[Livre] Journal d'une confidente - Virginie Rousseau

Magazines, Bandes Dessinées, Mangas, Romans…
Répondre
Avatar du membre
Aumai77
Messages : 723
Enregistré le : lun. 31 août 2015 14:00

[Livre] Journal d'une confidente - Virginie Rousseau

Message par Aumai77 »

J'ouvre le sujet, vu que personne ne semble l'avoir fait ;-)
L'histoire, je cite ce qui est fourni par l'éditeur Reines de Cœur :
Résumé : Lors d’une soirée pluvieuse, Abigail Gaylord arrive sur la petite île de Genova. La jeune citadine originaire de Seattle se rend au manoir des Sullivan où elle vient d’être engagée. Elle y découvre la lugubre bâtisse qui semble tout droit sortie d’une autre époque, comme son emploi de dame de compagnie. Quand elle découvre la demeure en ruine, la jeune femme se demande si elle a fait le bon choix en acceptant ce travail. Mais une telle opportunité ne se refuse pas surtout lorsque l’on souhaite tirer un trait sur son passé.

Abigail réalise vite que la maîtresse de maison ne compte pas changer d’attitude puisqu’elle continue à se terrer dans sa chambre. Livrée à elle-même et peu soucieuse des conventions, la jeune femme va peu à peu bouleverser les habitudes du manoir et de sa mystérieuse propriétaire.

C’était sans compter sur les rumeurs courant dans le village qui vont mettre à rude épreuve la relation naissante entre Abigail et sa patronne. La dame de compagnie va rapidement prendre conscience que chacune de ses actions a des conséquences…
Je viens de finir de le lire ... Que dire ... Que j'aime bien la fin :lol:
Plaisanterie mise à part, j'ai trouvé le roman très agréable à lire, j'avoue que je l'ai lu en deux soirées ;)
L'atmosphère qui s'en dégage est proche des contes avec tout ce qui y est associé, et même si, parfois c'est pénible, j'avoue que j'ai vraiment aimé.
Pour compléter le résumé
Journal d’une Confidente est le premier roman de Virginie Rousseau. Librement inspiré du conte de La Belle et la Bête, il propose la rencontre étonnante de deux femmes, l’une dynamique et lumineuse, l’autre mystérieuse et isolée.
De la Belle et la Bête, j'y ai retrouvé l'ambiance "noir" ... ça me rappelait un peu le film de Cocteau :oops: non, non, je n'ai pas 90 ans :lol:
C'était juste pour le signaler. Je préfère pas trop m'étendre pour ne pas spoiler ...

Et là, je m'en vais lire le suivant du même auteur qui me rappelle que j'ai eu des kiné(e-s) et que c'est un métier pas facile ... :twisted: :lol:

Répondre