraniens et son vrai nom est à coucher dehors).
J'avais lu un article ou elle se plaignait d'être castée pour des rôles d'hispaniques, mais d'avoir été systématiquement refusée pour des rôles d'iranienne (sous prétexte qu'elle ne faisait pas assez iranienne) et que sa maîtrise du persan (elle parle couramment) avait été utilisé anecdotiquement sans que rien ne soit jamais développé à cet égard (je pense à Person of Interest, où elle évoque une fois sa mère et où elle parle une fois iranien, ou Life où l'on découvre lors d'un épisode qu'elle parle iranien et que sa mère était iranienne.)

Avatar du membre
Scrameustache
Messages : 449
Enregistré le : sam. 20 oct. 2018 09:37
Contact :

Re: [Série] The L-Word

Message par Scrameustache »

Arthemis a écrit : Le plus drôle c'est que l'actrice en question est considéré au Etats-Unis comme une "colored" (ses parents son iraniens et son vrai nom est à coucher dehors).
J'avais lu un article ou elle se plaignait d'être castée pour des rôles d'hispaniques, mais d'avoir été systématiquement refusée pour des rôles d'iranienne (sous prétexte qu'elle ne faisait pas assez iranienne) et que sa maîtrise du persan (elle parle couramment) avait été utilisé anecdotiquement sans que rien ne soit jamais développé à cet égard (je pense à Person of Interest, où elle évoque une fois sa mère et où elle parle une fois iranien, ou Life où l'on découvre lors d'un épisode qu'elle parle iranien et que sa mère était iranienne.)
Ah ok, je savais pas du tout !
J'ai vu que Sepideh Moafi (Gigi donc <3) avait en partie accepté le rôle parce qu'elle était enthousiaste de voir enfin de la représentation, surtout qu'à Los Angeles, il y a apparemment beaucoup d'Iraniens et que ce n'est jamais représenté dans les séries. Et j'ai trouvé vachement bien de voir le personnage parler anglais et farsi à ses enfants.
Pronom : iel + accords féminins et masculins en alternance
Pour un monde littéraire toujours plus queer !

Avatar du membre
AlexKidd
Messages : 1769
Enregistré le : sam. 14 mai 2011 15:22
Localisation : Midgar

Re: [Série] The L-Word

Message par AlexKidd »

Scrameustache a écrit :J'ai vu l'épisode final de L word Generation Q hier, du coup je viens faire un "petit" débriefing.
Mais avant, quelques mots sur pourquoi je regarde cette série, au vu des débats plus hauts.
Merci pour ton post, il ajoute à ma réflexion. Je réfléchis depuis pas mal de temps à savoir pourquoi je suis si hérissée par L Word. Je ne voyais jusque-là que trois hypothèses :

1. La série est écrite avec le c**.
2. J'avais trop d'attentes vis-à-vis de cette série et j'ai été déçue.
3. Les deux à la fois.

Dans tous les cas, il y a une forme de frustration et d'irritation de ne pas réussir à aimer cette série, peut-être du fait de son statut d'icône. J'aurais voulu pouvoir aimer cette série, surtout que comme tu le rappelles, il n'y en a pas beaucoup qui explorent le thème de l'homosexualité féminine, peu importe l'angle. Mais voilà, il n'y a rien à faire : L Word ne passe pas pour moi.

J'ai identifié une quatrième hypothèse au pourquoi du comment, qui dédouane peut-être un peu L Word : je n'aime pas les histoires d'amour. Enfin, je les aime bien, mais pas lorsque l'histoire ne tourne qu'autour de ça. Il y a des couples, du sexe et des ruptures dans toutes les séries, et ça ne me dérange pas. Mais dans L Word, les personnages passent leur temps à discuter de sujets insipides qui ne m'intéressent pas. Leurs vies ne m'intéressent pas. Un exemple type de dialogue dans cette série :

— Fiou, je suis fatiguée. Tu veux des brocolis ?
— Non, des carottes plutôt. C'est mieux pour mon teint.
— D'accord. J'adore ce mixer, il est top tu ne trouves pas ?
— C'est vrai qu'il est beau. Tu l'as eu en promotion ?
— Non, c'est Alice qui me l'a donné. On voit les filles ce soir. Ne mange pas trop.
— Super ! J'espère qu'elles vont se remettre ensemble. Leur couple était si beau. Qu'est-ce que tu en penses ?
— Je ne sais pas, chérie. Elles avaient beaucoup de problèmes. C'est compliqué, tu sais. Hé, lâche cette carotte !
— Ou sinon quoi, tu vas me punir ?
— C'est toi qui l'auras voulu...

Caméra qui bouge en zig-zag pour filmer deux corps qui se frottent, comme si le cameraman avait le mal de mer. Gros plans sur des bouches qui cherchent à engloutir des visages.

Toujours la même séquence. Toutes les relations sont filmées de la même manière, un rapport est toujours initié de la même façon, comme si toutes les femmes étaient sensibles aux mêmes choses, aux mêmes moments, de la même manière. Je n'arrive pas à ne pas le voir, c'est très dérangeant. Pour en revenir aux dialogues, outre des sujets de conversations insipides, les personnages ne parlent que de relations amoureuses ou de sexe. Tout le temps.

Dès que je tombe sur un épisode de cette série, n'importe lequel, qu'il débute ou qu'il soit en cours, et peu importe les personnages, ils parlent toujours de la même chose : commérages sur qui a couché avec qui, qui a un beau cul, qui va rompre, qui est triste d'avoir été largué, qui veut un enfant, qui veut divorcer, qui est attiré par qui, qui veut essayer une nouvelle forme de couple ou pratique sexuelle...

C'est une constante hallucinante. Les dialogues ne se concentrent que sur ça. Et c'est l'un des aspects qui me dérangent le plus dans cette série : le relationnel amoureux est le maître mot et s'impose à l'histoire au lieu de la servir. C'est la raison pour laquelle les personnages ont des réactions incongrues, changent de caractère sans explication ou suivent un scénario alambiqué à la limite de l'incohérence. Ils n'ont aucune liberté propre, ils n'existent que pour donner vie à des fantasmes qui ne se rattachent à aucun contexte.

Quand je regarde L Word, c'est comme si je voyais Ilene Chaiken jouer avec des barbies dans une maison de poupées : il faut frotter leur absence d'entrejambes en plastique à tout prix, le plus possible, dans toutes les pièces de la maison. Et fuck la logique.

Je pense que c'est l'une des raisons principales pour lesquelles je suis hermétique à L Word, première ou deuxième version (j'ai failli faire un recap parce que je m'arrachais la peau en regardant cette suite). Je suis presque à la fin, je vais la terminer parce que je n'aime pas parler d'une série que je n'ai pas vu dans son intégralité. Mais bon...

¯\_(ツ)_/¯

Trixxy31
Messages : 15
Enregistré le : ven. 31 janv. 2020 17:40
Localisation : Toulouse

Re: [Série] The L-Word

Message par Trixxy31 »

Que pensez-vous de la nouvelle "saison" de The L Word Generation Q ? Les épisodes apparaissent par semaine, et ne sont disponible qu'en VOSTFR, mais je trouve cette nouvelle génération encore meilleure que les saisons classiques de la série, avec de nouveaux personnages charismatiques, différentes, je me retrouve beaucoup dans le personnage de "Finley" et je suis toujours aussi Fan de Shane (bien sur), Bette est encore plus jolie (j'espère toujours, qu'elle se remettra en couple avec Tina, mais c'est légèrement perdue d'avance, car celle-ci "SPOIL" est sur le point de se mariée. J'aime beaucoup aussi leur fille (à Bette et Tina), qui, est elle aussi Lesbienne et a embrassé Jordi (sa meilleure amie) sur les conseils de Shane et de sa "femme".

JUL888
Messages : 4
Enregistré le : mer. 13 mai 2020 01:56

Re: [Série] The L-Word

Message par JUL888 »

bonjour,

J'ai découvert cette série , depuis le mois dernier je la regarde et c'est magnifique ! je débute dans cette univers et ça me plait beaucoup ! je la regarde sur Prime vidéo jusqu' à la saison six où jenny décède, o ù est ce que je peux avoir les autres saisons sans m'abonner à Showtime, car je ne peux m'abonner à toutes les plateformes, si il faut le telecharger où est ce que je vais , peut être le louer ?
Je vous remercie, c'est finis depuis hier , ça me manque trop !!!

Avatar du membre
Atta
Modérateur
Messages : 3021
Enregistré le : mer. 23 févr. 2011 13:52
Localisation : Upside down

Re: [Série] The L-Word

Message par Atta »

La serie generation Q est disponible en streaming sur amazon prime et canal plus.
:mrgreen:

Les dvd ne sont pas encore sortis

A titre de rappel, les liens de telechargement illegaux et streaming illegaux ne doivent pas être partagés sur le forum pour des raisons légales.
“My silences had not protected me. Your silence will not protect you.” Audre Lorde
"Disrespect invites disrespect. Violence incites violence. When the powerful use their position to bully others, we all lose." Meryl Streep

PETITPANDA
Messages : 7
Enregistré le : jeu. 17 juin 2021 16:14

Re: [Série] The L-Word

Message par PETITPANDA »

Et bien moi de la vieille école je dirais sur cette série que l'on prend les mêmes et on recommence....
Bette et tina c'est fini.... on verra mais bette et Gigi waouhhhh !!! Cette nouvelle série presque 20 ans plus tard bofffff

Répondre