Les mangas qui vous ont marqués

Magazines, Bandes Dessinées, Mangas, Romans…
Avatar du membre
Atta
Modérateur
Messages : 3010
Enregistré le : mer. 23 févr. 2011 13:52
Localisation : Upside down

Les mangas qui vous ont marqués

Message par Atta »

Ne vous fiez pas à la longueur du post, ne vous découragez pas, il y a beaucoup d'images! ;)
C'est vrai qu'après tout il y a les films qui vous ont marqués alors pourquoi pas les mangas, qu'ils soient lesbiens ou non, dans le fond, ca intéresse tout le monde (ou du moins, moi ca m'intérèsse beaucoup, c'est déjà ca :mrgreen:
Donc ce topic est en réaction à la petite discussion sur le manga Hikaru no go.

Je ne ferais pas de top des mangas qui m'ont marqué parce qu'ils sont impossible à classer, mais je vais faire plutot une liste. Je lis, et ait lu, énormément de manga, de tout genre, et de tout style de dessin c'est pourquoi (pour l'instant) je vais me limiter à deux mangas de chaque style.

Je commencerais par les mangas pour adulte, qui m'ont marqué pas spécialement parce qu'ils m'ont plut, mais qui m'ont marqué par la violence de leur contenu:
- Reset de tetsuya Tsutsui (14 ans et +) C'est un one shot!
Image
Je crois que je me souviendrai toute ma vie de la première chose qu'on voit, de la première phrase écrite: "votre vie est un échec, appuyez sur reset" C'est un manga qui pourrait se passer la, dans un autre monde et dont le synopsis ne fait absolument pas froid dans le dos:
Comme une condamnation à mort, cette injonction mystérieuse pousse au suicide les joueurs du jeu en ligne Dystopia. Junsuke Kitajima, un jeune hacker de génie au service du gouvernement, va tenter d'élucider cette série de crimes étranges en menant une enquête périlleuse dans le monde du virtuel...
Donc je me lance gaiement dans la lecture, et j'avoue que le gaiement est parti assez rapidement. On nous fait entrer dans un monde particulièrement glauque déstabilisant, et le pire dans tout ca, c'est que ca pourrait arriver demain. Je ne peux pas dire que je l'ai aimé, je ne peux pas dire que je l'ai détesté, la seule chose que je peux dire c'est qu'il est effroyablement marquant.
Image
Je ne dirais pas qu'il ne faut pas le lire, sinon je n'en parlerai pas ici, mais il ne faut pas etre sensible à tout ce qui est suicide/viol/crime. voila voila... Next!

-Pour rester dans le contenu un peu violent (mais courage après c'est finit)!
Monster de Naori Urasawa. En 18 tomes et dites pour 14 ans et +.
Je ne les a pas tous lu car ma bibliothèque ne les avait pas, mais d'aussi loin que je me souvienne, c'était un très bon manga.
Image
Synopsis : 1986, Düsseldorf, Allemagne de l'Ouest. Le Dr Tenma est confronté à un choix difficile : sauver la vie de Johann, un petit garçon, ou celle du maire de la ville. Contre l'ordre de ces supérieurs, il sauve l'enfant. 1995, Düsseldorf, Allemagne de l'Ouest. Le Dr Tenma savait que son choix serait lourd de conséquences mais, jamais il n'aurait imaginé à quel point. L'enfant a grandi et se fait désormais appelé par le doux nom de "Monster" : un tueur en série diabolique. Ainsi commence la course désespérée du Dr Tenma sur le long chemin de sa rédemption.
Je pense que ca pourrait plaire à tous les fans de Dexter, ou de ces séries dans le genre. Ambiance noire et mélancolique, voir oppréssante. Je l'avais lu quand j'avais treize ans, et je suis parfaitement normale ou presque donc n'hésitez pas :lol:
Pour vous donner une petite dée:
Image
J'a vu aussi qu'il y avat l'animé de sorti, pour celles qui sont plus fans. Ce qui m'avait marqué dans ce manga c'est que personnellement je m'étais plus identifié au tueur qu'au docteur donc j'étais prise dans cet aspect psychologique du manga. Sa noirceur, sa volonté de toute puissance, et sa manipulation au final m'ont fasciné. L'auteur est sacrément tordu mais il est très bon!

Alors maintenant, niveau Shonen, j'en ai lu aussi énormément, je ne ferais pas de topo sur les séries à rallonge de type naruto, Bleach, Satan 666, dragon ball ou encore one piece car ce qui m'a surtout marqué c'est que ces séries sont BEAUCOUP trop longue et j'ai fini par décrocher.

- + Anima. S'il y a bien une seule série qui m'a marqué et que je relirais volonté des centaines de milliers de fois, c'est celle la. Série en 10 tomes de Natsumi Mukai (mon DIEU :mrgreen: ) J'adore l'histoire, je suis une fan inconditionnelle de l'auteure, les personnages sont énorme et l'histoire est magique.
Synopsis:
Il existe sur Terre des êtres humains aux facultés étranges : les +Anima. Ces hommes et ces femmes possèdent en eux la faculté d’exprimer de façon physique l’attribut animal qui est leur. Des ailes, qu’elles soient d’oiseau ou de chauve-souris, une queue de poisson, une patte d’ours...
Cooro, onze ans, +Anima du corbeau, décide de parcourir le monde à la recherche d’autres +Anima. En chemin, il rencontre Husky, un +Anima poisson, Senri, un +Anima de l’ours, et Nana, un +Anima de la chauve-souris. Ensemble, ils entrepennent un long voyage, dans le but d’en savoir plus sur les +Anima, mais aussi pour en apprendre chacun davantage sur les origines de leurs compagnons...

Image

Pour moi Senri, dans l'histoire, ce n'est pas un personnage, c'est LE personnage (celui aux cheveux gris)
Image
Il ne parle pas beaucoup, il est là, et je me suis énormément attaché/identifié à lui, et on m'a beaucoup comparé à ce gars là quand j'étais au lycée :roll:
Il n'y a pas de mot pour dire à quel point j'aime cette série. Rien que de les voir dans ma bibliothèque ca me fout le sourire et ca me rappelle énormément de choses.

-Sinon une petite série avec un titre on ne peut plus compliqué: Niji-Iro Tohgarashi de Mitsuru Adachi.
Il y a de ces séries qui vous surprenne, et celle la en fait partie. Je n'aimais pas les histoires "médiévals", je n'aimais pas le style de l'auteur, et bien j'ai été servie.
Sur Terre, à une époque indéterminée... À la mort de sa mère, le jeune Shichimi apprend l'existence de six demi-frères et soeurs nés du même père (inconnu), et de mères différentes ; il décide de partir à leur recherche. Mais tous sont la cible d'un mystérieux assassin, aux ordres du frère du Shôgun. Quel secret partagent donc les 7 sept « frères », qui effraie jusqu'aux plus hautes sphères du pouvoir ?...
Ce manga fait pleins de références à certaines époques de l'histoire, et est bourré d'humour! J'ai jamais autant rit en lisant un manga. Les personnages sont attachants à souhait, et au final le style de l'auteur m'a séduite. C'est un manga que je ne peux m'empecher de relire.
Image
Sur cette pochette du tome un, on voit les deux personnages principaux, mais ce qui fait aussi le charme de cette série (en 11 tomes) ce sont tous les caractères des autres personnages qu'Adachi a extremement bien développé.Image
Ce manga prend le partie de la quête d'identité, tout en restant dans un registre de l'humour et de l'aventure, à laquelle on se laisse facilement prendre.
Ce qui m'avait marqué c'était aussi le caractère bien trempé des filles dans ce manga, ce n'est pas sakura dans naruto quoi ( :shock: )
Image
Elles savent se battre, se défendre, et s'il faut dire m****, elles le diront.
C'est certainement la meilleure série de l'auteur. Je lui donne facilement 21/20!!

Passons aux shojo maintenant, un peu de rose et d'amour dans ce monde de brute:
Le choix est bien difficile, je dois l'admettre, alors je vais simplement commencer par le premier manga que j'ai lu de toute ma vie
-Alice 19th, il y a de l'amouuuuur c'est beaaaaaaaaaau , y'a du roooooose, des lapins, et des jolis garcons, mais que demander de plus???
Image
Ahem... :roll:
Ah oui demander une histoire peut etre? ;) La voici la voila:
Alice Seno (瀬野 ありす), quinze ans, est amoureuse de Kyo Wakamiya (若宮 叶), mais ne peut avouer son amour car sa sœur Mayura (真由良) sort avec lui.
Un jour Alice sauve un lapin, qui se transforme en jeune fille nommée Nyozeka (ニョゼカ) qui dit à Alice qu'elle a le potentiel de devenir un rôtêsu master - ou lotis master, personne capable d'utiliser le pouvoir des mots. Alice, qui n'y croit pas, se dispute avec sa sœur et lui demande de disparaître... ce qui se produit. Alice a en effet utilisé accidentellement ce pouvoir.
Pour sauver Mayura, prisonnière de la noirceur de son propre cœur, Alice, aidée de Wakamiya et Frey,un grand lotis master qui est apparu et qui semble ne pas lâcher Alice car il est amoureux d'elle, qui se révèle également être capable d'utiliser ce pouvoir, va tout faire pour apprendre à maîtriser cette force.

Et voici la première planche.
Image
Bon ca peut faire cucul la praline, c'est sur MAIS ce manga à une véritable histoire qui sonde les relations fraternelles et moi ca m'avait quand meme bien plut, bien marqué. c'est un manga d'aventure aussi, il ne faut pas l'oublier, certains passages sont plus noirs que d'autres.

De plus (aleerte) on a ici affaire à Yuu Watase qui est certainement (pour moi) l'une des meilleures mangaka dans son genre. Elle a écrit énormément de série, et pas que du shojo alors petit point Yu watase avec la panoplie de quelques uns de ses mangas, tous plus bons les uns que les autres (exception faites pour nana auquel je n'ai pas adhéré)
Alors Yû Watase c'est:
Fushigi Yugi
Image
qui est absolument génial!!
Ayashi no ceres
Image
qui est plus noir que les autres, mais tellement bien aussi
Et Imadoki qui est juste très drole aussi
Image
Yû Watase est certainement une des plus grandes auteures à l'heure actuelle (pour moi, et à son niveau)

Fin de la parenthèse, autre shojo
-Le vilain petit canard d'Ai Morinaga.
Alors peut etre que vous vous dites, "ah non encore une conte repris blablabla" Alors la je vous arrete tout de suite et répond, "oui mais non" Faut le lire pour le croire
Image
Synopsis : Reiichi, un jeune garçon petit et laid, est la risée de tout le monde. Seule Yumiko le considère comme un ami. Un jour,alors qu’il cherche le chien de son amie, Reiichi sauve la vie de ce dernier et tombe dans le coma. Un an plus tard, il s'éveille complètement métamorphosé : le chien de Yumiko, est en fait un homme changé en chien. Pour remercier Reiichi de sa bonne action, il exauce un de ses vœux : en faire un bel homme !!
Ce manga est un pur moment de bonheur, que ce soit sur l'écrit ou le style.
Image
On sent que l'auteur veut qu'on le prenne oui à la légère, mais aussi faire réfléchir le lecteur. Ca marche plutot bien et ca donne envie d'adopter un canard.
A avoir sous la main en cas de dépression :mrgreen:

Je m'arrete la pour aujourd'hui :mrgreen: et finis sur cette phrase: béni soit le dieu des mangas :D
“My silences had not protected me. Your silence will not protect you.” Audre Lorde
"Disrespect invites disrespect. Violence incites violence. When the powerful use their position to bully others, we all lose." Meryl Streep

Avatar du membre
AlexKidd
Messages : 1758
Enregistré le : sam. 14 mai 2011 15:22
Localisation : Midgar

Re: Les mangas qui vous ont marqués

Message par AlexKidd »

Très sympa ce sujet, Atta ^^

En commun avec toi, j'ai Monster. Quelle terrible histoire que celle de Johan Liebert.. Le Kinderheim, bon dieu. Ce manga m'a fichu la frousse. Autrement, voici ma maigre liste :

Transparent de Makoto Sato.
L'infirmerie après les cours de Setona Mizushiro.
Air Gear de Oh Great!
Gunnm de Yukito Kishiro.
Akira de Katsuhiro Otomo.

Loki

Re: Les mangas qui vous ont marqués

Message par Loki »

sympa ce topic Atta!
la liste est assez grande des mangas qui m´ont marquée, l´ennui est que je ne retiens jamais les titres :roll:
alors en tapant des mots clés je retrouve le premier manga qui m´a beaucoup marquée à l´époque:
Dragon Head, de Minetaro Mochizuki
Image
synopsis:
Une classe rentre à Tokyo d'un voyage, à bord du Shinkansen. Teru Aoki aperçoit quelque chose avant que le train passe dans un tunnel puis, la terre tremble, le train déraille et pratiquement tous les passagers meurent sur le coup.

Seuls Teru, Ako et Nobuo, trois collégiens, survivent à cet accident. Nobuo sombre peu à peu dans la peur. Teru et Ako, eux, veulent tout faire pour sortir de ce tunnel oppressant, mais ils sont loin d'imaginer ce qui les attend à sa sortie. Les vivres commencent à diminuer. Pourquoi la température augmente-t-elle ? Pourquoi les secours ne viennent-ils pas ? Et surtout, que se passe-t-il dehors et pourquoi l'état d'urgence semble-t-il avoir été déclenché ?

autre info relevée dans Wikipédia:
Teru explore tous les aspects de la peur humaine par l'introspection et les privations forcées, tout au long des dix tomes que composent cette série.

Les protagonistes abordent la peur de plusieurs manières :

soit ils se l'incorporent,
soit ils tentent de l'expliquer,
soit ils la subissent.
voilà voilà...

Un autre manga aussi me vient à l´esprit là tout des suite, le personnage se décompose en sable quand une situation l´angoisse, enfin c´est le vague souvenir que j´en ai, j´avais beaucoup aimé la traduction iconographique des sentiments, je vais voir si je retrouve le titre :arrow:

à ma liste j´ajoute Trèfle (クローバー, Clover), une série de shōjo manga du studio CLAMP en quatre volumes
Image

et l´oeuvre de Jirō Taniguchi, avec Le journal de mon père, Quartier lointain et Le Sommet des dieux notamment.
Sur les thèmes qu'il traite dans ces mangas, Jirō Taniguchi déclare:

« Si j'ai envie de raconter des petits riens de la vie quotidienne, c'est parce que j'attache de l'importance à l'expression des balancements, des incertitudes que les gens vivent au quotidien, de leurs sentiments profonds dans les relations avec les autres. [...] Dans la vie quotidienne, on ne voit pas souvent des gens hurler ou pleurer en se roulant par terre. Si mes mangas ont quelque chose d'asiatique, c'est peut-être parce que je m'attache à rendre au plus près la réalité quotidienne des sentiments des personnages. Si on y pénètre en profondeur, une histoire peut apparaitre même dans les plus petits et les plus banals évènements du quotidien. C'est à partir de ces moments infimes que je crée mes mangas. »

Je ne trouve pas le titre francais de son manga Quest for the Missing Girl...
Je me souviens avoir beaucoup aimé une des 5 histoires de Terre de Rêves (犬を飼う, Inu o kau?), qui évoquait la fin de la vie d´un chien et comment le couple-propriétaire du chien s´en est occupé, récit inspiré de la propre vie de l´auteur.

Avatar du membre
Atta
Modérateur
Messages : 3010
Enregistré le : mer. 23 févr. 2011 13:52
Localisation : Upside down

Re: Les mangas qui vous ont marqués

Message par Atta »

AlexKidd a écrit :
Transparent de Makoto Sato.
Image
Oh purée!! tu m'as rendu curieuse avec celui la! Tu sais s'il est toujours édité ou s'il fait partie de ces nombreuses éditions devenu introuvable? :roll:
Loki a écrit : à ma liste j´ajoute Trèfle (クローバー, Clover), une série de shōjo manga du studio CLAMP en quatre volumes
Image
CLAMP!!! Comment j'ai pu ne pas en parler! Je ne peux qu'être d'accord avec toi! J'adore ce groupe de dessinateur! Clamp, c'est juste magnifique!
J'étais tombée amoureuse (et je le suis toujours) de yuko dans XXX Holic
Image
Elle avait cette personnalité qui faisait que je me suis énormément attachée à elle! (On dirait que je parle de personnages vivants :lol: ) A la fois touchante et pleine de charisme, j'adore!
Ce que j'adore avec Clamp, c'est qu'on trouve des références des mangas de la série un peu partout, alors lire en même temps Tsubasa chronicles et XXX holic c'est comme suivre une bonne série, sans oublier sakura card captor ou encore chobits !
Image
J'adorais aussi la touche d'humour qu'ils ont introduit via mokona (le petit personnage à gauche) qui fait qu'à la fois ca peut etre sérieux, et en même temps, ils savent rester dans le léger.
Bref clamp est un très bon choix :D

Trefle me fait penser (juste sur la base de la couverture) à X toujours sur la meme édition, il a l'air un peu noir ou torturé mais après je me trompe peut etre puisque tu met que c'est un shojo... ?
En tout cas très intéressant ce que vous avez dit ^^
“My silences had not protected me. Your silence will not protect you.” Audre Lorde
"Disrespect invites disrespect. Violence incites violence. When the powerful use their position to bully others, we all lose." Meryl Streep

Loki

Re: Les mangas qui vous ont marqués

Message par Loki »

Atta a écrit :
Trefle me fait penser (juste sur la base de la couverture) à X toujours sur la meme édition, il a l'air un peu noir ou torturé mais après je me trompe peut etre puisque tu met que c'est un shojo... ?
tu ne te trompes pas, l´histoire est sombre, il est catégorisé comme shojo manga parce qu´il est d´abord paru ( de 1997 à 1998) dans un magazine Amie, chez Kodansha, qui est certainement un Shōjo-Manga-Magazin, c´est la définition d´un manga shojo d´après l´anthropologue Matt Thorn, je détiens toutes ces infos de Wikipédia :lol: on nomme ainsi un manga quand sa première parution se fait dans un shojo magazine. J´ai du mal à croire que Trèfle ait pour public ciblé des filles entre 6 et 18 ans :lol: ou alors le public nippon est très différent du public européen :roll: je crois qu´il peut toucher un public beaucoup plus large et sans distinction de genre.

Avatar du membre
AlexKidd
Messages : 1758
Enregistré le : sam. 14 mai 2011 15:22
Localisation : Midgar

Re: Les mangas qui vous ont marqués

Message par AlexKidd »

C'est qu'en fait, le collectif de CLAMP est composé de femmes qui écrivent des histoires à destination des femmes. X et Tokyo Babylon ont aussi été fichés shoujos, pourtant ça démembre et ça gicle le sang de partout, c'est pas triste non plus. Le shoujo ne s'adresse pas non plus à des filles / garçons de 6 à 18 ans, il n'y a pas de restriction d'âge.

Le shoujo a des caractéristiques typiques et vise des thèmes précis à contrario du shounen dans lequel ces mangas auraient pu rentrer : un chara design particulier ( visages fins, grands yeux qui brillent, corps très minces ), histoires d'amour entre les protagonistes ou histoires d'amour tout court, le destin, concerne souvent des lycéen(ne)s ou le milieu scolaire, et évidemment, outre les histoires des uns et des autres, l'amour qui est très souvent au centre de tout. Il y a aussi le phénomène oujisama qui revient très fréquemment ( c.f le prince de l'école où l’héroïne se trouve ). Il y a pas mal de fleurs aussi, de choses " mignonnes ", du soleil, tout ça..

Pour CLAMP, c'est d'autant plus particulier que leurs personnages principaux sont souvent des hommes / jeunes garçons, et que le thème de l'homosexualité masculine en mode subtext est récurrent. Elles mêlent donc deux styles, le shoujo et le yaoi qui, lui aussi, est la plupart du temps dessiné par des femmes pour des femmes. On y retrouve le même schéma que le shoujo à ceci près que le uke ( personne passive ) reprend supposément les codes " féminins " ( vulgairement dit : le rôle et la place de la femme ). La relation de Kamui et Fuma par exemple, ou pour Tokyo Babylon, Subaru et Seichiro ( ici, ce n'est plus du subtext mais carrément une histoire d'amour au sens propre ).

La perception du shoujo n'est pas exactement la même au Japon qu'en Occident effectivement, mais elle a évolué. Le genre lui-même du shoujo a évolué. C'est surtout qu'il est rare de trouver un manga qui soit " juste shojo ", il mêle très souvent un autre style en même temps ( surtout chez CLAMP ), comme le magical girl shoujo ( Card Captor Sakura ). Ce n'est pas facile de classifier les mangas de CLAMP, vu qu'ils ont volontiers des caractéristiques de shonen aussi : des combats, des pouvoirs, du sang, un peu de gore parfois.. mais aussi seinen ( destiné aux adultes, pas de contenu mature au sens sexuel du terme hein, mais bien psychologique : ). Je pense que la classification shoujo leur vient du chara design en grande partie, c'est quand même sacrément propre aux shoujos et au yaoi. Et comme les deux sont destinés exclusivement aux filles, voilà..
Atta a écrit :
Transparent de Makoto Sato.
Oh purée!! tu m'as rendu curieuse avec celui la! Tu sais s'il est toujours édité ou s'il fait partie de ces nombreuses éditions devenu introuvable? :roll:
Il est toujours édité chez Glénat, tu peux normalement te le procurer sans problème. Si d'aventure tu ne le trouvais pas à la Flaque, tu peux facilement le trouver sur le net ^^

supers25
Messages : 262
Enregistré le : mar. 26 mai 2009 17:41
Localisation : Châtres sur cher

Re: Les mangas qui vous ont marqués

Message par supers25 »

Je ne lis plus trop de manga en ce moment mais il y en a quelques un qui m'ont quand même marqués:

Chobits:
Image
Buso Renkin:
Image
Ken-Ichi le disciple ultime:
Image

Loki

Re: Les mangas qui vous ont marqués

Message par Loki »

j´aime beaucoup la facon dont tu présentes ces 3 livres et tes commentaires, supers25 ;) je prendrais exemple sur toi la prochaine fois!

arthémis

Re: Les mangas qui vous ont marqués

Message par arthémis »

je n'accroche pas vraiment au genre mais j'avais lu une série dont je n'arrive pas à me rappeler le nom.

C'était un titre du genre "la mère" en latin "mater...je ne sais quoi"

Une histoire post-apocalyptique, très noire ou l'héroïne incarnant "la mere" menait un combat contre je ne sais plus trop quoi.

C'était graphiquent très bien (noir et blanc) et l'histoire était captivante.

mon problème je ne me souviens jamais des noms ni des titres, que je parle de films de musique ou de livres, quant aux personnes...alors désolé pour mon intervention très très pertinente :mrgreen:

:arrow:

Avatar du membre
Atta
Modérateur
Messages : 3010
Enregistré le : mer. 23 févr. 2011 13:52
Localisation : Upside down

Re: Les mangas qui vous ont marqués

Message par Atta »

Arthémis, j'ai fait des recherches et je t'avoue que j'ai rien trouvé! Si jamais tu as d'autres infos, je suis preneuse, ca doit bien se trouver tout de même!! :roll:

J'ai fait des petites recherches concernant clamp, et j'ai découvert qu'une suite de "XXX holic" (MANGA GENIAL!!) allait sortir: "Gate 7" ou était déjà sorti! Je sais pas si vous l'avez lu, mais faut que je m'y mette :D
“My silences had not protected me. Your silence will not protect you.” Audre Lorde
"Disrespect invites disrespect. Violence incites violence. When the powerful use their position to bully others, we all lose." Meryl Streep

Répondre