"Butch", "Lipstick" et autres mots du jargon

Les articles qui vous ont plu ou déplu, ce que vous appréciez ou détestez…
Fleming

Re: "Butch", "Lipstick" et autres mots du jargon

Message par Fleming »

cdelor a écrit : Le plus difficile est d'accepter que les autres puissent penser différement de nous.
Bon j'arrête là mes pensées à haute voix (ou hautes écritures plutot).
pour le coup ca me plairait que tu développes à voix haute ta pensée dans le topic "les Gender studies", c´est justement le dernier thème abordé ;)
Je pensais à ce thème justement ce matin, j´ai conscience qu´il s´agit d´un besoin tout personnel lié à mon histoire mais j´ai besoin de revendiquer mon droit à être différente et cependant intégrée. Dans le topic sur les gender studies il est question de remplacer différences par diversité, mais je ferais une faute de francais, non, si je disais: je suis diverse des autres? :D

Avatar du membre
AlexKidd
Messages : 1758
Enregistré le : sam. 14 mai 2011 15:22
Localisation : Midgar

Re: "Butch", "Lipstick" et autres mots du jargon

Message par AlexKidd »

Je suis sage et je colle mes parties de posts dans les topics appropriés. A priori, celui-ci concerne l'appellation queer et trouverait sa place ici :
--
J'aime beaucoup la réponse imagée à la question " Est-ce que l'une de vous fait l'homme ?" : )

Et la question 10, "Est-ce que vous me draguez ?" l'intervieweuse a de l'humour : p

Il y a cependant des termes ou des parties que je ne comprends pas. Notamment ce passage, "Cette question me fait toujours beaucoup rire, parce que cela montre à quel point les rôles sont strictement liés au genre. Parfois il y a des femmes plus masculines ou des queer qui veulent contrôler la situation, mais pas toujours." Qu'est-ce qu'une queer ? Je connaissais le terme employé pour les garçons, mais pour les filles, je ne vois pas ce que ça désigne ?

Le terme est réutilisé plus bas, "Certaines femmes ou queer aiment intégrer du sexe avec (un accessoire) plus régulièrement. Parfois nous faisons des jeux de rôle et nous jouons un personnage plus masculin, et, pour d'autres personnes, un rôle masculin leur permet généralement de se sentir plus à l'aise." Il y a donc manifestement une différence entre une femme et une queer, j'aimerais savoir ce que ça veut dire car je ne savais pas qu'on utilisait ce terme pour les femmes également. [...]

*après intervention de Silverring*

[...] Donc queer se réfère aux personnes androgynes ? Enfin, non. Je fais un amalgame. J'imagine que l'on peut être androgyne sans nécessairement se sentir queer derrière. Alors, plutôt les personnes qui ne ressentent aucune appartenance " fixe " à l'un des deux sexes, en dépit de leur sexe de naissance ? Mais elles seraient à distinguer nettement des transgenres et transsexuels dans la mesure où il n'y a pas de volonté manifeste d'appartenir à l'un des deux genres. Le terme queer s'adapterait donc tant à une " fille " qu'à un " garçon ". Si j'ai bien compris.

( je fais référence à cette interview dans mon post, initialement proposée par dana dans ce topic )

Silverring

Re: "Butch", "Lipstick" et autres mots du jargon

Message par Silverring »

extrait de http://fr.wikipedia.org/wiki/Queer[quote]
Queer est, à la base, un mot anglais signifiant « étrange », « peu commun », souvent utilisé comme insulte envers des individus gays, lesbiennes, transsexuels… Par ironie et provocation, il fut récupéré et revendiqué par des militants et intellectuels gays, transsexuels, bisexuels, adeptes du BDSM, fétichistes, travestis et transgenres à partir des années 1980, selon le même phénomène d'appropriation du stigmate que lors de la création du mot négritude.[/quote]
:ugeek:

Silverring

Re: "Butch", "Lipstick" et autres mots du jargon

Message par Silverring »

Double post pour cause d'ajout :
http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=747494

Hier soir sur France inter, lectures et discussion sur le terme queer. Pour accéder à ce terme et à d'autres sur un autre mode que celui de la lecture...

merci Agathe André !

Chrysalide

Re: "Butch", "Lipstick" et autres mots du jargon

Message par Chrysalide »

Lise a écrit :Etes vous plutôt féminine? Masculine? Vers quel genre êtes vous attirez? Comment percevez-vous cette "classification" de butch/lepstick, qu'en pensez vous?
Quels sont les mots "lesbiens" que vous connaissez? Aimez ou non employer entendre?
J'ai envie de rerépondre sous ce pseudo, à ces questions.
J'ai d'abord envie de parler du regard d'autrui qui a sa place dans la première question je me dis.

On m'a déjà dit que je ressemblais à un garçon, on m'a déjà dit que j'étais androgyne et on m'a déjà dit que j'étais féminine. On m'a aussi comparé à des garçons et à des filles également, genre je rappelais telle personnalité à certaines personnes (des fois les comparaisons je peux dire qu'elles me faisaient rire!).
Bon alors voilà, quelle conclusion peut en être faite là tout de suite au travers du regard d'autrui?
je peux dire en conclusion de mon côté au travers de cette observation, qu'aucune réflexion ne m'a gênée parce que toutes, elles exprimaient une perception personnelle, mais sans ton insultant ou sans affirmation lourde du style "t'es comme ça et c'est tout j'ai raison". Donc ressembler à un garçon pour l'un, avoir l'air androgyne pour l'autre, féminine pour encore quelqu'un d'autre, pourquoi pas, je ne suis pas là pour défendre une apparence plus qu'une autre personnellement, tant qu'il y a la possibilité d'être soi-même.

Aussi, ça me permet de me poser des questions.
Par exemple, si j'avais été naturiste, est-ce que toutes les comparaisons que j'ai eu, auraient été les mêmes ou différentes? est-ce que ce sont mes vêtements, mes accessoires, qui ont pu influencer le regard d'autrui?

En transition, je peux dire que dans mon esprit, je me sens sans genre véritable. Pour moi le genre est entretenu par les goûts, les humeurs, les envies, et j'en ai divers, mais une chose est certaine, rien à voir avec l'organe sexuel.
Je pense alors qu'il y a tellement de nuances contenues dans la notion "genre".
Je pense bien que le look vestimentaire est là pour un peu exprimer son genre... de goûts, il est une prolongation de sa personnalité, mais est-il là pour exprimer son sexe? pour dire voilà quel est mon sexe? chez certains peut-être, pas chez moi personnellement.
Et si vraiment je devais définir mon genre, je me définirais d'expérimentale, avec des obsessions.

Pour répondre aux autres questions, je suis attirée par une sensibilité devenant le prolongement d'une attitude, d'une manière d'être et même de goûts vestimentaires.
Je pense à une personne intime. Voilà je la trouvais toute craquante dans son petit vêtement du moment, parce qu'il me rappelait ses goûts à elle, sa touche à elle, il me rappelait elle, mais sans avoir à l'esprit si elle était plus féminine que masculine ou inversement.
Je pense que je suis vraiment attirée par celles qui semblent être elles et non celles qui veulent suivre une mode, une tendance et rejeter les autres. Celle qui sera à part, m'attirera certainement plus qu'une autre je crois bien. Et ça me saute aux yeux au travers une manière d'être et de diverses manières formant une harmonie qui me séduit pour en revenir à ce que je disais au départ de ce paragraphe. Il n'y a aucune "sélection" définitive, tout est plutôt évolutif au travers de mon regard.

Aussi ce que je voulais dire, je respecte les personnes qui se disent ouvertement "butch", ou "lipstick", ou d'autres termes que je ne connais pas forcément, je respecte tant qu'elles ne sont pas dans le désir de rejeter ceux qui ne leur semblent pas convenables par rapport à leurs idées reçues,, parce que ça arrive malheureusement comme ça a été décrit dans d'autres posts plus en avant.

Pour la dernier question, les mots lesbiens que je connais. pfffffiou je ne sais pas trop, à part "butch" et "lipstick" que j'ai découvert vraiment par hasard, comme "tomboy" aussi. Mais c'est vraiment un terme lesbien "tomboy"? après, je suis larguée et donc je ne les emploie pas ne sachant pas comment bien les employer.
D'ailleurs, je me souviens tout à coup! je suis tombée une fois sur un gars qui se définissait "butch" mais ça ne voulait rien dire de lesbien chez lui apparemment...

Voilà pour mes quelques connaissances et réflexions et tout me semble vraiment évolutif.

Avatar du membre
tikiwy
Messages : 158
Enregistré le : sam. 13 févr. 2010 15:00

Re: "Butch", "Lipstick" et autres mots du jargon

Message par tikiwy »

Oulala, qu'est qu'on aime bien mettre les gens dans des tiroirs... :|

Perso je n'aime pas utiliser les mots "butch, lipstick...", de même que je n'aime pas les termes "gouine, goudou..." même si je comprend que certainEs souhaitent les récupérer pour leur ôter le côté injurieux.
Je ne me définie pas comme queer non plus (en fait, je ne me définie pas quand je peux l'éviter) mais c'est ce qui colle le plus à ma pensée. Je trouve absurde de vouloir catégoriser les gens pas leurs vêtements ou leur façon de se tenir.
J'aime mettre des pantalons, parfois des jupes. Est-ce que ça fait de moi une butch/parfois lipstick?
On me prend hyper souvent pour un ado garçon, pourquoi? Et de toute façon, et alors?
Ma valeur ne dépend pas de ma tenue vestimentaire ni de ce que les gens en déduisent.

Et je ne me sens pas attirée plus vers une fille parce qu'elle est "butch" ou "lipstick". C'est l'ensemble de sa personne qui m'attire.
Bref, j'arrête de faire ma râleuse et je vais miamer :mrgreen:
*Baloo attitude* Il en faut peu pour être heureuse!

Chrysalide

Re: "Butch", "Lipstick" et autres mots du jargon

Message par Chrysalide »

Oh et je voulais ajouter, pour répondre à la question "par quel genre êtes vous le plus attirées? " euh je n'en sais rien, mais je voulais ajouter que je suis attirée par une certaine sensualité aussi, mais ça n'a rien à voir dans mon esprit avec la masculinité ou la féminité, c'est dans les mouvements d'un corps et une manière de parler aussi.
Donc vraiment je ne suis pas dans le truc "butch" et "lipstick" parce que ça n'a pas de sens dans mon esprit, mais je ne rejette pas que ça puisse avoir du sens pour d'autres.

Je repense à une vidéo que j'ai sur ma chaîne et pour moi elle décrit vraiment bien mes pensées par rapport au questionnement de la définition de soi dans sa totalité. Qui on est chacun finalement extérieurement, et au fond de soi?

Voilà pour le texte sous la vidéo qui décrit mes pensées :

>
Nous sommes tellement à la fois, diverses facettes, diverses humeurs. Nous sommes occupés par tellement de pensées, comme enfermés dans un écran, en tête-à-tête avec nos rêves, nos cauchemars, nos fantasmes. Nous vivons, expérimentons notre propre science-fiction. Nous sommes beaucoup de questions sans assez de réponses...
Nous sommes des êtres complexes que notre système réduit à pas grand chose. Mais surtout, nous sommes microscopiques au travers de ce vide dans lequel nous flottons, sans savoir pourquoi nous sommes là, mais nous y sommes! en tant qu'humain, un terme qui a été créé par nous.
Alors, le temps d'une vie, explorons la polyvalence de l'humanité, sans rester buté sur un idéal réducteur...
Et mes images dans la vidéo sont là pour illustrer une multiplication d'un individu au travers de son mutisme, entre le mystère de ce qu'il contient intérieurement et son apparence extérieure qui n'est jamais véritablement constante. Et c'est pareil pour tout le monde, quelque soit le sujet qui aurait pu être présenté.

Et voici le lien : https://www.youtube.com/watch?v=cThSw3bbZZo

J'envoie.

Avatar du membre
AnnJas
Messages : 578
Enregistré le : jeu. 23 avr. 2015 23:00
Localisation : Somewheeeeere over the rainbow

Re: "Butch", "Lipstick" et autres mots du jargon

Message par AnnJas »

Je ne suis pas sûre de poster au bon endroit (si c'est le cas je veux bien que vous me redirigiez) mais j'ai fait un peu le tour de tous les topics et c'est celui qui me semble le plus adapté -ou bien j'ai de la m***e dans les yeux et je suis passée à côté. Mais ceci est une autre histoire ( (c) La Tribu de Dana)

J'ai l'impression que le sujet colle bien, parce que je le vois comme un "collage d'étiquette", mais encore une fois si vous trouvez un topic plus approprié n'hésitez pas : l'autre jour des jeunes de mon école discutaient de gays/lesbiennes -apparemment c'est tendance comme sujet...- et sont venus se demander si ils trouvaient "plus normal d'être gay ou lesbienne", ce qui les dérange le moins.
Parce que vous comprenez "les gays c'est plus... Enfin moins... Alors que les goudous... Toutes des camionneurs c'est bien connu" Bref des clichés et encore des étiquettes --'
Need for Fanfic? C'est par ici
“So please... make your own tea“ -Bea Smith
"Good evening. Hello. I have cancer. How are you?" - Tig Notaro
Yumi na teik / Won sonraun au ?

PelvisPresley

Re: "Butch", "Lipstick" et autres mots du jargon

Message par PelvisPresley »

Si je comprends ta question AnnJas, tu te demandes si l'homosexualité masculine est mieux perçue que la féminine? Si un mec homo ça passe mieux qu'une meuf, parce que le premier dénote un certain raffinement, au contraire de la seconde, qui est tel un mâle mal dégrossi et pas fini?
Je sais que j'interprète, mais est-ce cela ton propos?
Parce que, si c'est bien la problématique, alors je répondrais que c'est vrai que les clichés abondent dans ce sens, et que longtemps les lesbiennes ont véhiculé une certaine image de garçonnes, comme si ça se lisait sur elles, alors que les hommes homo, avec un flou artistique, laissaient planer le doute.

En ce moment, je regarde beaucoup de séries des années 70/80, et il est intéressant de noter que l'on aborde le thème de l'homosexualité, mais surtout masculine. Je pense à un épisode de Kojak, où un flic cède à un chantage pour que l'homosexualité de son fils soit gardée secrète, ou à un épisode de Starsky et Hutch où ils découvrent que l'un de leurs amis, un flic, marié, entretenait des liaisons secrètes avec des hommes. Le plus scénaristiquement courageux demeure la fin de l'épisode, quand le Brun, sérieusement, se pose des questions sur les sentiments réels qui le lient au Blond. On a de l'empathie pour ces hommes qui doivent se cacher, dans le même temps, je ne connais pas beaucoup d'exemples de lesbiennes qui paraissent sympathiques, et féminines, dans ces années, dans les médias.

Mais, aujourd'hui, force est de constater que même si les clichés demeurent, ils s'amoindrissent heureusement.

Ça me fait penser que depuis qu'un voisin sait que j'aime les femmes, il me traite de camionneuse. En tout cas, ça ne l'empêche pas de me draguer.

Avatar du membre
AnnJas
Messages : 578
Enregistré le : jeu. 23 avr. 2015 23:00
Localisation : Somewheeeeere over the rainbow

Re: "Butch", "Lipstick" et autres mots du jargon

Message par AnnJas »

PelvisPresley a écrit :Si je comprends ta question AnnJas, tu te demandes si l'homosexualité masculine est mieux perçue que la féminine? Si un mec homo ça passe mieux qu'une meuf, parce que le premier dénote un certain raffinement, au contraire de la seconde, qui est tel un mâle mal dégrossi et pas fini?
Je sais que j'interprète, mais est-ce cela ton propos?
Parce que, si c'est bien la problématique, alors je répondrais que c'est vrai que les clichés abondent dans ce sens, et que longtemps les lesbiennes ont véhiculé une certaine image de garçonnes, comme si ça se lisait sur elles, alors que les hommes homo, avec un flou artistique, laissaient planer le doute.
C'est un peu l'idée oui. Enfin déjà je ne comprends déjà pas en quoi les gens se sentent "autorisés" à faire ce genre de classification, les gays sont mieux que les lesbiennes? Je ne comprends pas vraiment le principe --'
Sans parler d'arriver à un monde de tolérance (utopie je sais), on a encore de gros progrès à faire...
Et puis "être lesbienne" ça ne veut pas forcément dire cheveux courts et des airs de garçons manqués, nombreuses sont les lesbiennes passe-partout, undercover :p
Need for Fanfic? C'est par ici
“So please... make your own tea“ -Bea Smith
"Good evening. Hello. I have cancer. How are you?" - Tig Notaro
Yumi na teik / Won sonraun au ?

Répondre