Acquis ou Inné

Les articles qui vous ont plu ou déplu, ce que vous appréciez ou détestez…
Avatar du membre
Hop
Messages : 22
Enregistré le : dim. 15 janv. 2012 02:58
Localisation : Lille

Re: Acquis ou Inné

Message par Hop »

tout à fait d'accord avec toi Cendrillon.
Je pense que c'est inné. On a pas toutes vécues les mêmes choses, on a pas toutes eu la même éducation ; pourtant, on est toutes lesbiennes.

Avatar du membre
Zahara
Messages : 107
Enregistré le : dim. 25 juil. 2010 19:33
Localisation : France

Re: Acquis ou Inné

Message par Zahara »

Comment explique-tu avec cette théorie que certains enfants ressentent le complexe d'oedipe avec leur mere, d'autres avec leur pere, si l'education tiens un role?
Je l'explique par le fait que chaque enfant a une sensibilité différente, et chaque parent a une sensibilité différente.

Un père peut avoir une légère préférence (même pas forcément consciente) pour l'un de ses enfants, et la mère pour un autre. Rien qu'avec ça, les relations entre les 4 membres de la familles n'engendreront pas le même vécu pour chaque enfant.
Dans le cas des jumelles, même collées dans les activités, elles n'auront pas la même vision de leurs parents, ne préfèreront pas toujours le même parents, n'auront peut-être pas la même démonstration d'amour de leurs deux parents.
Mêmes si elles sont jumelles et qu'elles partagent la même expérience de la vie, elles ne les ressentiront jamais de la même manière, donc elles auront malgré tout un vécu différent et donc pas forcément les mêmes attirances.
"Le bonheur ça s'trouve pas en lingots, mais en p'tite monnaie..."

Avatar du membre
Tessa
Messages : 262
Enregistré le : dim. 15 févr. 2009 15:19
Localisation : Chez nous <3

Re: Acquis ou Inné

Message par Tessa »

En tant que mère de famille je me dois t'intervenir! Si je te suis Cendrillon, mes 3 filles étant collées à moi et pas à leur père, elles seront toutes lesbiennes!! On va un peu vite en conclusion, tu trouves pas??

Ensuite, pour le vécu ok, à 7 ans ça n'entre pas en compte, pour l'éducation je suis pas d'accord, l'éducation commence tout petit chez moi, Léo a beau avoir que 4 ans y a des principes à la maison!

Pour finir j'ai des jumelles, tiens ça tombe bien! Et là je suis d'accord avec toi Zahara, dans le sens où elles n'ont pas le même caractère et les mêmes goûts, mais quant à deviner ce qu'il adviendra de leur sexualité plus tard, je peux te dire que je patauge et que je n'ai vu des prémices ni dans un sens ni dans l'autre, et je suis une mère très attentive à ça, elles ont 10 ans et je commence déjà à me faire du souci pour le collège et l'adolescence, rassure-toi, je me méfie pas de leurs "goûts", je me méfie des autres et des tarés qui existent sur terre, mais ça c'est un autre sujet et vous êtes pas concernées ;)

Chez moi nous sommes trois, ma sœur a eu des mecs avant de sortir avec sa femme, et franchement on était à cent lieux de penser qu'elle serait lesbienne un jour... Tout comme pour moi, et on a été élevé de la même façon, même éducation, on a été proches de nos deux parents, mon frère l'est tout autant, il aime les femmes, moi jusqu'à présent j'ai aimé les hommes, je pense pas que l'éducation entre en ligne de compte, je pense qu'il y a un déclencheur différent pour chaque personne, ma sœur dit qu'elle est tombée amoureuse de sa femme comme elle serait tombée amoureuse de Tartempion (c'est pour ça que je parlais de coup de foudre pour une âme)... Regarde mon exemple, de la maternelle au collège je draguais tous les mecs qui me plaisaient, jamais un regard pour une fille! Au lycée je craque littéralement devant une fille, puis voyant son refus, je me tourne à nouveau vers un mec... Bon je sais, ça fait girouette :lol: Et là séparée je me rends compte que les mecs me font plus d'effet et que les femmes me font un effet bœuf, et c'est un euphemisme
:oops:

Punaise suis trop bavarde, faut que je me soigne :mrgreen:
"L'amour ne ressent aucun fardeau, se moque des difficultés, tente ce qui est au dessus de ses forces et ne prétexte jamais l'impossible parce qu'il croit que tout lui est permis, et que tout est possible." (Thomas A. Kempis)

Avatar du membre
Enka
Messages : 657
Enregistré le : dim. 29 nov. 2009 10:33

Re: Acquis ou Inné

Message par Enka »

Merci Tessa, c'est là un point de vue intéressant que tu présentes. J'en profite pour glisser celui des bouddhistes tibétains : une âme d'un genre X peut se réincarner dans la vie suivante en genre Y. Je pense que quel que soit le point de vue duquel on se place, il y a quoiqu'il en soit un bagage qui persiste.

A mon sens, l'âme lors de la réincarnation n'a pas de préférences définies. Toutefois, ce fameux bagage influence ses attirances sans pour autant les déterminer, on peut ici alors vaguement parler d'inné.
Tout comme lors de la formation d'un enfant de l'état embryonnaire à sa naissance, beaucoup de facteurs tous aussi divers que variés peuvent interagir je pense.
Je ne crois pas que le vécu d'une personne lors d'une même vie oriente ses préférences. Il peut par contre l'aider à s'ouvrir plus facilement à ses besoins, notamment ceux qui ne sont pas dans cette trop bien connue norme.

Quant au schéma de jumelles à l'éducation similaire, je m'inscris dans la lignée. Ma jumelle est hétéro mais ne refuse pas qu'elle puisse être attirée par des femmes, et de même pour moi dans l'autre sens, lesbienne qui ne refuse pas de pouvoir être attirée par des hommes, le schéma s'étend déjà présenté une ou deux fois pour chacune d'entre nous. Nous avons pourtant passé 18ans de vie commune avec la même éducation, et ce sans influence du père celui ci n'ayant pas été présent.
Ainsi squatte-il.

leffetpei
Messages : 46
Enregistré le : ven. 30 déc. 2011 20:03

Re: Acquis ou Inné

Message par leffetpei »

Je n'ai pas tout lu vos réponses car j'ai le flemme non je rigole :lol:.

Personnellement, on est tous influencés par l'éducation, la société, les cultures les religions, ... car quand on était petits (à mon époque) on avait le modèle de famille idéal c'est-à-dire un père, une mère et les enfants point final. Par exemple à l'école maternelle, on apprend la famille : "papa, maman, soeurs/frères et moi" pas "papa, papa (ou maman, maman), soeurs/frères et moi" alors que dans la famille on peut dire "J'ai deux papas ou deux mamans". En outre, on regarde les dessins animés où il y a les couples hétéros et la famille idéales.
Par exemple, en Angleterre, la série gay-friendly "Coronation Street" diffuse après 21h ( c'est l'heure critique des émissions pour les adultes d'après le Premier ministre conservateur) pour éviter les jeunes de la regarder à cause des baisers homos :o http://yagg.com/2011/05/02/les-baisers- ... avant-21h/(ce n'est pas une série érotique du tout :o . Les jeunes d'aujourd'hui ont le droit de regarder les images choquantes et sanglantes aux JT, cherchez les erreurs).

Mais en grandissant, on découvert son nouveau corps, on traverse sa crise d'adolescence et on teste les interdits (enfin pas tout le monde qui fait ça heureusement xD). Là, on commence à se poser les questions parfois dépassées ou taboues sur l'amour, l'amitié, la sexualité, ... : "Est ce que c'est possible d'aimer quelqu'un du même sexe que moi ?", "Pourquoi on m'interdit d'aimer la personne du même sexe que moi", "C'est moi qui décide ma vie", ...
En même temps, on découvert les autres formes de l'amour : l'homosexualité, l'amour impossible, ....
Puis on s'identifie "Qui suis je ? " et on construit sa propre vie.

Quand on a l'esprit étroit, c'est impossible de tomber amoureux d'une personne du même sexe.
Quand on a l'esprit ouvert, c'est possible de tomber amoureux d'une personne pas du sexe.
:arrow: Enfin c'est que ma remarque. (désolée si j'ai mal dit).

Bref, je ne peux pas dire que c'est inné ou acquis mais je pense tout simplement qu'on est bisexuels à la base (enfin ça dépend des personnes, de leur situation de vie, ...).
:idea: http://chemindevie.be/jeunes/homosexual/causes.html
Dommage que Freud ne soit pas vivant de nos jours pour nous expliquer clairement cette problématique.
De toute façon, c'est essentiel d'aimer quelqu'un avec qui on veut partager l'amour :mrgreen:.

En étant petite, ça m'arrivait à forcer ma Barbie à embrasser l'autre poupée fille quand je n'ai pas trouvé Ken :lol:(peut-être c'est un signe inconscient ?!?).
A cette époque, je ne savais pas l'existence de l'homosexualité même si j'ai déjà vu une fois deux femmes s'embrasser dans le film ( si ma mémoire est bonne).
Il y a seulement quelques années (disons 6-5 ans), j'ai découvrit l'homoparentalité. Merci l'internet :mrgreen:.

Oui oui je suis très bavarde et je parle dans tous les sens même si j'essaie de rester dans le même sujet :oops:

leffetpei
Messages : 46
Enregistré le : ven. 30 déc. 2011 20:03

Re: Acquis ou Inné

Message par leffetpei »

:arrow: Tessa, Enka : ça m'a fait penser aux jumeaux que je connais. Ils sont complétement différents : l'un est hétéro et l'autre homo assumé.

Avatar du membre
cendrillon
Messages : 72
Enregistré le : jeu. 1 déc. 2011 16:00

Re: Acquis ou Inné

Message par cendrillon »

Tessa a écrit :En tant que mère de famille je me dois t'intervenir! Si je te suis Cendrillon, mes 3 filles étant collées à moi et pas à leur père, elles seront toutes lesbiennes!! On va un peu vite en conclusion, tu trouves pas??
Non, être collée à sa mère et avoir de l'attirance ça n'a rien à voir.
Si je hors sujette un peu à propos du complexe d'oedipe, pour parler du mien, je l'ai mis en évidence plutot par le fait que, petite, je faisais exprès de faire la tête à ma maman pour qu'elle vienne me consoler... Et dans ce sens, en cherchant son attention, au contraire de ce que tu dis, j'étais plutot tout le temps collée à mon papa.
Mais, bien évidemment, le complexe d'oedipe prend des formes différentes selon les individus...

Et bien sur les jumelles ça n'était qu'un exemple, elles peuvent évidemment avoir des ressentis différents. C'était juste pour exprimer le fait que 2 personnes qui ont vécu exactement les mêmes choses, les mêmes ressentis ( même si ça n'existe pas vraiment), n'auraient pas forcément la même attirance sexuelle.


Pour finir, je dirais que c'est évidemment délicat d'argumenter sur l’acquis ou l'innée de l'homosexualité, parce que ça touche tellement à des sujets... je dirais, "abstraits", dans le sens où ce sont des sciences humaines, et donc forcément, suivant les personnes, il existe des "vérités" différentes.

Je pense qu'on a chacun notre "vérité", et qu'on peut ressentir que chez nous l'homosexualité a été innée, ou plutôt acquise...

C'est donc plutot un problème de référentiel....

Ma conclusion de ce topic : acquis ou innée ? ça dépend pour qui !!! ;)
" Rien n'est impossible, seules les limites de notre esprit rendent les choses impossibles " Einstein

leffetpei
Messages : 46
Enregistré le : ven. 30 déc. 2011 20:03

Re: Acquis ou Inné

Message par leffetpei »

cendrillon a écrit : Je pense qu'on a chacun notre "vérité", et qu'on peut ressentir que chez nous l'homosexualité a été innée, ou plutôt acquise...

C'est donc plutot un problème de référentiel....

Ma conclusion de ce topic : acquis ou innée ? ça dépend pour qui !!! ;)
Ouais, je suis d'accord avec toi. Nos points de vue sont différents selon les expériences vécues, la philosophie, ....
On est tous uniques :mrgreen:.

Avatar du membre
Summer
Messages : 45
Enregistré le : mar. 17 janv. 2012 22:29
Localisation : Metz/Nancy

Re: Acquis ou Inné

Message par Summer »

ce sujet est parfait pour moi, parce que je suis en grande réflexion sur ce qui se passe en ce moment dans ma tête et mon coeur, j'ai toujours été un garçon manqué, sportive, etc, mais je suis toujours sortie avec des garçons, mes boyfriends me plaisait c'était simple et quand ça marchait pas avec un, j'en prenais un autre... et puis j'ai remarqué une légère attirance pour certaines femmes, jusque là, je ne remettais pas en question mon orientation sexuelle, mais depuis peu j'ai rencontré une femme qui je dois bien le dire m'attire un max ! elle est intelligente, jolie, drôle... bref, je pense souvent, très souvent à elle ! aie je suis accro ! Alors d'un coup, je n'ai plus qu'une envie c'est de pouvoir être avec elle, la seule chose que j'ai acquise c'est la certitude que le coup de foudre n'a pas d'orientation sexuelle, il tombe là... et nait juste d'une rencontre entre 2 dest-inées !
Si je ne suis pas moi-même, je ne suis personne.
Virginia Woolf

lesbionic
Messages : 735
Enregistré le : sam. 26 juin 2010 11:16
Localisation : Paris

Re: Acquis ou Inné

Message par lesbionic »

Liklaugh a écrit :j'en suis arrivée à la théorie suivante : chaque être naît bisexuel, et est influencé par son éducation, son vécu, son entourage...
Je suis probablement d'accord (de manière intuitive :? ) avec toi sur le fait que nous sommes peut être tous potentiellement bi. Pour le reste je n'en sais fichtre rien. Est-ce qu'on aime les filles pour la même raison qu'on déteste le formage ? Est-ce que tout se joue dans la première enfance ?

Je proposerais plutot j'aime donc je suis et j'aime à croire que qui j'aime fais de moi ce que je suis. Je suis une grande romantique refoulée (et là je crois que c'est acquis). Mais cela ne fait pas avancer d'un pouce le schmilblick ;)
J'ai rêvé, j'ai eu foi, j'ai tellement aimé
Que je ne suis plus de ce monde

Répondre