Le Syndrome de la Lesbienne Morte

Les articles qui vous ont plu ou déplu, ce que vous appréciez ou détestez…
Répondre
Arpagon

Re: Le Syndrome de la Lesbienne Morte

Message par Arpagon »

Pour des raisons personnelles, je me penche ces temps-ci sur les expériences médicales nazies, et conséquences sanitaires sur les descendants des quelques rescapés des camps de concentration.
Et si je lis , ce je que je savais déjà : que les gays étaient eux aussi, voire en premiers, les victimes d'injections de virus ou d'hormones synthétisés, marqués d'un triangle rose, j'ai appris que les lesbiennes étaient, elles , marquées d'un autre signe distinctif, le triangle noir, symbole d'un caractère asocial, donc dangereux.
Je me dis donc , et redis, que la mort des lesbienes dans les séries TV, films, livres, est , très certainement, sans arrière pensée volontaire, d'ailleurs, du moins j'espère, la résultante de cette association négative de lesbianisme = rejet de la loi naturelle, donc un fait dangereux pour l'ordre public, aussi, mettons un frein en tuant la faiseuse de troubles.
En effet, à bien y réfléchir, chaque lesbienne tuée , éliminée, était une preuve que le patriarcat a fait son temps, qu'il faut passer à une autre ère, surtout quand on voit le résultat.
Mais quiconque remet en question l'ordre établi, doit être crucifié, c'est une peur innée de l'Humain, le changement.
Longtemps, je me suis interrogée sur l'utilité de faire mourir Tara, la bonne sorcière ?
Simplement car Elle a toujours remis en question la suprématie masculine: elle, ( avec sa mère disparue jeune ) a tôt fait de la magie: qui , malgré ce qu'elle dit, contrecarre les lois de la Nature, elle s'est installée loin de sa famille réactionnaire, seule, pour suivre des études. ..
Donc, sous son air inoffensif, elle était un danger pour la société.
Les lesbiennes , je me répète, je sais :mrgreen: , seraient donc surtout des victimes politiques, sans jugement réel de valeur morale?

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: Le Syndrome de la Lesbienne Morte

Message par Fantasmagorie »

Arpagon a écrit :/... /Je me dis donc , et redis, que la mort des lesbienes dans les séries TV, films, livres, est , très certainement, sans arrière pensée volontaire, /... /
Mais des personnes hétérosexuelles meurent autant. Si pas plus. Dans les séries tv, les films, les livres, etc. Je me demande alors sur quoi doit-on mettre ces morts ? La raison qui peut les expliquer.
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Arpagon

Re: Le Syndrome de la Lesbienne Morte

Message par Arpagon »

En effet, comme j'en ai parlé plus avant dans ce topic, les minorités ne sont pas les seules éliminées; dans la fiction TV pourquoi un personnage meurt : première raison, purement pratique -> comment se débarrasser d'un acteur qui gêne, a d'autres horizons désormais , ou ne peut plus physiquement tenir son rôle ? THE solution facile : on fait mourir le personnage.
Seconde raison : la peur des scénaristes et producteurs que les fans finissent par se lasser du ronronnement de la "symphonie du bonheur", car celui ou celle qui suit des aventures sait que la vie réelle n'est pas toujours lisse et joyeuse, et qu'il ou elle veut se retrouver dans ces mêmes histoires, souffrir avec, partager .
Il y a cet effet catharsis qui semble recherché , quand on va au cinéma, au théâtre, se met devant son écran.
Idem quand on lit une histoire , écoute une musique. ..
On se purgerait ainsi d' un trop plein d'émotions personnelles, en éprouvant de la pitié pour autrui, se rapprochant de son malheur.

La Vie est une scène de théâtre et une oeuvre n'est reflet de la réalité que dans sa tragicomédie .

Après, on peut pousser plus loin, et se référer à des points religieux, du moins une certaine vision de la Religion : on n'est pas ici-bas pour être heureux.

Toutefois, la tragédie a tendance à plus être l'affaire des homos et autres minorités.

Mais ça change, non?
Peut-être lentement, c'est vrai, mais ça change ;)
C'est pourquoi j'aime qu'on banalise la sexualité des personnages dits différents , ce qui étrangement mène à moins de tragédies les concernant .

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: Le Syndrome de la Lesbienne Morte

Message par Fantasmagorie »

Arpagon a écrit :En effet, comme j'en ai parlé plus avant dans ce topic, les minorités ne sont pas les seules éliminées; dans la fiction TV pourquoi un personnage meurt : première raison, purement pratique -> comment se débarrasser d'un acteur qui gêne, a d'autres horizons désormais , ou ne peut plus physiquement tenir son rôle ? THE solution facile : on fait mourir le personnage.
Effectivement.
Arpagon a écrit :C'est pourquoi j'aime qu'on banalise la sexualité des personnages dits différents , ce qui étrangement mène à moins de tragédies les concernant .
Je suis d'accord. Même-si je ne sais pas si c'est pour cela qu'il y a moins de tragédies les concernant.
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Avatar du membre
Mira2012
Messages : 2066
Enregistré le : dim. 4 nov. 2012 19:42
Localisation : Paris

Re: Le Syndrome de la Lesbienne Morte

Message par Mira2012 »

Quand on aura un panel de representation et des personnages dignes de ce nom, avec des psychologies aussi élaborées que les autres, on s'en fichera que des lesbiennes meurent a l'écran pour les besoins de l'histoire ou l'avancement du "héros". Mais ce n'est pas demain la veille.

Quand vous avez 30 cookies dans votre assiette, un de plus ou de moins n'a pas d'importance...
Par contre 3 cookies, et la vous en perdez un tiers d'un coup. Il ne s'agit pas de persécution, mais d'un manque criant de representation.

(desolee, la metaphore est nase, mais vous voyez le topo ;))

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: Le Syndrome de la Lesbienne Morte

Message par Fantasmagorie »

Je ne pense pas que l'exemple soit naze. Au contraire il est bien trouvé et c'est une justification qui se comprend et que je trouve qu'il faut prendre en compte.

Je pense beaucoup à ce topic. J'en ai déjà enregistré une partie de mon avis sur cette question qui a fait tellement parlée.

Et cette histoire du nombre, moi je l'ai vu autrement dans mon message. Si le problème est un manque de représentation (et je suis d'accord avec cela) alors il faudrait changer le titre du sujet, parce qu'alors ce n'est pas la même chose.

Je vois les choses différemment. Prenons la France par exemple... C'est un grand pays comparé à la Belgique. Le nombre d'habitant est donc logiquement plus élevé en France qu'en Belgique. Du coup, comme la France est plus grande que la Belgique (ou un autre pays plus petit encore), le taux de criminalité y sera plus élevée.

La communauté LGBT est clairement en minorité dans les séries tv. Moi je ne vois pas les choses à la manière des cookies (bien que je comprenne l'exemple). Mais les hétéros sont en majorité, ils sont plus nombreux, et je suis certaine qu'à la télévision, il y a plus de morts chez eux que chez nous.

Au final c'est comme les cookies. Les 30 subiront plus de dégâts. Vous en mangez seulement quatre et c'est déjà un hétéro de plus qui meurt par rapport aux trois gays... si je peux dire ça comme ça !

Le problème est clairement la représentation comme tu le soulignes Mira. Je préfère plus ce sujet là plutôt que celui du "syndrome de la lesbienne morte".
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Répondre