Greta Garbo

Les femmes et hommes qui vous ont marqué...
eyesOnly

Greta Garbo

Message par eyesOnly »

Greta Lovisa Gustasfson voit le jour en Suède, en 1905, et meurt à New York en 1990, plus connue désormais sous son pseudonyme de Greta Garbo ( qui signifie l' élégance, la classe, en Espagnol.)

On l'a surnommera également le Sphinx, et plus couramment La Divine.

Cette actrice énigmatique - dont les rires étaient si rares à la ville qu'on ne manquait pas d'en faire écho, tel un événement - de grand talent, fera les beaux jours du cinéma muet, tout en étant l'une des rares stars hollywoodiennes à franchir le cap de la reconversion dans le cinéma parlant. C'est ainsi que le public entendra pour la première fois sa voix grave et sensuelle, au léger accent suédois, en 1930, dans Anna Christie.

Pour avoir eu un grand nombre d' amants, lesquels jamais ne réussirent à la convaincre de se marier, elle entretint également des relations lesbiennes, dont celle avec la poétesse Mercedes de Acosta.

Mais la plus intense et longue restera celle entretenue avec l'actrice suédoise Mimi Pollak, une liaison particulièrement romanesque, du fait du caractère épistolaire. Le point d'orgue de cette relation demeure certainement le télégramme de Garbo, après l'annonce de la naissance du fils de son amour, dans lequel elle écrira: " Incredibly proud to be a father" ( " incroyablement fière d'être père.")

On lui connaîtra d'autres liaisons lesbiennes, plus ou moins platoniques, avec Marlène Dietrich, Claudette Colbert, Joan Crawford, Louise Brooks, Ona Munson.

Elle acquiert la nationalité américaine en 1951 et décide de se retirer de la vie publique, jusqu'à sa mort.

arthémis

Re: Greta Garbo

Message par arthémis »

Elle est aussi l'interprète de la Reine Christine en 1933 de Rouben Manoulian...Mais Greta Garbo était plus discrète :lol:

Une photo :

Image

Chrysalide

Re: Greta Garbo

Message par Chrysalide »

Greta Garbo a ce quelque chose qui me plait quand je peux la retrouver à l'écran, ou comme ici, mais en même temps j'ai comme tendance à l'oublier ne me sentant pas telle une grande fan.

Quoiqu'il en soit, je suis très admirative de cette relation épistolaire avec Mimi Pollak.

eyesOnly

Re: Greta Garbo

Message par eyesOnly »

Bien plus que l'actrice, c'est la femme qui me fascine: au fond, elle vivait en elle, et sa relation épistolaire en témoignait. Elle était seule, et pourtant elle ne le cherchait pas : elle voulait être en paix, rien d'autre.

J'aime les caractères complexes, les ambivalences: la platitude, c'est la mort, l'aspect sinusal, c'est la vie, et pas qu'en médecine.

Par contre, en ce qui concerne Garbo, une réflexion me gêne à propos de sa biographie: on prétend qu'en vieillissant, elle avait voulu mettre un terme à sa sexualité, et, du fait, s'était tournée vers les femmes. :?

Chrysalide

Re: Greta Garbo

Message par Chrysalide »

eyesOnly a écrit :Par contre, en ce qui concerne Garbo, une réflexion me gêne à propos de sa biographie: on prétend qu'en vieillissant, elle avait voulu mettre un terme à sa sexualité, et, du fait, s'était tournée vers les femmes. :?
A partir du moment où l'on naît, on ne fait que vieillir jusqu'à la fin...

Pour un petit mot supplémentaire au sujet de sa relation épistolaire, je trouve qu'il y a quelque chose de fort et de beau, vraiment... peut-être parce qu'il y a un peu de torture au milieu?

eyesOnly

Re: Greta Garbo

Message par eyesOnly »

Certes, c'est beau l'épistolaire, mais c'est surtout assez lâche, et pratique comme relation.

Il y a peu, je me disais, sérieusement, que je n' accepterais d'être mariée qu'à une seule condition: être loin de mon épouse, très loin, et que de ce fait, entretenir un amour, sublimé, par correspondance me conviendrait parfaitement.

Mais ce n'est qu'un écran de fumée et pur égoïsme, pour ne pas dire égocentrisme.

Pour ce qui est de la notion de torture, c'est évident, selon moi, c'est comme croiser, du regard, quelqu'un qui vous attire, dans un escalator montant, alors que l'autre se trouve dans un escalator descendant, dans le métro, de surcroît.

C'est frustrant, usant: des voies parallèles, pas d'espoir de chiasme physique.

Au fond, La Divine vivait une vie rêvée avec Mimi, par procuration.

Chrysalide

Re: Greta Garbo

Message par Chrysalide »

eyesOnly a écrit :Certes, c'est beau l'épistolaire, mais c'est surtout assez lâche, et pratique comme relation.
Il n'y a pas de courage sans lâcheté et il n'y a pas d'inconvénients sans avantages.
Je pense surtout que c'est une forme peu typique, peu conventionnelle pour vivre un amour véritable, surtout pendant des années et des années.
eyesOnly a écrit :Mais ce n'est qu'un écran de fumée et pur égoïsme, pour ne pas dire égocentrisme.
L'égocentrisme, c'est le moi actif, c'est chaque sujet qui peuple cette planète qui laisse de soi, qui partage de soi. Nous sommes tous atteint d'égocentrisme, nous sommes des miroirs les uns pour les autres en partageant nos regards, ce qui participe à notre propre construction, sauf si nous voulons ne plus être, effacer nos propres pensées, sentiments, souvenirs, réflexions, observations, etc etc, et n'être qu'insignifiant autant pour soi que pour autrui.
Je crois définitivement que l'égocentrisme c'est dire "je suis", assumer d'être, d'exister. Et le plus vital au final, c'est de découvrir sa position sur cette planète, qui l'on est et ce que l'on veut et le faire peu importe le moyen ainsi que les conséquences. C'est ça vivre.

A travers cette relation épistolaire, ce que je trouve profondément beau c'est cet amour viscéral, mental sur un bout de papier pendant tellement d'années... qui semblait tout simplement si fragile et surtout inébranlable, idée que je me fais depuis là où je suis par rapport aux éléments que j'ai de l'histoire.

Le plus tortueux pour moi et torturant, c'est de se dire qu'à tout moment il peut y avoir interruption, que tout ne tient qu'à un fil, c'est d'accepter que tout n'est pas sous son contrôle, c'est de dépendre du temps d'attente dans l'envoi et la réception du courrier, c'est de dépendre de la poste en gros. Ce que je dis me fait sourire car j'imagine une poste en grève, quelle misère!
eyesOnly a écrit :Pour ce qui est de la notion de torture, c'est évident, selon moi, c'est comme croiser, du regard, quelqu'un qui vous attire, dans un escalator montant, alors que l'autre se trouve dans un escalator descendant, dans le métro, de surcroît.
Ah j'aime beaucoup cette image! j'aime beaucoup ces échanges de regards si éphémères, si brefs, si plein de mystères, d'intensité, et finalement si éternels au fond. C'est accepter de s'abandonner et de laisser filer l'improbable, tout en le conservant dans sa mémoire.

PS: j'ai l'impression de revenir en force sur ce forum avec le masochisme.

Griottesurlegateau

Re: Greta Garbo

Message par Griottesurlegateau »

Greta Garbo doit être l'une des premières femmes qui ont marqué mon adolescence, par la beauté de ses traits, par son côté mêlant masculin et féminin.
Je l'ai revue récemment dans une version d'Anna Karenine, étonnante de modernité dans son jeu d'actrice.

Arpagon

Re: Greta Garbo

Message par Arpagon »


Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: Greta Garbo

Message par Fantasmagorie »

Griottesurlegateau a écrit :Greta Garbo doit être l'une des premières femmes qui ont marqué mon adolescence, par la beauté de ses traits, par son côté mêlant masculin et féminin.
Je l'ai revue récemment dans une version d'Anna Karenine, étonnante de modernité dans son jeu d'actrice.
Quelle est donc cette version d'Anna Karenine, Griottesurlegateau ? :)
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Répondre