Paroles et Lyrics

Ce que vous écoutez sur votre MP3, sans oublier le subtext en musique et en clip ainsi que les émissions de radio à orientation LGBT…
Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Paroles et Lyrics

Message par Fantasmagorie »

Je crée ce sujet pour approfondir sur le message que peut vouloir faire transmettre une chanson. Il s'agit donc de s'arrêter sur les paroles, les mots, leur importance, leur signification. Il existe des chansons qui nécessitent une certaine culture pour pouvoir comprendre les paroles ou à quoi font référence ces paroles. Il existe des chansons où il faut connaitre l'artiste pour comprendre les paroles car ce dernier y fait des allusions à sa vie par exemple. Un contexte particulier peut être à l'origine des paroles d'une chanson. Je me demande également si pour vous les paroles dans la musique sont importantes ou peut-être que le son, le rythme, le beat, la mélodie seuls vous suffisent ? Avez-vous déjà été touché par les paroles d'une chanson sans forcement vous soucier du reste ? Quels sont ces chansons qui vous ont ému au niveau des paroles uniquement ? Est-ce que c'est possible même... Un texte si fort qu'il fait oublier les autres composantes du titre ?

La première fois que j'ai entendu "thinking out loud" de Ed Sheeran, c'était en direct dans une émission. J'ai tout de suite été touchée en plein cœur par la beauté et la finesse des paroles. Ensuite, dans The Voice en 2013, la candidate Dièse reprend "Comme ils disent" de Charles Aznavour. C'était la première fois que je l'entendais. J'ai aimé sa performance. Elle m'a transportée et lorsque Dièse retire sa perruque ça m'a fait froid dans le dos. J'ai par la suite fait des recherches sur le titre :
Lorsque Charles Aznavour l'a écrit, il aborde le tabou de l'homosexualité avec une audace dont la variété française a rarement fait preuve auparavant. /.../ L'auteur-compositeur se souvient de la première fois où il a interprété cette chanson devant un cercle d'amis homosexuels: «Ça a jeté un froid. Puis on m'a demandé qui allait chanter ça. J'ai répondu: “moi”. Nouveau silence. Puis quelqu'un s'est inquiété de savoir si je ferais une annonce. /.../ »
Laurence Haloche, "Comme ils disent de Charles Aznavour" dans Le figaro.

J'imagine la scène dans ma tête, ainsi que les inquiétudes concernant l'annonce à faire ou pas avant de sortir la chanson... Aujourd'hui, comme ils disent reste parmi les titres dont j'aime le plus les paroles. Ce que j'aime au delà des paroles c'est la narration du texte en gradation : l'intensité est basse au départ ensuite la force des paroles augmente et le message explose à la fin. Dans la reprise de Dièse, le moment où elle retire sa perruque est aussi un changement de rythme.

Dans un autre registre, la chanson d'Emmanuel Moire dédiée à son frère me touche aussi. Déjà je trouve que c'est un bel hommage pour son frère décédé, ensuite il se met à la place de ce dernier qui, où qu'il soit, se préoccupe également du sort de son frère resté ici bas. C'est comme un rappel, que la douleur doit aussi être du côté de ceux qui partent en nous laissant derrière eux, livrés peut-être à nous même, affaiblit par leur absence et ne sachant pas comment ils se "portent". J'aime donc cette perspective de l'être parti qui rassure "sois tranquille tout va bien, sois tranquille je suis serein" et qui sait :
"Je sais la peine, je sais les pleurs et les pensées
Que les mots ne peuvent apaiser /.../
Je sais le temps, je sais les heures, les nuits passées
Que les rêves ne peuvent soulager
Je sais l'effort et le courage à retrouver
Ce souvenir qu'il faudra vivre et continuer
Je sais tout ce qui est pour toi" .
Je trouve que c'est une magnifique et authentique chanson. Ce ne sont pas des paroles en l'air, cela provient d'une peine vécue, ensuite retranscrite dans cet art qu'est la musique. Une autre chanson qui parle d'un frère et que j'aime beaucoup c'est celle de Maxime Le Forestier. Ici le ton est différent. J'aime particulièrement la tournure des phrases. La malice des mots et l'âge auquel me renvoie les paroles. Comme lorsqu'il parle de faire l'école buissonnière. Le Forestier avait écrit cette chanson en 1970 et c'est cette année que, coïncidence, il apprenait qu'il avait un frère issu du remariage de son père avec une anglaise ( Source Paris match).

Je ne pourrais pas ouvrir un tel topic sans parler de Jean-Jacques Goldman... Mais il y en a tellement en ce qui le concerne alors j'y reviendrai une autre fois. Je ne reviendrai que sur les contextes, les raisons, les coulisses de ses trois chansons et ce qu'elles dénoncent ou à quoi elles font références. ("Les choses", c'est assez simple ce que ce titre dénonce. Il y a aussi le très excellent "Comme toi" ou bien "Né en 17 à Leidenstadt").

A part "Thinking out loud" ce sont toutes des chansons en français pour l'instant. L'avantage est que nous n'avons pas besoin de traduire puisque, à priori nous comprenons les paroles... J'aime beaucoup la chanson française. Souvent poétique, riche en mots, de belles tournures de phrases, des textes intelligents et qui en ce qui me concerne font travailler mon imagination. Garou et Michel Sardou m'émerveillent avec le titre "La rivière de notre enfance". J'aime tout élément qui peut me renvoyer à la nature, vers l'enfance, des lieux visités, des moments passés avec un tel. Quand Michel Sardou, dont j'aime la voix dit, "je me souviens d'un rêve, je me souviens d'un roi, d'un été qui s'achève, d'une maison de bois. Je me souviens du ciel je me souviens de l'eau..." comment ne pas flancher et se laisser aller à la rêverie ? Dans la même lignée, Céline Dion et Garou ont aussi la métaphore facile dans "Sous le vent". Que dire alors lorsque j'écoute "Voyage voyage" ? J'ai envie de prendre Desireless au mot lorsqu'elle dit "voyage sur l'eau sacrée d'un fleuve indien et jamais ne reviens"...

J'aime et j'écoute tous les genres de musique (même de l'éléctro : il existe de la bonne musique électronique... ). Mais en termes de paroles, quel est le genre qui a le plus à offrir ? Ce n'est pas dans du R'N'B que l'on va chercher des paroles profondes par exemple. A moins de remonter le temps entre 2000 et 2007-8 et encore... On se rapproche un peu plus de quelque chose de sensé et de construit avec la pop. Si vous êtes en quête de paroles sensées, oubliez le hip-hop, quoique le rap.... Étrangement c'est dans le rap (un sous genre du hip-hop donc) où je trouve les paroles les plus éloquentes, profondes parfois. C'est dans le rap par exemple où on utilise le plus de mots dans "une chanson". S'il y a quelque chose qui me rebute, c'est un refrain répété de manière exagérée dans un titre. Il faut une introduction, des couplets, un refrain, etc. Certaines chansons n'ont qu'un couplet et puis le refrain est répété en boucle. Le rap bizarrement est plus structuré. Chez certains rappeurs évidemment (ce n'est pas une généralisation). J'écoute de tout sans exception mais pour différentes raisons. La musique électronique c'est pour l'ambiance, c'est pour danser, etc. La musique indépendante que je chérie, je l'écoute pour l'émotion qu'elle me procure. Cette impression de pureté, de clarté lorsque j'entends les cordes de la guitare c'est comme une onde. Vous voyez la goutte d'eau que vous versez dans un bassin et qui ensuite crée des contours dans l'eau ? Peut-être cette image sera t-elle plus éloquente justement que ma description :

Image

C'est cela que m'inspire les cordes de la guitare. Bref j'écoute tout un tas de genres pour différentes raisons et parce que la musique est belle tout simplement mais à part dans la chanson française ou la musique pop, c'est dans le rap où je trouve chaussures à mon pied pour le texte (encore, ce n'est pas une généralisation : nous pouvons trouver de beaux textes dans toute catégorie). Parce qu'en plus parfois la profondeur n'y est pas. On reproche aux rappeurs contemporains de ne rapper qu'à propos des femmes, de l'argent, la drogue, le sexe. Ah oui et de voitures aussi... C'est les reproches que je lis souvent. Il faut remonter à très loin pour trouver du rap sur des sujets un peu plus sérieux. Cependant du bon rap de nos jours ça existe encore. Le site parismatch fait part d'une enquête qui a étudié le nombre de mots présents dans les chansons des plus grands chanteurs.
Les rappeurs américains Eminem et Jay-Z utilisent le vocabulaire le plus riche quand ils écrivent leurs chansons, loin devant Bob Dylan ou les Beatles. C’est en tout cas ce qu’affirme une étude réalisée par le site spécialisé MusixMatch, basé à Bologne (centre-nord de l'Italie). Les chercheurs Varun Jewalikar et Nash Vail ont analysé les paroles des chansons de 93 artistes parmi les plus vendus dans le monde, qui exercent leurs talents dans 25 styles de musique différents (hip-hop, hard rock, country, reggae, grunge, soul...).
Parismatch, Quels chanteurs ont le plus de vocabulaire ? (Côté francophone, Céline Dion devance Johnny Halliday).

Evidemment utiliser le plus de mots, cela peut ne rien vouloir dire. Ce n'est pas parce qu'on utilise plus de mots dans une chanson que les paroles nous touchent plus, sont profondes, belles, etc. Par contre, il est clair que ce n'est pas le refrain seul qui est utilisé alors dans ces textes. Qu'Eminem se retrouve premier de ce classement ne m'étonne pas du tout. Non seulement la plupart de ses textes sont sur des thèmes assez profonds, mais en plus il y a là une véritable maîtrise de la langue, du vocabulaire, des rimes et le texte peut toucher mais est par contre destiné à un public averti. Il ne rappe pas à propos de la pluie et du beau temps... De plus pour comprendre la majorité de ses paroles il faut quand même aller plus loin que de simplement écouter. C'est l'artiste typique qui reprend des éléments de sa vie dans sa musique. Ce qui pour moi y rajoute une certaine force.

Il existe pour finir des chansons dont il faut une certaine culture pour les comprendre. Je pense notamment à "Dalai Lama" posté par Arpagon. C'est aussi pour cela que je crée ce sujet, pour approfondir et discuter sur le message que veut passer une chanson.
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Arpagon

Re: Paroles et Lyrics

Message par Arpagon »

Tout d'abord, merci pour ce topic Fantasmagorie , car il permettra sûrement d'éclaircir certains textes qui peuvent nous échapper.
En effet, nous avons tous une certaine culture, différente et encore heureux ;) , aussi, je trouve ça chouette de pouvoir se poser des questions sur des textes qui peuvent nous paraître trop hermétiques, ou au contraire, nous montrer le droit chemin sur de fausses vérités .
En effet, parfois , on croit savoir la signification de certaines paroles, car, on croit comprendre, on se projette ou tout simplement on s'est laissé convaincre par l'interprétation de la masse .
Ainsi, si beaucoup considèrent Ne me quitte pas de Brel comme une chanson d'amour, lui, la considérait surtout comme l'hymne à la lâcheté masculine.
Sans oublier toutes ces métaphores, à l'instar de celle très obscure de l'aigle noir, ou encore la fameuse comptine du poète Fabre d' Églantine , Il pleut, il pleut, Bergère..., un message d'alerte à l'endroit de Marie-Antoinette, dont il était amoureux et qu'il savait en danger.
Pareil pour les chants des champs de coton qui ne traduisaient pas seulement la douleur des esclaves, mais qui s'avéraient être de véritables messages , pour guider et prevenir les frères et soeurs en fuite .

Arpagon

Re: Paroles et Lyrics

Message par Arpagon »

Dans un autre topic, je citais le le petit train de Rita Mitsouko , reprise d'un titre d'André Claveau , qui sera également repris par Tryo.
Une chanson qui , sous ses airs enfantins, est en fait un rappel douloureux des trains de la mort, qui peuplent, tels des fantômes , le Nuit et Brouillard de Ferrat .
Deux chansons sur un même thème, qui touche de près les interprètes ( le père de Catherine Ringer a lui aussi été déporté ), qui pourtant revêtent en apparence deux aspects antinomiques.

Plus frais, mais tout aussi caché dans son sens réel, le titre Le jardin extraordinaire de Charles Trenet est finalement une référence à un lieu de rencontres homosexuelles ( très certainement le Jardin des Tuileries ), où notables et quidam se retrouvent.
Image

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: Paroles et Lyrics

Message par Fantasmagorie »

Beautiful Pain

C'est le titre de la chanson d'Eminem qui signe pour la première fois une collaboration avec Sia en 2013 (avant qu'ils ne se retrouvent à nouveau en 2015 pour un autre titre, encore meilleur que Beautiful Pain). Le message de Beautiful Pain est de dire qu'il faut oublier le passé, en tout cas les mauvaises choses qui nous ont fait du mal et qui peuvent,
aujourd'hui, nous empêcher d'avancer. Faire cela ne peut que nous être bénéfique. C'est un message d'espoir en l'avenir qui ne peut être que lumineux si nous laissons tomber les douleurs du passé que l'on traîne avec nous. Sia dans le refrain chante :
I'm standing in the flames
It’s a beautiful kind of pain
Setting fire to yesterday
Find the light, find the light, find the light
"Je suis debout dans les flammes. C'est une belle sensation, je mets le feu à mon passé, j'essaye de trouver la lumière".

Eminem de son côté compare les événements d'hier à un passage d'une tornade. Cela laisse toujours des traces, ça fait des ravages. Donc, nous, à notre réveil nous devons tout reconstruire. Aujourd'hui étant un autre jour, c'est donc le moment opportun pour ouvrir un nouveau chapitre et profiter des choses simples de la vie. Au lieu de nous préoccuper de choses qui n'ont pas d'importance, comme nous le faisions avant. Eminem le rappe dans le premier couplet et il utilise une métaphore qui fait référence à cette expression anglaise "to stop and smell the roses" qui veut dire qu'il faut savoir apprécier les petites choses de la vie, celles que l'on prend pour acquises. "Si notre nez est bouché, nous ne pouvons pas sentir l'odeur que dégage les roses" (dans le texte) ce qui va nous empêcher de nous concentrer sur le côté positif de notre vie. D'où l'expression "to stop and smell the roses".

Je passe à mon passage préféré du texte. A partir de 2:28 dans la vidéo : Les paroles sont au summum à cet endroit. Eminem élève le ton. Il raconte qu'il nous arrive des choses malheureuses parfois dans la vie et que nous avons l'impression que c'est la fin à cause du mal qu'on nous a fait. Nous avons l'impression que nous ne pouvons pas nous relever après certains événements, C'est comme mourir de l'intérieur. Cependant il rappelle que nous sommes encore en vie et donc que nous allons survivre à cette douleur et la surmonter, même-si tout peut nous paraître sombre, sans espoir à première vue. Un jour peut-être que nous arriverons à pardonner à ceux qui nous ont fait du mal. Ceci constitue certains messages du deuxième couplet.

Ces cinq lignes ci-dessous sont un passage du pont qui constitue un changement avec Eminem qui chante au lieu de rapper (minute 2:51 de la vidéo) :
As time passes, things change every day
But wounds, wounds heal
But scars still remain the same
But tomorrow, today's going down in flames
Throw the match, set the past ablaze
traduction : "Le temps passe et les choses continuent de changer. Qu'en est-il des blessures ? Et bien les blessures guérissent, même-si les cicatrices restent les mêmes. Mais demain, "aujourd'hui" sera déjà oublié dans les flammes, alors d'une allumette, réduit le passé en cendre".

Eminem feat. Sia - Beautiful Pain (traduction française)
Eminem feat. Sia - Beautiful Pain (Lyrics)
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: Paroles et Lyrics

Message par Fantasmagorie »

Arpagon a écrit :Ainsi, si beaucoup considèrent Ne me quitte pas de Brel comme une chanson d'amour, lui, la considérait surtout comme l'hymne à la lâcheté masculine.
Vu le ton qu'il emploi et la plainte, la supplication qui se dégagent de sa voix et des paroles, je veux bien le croire, qu'il s'agit d'un "hymne à la lâcheté des hommes". Quoique cet art ne leur ait pas réservé...
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Arpagon

Re: Paroles et Lyrics

Message par Arpagon »

Fantasmagorie a écrit :
Arpagon a écrit :Ainsi, si beaucoup considèrent Ne me quitte pas de Brel comme une chanson d'amour, lui, la considérait surtout comme l'hymne à la lâcheté masculine.
Vu le ton qu'il emploi et la plainte, la supplication qui se dégagent de sa voix et des paroles, je veux bien le croire, qu'il s'agit d'un "hymne à la lâcheté des hommes". Quoique cet art ne leur ait pas réservé...
Une phrase résume tout :
Laisse-moi devenir l'ombre de ton ombre, l'ombre de ta main, l'ombre de ton chien.

Et en effet, pas besoin d'être un homme pour être à ce point larvaire, pour garder l'être aimé , pas par amour d'ailleurs, puisqu'on bafoue son amour propre, mais plus par peur du changement. ( et je m'y connais. )

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: Paroles et Lyrics

Message par Fantasmagorie »

Englishman in New York (1988)

Englishman in New York est le titre d'une chanson de Sting sorti en 1988. Elle est dédiée à son ami Quentin Crisp, un britannique ayant décidé de partir vivre aux Etats-Unis, parce qu'il était homosexuel et pensait y être mieux traité qu'en Angleterre. Je ne sais pas si les USA sont les plus tolérants en la matière mais en tout cas Crisp a été rejeté là-bas également mais parce qu'il était étranger cette fois-ci.
It takes a man to suffer ignorance and smile
Be yourself no matter what they say
"Cela forge un homme de pouvoir supporter l'ignorance avec un sourire. Sois toi-même peu importe ce qu'ils disent". La dernière phrase est presqu'une expression et en soi le message est très clair, mais "être soi-même" n'est pas toujours aussi simple.
Gentleness, sobriety are rare in this society
Un peu plus loin encore "La gentillesse, le tempérament sont des valeurs qui se perdent dans notre société".
Peut-être que ce n'est pas facile d'être sois-même dans une société qui attend de toi que tu sois comme elle le voudrait. Nous sommes sans cesse poussé à nous fondre dans la masse. La différence faisant encore peur. Moi ce qui m'a toujours fait peur, c'est de ressembler aux autres. Ce qui me fait aimer le refrain "I'm an alien ... " J'aime beaucoup l’utilisation du mot "alien" dans la chanson (autre, en latin) qu'on traduit par "étranger".

Sting - Englishman in New York (Lyrics)
Sting - Englishman in New York (Clip)
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Arpagon

Re: Paroles et Lyrics

Message par Arpagon »

l'Horloge, poème de Baudelaire accompagé d'une musique, qui aurait très probablement enthousiasmé l'écrivain.
En effet, cette transposition anime parfaitement son oeuvre, au rythme du métronome arrogant, à l'instar de l'interprétation de l'artiste, tantôt menaçante et grave, tantôt facétieuse et agaçante, l'image de la petite fille-modèle altiére.
Le temps est un vampire, à l'image du taon.
Belle personnification.

une chose me frappe , l 'image de la sylphide qui s'échappe au fond de la coulisse, qui me raméne au personnage de la Fée clochette , part immortelle mais illusoire de Peter Pan , après laquelle on court tous, mais en vain.
Une épouse encore vierge , veuve sans avoir mariage consommé, car l'homme meurt toujours sans avoir eu le temps d'être fécond.
Image
https://youtu.be/cw4ABJLJ8jU

Arpagon

Re: Paroles et Lyrics

Message par Arpagon »

L'une de mes chansons préférées car elle parle de masturbation avec une métaphore extrêmement poignante ( vous avez noté le jeu de mots? :mrgreen: ) sur la solitude de l'être.
Image
https://youtu.be/9wflvuzLm2o

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: Paroles et Lyrics

Message par Fantasmagorie »

Je suis un homme ; Les Choses ; Aux arbres citoyens

Je suis un homme est le deuxième titre de l'Album Totem de Zazie sorti en 2007. C'est un texte qui a l'air simple comme ça parce que compréhensible et accessible à tous, mais pour moi c'est du pur génie. Malgré la simplicité et le message clair, il faut vraiment s'arrêter sur la construction de phrases, les jeux de mots qui ici constituent sa critique, sa moquerie. "Je suis un homme se réfère [...] à l'humanité" déclare Zazie. En effet, c'est une chanson qui dénonce la société consommatrice dans laquelle nous vivons. Le message est très clair et je trouve que Zazie le dépeint d'une manière subtile entre la critique réelle et la dérision de ce que nous sommes en tant qu'Hommes. Je vois cette chanson, la critique que Zazie fait de l'humanité comme quelque chose qu'on ne peut s'empêcher de faire. C'est quelque part inévitable : la démolition de la nature, la quête de la richesse, du pouvoir ("je suis un homme plein d'ambition") , les guerres etc. C'est des paroles qui auront encore du sens dans le futur.
Assis devant ma télévision
Je suis de l'homme, la négation
Pur produit de consommation
Oui, mon compte est bon
Mon compte est bon.
C'est moi, le maître du feu,
Le maître du jeu, le maître du monde
Et vois ce que j'en ai fait,
Une Terre glacée, une Terre brûlée,
La Terre des hommes que les hommes abandonnent.

Dans la même lignée, Jean-Jacques Goldman fait aussi une critique de la société un peu semblable à celle de Zazie dans Les choses. Ce titre fait tellement écho à La Comédie Humaine. C'est comme-si Goldman nous invitait à relire Balzac. Que cette intertextualité soit voulue ou pas, elle existe quand même. Enfin, j'imagine qu'il y a de nombreux textes qui parlent de ce sujet, mais les paroles de Les choses me renvoient vraiment à Balzac. C'est frappant. "J'achète pour être, je suis quelqu'un dans cette voiture" (Les Choses) ... là où Grandet devient ce qu'il possède.

Avec "Aux arbres citoyens" Yannick Noah réalise une chanson plutôt engagée. Pour lui aussi les Hommes cherchent à s'enrichir, à faire des profits, avec toujours plus de construction d'usines, ce qui contribue à la pollution de la planète et le non respect de la nature.
Le ciment dans les plaines
Coule jusqu'aux montagnes
Poison dans les fontaines,
Dans nos campagnes
S'acheter de l'air en barre
Remplir la balance
Quelques pétrodollars
Contre l'existence
Trois artistes qui veulent passer un message en dénonçant certains comportements humains.

Zazie - Je Suis Un Homme
Yannick Noah - Aux arbres citoyens

Et j'avais déjà posté Les Choses. : ).
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Répondre