Paroles et Lyrics

Ce que vous écoutez sur votre MP3, sans oublier le subtext en musique et en clip ainsi que les émissions de radio à orientation LGBT…
cricridhumour

Re: Paroles et Lyrics

Message par cricridhumour »

Dans mon cabinet de curiosités traîne une chanson avec un texte aux allures de plaisanterie, mais qui donne à réfléchir sur les conventions de la société, les préjugés et la différence: comment s'en sortir quand on est hors norme.
Même si certaines paroles me gênent, l'ensemble m'intéresse:
un garçon nommé Suzy

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: Paroles et Lyrics

Message par Fantasmagorie »

cricridhumour a écrit :Dans mon cabinet de curiosités traîne une chanson avec un texte aux allures de plaisanterie, mais qui donne à réfléchir sur les conventions de la société, les préjugés et la différence: comment s'en sortir quand on est hors norme.
Même si certaines paroles me gênent, l'ensemble m'intéresse:
un garçon nommé Suzy
Quelles paroles te gênent dans la chanson, si je peux me permettre ?
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

cricridhumour

Re: Paroles et Lyrics

Message par cricridhumour »

Ce qui me gêne c'est cette histoire de violence physique pour corriger les imbéciles, et la fuite pour cacher sa honte .
La violence n' est pas l'arme de l'intelligence, quand on affaire à des personnes qui raisonnent aussi bassement, les cogner ne les arrangent pas des masses, à mon avis; de plus pourquoi avoir honte de la bêtise des autres ?
Si les autres jugent sur le simple fait d'un prénom, c'est qu'ils ont un réel problème, eux. :)

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: Paroles et Lyrics

Message par Fantasmagorie »

cricridhumour a écrit :de plus pourquoi avoir honte de la bêtise des autres ?
C'est une très bonne remarque. : ).


Je reviens sur la chanson Spirits de The Strumbellas. Toujours curieuse de connaitre ce qui se cache derrière les paroles d'une chanson, j'ai fini par trouver ici encore, bien que je ne pensais pas qu'il y avait forcement une signification derrière. A cause de la simplicité des paroles, une fois de plus. Simon Ward, membre du groupe, dit même :
I’d describe Spirits as a very simple song. The chords are very simple, the melodies are like a kid’s song. The lyrics came together out of nowhere to be honest. I just really liked the sound of guns in my head.
traduction "Je décrirais Spirits comme une chanson très simple. Les accords sont vraiment simples, les mélodies sont semblables à une chanson pour enfant (Ahah... ). Les paroles sont sorti de nulle part pour être honnête. J'aimais juste le bruit des détonations dans ma tête".

A propos de ces détonations il dit qu'il ne parle pas vraiment d'armes à feu. On ne peut donc pas vraiment traduire "guns" par "armes", ici.
It’s not about physical guns, it’s more of a representation of what I was going through at the time. I was in a sad place, on the road, missing home. I thought guns was a good metaphor for what I was thinking, kind of explosive and risky.
"Il ne s'agit pas d'armes à feu, il s'agit plus de la représentation de ce que je traversais à ce moment là. Je traversais un passage assez triste de ma vie, j'étais sur la route, la maison me manquait. J'ai pensé que les armes étaient une bonne métaphore pour ce à quoi je pensais, un peu explosif et risqué. "

J'aime encore plus la chanson, sachant à quoi elle se rapporte. Je pensais chanter une chanson "pour enfant" mais au final, j'aime bien l'idée de la chanson, car elle me correspond quelque part. J'y vois, personnellement et en plus de ce que Simon déclare, la notion d'une jeunesse sans fin, en tout cas une telle aspiration. Ce qui me touche aussi c'est le fait de pouvoir profiter de bonnes choses que l'on aime dans cette jeunesse, d'être plein de rêves, de ne pas abandonner ce qui compte, mais il y a ce rappel que les bonnes choses ont une fin... Que la jeunesse, en quelque sorte n'est pas éternelle. Enfin... "en quelque sorte"... c'est quasiment une certitude... Il est également question de ne pas vouloir changer ou d'avoir envie de changer, de ne pas rester le même, il est question de la mort, de ne pas avoir envie que la vie s'arrête. Voici un passage dans la chanson :
And I don't want a never ending life
I just want to be alive while I'm here
"Je ne veux pas d'une vie qui s'arrête , je veux juste être en vie tant que je suis ici" Ce qui est une métaphore pour moi. La chanson prône la vie. La personne qui parle était dans une mauvaise phase par le passé, aujourd'hui elle a envie de vivre. Vivre tant que possible.

La mort restant inévitable :
I had a guy email me and say, my wife passed away last year and literally when people ask me how I feel, I just want to play them "Spirits" he says.
Simon : Un homme m'a envoyé un email en disant "ma femme est morte l'année passée et littéralement, lorsque les gens me demandent comment je me sens, j'ai envie de leur jouer "Spirits".

Des militaires passent aussi par une sorte de dépression et le bruit des détonations est à prendre dans ce sens. C'est quelque chose qui reste dans leur tête. En ce sens, je comprends mieux qu'on insiste sur le refrain, à savoir "j'ai ce bruit en tête, et ça ne veut vraiment pas partir". Un rappel permanent, en quelque sorte.

Un autre petit dernier message qui me touche, parce que c'est mon état actuel :
Basically the song is about fighting your inner demons. Trying to change and become a better person in life. I write songs to reflect where I’m at in life, and this song is me saying to the world that I’m doing my absolute best right now to be a good person.
"La chanson relate pratiquement le fait de combattre ses démons intérieurs. Du désir d'essayer de changer et de devenir une meilleure personne dans la vie. J'écris des chansons qui reflètent où j'en suis et cette chanson, me représente moi en train de dire au monde entier que je fais vraiment de mon mieux en ce moment pour être une bonne personne".
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

cricridhumour

Re: Paroles et Lyrics

Message par cricridhumour »

Petite fille du Soleil de Christophe est une chanson au texte métaphorique, qui me touche beaucoup.
Au fond, ça traduit l'histoire d'une rupture à cause d'une incompatibilité d'humeur du fait de la différence d'âge : le soleil est la joie de vivre, la jeunesse, l'illusion , par rapport à l'âge mûre qui voit arriver l'ombre de la fin.

cricridhumour

Re: Paroles et Lyrics

Message par cricridhumour »

Je reviens sur la chanson citée, car à bien y réfléchir, c'est surtout un texte qui reflète la prétention de celui qui s'y croit .
Donc, de prime abord, c'est touchant, après réflexion, c'est risible.

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: Paroles et Lyrics

Message par Fantasmagorie »

cricridhumour a écrit :Petite fille du Soleil de Christophe est une chanson au texte métaphorique, qui me touche beaucoup.
Au fond, ça traduit l'histoire d'une rupture à cause d'une incompatibilité d'humeur du fait de la différence d'âge : le soleil est la joie de vivre, la jeunesse, l'illusion , par rapport à l'âge mûre qui voit arriver l'ombre de la fin.
Merci pour ce partage. J'ai beaucoup aimé. Le thème n'est sans doute pas le même (à part peut-être l'idée de la séparation) mais cette chanson me fait penser à la chanson du Petit lord.
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: Paroles et Lyrics

Message par Fantasmagorie »

cricridhumour a écrit :Je reviens sur la chanson citée, car à bien y réfléchir, c'est surtout un texte qui reflète la prétention de celui qui s'y croit. Donc, de prime abord, c'est touchant, après réflexion, c'est risible.
Après l'avoir écouté plusieurs fois (un coup de cœur!) j'en viens à penser la même chose. Au départ c'est touchant, mais à bien écouter, c'est assez cruelle comme chanson sous ses airs de "gentille attention".

Ma partie préférée c'est ce moment "pourquoi me dire je t'aime, demain je serai loin d'ici".

Cependant, la chanson n'en reste pas moins sublime, au contraire, je trouve. Sublime cruauté, sans doute.
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

cricridhumour

Re: Paroles et Lyrics

Message par cricridhumour »

Fantasmagorie a écrit :
Cependant, la chanson n'en reste pas moins sublime, au contraire, je trouve. Sublime cruauté, sans doute.
En effet elle est cruelle , et qu'elle que soit l'interprétation qu'on lui attribue :
- on la tourne à la dérision , et on souffre pour celui qui émet le message , car il est pitoyable :
On peut en effet y voir un homme d'âge mûr qui se croit être l'objet du désir d'une jeune fille, et qui veut lui expliquer que c'est une relation perdue d'avance.
Seulement, cet abruti se fait du cinéma, car la gamine en question se fiche pas mal de lui.
-On la prend autrement, et on souffre pour les deux protagonistes et peut-être surtout pour la petite fille du soleil , car celui qu'elle aime veut la convaincre qu'elle trouvera une autre personne de son âge, que leur amour est presque indécent.
De toute façon, quand on est jeune on croit à chaque fois au grand amour.
C'est romanesque, mais tellement faux.
Aussi, je rapproche cette chanson de il suffirait de presque rien.

cricridhumour

Re: Paroles et Lyrics

Message par cricridhumour »

Pour rester dans le ton de la chanson de Christophe , et puisque le hasard a conduit mes pas jusqu'à elle, je parlerai d'une chanson qui semble y faire écho, lui répondre mais d'une façon plus optimiste car elle dit à peu près :
Baisse le rideau métallique,
Car nous n'avons besoin que de la lumière des chandelles.
Pour te serrer contre moi, et boire cette bouteille de vin,
Pour lutter contre l'aurore qui viendra me prendre:
J'aurai disparu demain.
Si seulement il pouvait en être autrement.
Retiens donc la nuit.


De prime abord on peut penser que c'est toujours aussi mélo,
Mais j'y vois moi une lueur d'espoir :après tout, on ne sait pas si l'aurore sera vraiment mortifère.
Et puis, le bonheur qui s'offre, même fugace, vaut d'être connu :
Eagle-eye Cherry Save tonight

Répondre