Couple(s) et vie affective

Les articles qui vous ont plu ou déplu, ce que vous appréciez ou détestez…
Répondre
Silverring

Couple(s) et vie affective

Message par Silverring »

Fleming a écrit :Quand je lis :"Célibataire ou en couple" j´ai l´impression qu´aucun autre mode de vie n´est envisagé... Ou bien on est célibataire, ou bien on est en couple, point barre.
Avec cette petite intervention, j'ai repensé à d'autres choses...

Dans the L-word et ailleurs, le terme "polyamourous" a été prononcé. Je me souviens de réaction assez intenses autour cette notion apparaissant dans Las Aparicios (http://www.univers-l.com/forum2/viewtop ... 5&p=118184).

Et si j'aime tant citer Mango kiss (http://www.univers-l.com/mango_kiss.htm), c'est parce que la remise en question de la monogamie comme modèle unique y est centrale. Pourtant la chute... enfin, je n'en parle pas pour ne pas spoiler ceulles qui ne l'ont encore vu.

Bref, on a peu de représentations de personnages dont le devenir heureux, ou pas ne passe pas par une mise en couple durable, et monogame.

Ne peut-on se projeter dans l'avenir, ou concevoir des scenari dans lesquels le personnage central reste célibataire ? Et s'y plaît ?!

Pourquoi voit-on encore d'un si mauvais oeil les personnages qui enchaînent les conquêtes ?
Pourquoi semble-t-il attendue de touTEs la recherche du couple stable et monogame ?

Je reste souvent dans l'incompréhension à lire tant de réactions dans ce sens ici et là suivant l'actualité des séries ou même concernant les méandres qu'on peut rencontrer "In Real Life".

Je veux bien qu'on m'explique !

Avatar du membre
dkny
Messages : 332
Enregistré le : mar. 7 juil. 2009 22:05
Localisation : BORDEAUX
Contact :

Re: Couple(s) et vie affective

Message par dkny »

*Alléluuuuiaaaaa*

Non, sincèrement, merci d'ouvrir ce topic très pertinent. Ma réponse, en revanche, l'est moins (pertinente) mais je suis très curieuse de lire vos réactions à toutes.. En attendant un peu de réunir mes idées pour apporter une réponse plus... utile ! :D
«La vie serait plus douce si on se levait plus tard parce que les soirées seraient plus longues.»

[ Fanny Ardant ]

Fleming

[SONDAGE] Célibataire ou en Couple ?

Message par Fleming »

....................
juste dommage que le temps ne puisse effacer aussi la copie qui suit ;)
Modifié en dernier par Fleming le mer. 20 juin 2012 16:21, modifié 2 fois.

Silverring

Re: Couple(s) et vie affective

Message par Silverring »

Je trouve ça intéressant des deux côté, je te cite à nouveau si tu me permets ;)

Fleming a écrit :Je suis étonnée des réactions alors je reviens... Les réponses que je lis évoquent essentiellement le sexe, et plus précisément le sexe sans sentiment, mise à part " l´union libre" que Kyx ne pourrait envisager pour elle. Tous les autres exemples mentionnés ne concernent que la sexualité. Alors je pense que ma question était trop vague, et qu´il me faut peut-être préciser davantage. Et s´il faut parler de moi, pourquoi pas en fait, vu que dans la vie réelle je ne cache rien.
Je me demande s´il y a sur le forum des filles qui vivent une relation à trois par exemple? ou un autre genre de relation...
Par là j´ai voulu aborder toutes les palette possibles... amoureuses. Je parlais d´amour. Est-ce naif de parler d´amour? ( je pose cette question sérieusement...) Pour moi l´amour est autre chose que l´amitié, mais la sexualité n´y a pas toujours sa place... l´érotisme par contre, si. Et encore... pas toujours. Ca me fait drôle de parler de moi, je le fais dans le seul but d´expliquer ma question.
J´ai vécu une relation qui a duré 5 ans. Un jour que nous étions en Norvège et que nous visitions une église très jolie en bois, nous avons assisté à un baptème. Et nous n´avons rien compris des paroles. Nous avons alors dérivé la cérémonie pour notre propre compte et avons fait comme s´il s´agissait de notre mariage. Voilà, nous sommes sorties de l´église, nous étions mariées :D Quand nous nous sommes séparées, j´ai dit à mon amie qu´il allait donc nous falloir... divorcer. Logique. Et la blocage de sa part, non, pas possible. Notre relation de couple se termine, certes, mais nous nous aimons toujours... Et ca c´est vrai aussi. En fait, notre histoire ne se terminait pas, nous n´avions pas cessé de nous aimer, mais notre sexualité changeait. Elle par exemple était attirée de plus en plus sérieusement par les mecs. En fait, nous vivons comme un couple qui serait libre et qui se respecte, dont les deux parties restent à l´écoute et fidèles à soi-même. Nous parlons de nos vieux jours comme si c´était évident que nous viellirons ensemble, mais pas que toutes les deux. Elle garde une relation très proche avec l´homme avec qui elle vient de se séparer, et est fraichement amoureuse d´un autre homme, moi de deux autres femmes. Avec l´une je peux enfin vivre la sexualité qui me correspond, et avec l´autre, mon aspiration spirituelle. Je ne vois aucune hiérarchie dans mes sentiments amoureux, ils sont forts, je me sens liées à ces femmes. Je me sens aussi libre pour en aimer d´autres.
J´ai répondu au test "célibataire" parce que je ne suis pas en couple...
Y a-t-il parmis vous des forumeuse qui vivent de facon... non-conventionnelle? ou suis-je une extraterrestre :roll: 8-)

Avatar du membre
Kyx
Messages : 646
Enregistré le : dim. 1 avr. 2012 17:52
Localisation : Chambéry

Re: [SONDAGE] Célibataire ou en Couple ?

Message par Kyx »

J'aime bien ta petite histoire.
C'est vrai que j'ai orienté directement la question sur les relations sexuelles.
Aimer plusieurs personnes oui c'est fréquent mais après entamer plusieurs relations, je sais pas j'arrive pas a imaginer. Meme si imaginons les trois acceptent, il y'en a forcément il y'en à un qui fini par être blessé, non ?
Dans le sens ou tu explique ton vécu je le conçois tout à fait étant donné qu'il y'a pas de tromperie.
Enfin après tout dépend de ce qu'on prétend être une tromperie.
Il y'a une ou plusieurs personnes qu'on aimera toujours mais avec qui on ne peut pas être.
Ce qui rejoins un peu le fait que pour une personne tu vis ta sexualité et que l'autre personne répond à ton aspiration spirituelle. La dessus je dis un grand OUI.
Mais c'est aussi bien d'avoir les deux avec une seule personne.
Image

Fleming

Re: Couple(s) et vie affective

Message par Fleming »

.....................
Modifié en dernier par Fleming le mer. 20 juin 2012 16:22, modifié 1 fois.

Silverring

Re: Couple(s) et vie affective

Message par Silverring »

Je n'ai pas souvenir d'une représentation de vie affective épanouie (pour les personnages principaux) ne passant pas par la monogamie. Et je suis assez peinée que les quelques séries que j'ai en tête ayant mis en circulation le terme "polyamour" sur ce fofo, aient finalement tourné à la démonstration de suprématie de la monogamie. En effet, ce concept ne semblait essayé que pour palier l'indécision des personnages. L'intrigue avançant, leur posture pouvait s'affermir et un choix pouvait (enfin) être fait, ça pouvait même finir par un mariage.
Youhou ! nous ne sommes en rien un danger pour la société hétérosexiste, on veut juste être comme les autres, haha !
Bref, cette option n'est présentée que comme transitoire et pour éviter un choix qui apparaît impossible à un moment donné, mais toujours inévitable.

Pourtant, dans la "vraie vie", j'ai cru rencontrer d'autres modes de vie. Des couples "libres", pour lesquels l'assaisonnement de la vie sexuelle commune passe par des expériences ponctuelles, pour chacun, ailleurs. D'autres qui invitent une tierce personne à les rejoindre de temps en temps (pas toujours la même).

J'ai connu un couple qui s'autorisait des liaisons, affectives et sexuelles par ailleurs. La chose avait beau être pensée par chacunE, presque contractualisée moralement, il y avait une dissymétrie dans ce qui était réellement admis (il y a mille moyens de se faire payer les contrariétés quand on vit sous le même toit...). Et malgré tous les discours sur l'oppression que représente la contrainte à la fidélité et autres notions entrant en jeu, à observer le devenir de ces personnes, j'ai eu tendance à conclure que la monogamie semblait bien moins compliquée à mettre en oeuvre.
Pas parce qu'elle est "meilleure" en elle-même, mais parce que l'injonction la concernant est omniprésente et qu'il est donc difficile de déconstruire tout ce qu'on en a intériorisé. Ainsi, même si dans le discours, on peut se retrouver, ne pas (se) blesser/léser quand ce n'est pas seulement pensé, mais aussi agi, ça me semble demander un niveau d'écoute de soi-même et de l'autre dont touTEs ne sont pas capable, durablement ou pas.
Modifié en dernier par Silverring le mar. 12 juin 2012 15:45, modifié 1 fois.

Avatar du membre
dkny
Messages : 332
Enregistré le : mar. 7 juil. 2009 22:05
Localisation : BORDEAUX
Contact :

Re: Couple(s) et vie affective

Message par dkny »

Silverring a écrit :Bref, on a peu de représentations de personnages dont le devenir heureux, ou pas ne passe pas par une mise en couple durable, et monogame.

Ne peut-on se projeter dans l'avenir, ou concevoir des scenari dans lesquels le personnage central reste célibataire ? Et s'y plaît ?!

Pourquoi voit-on encore d'un si mauvais oeil les personnages qui enchaînent les conquêtes ?
Pourquoi semble-t-il attendue de touTEs la recherche du couple stable et monogame ?
J'aurais tendance à vouloir dire que la grande réponse à toutes ces questions est le modèle d'une société patriarcale, profondément ancré en nous. A tel point que nous pensons que le bonheur réside dans la fidélité, sans vraiment se poser la question de la définition même de la fidélité. Parce que c'est quoi la fidélité? Est-ce que c'est avoir des relations sexuelles avec une seule et même personne? Ou est-ce que c'est avoir des sentiments amoureux pour un seul individu? Où est la limite?

J'ai aussi l'impression que quelqu'un de célibataire semble inutile à la société, dans le sens où il va à l'encontre de celle-ci. La personne célibataire est considérée comme inachevée. Le célibat renvoit une mauvaise image. Celle de la solitude, de l'échec et de l'instabilité. Car non productif. En effet, difficile de se reproduire tout seul... :roll:
«La vie serait plus douce si on se levait plus tard parce que les soirées seraient plus longues.»

[ Fanny Ardant ]

ZKXNLZLKNRLEKZ

Re: [SONDAGE] Célibataire ou en Couple ?

Message par ZKXNLZLKNRLEKZ »

Fleming a écrit : Elle garde une relation très proche avec l´homme avec qui elle vient de se séparer, et est fraichement amoureuse d´un autre homme, moi de deux autres femmes. Avec l´une je peux enfin vivre la sexualité qui me correspond, et avec l´autre, mon aspiration spirituelle. Je ne vois aucune hiérarchie dans mes sentiments amoureux, ils sont forts, je me sens liées à ces femmes. Je me sens aussi libre pour en aimer d´autres.
J'ai une question, puisque tu es amoureuse de ces deux personnes et que tu te sens libre d'en aimer d'autres, n'empêche niveau planning je me dis que ça peut faire un peu tendu, est-ce que tes amoureuses savent que tu n'as pas de limites que tu peux voir différentes personnes sur une même période, est-ce que tu as cette communication là avec elles et si oui, est-ce qu'elles savent aussi ce que chacune peut t'apporter, du moins leur rôle?

Fleming

Re: Couple(s) et vie affective

Message par Fleming »

....................
Modifié en dernier par Fleming le mer. 20 juin 2012 16:22, modifié 1 fois.

Répondre