Livres VS E-Books

Magazines, Bandes Dessinées, Mangas, Romans…
Avatar du membre
Liklaugh
Messages : 1604
Enregistré le : sam. 30 oct. 2010 14:59
Localisation : Au gré du vent

Re: Livres VS E-Books

Message par Liklaugh »

Je me fais la réflexion suivante depuis quelques temps : un gros inconvénient que je trouve à l'ebook en tant que non initiée est l'incapacité de pouvoir les offrir. Comment procéder si la personne à qui nous souhaitons offrir ne possède pas de support numérique pour lire l'ebook ? Et si elle en a ?
L'avantage du livre est que la question ne se pose pas !
"Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien." Socrate

Carmilla fan

DJ Lik !

Avatar du membre
Aumai77
Messages : 723
Enregistré le : lun. 31 août 2015 14:00

Re: Livres VS E-Books

Message par Aumai77 »

Offrir la liseuse avec le livre 8-)
Blague à part, la remarque est pertinente. J'avoue ne mettre jamais poser la question.

Otapie
Messages : 67
Enregistré le : mar. 17 nov. 2015 22:05

Re: Livres VS E-Books

Message par Otapie »

A vrai dire j'ai jamais eu l'occasion d'offrir un livre numérique. Mais à l'inverse quand l'occasion s'est présentée pour qu'on m'en offre un j'ai demandé une carte cadeau valable sur mon site de telechargement.

Mais sinon on peut choisir sur quel appareil envoyer l'ebook. Donc je pense qu'on peut via ce choix l'envoyer directement sur l appareil de quelqu'un. Après il faut avoir la même marque de liseuse...
Feel free to join the group if a relationship between a blonde and a brunette has emotionally destroyed you

Avatar du membre
edwine
Messages : 51
Enregistré le : sam. 3 déc. 2011 11:58

Re: Livres VS E-Books

Message par edwine »

Petite réflexion pour répondre à la problématique qui est posée juste au-dessus: c'est vrai que c'est moins "pratique" d'offrir un livre numérique en cadeau, en tout cas, on ne peut pas le mettre dans un emballage alors j'imagine que l'effet est tout de suite moins impressionnant lors de "l'ouverture" !
Le point sensible avec le livre numérique Amazon est l'utilisation de DRM, c'est à dire l'utilisation d'une technologie anti-piratage qui lie les livres que vous achetez à votre compte, ce qui rend impossible de les prêter ou de les offrir sans prêter ou offrir la tablette avec ! Encore que je pense qu'Amazon a du, depuis le temps, trouver une solution à cette question et permettre d'offrir des ebooks. Reste aussi la possibilité d'offrir une carte-cadeau Amazon à la personne de votre choix et celle-ci pourra s'acheter les livres qui lui font plaisir directement sur le site internet (livres numériques ou pas d'ailleurs).
Concernant les éditeurs numériques qui vendent directement leurs ebooks, il est assez facile d'acheter le fichier pour l'offrir à quelqu'un, la seule connaissance requise, si je puis dire, serait de connaître l'appareil sur lequel cette personne lit pour choisir un format d'ebook approprié.

En ce qui concerne ta question du topic, à savoir qui gagne dans le grand combat du numérique et du papier, j'aurais tendance à être d'accord avec ceux qui disent que personne ne gagne. Je pense qu'ils ont tous les deux leur légitimité et qu'il n'y en a pas un qui va tuer l'autre ou surpasser l'autre. Je pense qu'ils peuvent coexister pacifiquement tous les deux et répondre aux différences de goûts et de besoins de tout un chacun.
J'adore les livres papiers, j'ai pour habitude d'en avoir toujours plus que ce que je ne peux raisonnablement en stocker chez moi et ça ne changera certainement jamais. Pour autant, j'adore aussi les livres numériques, j'aime l'immédiateté et l'instantanéité (pouvoir avoir un livre dans la seconde et où que je me trouve sur le globe, même dans des lieux où je peine à trouver des documents en français), le coût inférieur, la légèreté: savoir qu'en vacances je peux en apporter des tas sans que cela m'encombre. Je crains les écrans car, contrairement au papier, ils me donnent des grosses migraines, mais je dois dire que la technologie des liseuses (type Kindle) imite parfaitement la couleur du papier (ou plutôt la texture de l'encre) et ne me donnent jamais mal à la tête, même après des heures de lecture, ce qui est un petit miracle dont je continue de me réjouir et dont je ne me remets toujours pas !
Et, dans le pire des cas - celui où j'aurais oublié de prendre de la lecture sur moi ,;) - j'ai toujours des livres numériques sur mon téléphone et j'ai toujours mon téléphone sur moi, ce qui m'assure d'avoir de la lecture en permanence et de ne jamais "oublier" mon livre quelque part, ce que je trouve assez sympa aussi.

Je crois que nous sommes une génération qui avons connu la transition technologique, et, même si j'aime l'époque à laquelle je suis née, je me dis que j'ai manqué le coche à quelques années près, je n'ose pas imaginer la facilité que ça aurait été d'avoir accès à la Kindle et sa bibliothèque lorsque j'étais étudiante. Toutes ces oeuvres intégrales des grands auteurs ou philosophes classiques proposées gratuitement ou à la somme dérisoire de 1 ou 2 euros... À mon avis, c'est une immense avancée en terme d'accès à la culture (je ne remets pas en cause l'existence et l'utilité des bibliothèques, loin de là mais à la bibliothèque il arrive toujours le moment où il faut rendre le livre).

Pour autant, je continuerai d'accumuler des livres papiers et de les aimer. Je comprends qu'on les aime et qu'on leur soit fidèle et que l'on ait pas l'envie/le besoin de changer de format de lecture pour passer à l'ebook.
Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi beaucoup de personnes, au titre de leur amour des livres papiers, se permettent d'être dédaigneuses envers le livre numérique. C'est une réflexion que je me suis faite et je me demandais ce que vous en pensiez: souvent, et surtout maintenant que je suis moi même publiée au format numérique, j'ai entendu et on m'a dit des phrases comme "désolé, mais je ne lis que des vrais livres"... Je trouve ça dommage car dénigrer le livre numérique en utilisant l'excuse de l'amour du livre papier est un raisonnement faux qui donne l'impression (à soi-même et/ou aux autres) que ce jugement de valeur négatif sur le livre numérique est légitime.
Je pense qu'on a tout à fait le droit de n'être pas attiré ou pas intéressé par le livre numérique, et qu'en réalité, ce fait ne prouve pas forcément l'amour que l'on porte au papier, ça démontre simplement que l'on n'a pas les besoins particuliers auquel répond le livre numérique.
One must still have chaos in oneself to be able to give birth to a dancing star

Chrysalide

Re: Livres VS E-Books

Message par Chrysalide »

edwine a écrit : Pour autant, je continuerai d'accumuler des livres papiers et de les aimer. Je comprends qu'on les aime et qu'on leur soit fidèle et que l'on ait pas l'envie/le besoin de changer de format de lecture pour passer à l'ebook.
Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi beaucoup de personnes, au titre de leur amour des livres papiers, se permettent d'être dédaigneuses envers le livre numérique. C'est une réflexion que je me suis faite et je me demandais ce que vous en pensiez: souvent, et surtout maintenant que je suis moi même publiée au format numérique, j'ai entendu et on m'a dit des phrases comme "désolé, mais je ne lis que des vrais livres"... Je trouve ça dommage car dénigrer le livre numérique en utilisant l'excuse de l'amour du livre papier est un raisonnement faux qui donne l'impression (à soi-même et/ou aux autres) que ce jugement de valeur négatif sur le livre numérique est légitime.
Je pense qu'on a tout à fait le droit de n'être pas attiré ou pas intéressé par le livre numérique, et qu'en réalité, ce fait ne prouve pas forcément l'amour que l'on porte au papier, ça démontre simplement que l'on n'a pas les besoins particuliers auquel répond le livre numérique.
Je fais clairement partie des personnes qui vont vers les livres en papier. La plupart des livres que j'achète m'ont plu par leur format, leur design, leur couverture, par le papier utilisé, sa texture, son odeur, par l'imprimerie à l'intérieur. Le contact avec l'objet en lui-même a une réelle importance pour moi, ça devient presque comme un objet d'art, dans lequel occasionnellement j'aime m'y réfugier, m'y évader. Je feuillette et je suis bien.
C'est un premier point qui fait que je n'ai pas encore éprouvé le besoin d'aller vers le livre numérique.
Autre point chez moi qui joue, c'est au niveau niveau technologie, je n'ai pas de téléphone portable, pas de tablette, rien de tous ces objets technologiques pour la communication "portable" qui se sont bcp développés très rapidement ces dernières années, pas par principe de simple rejet, mais parce que je n'en ai pas besoin autant professionnellement que personnellement. D'ailleurs, je découvre la kindle en vous lisant ici. : )
Mais du coup, le simple fait c'est que je n'ai pas l'équipement pour me tenter de tester un livre électronique.

Par contre, pour ce que tu soulignes, les personnes qui dénigrent le livre numérique "c'est pas du vrai livre je veux rien en savoir bye bye ", je ne suis pas du tout dans ce groove là. J'éprouve juste le besoin d'avoir la liberté d'aller vers un support ou vers un autre suivant mes choix, mes envies, sans obligation aucune et sans dire que l'un est meilleur et l'autre tout pourri, basta. J'ai vraiment besoin d'avoir cette liberté là de choisir, ou alors que la transition se fasse en douceur en ayant le temps de peser le pour et le contre. Peut-être que c'est une transition en douceur illusoire, mais pour moi personnellement elle est nécessaire.

Après, il est clairement impossible de nier qu'on vit dans un monde où tout est en constante évolution, et par les conséquences de cette constante évolution, d''une certaine manière, nous sommes un peu obligés de suivre le rythme, et je peux comprendre que certaines personnes soient déstabilisées et réticentes en se voyant toutes leurs habitudes changées alors qu'elles étaient très bien dans leurs habitudes à la base.

Et pour ce sujet, toujours personnellement, tant que le livre demeurera je n'aurai rien contre le e-book et peut-être même qu'entre temps j'aurai l'occasion de tester le e-book, si elle se présente sans forcing.

Avatar du membre
edwine
Messages : 51
Enregistré le : sam. 3 déc. 2011 11:58

Re: Livres VS E-Books

Message par edwine »

Je n'ai rien à ajouter Chrysalide, c'est une réponse pleine de sagesse !

Je suis tout à fait d'accord avec toi, l'important est que tout le monde puisse avoir le choix et que ce choix soit respecté.
One must still have chaos in oneself to be able to give birth to a dancing star

Chrysalide

Re: Livres VS E-Books

Message par Chrysalide »

edwine a écrit :Je n'ai rien à ajouter Chrysalide, c'est une réponse pleine de sagesse !

Je suis tout à fait d'accord avec toi, l'important est que tout le monde puisse avoir le choix et que ce choix soit respecté.
J'en reste quand même à me demander si un jour le livre papier (une expression qui est étrange pour moi je réalise : ) sera un objet qui fera partie de musées pour montrer comment l'humain lisait à une époque. Enfin, je me dis que si ça a lieu, ce sera dans bien bien longtemps et qu'on ne sera pas là pour le voir.

Avatar du membre
AnnJas
Messages : 578
Enregistré le : jeu. 23 avr. 2015 23:00
Localisation : Somewheeeeere over the rainbow

Re: Livres VS E-Books

Message par AnnJas »

Pro-livre, bien sûr : rien ne peut remplacer l'odeur particulière du papier, et le classique tournage de page !
Need for Fanfic? C'est par ici
“So please... make your own tea“ -Bea Smith
"Good evening. Hello. I have cancer. How are you?" - Tig Notaro
Yumi na teik / Won sonraun au ?

Avatar du membre
Aumai77
Messages : 723
Enregistré le : lun. 31 août 2015 14:00

Re: Livres VS E-Books

Message par Aumai77 »

Je squatte un peu la discussion en mettant ce lien vers une bibliothèque particulière... Je vous laisse découvrir, pour les amoureux du livre... Et cela confirme ce que j'ai dit plus haut dans ce post, je crois bien... Faut de la place pour mettre ses livres :lol:

http://io9.gizmodo.com/5352953/take-a-p ... s-library/

Et oui, avec un livre numérique, ben, on obtient pas la même chose...

Avatar du membre
AlexKidd
Messages : 1760
Enregistré le : sam. 14 mai 2011 15:22
Localisation : Midgar

Re: Livres VS E-Books

Message par AlexKidd »

Inconvénients :

✘ Il n'y a pas le plaisir de tenir le livre en main et de tourner les pages
✘ Plus de chances de se faire braquer son Ipad / Kindle Fire HD dans les transports que son exemplaire de Madame Bovary.
✘ Sans électricité et sans batteries : on ne peut rien faire. Plus d'accès aux livres
✘ Rester rivé devant un écran peut être nocif pour les yeux à force ( il faudrait le faire des heures durant aussi )
✘ Pour peu que l'on soit collectionneur dans l'âme, c'est un peu râpé avec les Ebooks

C'est ce qui me vient à l'esprit pour l'instant au sujet des Ebooks.
J'avais oublié de rajouter deux points particulièrement embêtants que l'on retrouve avec le format ebook :

✘ L'impossibilité de prêter les livres à des amis
✘ Le problème des DRM......

Le souci des DRM est vraiment LE point négatif des ebooks, mais quand j'avais écrit mon premier message, je n'y avais pas encore été confrontée. Les DRM sont des verrouillages numériques que les éditeurs mettent sur les livres ( pour empêcher le piratage à l'origine ). Mais ces DRM peuvent devenir de véritables plaies..... dans le sens où vous pouvez vous retrouver à acheter un livre que vous n'avez pas le droit de lire !

D'habitude, je lis les livres avec Kindle et je n'ai encore jusque-là rencontré aucun souci ( mais je n'ai pas encore eu le plaisir de tester cette fameuse histoire de voyage à l'étranger où, dès lors que vous êtes dans un pays où les droits d'éditeur appliqués sur le livre sont différents du pays où vous l'avez acheté, vous pouvez vous retrouver à ne pas pouvoir l'ouvrir :? ).

Dans le cas que j'évoque, j'ai eu ce souci de DRM ( heureusement réglé depuis ) avec la Fnac et ADE, le logiciel d'Adobe qui permet de lire les formats epub. Il s'agissait d'un livre en anglais qui n'était pas édité en France ( en anglais ), sauf via ce format. Je l'ai acheté sur la Fnac et là, wtf... déjà, ce n'est pas le livre qu'on achète, mais un fichier qui ne s'ouvre qu'avec un logiciel particulier ( le fameux ADE, très mal fichu d'ailleurs au passage ).

Je ne vais pas vous ennuyer avec tous les détails de la démarche mais il m'a fallu un bon moment avant de comprendre comment avoir le droit de récupérer mon livre et enfin pouvoir le lire ( et encore j'ai eu de la chance, apparemment certains ne pouvaient pas du tout accéder à leur livre u_u' ). Tout ça pour vous dire de faire attention si vous achetez un livre au format epub, pensez à vérifier cette histoire de DRM ( d'avoir une machine qui supporte le logiciel pouvant le lire... ).

Répondre