Le sentiment d'appartenance à une communauté...

Les articles qui vous ont plu ou déplu, ce que vous appréciez ou détestez…
Avatar du membre
justine59660
Messages : 83
Enregistré le : mer. 11 sept. 2013 16:10
Localisation : aux environs d'Hazebrouck

Re: le Milieu

Message par justine59660 »

elleUwant on me le dis souvent aussi ;)
" Parfait reste à venir ... "

elleUwant
Messages : 989
Enregistré le : mar. 4 oct. 2011 16:43
Localisation : Ouagadougou

Re: le Milieu

Message par elleUwant »

Ah ouais ? 8-) On t'le dis souvent ? 8-) C'est intéressant. :twisted:

Déso, ça me faisait penser à un autre type de discussion :mrgreen:

Sur ce, bonne journée ! :D
Votre signature contient 544 caractère(s). Le nombre maximum de caractères autorisés est de 255.

Et c'est ainsi que Jean-Pascalin et le raton-laveur furent anéantis.

VergeMarieJunior

Re: le Milieu

Message par VergeMarieJunior »

cdelor a écrit :Ce que je voulais dire est non pas que c'est nul d'aller dans le milieu.
Mais que si la seule raison d'y aller est parce que les gens sont homos "comme nous", et qu'il n'y a rien d'autre qui nous motive c'est un peu reducteur.
Après cela n'empeche pas d'y aller de temps en temps, mais y aller régulièrement si on ne s'y sens pas bien.
Ce n'est pas parce que les personnes sont homos, que l'on partage forcément les même points de vue et les même centres d'interets.
Mais comme je l'avais souligné, ce n'est que mon avis.
Moi qui croyais que le but d'un tel post était d'exprimer nos opinions...j'ai du me tromper. Désolée.
Il n'y a pas à s'excuser, mais je crois que l'ironie de la situation c'est que tu sembles donc avoir voulu souligner un aspect réducteur, tout en devenant réductrice > "avoir telle démarche c'est nul (point final)" et du coup, que ce soit être d'accord ou pas avec ce que tu as écrit, c'est à se demander ce qui est le plus réducteur au fond.
Et c'est sûr, chacun son avis perso. : )

Justine, j'ai juste eu le sentiment que tu voulais approfondir ton post, en revenant avec plus d'éléments... ce n'est que ça que je pensais lire, mais après je n'attends rien de précis.
A toi de voir, si tu veux te lancer ou pas pour donner plus de détails.
Mais quand tu dis que tu seras reconnue, tu as fichu un méga barouf ou quoi dans les endroits où tu es allée au point d'être affichée "Wanted" à l'entrée? :lol:

Avatar du membre
justine59660
Messages : 83
Enregistré le : mer. 11 sept. 2013 16:10
Localisation : aux environs d'Hazebrouck

Re: le Milieu

Message par justine59660 »

VergeMarieJunior a écrit : Mais quand tu dis que tu seras reconnue, tu as fichu un méga barouf ou quoi dans les endroits où tu es allée au point d'être affichée "Wanted" à l'entrée? :lol:
J'entend par là que dans ma façon de parler ou plutôt écrire je suis grillée ;)
Si bien la boîte dont je parle plus envie d'y aller car j'ai découvert des lieux plus sympas 8-)
" Parfait reste à venir ... "

Avatar du membre
fofolle
Messages : 1388
Enregistré le : lun. 4 avr. 2011 13:46
Localisation : Suisse

Re: le Milieu

Message par fofolle »

Loki a écrit :j´ai envie de réagir... parce que... est-ce vraiment vrai que la société ne parle qu´en mode Black and With? De qui parle-t-on quand on parle de la société?

Je me dis que si tu es le cul entre 2 chaises fofolle c´est peut-être que ce que tu prends pour des chaises n´en sont pas? on ne s´assied pas sur l´hétérosexualité ni non plus sur l´homosexualité, la sexualité est fluide, elle nécessite d´être créatif et ouvert à chaque personne qu´on rencontre... Pourquoi veux-tu t´asseoir?
je pensais à la Société avec un grand S (cette chose intangible, finalement difficile à définir)

pourquoi je me veux m'asseoir? pour être bien... pour trouver ma place ;)
tu abordes la sexualité - perso, je la vois "moins fluide" que toi (si j'ai bien compris tes propos).....ma préférence sexuelle c'est les filles
après, être ouvert aux gens, aux rencontres et à l'enrichissement que ça apporte, là je te rejoins

Avatar du membre
fofolle
Messages : 1388
Enregistré le : lun. 4 avr. 2011 13:46
Localisation : Suisse

Re: le Milieu

Message par fofolle »

cdelor a écrit :Pourquoi "trainer dans le milieu" si le seul point commun est notre orientation sexuelle ?
C'est nul, par contre, si vous trouvez des personnes du milieu avec qui vous partager des affinités, alors cela devient un cercle d'amis...
J'affectionne d'être avec des personnes avec qui j'ai des points communs, qu'ils soient gay, hétéro, marié ou célibataire. Cela n'a rien à voir avec la sexualité, enfin c'est moi point de vue

je te réponds avec bcp de retard :oops:

je suis d'accord avec toi sur ta dernière phrase; j'aime être avec des gens avec lesquels il y a un partage
et pour revenir sur mon interrogation du tout début, je n'ai pas particulièrement retrouvé ce partage dans le "milieu"

Avatar du membre
fofolle
Messages : 1388
Enregistré le : lun. 4 avr. 2011 13:46
Localisation : Suisse

Re: le Milieu

Message par fofolle »

justine59660 a écrit :
AlexKidd a écrit :Pour ma part, je n'ai pratiquement rien compris de ton post Justine. Je dois être un peu fatiguée, mais après deux relectures je n'arrive toujours pas à saisir ton propos. Tu voulais dire que tu t'y sentais bien, dans le " milieu " ?
Je veux dire que pour moi qu'on soit homo hétéro bi trans blanc noir jaune rouge ... dans le fond on est humain avant tout pas besoin de clichés, de cases, d'étiquettes, de suivre le mouvement, la mode ... On a toutes des personnalités différentes, des caractères, des goûts, des envies, des idéaux, des rêves ... je continue ou vous comprenez ma façon de voir les choses. On né libre et égaux voilà tout :arrow: :arrow:
Et non je mis sent pas bien pas pour l'instant apparemment :|
mode déterrage on...... moi non plus je n'ai pas compris où tu voulais en venir

mais tu voulais continuer à expliquer ?

Loki

Re: Lesbienne : A quoi cela correspond-t-il vraiment ?

Message par Loki »

en voulant rebondir sur le passage d´un post de Luciole, ailleurs, j´ai cherché où rebondir... pas facile du tout... déjà: en rapport avec la culture? mais là même le topic que j´avais créé ne correspondait pas bien. En rapport avec l´identité? ca se rapproche un peu plus... donc voilà, j´ai choisi ce sujet-ci.
Je cite
Re: radio : Passage de L'Odéon

Message par luciole » Ven 31 Mai 2013 18:13

Oui, l'émission consacrée au travail de Laure Murat n'est pas limitée aux figures de Monnier & Beach (...) Quelques silhouettes lesbiennes du Paris artistique de l'entre-2-guerres manquent ici. (...) Claude Cahun sans doute mieux connue des lesbiennes d'aujourd'hui car son oeuvre photographique a fait la une du Jeu de paume (si ma mémoire est bonne)…
J´ai choisi de m´attarder sur l´oeuvre de la photographe vu que les recherches sur google sont beaucoup plus rapides que pour des écrits. Je regarde les photos, et je me demande... visiblement Claude Cahun est une figure proue de la culture lesbienne... pourquoi? est-ce parce qu´elle est elle-même lesbienne? est-ce parce qu´elle aborde des thèmes typiquement lesbiens? lesquels?

édit: je suis allée lire ce que Wikipédia propose de lire sur Claude Cahun, je rapporte ce passage qui me plait
Autant elle est passée inaperçue à son époque, sans doute pénalisée par sa trop grande indépendance et liberté, mais aussi par son caractère « touche à tout », à la fois écrivain, femme de théâtre, plasticienne et photographe, autant ces mêmes particularités en ont fait récemment une figure emblématique, à la limite de la récupération.

Certains couturiers en quête de liberté un rien provocatrice iront jusqu'à placer leur collection sous son « inspiration ». D'autres en feront une figure de l'émancipation féminine.
en lisant ces lignes, j´ai compris que j´avais été dérangée par l´étiquette "lesbienne" mise sur le nom de Claude Cahun. Indépendante et libre elle était, et a vécu. Visiblement. Alors pour moi une étiquette fait tâche.

elleUwant
Messages : 989
Enregistré le : mar. 4 oct. 2011 16:43
Localisation : Ouagadougou

Re: Lesbienne : A quoi cela correspond-t-il vraiment ?

Message par elleUwant »

Tanii a écrit :Voilà... Je me pose la question depuis peu, surement parce-qu'au fil du temps j'apprends aussi. On entend souvent dire par ci par là, une telle ou telle est lesbienne. Ok, mais qu'est-ce que c'est véritablement pour vous, une lesbienne ? (Et donc par ouverture, une personne homosexuelle) Une femme qui aime d'Amour les femmes ? Une femme qui aime avoir des relations sexuelles orientées homosexuelles ? Autre ? A vrai dire, au fil de mes visites ici et là, j'ai souvent remarqué que l'ont stéréotypait de plus en plus celles qui ont les cheveux courts comme étant lesbienne.. Pas plus tard qu'à mon dernier séjour à Paris, un gars me draguant m'a dis que si j'étais vraiment lesbienne j'aurai les cheveux courts, hûhû... (je ne parle pas des ô combien célèbres camioneuses), J'entend par cheveux courts... Vous savez, ces coupes qui transforment le visage de femme en visage d'androgyne. Bref, votre avis sur la question ?

Pour ma part, je considère que ça rejoint plutôt les sentiments... Bien sûr, le sexe en découle naturellement, mais, sans pour autant que ça soit ça le plus important dans la relation. Je veux dire, les personnes hétérosexuelles, tombent amoureuses aussi, sans forcément faire passer le sexe avant tout !

Me concernant, une lesbienne, c'est une femme, avant toute chose, comme les autres... :mrgreen: à l'exception prête qu'elle aime les femmes. De sentiments amoureux et de désir sexuel. Après, une femme peut en aimer une autre sans avoir envie d'elle sexuellement. Comme une femme pourrait aimer un homme sans le désirer sexuellement. Une lesbienne et un gay peuvent aussi s'aimer d'amour, mais entretenir une relation platonique.

Donc, en gros, une lesbienne, c'est comme une hétérosexuelle. Qui elle, ne remettra pas en question son hétérosexualité parce qu'elle aime un homme sans le désirer sexuellement. Ou l'inverse. Aucune différence fondamentale.


Sinon, concernant l'image que je me fais des lesbiennes... j'avoue que j'ai un petit problème avec une certaine partie d'entre elles... oui, oui ! :mrgreen: Leur vision des choses, leur comportement, leur condescendance... celles qui ne daignent pas rendre un sourire à un homme parce que j'suis lesbienne alors tire-toi, sale beauf, celles qui trouvent inintéressant(e)s tout hétérosexuel(le)s parce qu'ils n'ont pas la même culture, celles qui se sentent menacées et partent dans des envolées lyriques sous n'importe quel prétexte, celles qui se trouvent trop cool parce qu'elles sont lesbiennes et font des démonstrations de leur coolitude, partout, tout le temps, celles qui ne vivent que pour la culture lesbiennes, qui n'ont que des chansons et films "lesbiens" sur leurs étagères, celles qui restent entre homos...

Mais c'est pas une question d'homosexualité, c'est une question d'individu. Je n'aime pas ces lesbiennes qui dégueulent sur les étiquettes et qui jugent pourtant les autres, à partir d'étiquettes.

Perso, pour moi, je sais que je suis lesbienne... parce qu'elles me troublent et que je ne me vois passer ma vie amoureuse qu'avec des femmes... mais je ne me sens absolument pas lesbienne. C'est aussi insignifiant que préférer le chocolat noir au chocolat blanc, quoi. Vraiment. Le seul truc qui correspond, chez moi, au cliché lesbien, c'est que j'ai les cheveux courts (pas courts "androgyne" ou "camionneuse", mais courts quand même), et c'est simplement parce que je trouve que ça me va mieux et que je préfère y passer ma main, comme ça. :lol: Mais y'a des trucs que j'avais aussi "adopté" des tendances lesbiennes parce que je trouvais ça sympa.

Alors, que la fille ait les cheveux courts ou longs, qu'elle soit camionneuse, andro, liptstick ou je ne sais quelle autre connerie, qu'elle ait une bague au pouce ou à l'annulaire, des piercings, des tattoos, une petite boucle d'oreille ou deux pendantes, qu'elle soit végétarienne ou carnivore (et pourquoi pas cannibale ? :lol: ), j'en ai absolument rien à foutre. Du moment qu'elle soit elle. Si c'est une connasse parce que c'est dans sa nature d'être une connasse. Bien. Si elle se comporte comme une connasse parce qu'elle s'est arrogée le droit d'être une connasse. Pas bien. :mrgreen:
Comme n'importe qui, en gros. En fait, j'aime pas les connards qui le sont par arrogance ou autre... mais après, y'a ceux qui le sont pour se protéger de quelque chose... :? donc, il ne faut pas juger trop vite... une de mes meilleures amies se comportait comme une grosse connasse avec 99% de la population mondiale. Tout le monde la détestait au lycée :lol: et nous, ses quelques amis, passions notre temps à prendre sa défence : "mais c'est parce qu'elle ne vous connait pas !". Avant de devenir une de notre amie, elle a été vraiment connasse avec nous tous ! :lol:


Donc bref, je ne sais même plus pourquoi je raconte ça... doit bien y avoir un lien. :?
Votre signature contient 544 caractère(s). Le nombre maximum de caractères autorisés est de 255.

Et c'est ainsi que Jean-Pascalin et le raton-laveur furent anéantis.

Snowball
Messages : 274
Enregistré le : mar. 22 janv. 2013 21:31
Localisation : Pôle nord

Re: Lesbienne : A quoi cela correspond-t-il vraiment ?

Message par Snowball »

Etre lesbienne c'est être une femme homosexuelle.

Pourtant je perçois dans le terme "lesbienne" un peu plus de culture, de comportement et de communautarisme que dans le terme "homosexuelle" qui parait plus technique, du moins, dans l'utilisation qu'on a coutume d'en faire.

Enfin pour moi être lesbienne c'est être une femme qui aime une femme, vouloir passer ma vie avec l'élue de mon cœur, vouloir construire une famille avec elle, l'aimer, la désirer.

Je trouve juste dommage qu'il y ait une part "sexuelle" si grande dans le terme "homosexuelle" que je trouve un peu violent et trop catégorisant. Dans la vraie vie, cette part n'est pas nécessairement si grande. Pourrait-on dire homosentimentale? Il faudrait dire hétérosentimentale aussi.

Pourquoi faire la différence? Ce n'est pas si important. Et puis c'est tellement beau des gens qui s'aiment, alors on s'en fout pas mal s'ils sont lesbiennes ou autres. C'est quoi cette manie qu'on a tous de mettre les gens dans des petites cases avec un petit nom dessus? On devrait tous prendre du recul là dessus et analyser les choses de avec un regard positif ou neutre, comme celui qu'ont les jeunes enfants qui découvrent les choses à l'abri de tout jugement.
"Il n'existe qu'un amour fidèle, et il convient de le garder toute sa vie. C'est l'amour propre." Anonyme

Répondre