Les librairies et vous

Magazines, Bandes Dessinées, Mangas, Romans…
Aacryl

Re: Les librairies et vous

Message par Aacryl »

je découvre ce nouveau sujet seulement ce soir...
j´adore les grandes librairies qui proposent tout tout plein de thèmes différents et ainsi je peux passer des heures à découvrir des tas de livres sur tout! donc je ne vais pas dans une librairie spécialisée lgbt, mais j´aime balayer d´un regard le rayon lgbt des grandes librairies :D en fait, quand je suis dans les parages de ce rayon particulier, c´est plus le thème de la sexualité dans toutes ses facettes qui m´intéresse.
J´ai besoin de toucher les livres, de tourner les pages... ouaw, aujourd´hui j´ai savouré ce plaisir dans la librairie d´un musée, un livre plutôt grand format, neuf, un papier spécial sans doute, alors... le son que faisaient les pages quand je les ai faites tourner comme j´aurais fait tourner au ralenti un livre-cinéma.... j´ai exécuté ce geste au moins trois fois! tellement cette musique m´a plu 8-)
J´adore les librairies, j´espère que tant que je vivrai elles continueront d´exister :?

Griottesurlegateau

Re: Les librairies et vous

Message par Griottesurlegateau »

Moi aussi, je découvre ce topic aujourd'hui.

Pour répondre à ta question initiale, InspecteurGadget, j'ai commencé mes lectures "lesbiennes", si je puis dire (pas trouvé d'autre terme pour le moment), en tombant, par hasard, à la Médiathèque de mon secteur, sur le livre de Martine Gross et Edwige Entier "Deux papas, deux mamans, qu'en penser ?".

Ce livre à ouvert une vraie plaine dans mon esprit, dans laquelle j'ai tenté, tant bien que mal, de trouver nourriture à ma nouvelle boulimie.

J'ai donc fait des arrêts répétés à la FNAC où existait, il y a quelques années, un rayon spécifique sur l'homosexualité, beaucoup trop ténu à mon goût.
Ce qui m'a choquée à l'époque de cette construction d'identité encore branlante, et ce qui m'a portée vers le net, c'est le rayon films lesbiens qui était mélangé avec le porno !
Je crois ne m'en être toujours pas remise.
J'ai fait remonter ce point dans un questionnaire de satisfaction mais je ne crois pas que ça ait changé et le rayon, là encore, est très ténu.

Après la FNAC, j'ai fait un crochet par Les mots à la bouche, au Marais, à Paris.
Mais je n'y ai pas trouvé, à l'époque, ce que j'y cherchais, c'est-à-dire, une "vraie" littérature, au sens sociologique et littéraire du terme.

J'ai trouvé mon compte, concernant le versant sociologique, par le biais de l'Association des Parents Gays et Lesbiens (APGL), qui possède une antenne Grand-Est et tiens les adhérent(e)s au courant des dernières publications niveau enquêtes et études sur le thème de la parentalité.

Je ne suis donc que sur le net.
Je ne vois pas où je pourrais trouver l'équivalent dans une librairie ou dans une médiathèque, près de chez moi.
Les propositions, à la Médiathèque, prennent des plombes à aboutir, quand elles aboutissent et qu'on ne te rétorque pas que le bouquin que tu as proposé, datant de 2007, est trop ancien pour être acheté ! Ouf ! Quid du contenu ?

Ce mode d'accès aux livres est très impersonnel, j'en conviens, car j'aime aussi feuilleter le bouquin, lire le résumé, être dans ce lieu qu'est une librairie, je me loupe parfois sur son contenu, mais franchement, je lui préfère ces aspects, à l'impression de perdre mon temps en fouinant parmi un tas de livres qui ne répondent pas, généralement, à mon attente dans ce domaine, sans compter cette lassitude, à devoir, quand je demande une information, dévoiler une partie de ce que je suis. Je ne sais jamais sur quel vendeur(se) je tombe.

Et je dois dire que, même dans des assocs que je côtoie physiquement, je n'ai absolument pas trouvé mon compte concernant ce versant culturel.
Pas de bibliothèque et pas de DVDthèque fournies...quand le prêt de DVD est possible !

C'est sans doute plus facile à Paris mais je ne vis pas à Paris.

Sur le lieu de la seule gay-pride à laquelle j'ai partiellement participé, en province donc, pas un stand sur le versant culturel.
Du coup, ces manifestations, pour moi, me paraissent vides, parce que la culture est un versant essentiel à mes yeux, pour faire passer des messages, pour construire une identité.
Et cette culture me semble éparse à l'heure actuelle.
Il faut aller la chercher, fouiller, la rassembler pour lui donner un visage cohérent.
Il n'y a, pour le moment, que le net qui me permette d'accéder à cette diversité et à cette recherche constante.
Bcp à faire, me semble-t-il sur ce versant...

Je rêve, mais tu vas me dire qu'il ne tient qu'à moi de participer à son élaboration et tu auras raison de me le faire remarquer, d'un lieu, équivalent au Boudoir que j'ai en tête, dont les murs soient tapissés de livres, en tout genre, mais avec une littérature, une filmographie et plus largement une culture (des tableaux, des photos), dans laquelle je puisse me retrouver et peut-être d'autres, avec des apports différents.
Un lieu, duquel je puisse pousser la porte, en me disant que je vais m'y reconnaître.

Pour le moment, dehors, c'est le parcours de la combattante sur ce point précis et central à mes yeux.

Aacryl

Re: Les librairies et vous

Message par Aacryl »

Griottesurlegateau a écrit :
Je rêve (...) d'un lieu (...) dont les murs soient tapissés de livres, en tout genre, mais avec une littérature, une filmographie et plus largement une culture (des tableaux, des photos), dans laquelle je puisse me retrouver et peut-être d'autres, avec des apports différents.
Un lieu, duquel je puisse pousser la porte, en me disant que je vais m'y reconnaître.
l´idée me plait! qui sait, il y a peut-être un truc à faire... et je verrais bien 2-3 espaces du lieu consacrés à des langues étrangères, anglais-allemand pour faire simple dans un premier temps et voir si le lieu est vivable et tient la route. Un espace café où des soirées pourraient avoir lieu, des lectures/présentations de livres nouveaux par leurs auteurs par exemple ;)
A Madrid j´étais entrée comme ca par hasard dans un genre de librairie lesbienne avec un café dans le fond, j´ai bien aimé l´endroit.
Mais pour revenir au thème et à ta remarque Griotte:
Griottesurlegateau a écrit : Mais je n'y ai pas trouvé, à l'époque, ce que j'y cherchais, c'est-à-dire, une "vraie" littérature, au sens sociologique et littéraire du terme.
Je connaissais une librairie à Berlin orientée lgbt et tenue par une libraire lesbienne et très attractive, donc j´aimais y faire un tour de temps en temps :mrgreen: flaner... mais quand j´ai été un peu lasse de chercher par moi-même des livres susceptibles de me plaire, je lui ai demandé conseil, elle m´a indiqué quelques titres, j´ai fait la moue... non mais j´aimerais bien... de la qualité :? aussi bien dans l´écriture que dans le scénario, je ne sais pas.... alors elle m´a répondu qu´il ne fallait pas être trop exigent-e, que nous n´avions pas beaucoup de choix... Ah. Que ce n´est certes pas de la grande littérature, mais c´est sympa quand-même, tenez, essayez donc celui-ci... mhmmm... j´ai essayé, à ce jour je n´ai pas fini le livre.
Donc il ne faut pas être exigent, faut juste avoir envie de lire des histoires entre des femmes qui aiment des femmes, voilà, ca devrait suffir déjà :lol:

Griottesurlegateau

Re: Les librairies et vous

Message par Griottesurlegateau »

Aacryl a écrit :l´idée me plait! qui sait, il y a peut-être un truc à faire
Tu me mets en ébullition. Je turbine du chapeau...je pense aux fonds nécessaires pour mettre un tel lieu sur pied, aux différentes subventions à solliciter, l'endroit, etc...
Je pense à un lieu assez large et ouvert d'esprit, qui rejoint ce que tu as écrit plus haut
Aacryl a écrit :c´est plus le thème de la sexualité dans toutes ses facettes qui m´intéresse.
Le "toutes ses facettes" a de l'importance me semble-t-il.
Aacryl a écrit :je verrais bien 2-3 espaces du lieu consacrés à des langues étrangères, anglais-allemand pour faire simple dans un premier temps et voir si le lieu est vivable et tient la route
Comment imagines-tu ces espaces consacrés à des langues étrangères ? C'est intéressant comme idée.
Aacryl a écrit :Un espace café où des soirées pourraient avoir lieu, des lectures/présentations de livres nouveaux par leurs auteurs par exemple
Pfff...alors là, ce serait le top. Je crois qu'il y a des romancières déjà, sur ce forum :).
L'APGL organise un salon du livre tous les deux ans sur Paris. Je crois bien que c'est cette année, mais peut-être plus orientée sur la parentalité.

Je verrai bien également un espace d'expo peinture-sculpture et musical.

Tout un programme qui germera peut-être au fur-et-à-mesure du temps :), à partir peut-être de structures déjà existantes.

Avatar du membre
Aumai77
Messages : 723
Enregistré le : lun. 31 août 2015 14:00

Re: Les librairies et vous

Message par Aumai77 »

Je ne sais plus sur quelle topic répondre... Au moins pour dire que ce genre de projet, ça me parle bien... D'autant que cela m'avait titillé à une époque avant que mes problèmes de santé me ramène à une certaine réalité :lol: Ceci étant, je serai bien tenté par une aventure... Une équipe, un projet, un espace et Ulule pour aider au financement 8-)

Griottesurlegateau

Re: Les librairies et vous

Message par Griottesurlegateau »

Comment verrais-tu ce projet Aumai, en regard de l'éloignement des unes et des autres ?

InspecteurGadget

Re: Les librairies et vous

Message par InspecteurGadget »

J'ai vu que la discussion avait continué au bistrot. ;)
Je dois avouer que j'ai posté ce sujet parce que régulièrement, le rêve d'ouvrir une librairie spécialisée peut à nouveau me titiller. Mais mais mais, il y a toujours des "mais" et des "si" à profusion. Et clairement, même si j'arrivais à trouver les fonds, il faudrait trouver des personnes de confiance pour se lancer dans l'aventure, et ça ce n'est clairement pas évident.
Donc je continue juste à rêver, en sachant très bien que je n'ai pas une âme d'auto entrepreneuse. Mais clairement si une telle librairie ouvrait dans ma ville, j'y postulerai certainement à tout hasard, et j'en deviendrai probablement cliente, même si pas forcément régulière.
Aacryl a écrit : Donc il ne faut pas être exigent, faut juste avoir envie de lire des histoires entre des femmes qui aiment des femmes, voilà, ca devrait suffir déjà :lol:
Oui, clairement au niveau qualité, on n'y est pas forcément. J'imagine qu'un rayon en VO permettrait en effet déjà d'avoir un peu plus de variété (pour la qualité, ça reste donc à voir). Je me rends compte que j'ai un peu abandonné l'idée de trouver de chouettes histoires lesbiennes, mais par contre, j'adore trouver de beaux personnages féminins, ou l'histoire de femmes qui pour parler grossièrement "envoient du pâté"! :mrgreen:
Ce qui me fait penser que j'aimerais un lieu qui soit ouvert à tous, lgbtiq comme hétéro, et pour arriver à ce résultat, il faudrait vraiment plusieurs personnes, personnalités, sensibilités...
Griottesurlegateau a écrit : Et cette culture me semble éparse à l'heure actuelle.
Il faut aller la chercher, fouiller, la rassembler pour lui donner un visage cohérent.
Il n'y a, pour le moment, que le net qui me permette d'accéder à cette diversité et à cette recherche constante.
Bcp à faire, me semble-t-il sur ce versant...
Je me rends compte en te lisant que, personnellement, je ne cherche plus vraiment (même si je trouve malgré moi des infos ici et là). Et au final c'est très certainement dû au manque de qualité d'une part, et à l'énergie que ça demande d'autre part. D'où encore une fois l'idée d'un lieu qui puisse regrouper tout ça et faire des propositions.

Griottesurlegateau

Re: Les librairies et vous

Message par Griottesurlegateau »

InspecteurGadget a écrit :Ce qui me fait penser que j'aimerais un lieu qui soit ouvert à tous, lgbtiq comme hétéro, et pour arriver à ce résultat, il faudrait vraiment plusieurs personnes, personnalités, sensibilités...
Je suis sur cette même longueur d'ondes InspecteurGadget.
InspecteurGadget a écrit :Et clairement, même si j'arrivais à trouver les fonds, il faudrait trouver des personnes de confiance pour se lancer dans l'aventure, et ça ce n'est clairement pas évident.
Donc je continue juste à rêver, en sachant très bien que je n'ai pas une âme d'auto entrepreneuse.
Une librairie, dans mon esprit, c'est déjà très ambitieux.
J'ai plutôt pensé à une mise en commun au départ, de supports persos mais clairement, en effet, il faudrait rencontrer au moins une personne qui soit dans le même trip et agrandir ensuite selon les éventuelles rencontres.
InspecteurGadget a écrit : J'imagine qu'un rayon en VO permettrait en effet déjà d'avoir un peu plus de variété (pour la qualité, ça reste donc à voir).
En effet, ce serait un versant à ne pas perdre de vue...
InspecteurGadget a écrit :Je me rends compte que j'ai un peu abandonné l'idée de trouver de chouettes histoires lesbiennes
Pour le moment, côté littéraire, j'ai bcp aimé "Un puits de solitude" de Marguerite Radcliffe Hall (bien que bien plombant) et "Carol" de Patricia Highsmith mais je commence seulement à explorer ce versant culturel et je creuse, je creuse. Peut-être trouverai-je d'autres perles...
InspecteurGadget a écrit :j'adore trouver de beaux personnages féminins, ou l'histoire de femmes qui pour parler grossièrement "envoient du pâté"!
Je te suis sur cette réflexion...
InspecteurGadget a écrit :Et au final c'est très certainement dû au manque de qualité d'une part, et à l'énergie que ça demande d'autre part.
Ca, il en faut de l'énergie !
InspecteurGadget a écrit :D'où encore une fois l'idée d'un lieu qui puisse regrouper tout ça et faire des propositions.
J'en arrive à la même conclusion :).

InspecteurGadget

Re: Les librairies et vous

Message par InspecteurGadget »

Griottesurlegateau a écrit : Une librairie, dans mon esprit, c'est déjà très ambitieux.
J'ai plutôt pensé à une mise en commun au départ, de supports persos mais clairement, en effet, il faudrait rencontrer au moins une personne qui soit dans le même trip et agrandir ensuite selon les éventuelles rencontres.
C'est sur que c'est ambitieux, mais comme c'est mon lieu de travail, j'ai du mal à ne pas le concevoir du tout. ;)
Plus jeune, j'avais envie de m'investir dans le côté culturel type bibliothèque d'une asso lgbt, et au final, je ne l'ai jamais fait. Au départ, par timidité, et maintenant par manque d'envie, très simplement. Je crois qu'au final, je n'ai jamais mis les pieds dans une asso lgbt. En fait, je crois que c'est ce que j'aime bien dans l'idée de librairie, pour moi c'est plus "anonyme". Même si je sais que pour certaines personnes, il est tout aussi difficile de rentrer dans une librairie que dans une asso lgbt...
Griottesurlegateau a écrit : Pour le moment, côté littéraire, j'ai bcp aimé "Un puits de solitude" de Marguerite Radcliffe Hall (bien que bien plombant) et "Carol" de Patricia Highsmith mais je commence seulement à explorer ce versant culturel et je creuse, je creuse. Peut-être trouverai-je d'autres perles...
Ah mais j'ai lu de très belles choses hein, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit! :p Mais en quantité, on n'y est pas.
Je te rejoins sur les deux titres que tu cites, mais j'ai aussi aimé Virginie Despentes, Nina Bouraoui, Sarah Waters, Armistead Maupin (là on est sur du lgbt), Violette Leduc, et sans doute d'autres que j'oublie...
Griottesurlegateau a écrit :
InspecteurGadget a écrit :j'adore trouver de beaux personnages féminins, ou l'histoire de femmes qui pour parler grossièrement "envoient du pâté"!
Je te suis sur cette réflexion...
Je crois que je l'ai déjà dit ailleurs, mais ce que j'aime beaucoup aussi, c'est me laisser surprendre. Commencer à lire un livre, et me rendre compte à un moment qu'un personnage est lgbtqi alors que je ne m'y attends pas, j'adore! Et j'aime autant avoir ce genre de surprise dans des ouvrages "tout public", plutôt que de lire plein de littérature spécifiquement lesbienne (même s'il y a de bonnes choses aussi, heureusement) mais qui m'intéresse moins.

Griottesurlegateau

Re: Les librairies et vous

Message par Griottesurlegateau »

InspecteurGadget a écrit :Plus jeune, j'avais envie de m'investir dans le côté culturel type bibliothèque d'une asso lgbt
Ca m'a effleurée. Mais l'assoc que je connais est loin chez moi et j'y ai découvert des positions qui ne m'ont pas emballée.
InspecteurGadget a écrit :En fait, je crois que c'est ce que j'aime bien dans l'idée de librairie, pour moi c'est plus "anonyme".
Oui. Je trouve aussi que c'est moins stigmatisant.
InspecteurGadget a écrit :Même si je sais que pour certaines personnes, il est tout aussi difficile de rentrer dans une librairie que dans une asso lgbt...
Je me souviens qu'à l'époque, ça n'avait pas été évident d'entrer dans la librairie Les Mots à la bouche au Marais et j'en étais ressortie aussi "affamée" qu'en y entrant. Je n'y suis pas retournée.
En fait, pour avoir pousser la porte de cette fameuse librairie qui vent des livres, des CD et des DVD d'occasion et qui propose aussi des canapés et des boissons, je me dis que l'idéal serait d'avoir de tout, mais que les cultures lgbtq soient bien représentées.
En tout cas, c'est ce que j'avais envie de trouver mais bien entendu, ça n'a pas été le cas :cru:.
InspecteurGadget a écrit :j'ai aussi aimé Virginie Despentes, Nina Bouraoui, Sarah Waters, Armistead Maupin (là on est sur du lgbt), Violette Leduc, et sans doute d'autres que j'oublie...
Je n'ai pas encore exploré toutes les auteures que tu cites, si ce n'est un bouquin de Sarah Waters "Affinités" qui ne m'a pas spécialement, à l'époque, donné envie d'aller lire les suivants.
InspecteurGadget a écrit :Commencer à lire un livre, et me rendre compte à un moment qu'un personnage est lgbtqi alors que je ne m'y attends pas, j'adore!
Ca m'est arrivé en lisant "Boomerang" de Tatiana de Rosnay et j'ai bcp aimé car la surprise était totale ! (J'aimerais visionner l'adaptation en film).
InspecteurGadget a écrit :Et j'aime autant avoir ce genre de surprise dans des ouvrages "tout public", plutôt que de lire plein de littérature spécifiquement lesbienne
Oui. Je te suis sur ce point mais avant que ce ne soit monnaie courante, on a encore un peu de temps devant nous...

Répondre