Les lesbiennes et la littérature érotique

Magazines, Bandes Dessinées, Mangas, Romans…
Méluzine

Les lesbiennes et la littérature érotique

Message par Méluzine »

Je lance le sujet puisque j'ai l'impression que ça n'a pas été fait avant. Et je viens exprimer mon étonnement et mes interrogations. Pourquoi est ce si dur de trouver des textes érotiques lesbiens? L'offre est quand même très très limitée en quantité, mais aussi et surtout en qualité et en diversité. A croire que les lesbiennes n'ont pas de vie sexuelle, je sais que c'est ce que la société et le monde extérieur ont tendance à nous renvoyer mais tout de même...
J'ai lu il y a fort longtemps deux recueils de nouvelles : Histoires qui fondent sous la langue et Dessous divers. Dans mon souvenir, les deux regroupaient des textes assez inégaux. Et même s'il y avait de bonnes choses éparpillées, j'y ai ressenti un grand manque de diversité. A croire que la sexualité lesbienne est très lisse et policée. Je provoque bien sur, mais parce que ça me choque, tout simplement. Je m'interroge du coup, y a-t-il des pratiques taboues chez les lesbiennes? Ou est ce que ce sont les maisons d'édition qui sont frileuses?
Voilà, j'ouvre la discussion. je veux bien vos avis. Et puis des titres d'ouvrages aussi bien sur, si vous en avez à proposer.

Snowball
Messages : 274
Enregistré le : mar. 22 janv. 2013 21:31
Localisation : Pôle nord

Re: Les lesbiennes et la littérature érotique

Message par Snowball »

"Les plaisirs de l'amour lesbien" - Felice Newman.

A lire et relire :mrgreen:
Modifié en dernier par Snowball le lun. 26 mai 2014 10:24, modifié 1 fois.
"Il n'existe qu'un amour fidèle, et il convient de le garder toute sa vie. C'est l'amour propre." Anonyme

Méluzine

Re: Les lesbiennes et la littérature érotique

Message par Méluzine »

Heu, certes.. mais si tu pouvais développer un peu Snowball, histoire de nous faire partager tes impressions et de nous donner envie. ;)

Silverring

Re: Les lesbiennes et la littérature érotique

Message par Silverring »

Aaaaahh... Le volume recueillant des nouvelles sous la Cerisaie disparue... C'est ressorti en poche avec les éditions gaies et lesbiennes je crois. Pour ceulles qui ne l'auraient encore lu, je cause de histoires qui fondent sous la langue qu'évoquait Méluzine en ouverture ;)

Il y a quand même du contenu érotique dans un paquet de romances lesbiennes. Et cette présence n'est pas fortuite à lire Cy Jung parlant d'une visée politique là-dedans :twisted: http://www.cyjung.com/

Snowball
Messages : 274
Enregistré le : mar. 22 janv. 2013 21:31
Localisation : Pôle nord

Re: Les lesbiennes et la littérature érotique

Message par Snowball »

Méluzine a écrit :Heu, certes.. mais si tu pouvais développer un peu Snowball, histoire de nous faire partager tes impressions et de nous donner envie. ;)
En résumé, pas mal de témoignages qui ouvrent l'imaginaire sur des pratiques que l'on pourrait considérer comme interdites, honteuses ou taboues. J'ai trouvé l'ouvrage enrichissant.
Modifié en dernier par Snowball le lun. 16 juin 2014 19:28, modifié 2 fois.
"Il n'existe qu'un amour fidèle, et il convient de le garder toute sa vie. C'est l'amour propre." Anonyme

Avatar du membre
frui04
Messages : 102
Enregistré le : mer. 7 nov. 2012 12:52

Re: Les lesbiennes et la littérature érotique

Message par frui04 »

L'offre est très limitée pour les lesbiennes. Je ne sais pas à quoi c'est du. Je trouve ça choquant et ça m'étonne parce qu'elles existent bien pourtant !!!
Aucun de nous n'est complet en lui seul.
Virginia Woolf

Fleming

Re: Les lesbiennes et la littérature érotique

Message par Fleming »

Méluzine a écrit :Pourquoi est ce si dur de trouver des textes érotiques lesbiens? L'offre est quand même très très limitée en quantité, mais aussi et surtout en qualité et en diversité.
le pourcentage de littérature érotique est faible dans l´ensemble de tous les livres édités, alors partant du constat que la littérature lesbienne n´est pas très nombreuse non plus, toujours proportionnellement parlant, et souvent de médiocre qualité... littéraire j´entends, ca explique la difficulté de trouver des textes érotiques lesbiens, je pense. La conclusion que tu en tires, Méluzine, m´étonne ;)
A croire que les lesbiennes n'ont pas de vie sexuelle
si ca se trouve, les lesbiennes sont des femmes qui vivent dans l´action et peu dans le fantasme, du coup... écrivent et lisent peu? :roll: :lol: je veux juste dire par-là que la conclusion n´est pas de toute logique.
En fait je trouve ca dommage, tous ces petits tiroirs qu´on ouvre, qu´on ferme, comme dans une armoire d´apoticaire. S´il y a un domaine pour moi qui ne supporte pas les étiquettes, les enfermements... c´est bien l´érotisme. Si individuel, si fantasmatique, pourquoi le baliser? alors ici nous avons des histoires d´adolescents, ici d´hommes à hommes et là de femmes à femmes, selon les pratiques, bien évidemment, là la sexualité au 3ème âge. Vous trouverez des ouvrages sur la libido du bébé dans les rayons pédiatrie.
J´ai du mal... Pour ma part je trouve plus jouissif de découvrir des effets de surprises, des sensations de passe-muraille quand je glisse d´un domaine à un autre à l´intérieur de moi-même par la seule magie de l´auteur et de ma réceptivité.
Ne serait-ce pas plus judicieux, Méluzine, de lancer un appel du style: Avis aux forumeuses! Qui aurait envie de venir parler d´un livre qu´elle aurait découvert érotique alors qu´elle ne s´y attendait pas? qui aurait éveillé en elle des sensations, des... humeurs... nouvelles, profondes, perturbantes... que sais-je?.... ;)

Méluzine

Re: Les lesbiennes et la littérature érotique

Message par Méluzine »

Fleming a écrit : La conclusion que tu en tires, Méluzine, m´étonne ;)
Je provoque Fleming, je provoque! ;) J'ai envie de faire réagir sur ce sujet, je n'ai pas envie d'un simple échange de titres.
Fleming a écrit : si ca se trouve, les lesbiennes sont des femmes qui vivent dans l´action et peu dans le fantasme, du coup... écrivent et lisent peu? :roll: :lol:
Regardons un peu autour de nous, et la réponse s'impose d'elle même je crois. Des lesbiennes qui écrivent, il y en a. Et des lesbiennes qui lisent, encore plus. Il y a clairement un public pour ce genre de textes. Et sans parler de cloisonnements, je trouve important pour la visibilité lesbienne qu'il existe des titres clairement lesbiens, au même titre qu'hétéro ou gay. Ca n'empêche pas de se laisser surprendre ailleurs. 8-)

Avatar du membre
tetxisk
Messages : 131
Enregistré le : dim. 25 sept. 2011 18:14
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: Les lesbiennes et la littérature érotique

Message par tetxisk »

Je trouve ton nouveau sujet stimulant, Méluzine.
Il pose pas mal de questions qui, pour moi, dépassent le cadre littéraire.

Je pense que déjà on peut dissocier la littérature érotique française, et celle anglo-saxonne. Parce qu'on trouve beaucoup plus de romances lesbiennes comprenant des scènes de sexe en anglais qu'en français, il y a d'ailleurs un fil ici rempli de titres de bouquins. Et ça on peut l'expliquer en partie par une difficulté en France à accepter les littératures de genre en général (fantastique, policier, érotique), par exemple ils sont peu étudiés, on a plutôt tendance à mettre en valeur la littérature d'auteur (donc bourgeoisie et qui véhicule ses valeurs).
Bon je lis peu alors ce n'est que mon avis, il serait intéressant d'avoir aussi celui de personnes qui lisent beaucoup.


Pour ce qui est des tabous dont tu parles chez les lesbiennes, c'est un sujet compliqué et intéressant. Je trouve aussi qu'il y a un manque de variété dans les diverses représentations de la sexualité lesbienne. Je crois que ce que Virginie Despentes aborde dans un interview déjà citée dans le sujet sur elle à propos de cinéma, peut s'appliquer aussi aux livres:
Le porno n'est pas surveillé à ce point par hasard: c'est parce que c'est vachement puissant.
Enjeu sociaux de représentation donc, présenter des sujets lesbiens qui peuvent être excitants, pour des lesbiennes mais aussi des non-lesbiennes, peut être vu comme dangereux car bouleverse les normes.
Donc après peut-être qu'on a intériorisé cette peur et qu'il faudrait se rééduquer? Je mets des points d'interrogation mais j'en suis convaincue.

Snowball
Messages : 274
Enregistré le : mar. 22 janv. 2013 21:31
Localisation : Pôle nord

Re: Les lesbiennes et la littérature érotique

Message par Snowball »

Oui, ou alors il faut des lesbiennes qui souhaitent publier sur la sexualité ou la pornographie lesbiennes.
Peut-être qu'il n'y en a pas tant que ça.
"Il n'existe qu'un amour fidèle, et il convient de le garder toute sa vie. C'est l'amour propre." Anonyme

Répondre