Acquis ou Inné

Les articles qui vous ont plu ou déplu, ce que vous appréciez ou détestez…
Avatar du membre
Storm
Messages : 441
Enregistré le : dim. 19 sept. 2010 14:07
Localisation : Somewhere Over The Rainbow

Re: Acquis ou Inné

Message par Storm »

Rien que pour casser ce genre de préjugés je suis ravie du reportage qu'avait diffusé M6 à ce sujet, celui où on voyait une famille homoparentale de lesbiennes.

Ma mère l'avait regardé d'elle même (déjà ça, ça fait plaisir) et après j'avais eu droit à tout plein de commentaires du genre "Mais en fait il y en a qui ont des vies tout à fait normales, avec des enfants même!".

Il ne me reste plus qu'à la convaincre que j'aspire à ce genre de vie et non pas à celle du milieu... Mais en attendant, même si c'est encore difficile parfois, je la sens plus à l'aise sur ce sujet et sur celui de l'homosexualité en général.

Vivement qu'elle passe le cap du "Les homos c'est mieux chez les autres" :roll:
"Il faut toujours viser la Lune car, même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles" - Oscar Wilde

Avatar du membre
Liklaugh
Messages : 1604
Enregistré le : sam. 30 oct. 2010 14:59
Localisation : Au gré du vent

Re: Acquis ou Inné

Message par Liklaugh »

Allez hop, une nouvelle hypothèse : http://www.huffingtonpost.fr/2012/12/12 ... _hp_ref=tw

Ce serait génétique d'après cette théorie...
"Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien." Socrate

Carmilla fan

DJ Lik !

Naal
Messages : 16
Enregistré le : mar. 11 déc. 2012 23:04

Re: Acquis ou Inné

Message par Naal »

La théorie est intéressante, mais reste réductrice. Je pencherais quand même plus pour de l'inné que de l’acquis. Bien que j'admette que les facteurs environnementaux soient déterminants dans la manière d'appréhender son homosexualité.

De mon point de vue, connaitre l'origine de son homosexualité n'a pas grand intérêt, l'ignorance me semble même nous être bénéfique. Si on ne peut pas déterminer les facteurs,on ne peut donc pas tenter de les contrer.
On peut d'ailleurs remercier tous les guérisseurs d'homo qui montrent bien à quel point c'est inutile! Je n'ai pas vraiment envie qu'une bande de généticiens foireux s'en mêle.

Avatar du membre
JECKO
Messages : 35
Enregistré le : jeu. 24 janv. 2013 11:56
Contact :

Re: Acquis ou Inné

Message par JECKO »

Comme disait doris lessing:
l'hétérosexualité n'est pas normale, est juste plus répandue.

Je me demande, si l'homosexualité ne nous caractérise pas de la naissance,
que est-ce qu'on est? des hétéros refoulée?

Moi je le suis depuis toujours, mais je pense que les gens naissent bisexuels comme prédisposition, avec peut être plus de préférences dans un domaine plutôt que un autre, et par la suite la société et ses coutumes les dirigent vers une direction ou l'autre de façon plus déterminée.
Si emociona pensarlo, imaginate hacerlo. - Daniela Galofre yepes

Avatar du membre
Barbara
Messages : 19
Enregistré le : sam. 6 avr. 2013 14:02

Re: Acquis ou Inné

Message par Barbara »

D'abord merci les filles pour ce sujet super génial plein de pensées super géniales vous etes géniales! ca me fait bien réfléchir!

moi jpense qu'on est/né d'abord naturellement attiré par un corps et non pas un sexe. quand je dis "corps" ici jle définirai bien comme "jolie boite pleine d'hormones" :D .
notre attirance envers une boite plutot rose ou plutot bleue ou les 2 pour moi c'est de l'inné!
j'ai franchement pas de doute..j'ai ressenti mon 1er tsunami d'hormones (pour une petite rousse dans le parc à jeux :oops:) avant meme de savoir comment on faisait les bébés dans un choux.

jcrois que personne ici ne pense que c'est acquis non? sinon ça revient à dire que l'on "choisit" d'etre homo?!

la seule part "d'acquis" que je vois, c'est la part de maturation de sa personnalité..le processus qui nous amène à affirmer notre sexualité, et accepter de se dire que l'on est ce que l'on est.

moi j'ai une question scientifique...je sais qu'il ya des spécialistes ici ^^ :
Si les hormones ne sont pas une histoire de gènes à proprement dit, d'où viennent t'ils??
parce qu'on nait bien naturellement avec un taux d'hormones non? pilosité, ..
je sais j'ai sauté pas mal de cours de bio.. :arrow:


quelqu'un à dit ici que l'homme viendrait de la femme, avec l'histoire des tétons des hommes, chromosomes Y tiré de X,... J'avoue que cette théorie me plait bcp..ya de quoi philosopher pas mal après ça!!...jv réflechir je reviens avc ma thèse.. :ugeek: :arrow: :arrow:
"Est plus authentique celui qui parait tel qu'il est" (Todo sobre mi madre - Almodovar)

Avatar du membre
Calian
Messages : 60
Enregistré le : sam. 26 sept. 2009 13:32
Localisation : Aubervilliers

Re: Acquis ou Inné

Message par Calian »

Instant scientifique :
Si, les hormones sont une conséquence de nos gènes. Tout dépend de nos chromosomes sexuels.
Les chromosomes étant la compilation organisée de notre ADN, de nos gènes. Ils fonctionnent par paire (2 copies des mêmes gènes)

Pour faire simple, génétiquement nous sommes ou XX ou XY (laissons de côté les autres possibilités qui relèvent plus d'erreurs que du processus classique).
Biologiquement :
XX = femelle
XY = mâle

Au niveau de l'embryon, pas de distinction morphologique entre mâle et femelle. Puis, comme un phénomène de maturation en fait, les organes sexuels se développent sous l'influence de nos gènes. Les gènes présents sur le chromosome Y "envoient" un message qui dit "à cet endroit, telle partie du corps va évoluer en organes sexuels mâles" (testicules et tout le saint frusquin). S'il n'y a pas de chromosome Y, les organes évoluent en organes sexuels féminins.
Pendant toute l'enfance, seuls les caractères sexuels primaires différencient les petites filles des petits garçons (pénis ou vulve).

Les organes se développant, à la puberté, ils produisent des hormones en un certain équilibre.
Organes sexuels femelles = production de tant d’œstrogène et tant de testostérone (je simplifie)
Organes sexuels mâles = un autre taux d'hormones
Et là apparaissent les caractéristiques secondaires qui nous différencient : poil au menton pour les mâles, poitrine développée pour les femelles, etc... (et mise en route du système de reproduction : production de spermatozoïdes ou d'ovules)

En gros, on a une base commune et seule la composition de notre 23ème (et dernière) paire de chromosomes nous fait mâle ou femelle.

Donc, les hormones sont liées aux gènes et produites tout au long de notre vie, à des taux différents selon notre sexe biologique et notre âge.

Besoin d'explications supplémentaires ?
"L'hétérosexualité n'a rien de normal, elle est juste courante." Dorothy Parker.

Silverring

Re: Acquis ou Inné

Message par Silverring »

Je ne voulais pas spécialement intervenir sur ce fil, mais là, je tique.

Cela me chiffonne toujours quand on parle d'"erreur". Cela sous-entend raté ou à corriger. A la limite, je préfère "accident", puisqu'il peut y en avoir des heureux.

Bref, outre la possibilité d'avoir plus que les habituels XY rangés par 2, d'autres accidents peuvent donc survenir et troubler l'expression des chromosomes de la fin de l'alphabet. Ainsi, les hormones peuvent ne pas être secrété en abondance suffisante pour avoir un effet jugé assez net par qui observe l'anatomie à la naissance par ici et ces temps-ci. Ou bien leurs signaux peuvent ne pas être entendus faute de disponibilité des récepteurs correspondants, qu'ils soient rendus indisponibles par l'expression d'un autre caractère génétique ou du fait de l'exposition à une pollution, chose qu'on pourrait juger courante par ici ces temps-ci.

Si on considère toutes les perturbations possibles au schéma décrit comme sans "erreur" ci-dessus, on peut considérer ce regard excluant les accidents comme de l'ordre de la fiction. Les accidents existent, ils ont plein de "causes" possibles, les individus concernés n'en sont pas moins humains à mes yeux. Je considère donc la dichotomie de sexe comme une fiction oppressante.

Pour plus de détail :
http://www.savoirs.essonne.fr/dossiers/ ... resources/
http://biosex.univ-paris1.fr/dossiers-t ... -et-genre/

Avatar du membre
Calian
Messages : 60
Enregistré le : sam. 26 sept. 2009 13:32
Localisation : Aubervilliers

Re: Acquis ou Inné

Message par Calian »

Oh, je simplifiais juste. Il y a tellement de possibilités qu'effectivement génotype et phénotype ne se correspondent pas systématiquement.
On peut avoir l'air d'un individu mâle et être XX, l'inverse est vrai aussi. On peut être XXY, XYY, avoir tout en double, n'avoir qu'un X... Vivre sa vie entière sans le savoir, et vivre bien (enfin, y'a des combinaisons qui sont visibles et qui modifient d'autres fonctions du corps, voire qui ne permettent même pas la vie, mais là n'est pas le sujet).
Et puis il y a tous les facteurs externes qui influencent l'expression des gènes, comme la pollution en effet.

J'utilisais le terme erreur dans le sens "ben en général c'est pas comme ça".
Les évolutions découlent de mutations qui sont des erreurs. S'il n'y avait pas eu d'erreur de codage à un moment donné, les membres des mammifères n'auraient pas évolué en nageoires chez les cétacés. Après, la pression de l'environnement sélectionne les "erreurs" qui fonctionnent mieux que ce qui existe déjà.
Ainsi, une mutation génétique provoque la drépanocytose, maladie qui peut être mortelle, si l'on possède les 2 allèles "drépanocytose". Mais si on n'en possède qu'un seul, on est à l'abri de la maladie du sommeil (le truc de la mouche tsé-tsé) parce que ça limite la prolifération du parasite à l'origine de la maladie. Dans ce cas une erreur est bénéfique.

J'aime bien l'article que tu as posté sur le cas des sportives. Du coup ça me fait penser au cas d'une skieuse (en tout cas elle avait participé à des JO d'hiver, dsl pour mon manque de culture) qui, au cours d'un examen apprend qu'elle possède des chromosomes XY... Si je me souviens bien, elle a changé de sexe (enfin... elle se sentait homme, dans un corps de femme du coup et est devenue physiquement un homme, l'homme qu'elle aurait dû être) donc elle a juste rétablit sa vérité. Il me semble qu'après elle a concouru comme l'homme qu'elle était. Je sais pas si je suis claire...

Voilà voilà... je simplifiais juste pour quelqu'un qui avait raté quelques cours de bio ;)
"L'hétérosexualité n'a rien de normal, elle est juste courante." Dorothy Parker.

Silverring

Re: Acquis ou Inné

Message par Silverring »

Cette simplification ne me semble pas anodine, elle participe de la pérennité du système sexiste en place de mon point de vue. Voilà pourquoi je suis sortie de ma réserve au regard de ce sujet...

Fleming

Re: Acquis ou Inné

Message par Fleming »

Calian a écrit : Pendant toute l'enfance, seuls les caractères sexuels primaires différencient les petites filles des petits garçons (pénis ou vulve).
:? et le vagin, l´utérus... communs aux petits garcons/petites filles ou par encore développés?

Répondre