"Je t'aime"

Les articles qui vous ont plu ou déplu, ce que vous appréciez ou détestez…
Répondre
invitee
Messages : 71
Enregistré le : dim. 9 févr. 2014 12:59

Re: "Je t'aime"

Message par invitee »

Euh... tu dors quand?

Avatar du membre
CuninaSpesStimula
Modérateur
Messages : 2203
Enregistré le : mer. 21 oct. 2015 10:39

Re: "Je t'aime"

Message par CuninaSpesStimula »

Chrysalide a écrit :
CuninaSpesStimula a écrit :Je n'ai jamais opté pour la fuite jusqu'à présent, ayant rencontré trop peu de personnes pour lesquelles je pouvais avoir des sentiments forts, mais à l'heure actuelle, si je rencontrais quelqu'un pour qui je sens que je pourrais avoir des sentiments, je fuirais et couperais les ponts, mais ce avant d'avoir des sentiments, bien sûr ;)
Primo pourquoi une telle réaction brutale? et ensuite comment tu prévoies tout ce que tu décris?
Comment je prévois ce que je décris ?
Je suis le genre de personne très ouverte en apparence, mais hyper fermée et hermétique sentimentalement. Je veux dire que j'ai beaucoup beaucoup de mal à m'ouvrir aux gens, à leur faire confiance, à les aimer en fait. Depuis toujours, et plus ça va et plus ce côté là en moi s'amplifie finalement. Je ne tombe pas amoureuse facilement, loin de là. J'ai plus ou moins toujours fui l'amour (dans le sens que je refusais les relations stables), par peur de souffrir d'une part, peur de ne pas être à la hauteur d'une autre part. Par deux fois j'ai eu des sentiments pour des femmes, et à chaque fois c'était des filles que je connaissais bien, avec qui j'avais une complicité et un feeling incroyables, et avec qui de base je ne projetais que de l'amitié. Il est arrivé un moment où j'ai senti que je pouvais en tomber amoureuse, à chaque fois je me suis dit "C'est totalement le genre de fille de qui je pourrais être dingue, de qui je pourrais être amoureuse.", mais je n'avais pas encore de sentiments (au sens amoureux du terme) vraiment forts pour ces filles. Les deux fois, je me suis laissée aller, j'ai laissé mes sentiments prendre le dessus et amplifier. Si ça m'arrivait à nouveau de me dire ça, je couperais les ponts avec la-dite fille, tout simplement.
Chrysalide a écrit : Y a un mélange de ce qui ne peut pas être maîtrisé (...) et pouvoir être prise par un sentiment d'amour quel qu'il soit, je trouve que c'est très beau, et pas une espèce de malédiction comme vous semblez le faire passer...
Ce qui ne peut pas être maîtrisé. C'est ça être amoureuse, ne plus maîtriser, dépendre de la fille (de ses humeurs, de ses joies, de ses peines), c'est insupportable car on ne décide plus finalement de nous-même. Si elle est triste, je suis triste, et un seul mot d'elle peut faire tellement mal. C'est ça aussi, que je déteste en amour, donner trop de pouvoir sur nous-même à quelqu'un, lui donner cette force que personne d'autre n'a, et qui peut nous détruire. Pour moi c'est là qu'est la malédiction.
hoof a écrit :(...)l'amour est un cadeau pour beaucoup, un trésor, une bénédiction, mais chez moi, je ne parle qu'en mon nom, c'est une tragédie, car ça se termine toujours mal.
Quand l'amour me vient, avec ses symptômes, sa fièvre, je sais que je vais tomber malade, perdre ma maîtrise, et faire du grand n'importe quoi, abrutie par le délire.
Alors, je souffre, dans ma chair ( il ne me faut pas d'émotions trop fortes), et dans mon esprit, parce que ma volonté est annihilée, je perds prise, et ça, je ne veux pas, je veux garder les pleins pouvoirs sur moi-même.
(...)
C'est puissant l'amour, ça nous dépasse, c'est magique, un sortilège.
(...)
Un " je t'aime" c'est doux et douloureux, c'est accepter de remettre ses clés à l'autre, oublier sa nue propriété de son être, et accepter d'avoir retrouvé sa moitié perdue, dont on était à la recherche depuis toujours, tant et si bien qu'on s'était habituée à vivre sans. Aimer, c'est s'exposer à perdre à nouveau cette moitié amputée.
(...)
Je suis complètement et entièrement d'accord avec tout ce que j'ai quoté. Le seul bémol pour moi vient dans ton dernier paragraphe. Ce n'est pas le "je t'aime" (que je n'ai jamais dit, d'ailleurs) qui fait tout ça, c'est aimer, comme tu le dis à la fin. Dire à quelqu'un "je t'aime" ne changera pas les sentiments que l'on éprouve, ne changera pas ce que l'on ressent.
hoof a écrit : L'amour poserait-il un problème à ce point? Est-il si inavouable que ça? Qu'implique-t-il de plus ou de moins que l'amitié? Le sexe? C'est ça, le problème?
Ou est-ce que l'amour est si éblouissant qu'on doit prendre des précautions d'emploi?
Ce n'est pas qu'une question de sexe, c'est une question de pouvoir, comme dit plus haut. Ce qui est dur en amour, c'est de perdre le contrôle et ne plus avoir le pouvoir. Le lui dire, c'est lui avouer à quel point elle peut nous briser, lui donner cette chance officiellement et clairement.
On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser. Antoine de Saint Exupéry.

Avatar du membre
virisab
Messages : 64
Enregistré le : ven. 23 oct. 2015 05:10

Re: "Je t'aime"

Message par virisab »

Oui mais qu’est-ce qu’il est agréable, que dis-je, Magique ce moment d’abandon de soi, ce moment où tu sais que la réciprocité est là et où le jeu des pouvoirs ne rentrent plus en ligne de compte. Tu t’abandonnes, tu te laisses porter… Tu as confiance, tu lui fais confiance… Elle te fais confiance...Et alors même si cela se passe mal après tu l’auras vécu ce moment… Et c’est un bonheur… Un véritable bonheur…

Avatar du membre
CuninaSpesStimula
Modérateur
Messages : 2203
Enregistré le : mer. 21 oct. 2015 10:39

Re: "Je t'aime"

Message par CuninaSpesStimula »

Qu'est-ce que tu entends par "jeu des pouvoirs" ?
virisab a écrit :Tu t’abandonnes, tu te laisses porter… Tu as confiance, tu lui fais confiance…
C'est peut-être là le problème...
On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser. Antoine de Saint Exupéry.

Avatar du membre
virisab
Messages : 64
Enregistré le : ven. 23 oct. 2015 05:10

Re: "Je t'aime"

Message par virisab »

Tu en parles plus haut, tu dis ne pas vouloir perdre le contrôle. Si l'une et l'autre jouent à ce jeu de ne pas vouloir s'abandonner de peur de perdre son identité de peur d'avoir mal ou d'avoir peur de se faire manipuler, il ne peut pas y avoir d'amour, puisque si tu veux aimer quelqu'un et être aimée en retour, il faut un abandon de toi, un abandon total, quitte à avoir mal, mais ça vaut largement le coup... Whaouh moi j'aimerai vivre ça tous les jours !! ;)

Avatar du membre
AlexKidd
Messages : 1758
Enregistré le : sam. 14 mai 2011 15:22
Localisation : Midgar

Re: "Je t'aime"

Message par AlexKidd »

Le camp des sceptiques VS le camp de l'espoir ?

Avatar du membre
virisab
Messages : 64
Enregistré le : ven. 23 oct. 2015 05:10

Re: "Je t'aime"

Message par virisab »

Nan! Le camp des "je veux pas tomber amoureuse de peur de perdre le contrôle" VS le camp des "tomber amoureuse, quel bonheur !"

Avatar du membre
CuninaSpesStimula
Modérateur
Messages : 2203
Enregistré le : mer. 21 oct. 2015 10:39

Re: "Je t'aime"

Message par CuninaSpesStimula »

Alors déjà pour moi ce n'est pas un jeu. C'est ce qui m'a le plus troublée dans ton message virisab en fait..."jeu" des pouvoirs. Si tu en joues, c'est que tu manipules, et là on en revient au problème de confiance.

Et je ne vois pas le rapport entre la réciprocité (ou non d'ailleurs) et le pouvoir..?

Et ce n'est pas perdre son identité, l'identité peut être là, mais la personne peut influer sur tes émotions, tes humeurs etc etc. Les cas où l'identité a été modifiée par la personne sont des cas plus extrêmes où il y a une grande manipulation, mais ce n'est pas forcément le problème.

Même s'il n'y avait pas du tout d'abandon total, ce n'est pas pour autant qu'on ne peut parler d'amour à mon sens. J'ai eu des sentiments très forts pour quelqu'une, que j'ai aimée, alors que je ne me suis pas du tout abandonnée à elle.
AlexKidd a écrit :Le camp des sceptiques VS le camp de l'espoir ?
Je suis une optimiste de base, et comme le dit un peu mon pseudo (si si), je pense qu'il faut le garder, l'espoir.
C'est juste que certaines personnes ne sont pas faites pour ça (l'amour), je crois. Mais après peut-être (et je me le souhaite dans un sens) que je changerai d'avis un jour.
virisab a écrit :Nan! Le camp des "je veux pas tomber amoureuse de peur de perdre le contrôle" VS le camp des "tomber amoureuse, quel bonheur !"
Oui je suis plutôt d'accord avec ça ;)
Même si perdre le contrôle n'est pas le seul problème de l'amour.
On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser. Antoine de Saint Exupéry.

Avatar du membre
virisab
Messages : 64
Enregistré le : ven. 23 oct. 2015 05:10

Re: "Je t'aime"

Message par virisab »

Non pour moi non plus ce n'est pas un jeu mais ça en devient un si tu veux garder le contrôle, ta relation avec l'autre est biaisée...
Bien évidemment que si tu aimes quelqu'un, il va influer sur tes émotions etc....
Et la personne que tu as aimé, tu as fuis ? De peur de t'abandonner ?

Avatar du membre
CuninaSpesStimula
Modérateur
Messages : 2203
Enregistré le : mer. 21 oct. 2015 10:39

Re: "Je t'aime"

Message par CuninaSpesStimula »

virisab a écrit :Non pour moi non plus ce n'est pas un jeu mais ça en devient un si tu veux garder le contrôle, ta relation avec l'autre est biaisée...
Si tu veux garder le contrôle, je pense qu'il vaut mieux fuir et couper les ponts directement, ça évitera beaucoup de souffrances.
virisab a écrit :Et la personne que tu as aimé, tu as fuis ? De peur de t'abandonner ?
A ce moment là j'espérais m'abandonner à elle, mais elle ne voulait pas s'abandonner.
On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser. Antoine de Saint Exupéry.

Répondre