Les lieux de drague lesbiens dans les films et séries

Les articles qui vous ont plu ou déplu, ce que vous appréciez ou détestez…
Avatar du membre
Bee
Messages : 596
Enregistré le : jeu. 20 nov. 2008 09:49
Localisation : Paris, France
Contact :

Les lieux de drague lesbiens dans les films et séries

Message par Bee »

Voici un titre à rallonge pour un topic en forme d'inventaire et d'exploration des lieux où les filles se rencontrent, se plaisent, discutent, voire passent à l'action.

Pour ouvrir le bal, j'ai pensé à un lieu assez bien mis en valeur dans les films et les séries et qui est assez peu romantique, apparemment, et pourtant, il est souvent présenté comme le lieu déclencheur. Ce lieu autour duquel je tourne est : les toilettes.
Mais oui ! Réfléchissez !
C'est un lieu pris d'assaut dans The L-Word : Marina y fait chanceler Jenny, Alice ne peut résister à la tentation que représente Dana...
Il est le point culminant de la montée du désir entre les deux héroïnes de The Four Faced Liar et pourtant, difficile de faire plus "tue-l'amour" que ces toilettes sales de bistrot new-yorkais.
Dans le film Fucking Amal, il est une représentation du placard (et après tout,c'est un water-closet) d'où sortent Elin et Agnès à la fin du film. Sortir à deux des toilettes signifie clairement être ensemble et être un couple.
Enfin, je remets le lien de ce court-métrage espagnol entièrement tourné dans des toilettes...

Voilà quelques premières réflexions liminaires... et vous ? Quel est pour vous le lieu le plus symbolique de l'amour lesbien dans vos films et séries préférés ? :D
J'ai personnellement une tendresse particulière pour les baisers dans les ascenseurs :o

Silverring

Re: Les lieux de drague lesbiens dans les films et séries

Message par Silverring »

C'est sûr que l'ascenseur est aux séries hospitalières ou policières, ce que les toilettes sont aux séries sur les groupes de potes. Il se passe tellement de choses dans les ascenceurs de Grey's anatomy à Therapia d'Urgenza...

Comme dans l'intitulé tu parles de lieu de drague, le premier qui m'est venu, c'est le bar, qui n'est pas que l'antichambre des toilettes quand même...

Michelle Paris
Messages : 613
Enregistré le : sam. 19 avr. 2008 21:32

Re: Les lieux de drague lesbiens dans les films et séries

Message par Michelle Paris »

Coté toilettes je pense aussi à "Better than chocolate", qui m'a rappelé de bons (et chauds) souvenirs 8-)

Si les toilettes sont sales, ou l'ascenseur surpeuplé, on se retrouve dans la piscine/cascade/baignoire, donc il y a une grande logique dans les films lesbiens... et dans les fils de ce forum, merci Bee de soulever des sujets aussi cruciaux à la compréhension de l'homo lesbianica !

On notera que contrairement aux homos mâles, l'homo femelle ne rencontre pas et ne drague pas du tout à l'extérieur ni dans des endroits "ouverts", mais toujours dans du confiné... placard quand tu nous tiens ! Ou alors c'est lié à la vocation ménagère de la Femme, tandis que l'Homme reste un chasseur ?

Mais le plus grand lieu de drague de la lesbienne, c'est sa propre cervelle, genre amour impossible et torturage de tronche :twisted: pour un truc qui n'arrivera jamais !
Quoique dans les films et séries ça arrive, le torturage de tronche n'étant pas trés imagé, il faut donc passer à d'autres lieux plus physiques, voire domestiques, voire mouillés (mais sans la langue).
Parce que 2 heures de regards bovins et de voix off, ça n'arrive que dans les trés mauvais films lesbiens :roll:

___________________
Michelle, traumatisée par Elena Undone, à la recherche de ses neurones !

Avatar du membre
Arizona
Messages : 656
Enregistré le : mer. 21 avr. 2010 10:57

Re: Les lieux de drague lesbiens dans les films et séries

Message par Arizona »

Michelle Paris a écrit : Mais le plus grand lieu de drague de la lesbienne, c'est sa propre cervelle, genre amour impossible et torturage de tronche :twisted: pour un truc qui n'arrivera jamais !
Je suis malheureusement bien d'accord oh grande sage :ugeek:
La question est : dans combien de temps l'écart entre la représentation lesbienne dans tous ces merveilleux films et séries et la réalité nous rendra-t-il toutes folles?

Oh j'ai oublié : il me semble quand même que le "lieu" de drague homosexuel numéro 1 et qu'on ne voit quasiment jamais (?) dans les fictions soit internet :D
Modifié en dernier par Arizona le mer. 9 févr. 2011 15:35, modifié 1 fois.
Nous ne vivons que pour découvrir la beauté. Tout le reste n'est qu'attente.

Avatar du membre
bulle
Messages : 267
Enregistré le : dim. 3 mai 2009 13:06
Localisation : plus ou moins en France, vers Paris

Re: Les lieux de drague lesbiens dans les films et séries

Message par bulle »

Arizona a écrit :Oh j'ai oublié : il me semble quand même que le "lieu" de drague homosexuel numéro 1 et qu'on ne voit quasiment jamais (?) dans les fictions soit internet :D
:o Mais oui carrément, tu as raison. Il est cependant difficile de rendre intéressant deux filles qui pianotent sur leur clavier...

Il y a un autre lieu évident que l’on retrouve dans les films et séries lesbiennes. Un lieu où on peut exprimer quelque chose sans avoir à l’exprimer par la parole, un lieu de libération profonde où il est demandé de se laisser aller, un lieu de séduction intense, où le style de chacune s’affirme, les regards se cherchent, et qui précédent bien souvent d’une nuit torride entre deux femmes : la piste de danse !

Que ce soit dans les boites de nuit, entre deux inconnues, lors de représentations avec sa compagne, par défi ou juste pour le fun, la piste de danse est un lieu privilégié de drague, de bien être et de scènes plutôt cocasses.

Tout d’abord, dans TLW, on peut citer cette scène de tango entre Bette et Tina, ou la scène de lap dance entre Shane et Carmen :oops:
et tant : d'autres.

Dans les films Frida Kahlo, Lost and Delirious, My summer of love ou encore Imagine Me and You, mais pas seulement, on peut voir deux filles s’amusant à danser.
D’autres scènes par ici. (c'est pas moi qui choisit les musiques des vidéos)
Il y a également la fameuse scène dans la chambre d’hôtel entre Leyla et Tala de I can’t think straight.

Et enfin, les scènes dans les boites de nuit, tels que cette scène du film 8 mm², la scène de la série Being Erica entre Erica et Cassidy ou encore le jeu de jambes de Tea dans l'épisode 2 de la série Skins US.

ça en fait un paquet de danses mémorables ! ;)
Il est poli d'être gai.
La vie c'est comme une boîte de chocolats, ceux au kirsch sont pas très bons.

Avatar du membre
hlm81able
Messages : 189
Enregistré le : ven. 18 mars 2011 18:22
Localisation : Au pays des milles collines

Re:Les lieux de drague lesbiens dans les films et séries;

Message par hlm81able »

C'est avec plaisir que je remonte ce topic qui nous fait réflechir aux bons ou mauvais films lesbiens qu'on a vu;
Pour les toilettes je dirais que c'est un lieu qui généralement représente l'infidélité surtout dans le fameux TLW,je cite Alice et Dana,Carmen et Jenny,Marina et Jenny,...est ce donc parce qu'on est obligé de se cacher ou peut être pour profiter de rares occasions!??

Sinon,je trouve que la voiture est aussi pas mal représentée dans beaucoup de films et séries comme un lieu adéquat pour dragues,sexe et autres...Là je pense au regard fuyant des deux filles dans Les délices de Nina,au premier baiser de Tipping the velvet,au sexe entre Bette et Nadia,Pappi et Alice,Tasha et Alice dans TLW,je pense aussi aux petites caresses de Annabelle dans Loving Annabelle,sans oublier Tourneuse de page, Fucking Amal, Bound ni Black swan ;)
“Toutes les histoires ont une fin et dans la vie,chaque fin a un seul départ.“

arthémis

Re: Les lieux de drague lesbiens dans les films et séries

Message par arthémis »

il y a aussi les bars

c'était le cas dans Bound, même si l'héroïne essuyait un rateau, plus récemment dans Jane the Virgin actuellement en diffusion Luisa était dans un "girl bar" quand arriva et la captiva celle qui allait devenir sa grande passion (et sa belle mère :lol: ) Rose.

Après elles succombent à la piscine !

Image

Chrysalide

Re: Les lieux de drague lesbiens dans les films et séries

Message par Chrysalide »

Je ne pensais pas que les odeurs de chlore étaient aphrodisiaques!

PS: je découvre ces propos par la même occasion
bulle a écrit :
Arizona a écrit :Oh j'ai oublié : il me semble quand même que le "lieu" de drague homosexuel numéro 1 et qu'on ne voit quasiment jamais (?) dans les fictions soit internet :D
:o Mais oui carrément, tu as raison. Il est cependant difficile de rendre intéressant deux filles qui pianotent sur leur clavier...
je suis à peu près sûre que des pornos ont bien développé ce genre de scénario.

Chrysalide

Re: Les lieux de drague lesbiens dans les films et séries

Message par Chrysalide »

En lisant plus en profondeur les discussions, voici ma réaction tout à fait personnelle.

>Entre les toilettes qui sont une horreur niveau odeur que je ne préfère pas fréquenter si possible à cause de l'hygiène, le chlore qui m'insupporte et un certain inconfort dans l'eau si je suis bousculée et ma non fréquentation des bars, ou disons très très très rare... je laisse conclure qui en a envie.

Personnellement, je suis plus attirée par la séduction dans les lieux culturels, c'est vraiment là où je suis vraiment réceptive et je sens une sorte d'aura aphrodisiaque m'envelopper... pour le coup je réfléchis si une fiction me vient à l'esprit où il y a du flirt, de la séduction, voire du sexe en tout lieu culturel (mon favori > les musées). Ca ne me vient pas pour l'instant.

PS : je m'y prends à l'envers, je l'avoue.

eyesOnly

Re: Les lieux de drague lesbiens dans les films et séries

Message par eyesOnly »

Dans l'anthologie des exemples de lieux de drague lesbiens, à connotation culturelle, je retiens : Bette et Alice ( TLW), à l'opéra, sans doute inspirées par Le Duo des Fleurs, Lakmé.

Répondre