Couple(s) et vie affective

Les articles qui vous ont plu ou déplu, ce que vous appréciez ou détestez…
Répondre
Silverring

Re: Couple(s) et vie affective

Message par Silverring »

bah oui ! t'as pas lu la suite ? ou trop vite ?

VergeMarieJunior

Re: Couple(s) et vie affective

Message par VergeMarieJunior »

:lol: C'est bon tu as assez de caractères Silverring.

Quelle suite? la suite qui ne me concerne pas celle qui démarre par "j'ai l'impression que si on considère que la jalousie est une preuve d'amour"? à laquelle j'avais tout simplement envie de répondre "oui certainement, tu as certainement raison Silverring" parce que moi la jalousie, quand je vois une personne me faire une crise de jalousie par exemple, je ne pense pas du tout que c'est une preuve d'amour, mais ya des gens qui y croient je l'ai constaté. Ben c'est leur truc et oui ya certainement moyen de leur ressortir ce que tu dis par la suite.

et après, encore une fois j'ai envie de te répondre pour ce dernier petit paragraphe, oui certainement, mais je n'avais l'intention de remettre en question ce schéma que tu proposes à travers la notion de manque de confiance que j'évoquais plus haut dans ce sujet, autour de la jalousie toujours, qui est un manque de confiance qu'une personne n'assume pas et le transforme en jalousie et reporte tout sur autrui parce que c'est plus facile, que ce soit en amitié ou en plus si affinité.

Sinon, tu peux aussi faire part de ce que tu penses autour de la jalousie, pour peut-être combler le "pas assez". : )

En tout cas, la jalousie, je la ressens comme une prison dans laquelle je n'ai pas du tout envie de me sentir incarcérée quelque soit la situation, quelque soit la relation. Cette image est la plus parlante pour moi.

Avatar du membre
Georges
Messages : 1865
Enregistré le : ven. 15 juin 2012 18:33

Re: Couple(s) et vie affective

Message par Georges »

Plus que le mot "jalousie" c'est le mot "engagement" qui me trotte dans la tête depuis la lecture de ton post VvvMmmmJjjj, je réalise que je ne sais pas trop ce qu'il veut dire ou plutôt de quelle manière je pourrais définir un engagement de ma part ou de l'autre autrement qu'en étant dans la monogamie. Je ne dis pas que pour moi tout couple doit être monogame, je dis seulement que pour ma part c'est ainsi que je m'épanouis. J'ai déjà eu l'occasion d'essayer la formule "couple libre" et cela m'a rendue vraiment malheureuse. Je te rejoins lorsque tu parles de ce manque de confiance en soi, j'étais malheureuse car pas assez sûre pour me dire que l'autre vivait autre chose en dehors de moi mais que je gardais ma place dans sa vie, dans son coeur.
Pour en revenir à cette idée d'engagement, vraiment je ne sais pas la définir, j'ai le sentiment qu'à partir du moment où l'on est dans le désir de partager des choses, un chemin, une histoire (que ce soit amical ou amoureux) on est engagé dans quelque chose. S'engager c'est donner de soi et quand il y a une alchimie, une envie cela se fait assez naturellement sans qu'il y ait forcément besoin de preuves. Je vois plus cela comme des pierres qui s'ajoutent au fur et à mesure, qui construisent.
"L'intelligence, on croît toujours qu'on en a assez vu que c'est avec cela qu'on juge" Coluche
"I'd rather cross the line than draw it."
"On peut passer toute sa vie sous la pluie, si on suit le nuage"

VergeMarieJunior

Re: Couple(s) et vie affective

Message par VergeMarieJunior »

Ma vision personnelle de l'engagement. Quand je dis par exemple que je n'aime pas me sentir engagée, quelque soit le nombre de personnes fréquentées une même période, ne pas être dans l'engagement pour moi, c'est ne pas être dans des relations où l'autre ou les autres, sont en attente d'avoir des comptes, autant avec des amis que des amants.
Je préfère être dans ces relations où chacun prend les choses comme elles viennent sans psychoter un peu à la Shane quelque part.@_@

J'ajoute un truc.
Je n'aime pas me sentir emprisonnée en fait et je n'aimerais pas emprisonner autrui non plus, je ne supporte pas cette idée en fait. Chacun est libre de faire ce qu'il veut.
Je n'aime pas me sentir enfermée dans un cocon avec quelqu'un d'autre et quelque soit le nombre, je finis par étouffer. Et quand ya engagement pour moi, ya démarrage de cocon et ça ne passe pas.

J'aime l'image de la porte ouverte, en gros des va-et-vient quelque soit les personnes, quelque soit le sens aussi.

et j'ajoute encore un truc. :lol:
Ca n'empêche pas de pouvoir aimer, apprécier, de pouvoir être attachée, des fois, mais avec une porte ouverte qui peut être empruntée à tout moment, sans devoir donner des justifications ou sans en attendre.

PS: je suis sûre que mes propos font rêver. :lol:

Avatar du membre
Georges
Messages : 1865
Enregistré le : ven. 15 juin 2012 18:33

Re: Couple(s) et vie affective

Message par Georges »

Sans dire qu'ils me font rêver je comprends tes propos, même si je me sais incapable de vivre une relation amoureuse de cette manière. Je te rejoins dans le fait de pouvoir vivre en tant qu'individu à part entière sans avoir à rendre des comptes, pouvoir partager avec d'autres de manière intime, mais pas dans la sexualité.
"L'intelligence, on croît toujours qu'on en a assez vu que c'est avec cela qu'on juge" Coluche
"I'd rather cross the line than draw it."
"On peut passer toute sa vie sous la pluie, si on suit le nuage"

VergeMarieJunior

Re: Couple(s) et vie affective

Message par VergeMarieJunior »

Tu vois, je crois que je n'arrive même pas à parler de "relation amoureuse" pour moi.
Je préfère d'ailleurs le mot "amante" à "amoureuse".

Avatar du membre
Georges
Messages : 1865
Enregistré le : ven. 15 juin 2012 18:33

Re: Couple(s) et vie affective

Message par Georges »

Sur ce dernier point nous nous retrouvons complètement VvvvMmmJjjj.
"L'intelligence, on croît toujours qu'on en a assez vu que c'est avec cela qu'on juge" Coluche
"I'd rather cross the line than draw it."
"On peut passer toute sa vie sous la pluie, si on suit le nuage"

VergeMarieJunior

Re: Couple(s) et vie affective

Message par VergeMarieJunior »

Tu crois que c'est une bonne chose?

Avatar du membre
Georges
Messages : 1865
Enregistré le : ven. 15 juin 2012 18:33

Re: Couple(s) et vie affective

Message par Georges »

De se retrouver sur cela? Je dirais qu'il s'agit davantage d'un constat.
"L'intelligence, on croît toujours qu'on en a assez vu que c'est avec cela qu'on juge" Coluche
"I'd rather cross the line than draw it."
"On peut passer toute sa vie sous la pluie, si on suit le nuage"

Snowball
Messages : 274
Enregistré le : mar. 22 janv. 2013 21:31
Localisation : Pôle nord

Re: Couple(s) et vie affective

Message par Snowball »

Intéressant que le terme d'engagement parlant de vie affective et de relation de couple.

Ta manière de voir les choses VMJ ne me fait pas rêver non plus. Je préfère vivre un engagement si possible mutuel. Si je démarre une relation affective ou amoureuse ce n'est jamais dans la perspective qu'elle se termine mais bien au contraire dans la perspective qu'elle dure toute la vie. Que la porte soit ouverte est intrinsèque à toute relation qu'elle soit amoureuse ou amicale, au final il est impossible de contrôler le degré d'affection que les autres nous portent. Personne ne peut prétendre retenir l'être aimé contre sa volonté quel que soit le degré d'engagement que l'on a soi-même investi dans la relation. On ne peut pas contrôler les sentiments d'autrui. Je pense que de refuser de s'engager c'est vouloir se surprotéger et se renfermer. C'est paradoxal quand on parle de porte ouverte.

Je suis du parti de prendre le risque de m'engager sentimentalement, de tout mon cœur, de tout mon être. Je connais le potentiel de souffrance que cela implique et j'en mesure bien toute l'étendue. Je ne peux pas faire autrement, je suis comme ça. Entière. Je préfère souffrir d'aimer un jour que me dessécher et ne jamais rien construire avec celle que j'aime, c'est MA famille. D'aucuns diront que je suis fleur bleue, moi je dis que je suis vivante, mon cœur palpite, il rit, il pleure, il vit.

Pour autant, contrairement à ce qu'il en a été dit, je n'ai pas l'impression d'être prisonnière ou dépendante de mon couple, je vis ce que j'ai envie de vivre parce que j'ai envie de le vivre, pas parce que j'y suis contrainte. On peut avoir envie de partager notre vie sans se sentir nécessairement obligée de rendre des comptes. C'est agréable de raconter à quoi on occupe sa vie à l'être aimé quand elle a envie de le savoir, pas pour surveiller ou emprisonner, mais pour partager dans la bienveillance. Et puis parfois j'aime bien savoir qu'on a convenu d'un commun accord qu'on "s'appartenait" l'une à l'autre, ça me donne envie d'avancer, de me dépasser, non plus pour moi toute seule mais pour nous deux, ensemble, sur le même chemin, main dans la main vers nos rêves à nous.

S'engager, c'est s'offrir à l'autre et c'est aussi sans doute une question de personnalité et de vécu.
"Il n'existe qu'un amour fidèle, et il convient de le garder toute sa vie. C'est l'amour propre." Anonyme

Répondre