Double standard et différence de traitement dans les séries

Les articles qui vous ont plu ou déplu, ce que vous appréciez ou détestez…
Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Double standard et différence de traitement dans les séries

Message par Fantasmagorie »

Le terme double standard peut être remplacé par l'expression "deux poids deux mesures". Ici ce double standard concerne La différence de traitement entre un couple de personnages hétérosexuels et un couple de personnages homosexuels. Par couple j'entend le terme traditionnel mais également "une paire". Je voulais depuis longtemps créer un espace pour parler de ce phénomène, finalement Mira2012 m'en donne l'occasion par ce commentaire que j'ai lu côté téléfilm et que je trouve résume bien la problématique.
Mira2012 a écrit :Bon telefilm. Cependant je ne peux m'empêcher de remarquer que si - effectivement - Antoinette a beaucoup d'importance dans le film, il y a tout de meme toujours ce "double standard" qui veut que le couple de femmes ne soit jamais montre au lit ensemble, que leurs baisers restent plutôt chastes, et que forcement la femme s'efface (d'ailleurs on ne sait pas trop ce qu'elle devient plus tard). Je sais que le couple "phare" du film est celui d'Arletty avec Hans, mais tout de meme... Cette difference de traitement du couple lesbien a l'écran n'est pas nouvelle, et reste particulièrement énervante.
D'habitude je suis toujours encline à dire qu'il ne faut pas voir le mal partout, par exemple sur cette histoire du syndrome de la lesbienne morte, mais le double standard, c'est quelque chose de particulier dont on ne parle pas assez. Je pense que cela mériterait autant qu'on en parle que l'autre problématique de la lesbienne morte. Parce que la différence de traitement est vraiment visible.

Je faisais déjà cette remarque, côté séries. Sur le sujet de Pretty Little Liars.
Fantasmagorie a écrit :JainaSolo, c'est effectivement injuste.

Ce que je trouve plus grave encore, c'est le traitement de la chaîne avec les homosexuelles. FreeForm, qui s’appelait avant ABC Family a parmi ses séries beaucoup de personnages gay. Mais bizarrement il y a une différence nette de traitement entre les scènes d'Emily et ses copines et les autres filles et leurs partenaires. Et c'est une chose qui ne survient pas seulement dans PLL, mais aussi dans une autre série que je suis sur la même chaîne, The Fosters.

Pour donner un exemple qui m'a frappé (et cela a été mentionné dans un recap sur Afterellen ou Autostraddle) Nous avons d'un côté Marco et Spencer dans l'ascenseur qui sont en mode 50 shades of Grey, tandis qu'Emily et Allison obtiennent des baisers totalement ridicules. Et cela a toujours été ainsi. Sauf quand la chaîne s’appelait ABC Family. On dirait que depuis qu'ils sont devenu "FreeForm" il y a une restriction. Quand des choses comme cela arrivent dans le même épisode (parce qu'Hanna et Caleb c'était la même chose que Marco et Spencer, il me semble) la différence de traitement est visible. C'est du double standard.
Après réflexion, nous pourrions nous dire que si un couple est traité différemment c'est peut-être parce que tous les couples ne sont pas semblables. La vie sexuelle ne se passe pas de la même manière chez tout le monde. Comme le fait que nous ne faisons pas toutes l'amour de la même façon. Suivant cette réflexion qui tente de ne pas dramatiser, alors il serait normal, penserions-nous, que par exemple, Emily Fields dans Pretty Little Liars fasse des bisous tout mous à ses copines tandis que ses amies sont toutes en mode Fifty Shades of Grey dans leur scène de sexe. Je veux bien ne pas voir le mal partout, mais pourquoi cela tombe-t-il sur Emily ?

Je ne regarde pas Stitchers mais ayant vu certaines scènes de cette série grâce au couple Camille et Amanda, j'ai pu entrevoir (alors qu'il était même question d'elles) un couple hétérosexuel en pleine action, et c'était très osé on va dire pour la chaîne. Tandis que les hétéros ont ce genre de scènes (nudité, scène explicite qui s'éternise) le couple lesbien à côté a droit à quelques petites chansons... et à un petit bisou.

Je commence à me dire la même chose à propos de The Bold Type en pensant que ce double standard revient.. (encore et toujours la même chaîne, c'est des récidivistes... ). Mais après réflexion, dans cette série, le couple hétérosexuel qui est en mode Fifty Shades of Grey (vraiment mais quelle scène... ) n'est basé que sur le sexe. Leur relation ne consiste qu'en cela. Or c'est vrai, Kat et Adena, c'est plus émotionnel et après réflexion je les vois très mal faire cela de cette manière là...

Mais alors, dans ce cas, pour justifier ce double standard, comme par hasard nous nous retrouvons face à des "couples" lesbiens qui sont toujours plus dans la romance que dans la relation physique. A en croire cette représentation, les homosexuelles seraient toujours plus dans le premier cas plutôt que dans le second. Chez le couple hétérosexuel est développé la relation physique et romantique mais chez les lesbiennes n'est développé que le côté romantique. Je n'ai pas en tête des femmes qui entretiennent une relation purement physique dans une série (et ici il n'est pas question de séries comme The L Word, OITNB etc où il serait difficile de parler de double standard.. mais de toutes ces séries (ou films ou téléfilms, ...) où il y a une différence de traitement entre un "couple" homosexuel et hétérosexuel. Des séries qui permettent la nudité chez les uns et pas chez les autres. Comme le dit Mira, c'est vraiment énervant.

Et par rapport à ce téléfilm et par rapport à ces séries que j'ai cité et qui présentent ce double standard, je me dis qu'ils sont certes de bonne foi (ou pas) et veulent bien faire, et nous offrent une visibilité mais en même temps, je trouve qu'ils accentuent encore plus les choses d'une mauvaise manière en traitant différemment les différentes paires. Autant aller jusqu'au bout des choses et explorer toutes les facettes d'une relation.

Sinon, il y a aussi le cas Otalia dans Guiding Light. :geek:

Là, la chaîne ne s'était même pas cachée pour les restrictions.
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Avatar du membre
CuninaSpesStimula
Modérateur
Messages : 2203
Enregistré le : mer. 21 oct. 2015 10:39

Re: Double standard et différence de traitement dans les sér

Message par CuninaSpesStimula »

Je trouve ta réflexion très intéressante.
C'est vrai que les "vraies" scènes entre filles sont rares. Et quand elles y sont elles sont souvent décevantes.
Je me demande aussi si ce n'est pas par "ignorance" des metteurs en scène et autres professionnels du cinéma. Je m'explique : comment mettre en scène quelque chose de réel et réaliste sans avoir la moindre idée de comment c'est dans la réalité ? Alors ils ont déjà vu des pornos certainement, mais savent que ça ne doit pas représenter la réalité.

Dans l'inconscient collectif, la femme a une image "douce", l'image de la mère, de la nourrice, de celle qui s'occupe de tout et de tout le monde, la femme est pure. Ainsi, elle fait certainement du sexe doux, puisqu'elle est la représentation même de la douceur et de la pureté, non ? Alors deux femmes entre elles, c'est forcément super doux !
Alors je dis doux mais faut comprendre doux, prude, chaste...l'image de la femme depuis l'antiquité quoi !

Aussi, une femme est, encore une fois dans l'image de la société, quelqu'un de très sentimental, alors que les hommes sont censés être plus physiques. Combien disent que le cerveau des hommes se trouve dans leur pénis ?
Les hommes sont supposés être avides de sexe quand nous, pauvres femmes, ne faisons l'amour que pour contenter ces messieurs ou dans une vision de reproduction.
Ainsi, deux femmes entre elles...ben peu ou pas de sexe, et si sexe il y a, l'une "fera l'homme" et l'autre "fera la femme" parce qu'on ne sait pas comment c'est, parce qu'on n'a pas d'autre image en tête que le sexe hétéronormé. Et ça sera doux, parce que la femme n'est que douceur et volupté...

En gros je pense que dans les causes du double standard il y a une part d'ignorance, et l'autre part c'est dû à mon sens plus à la vision de la femme qu'à la vision de l'homosexualité.

Mon post est volontairement assez caricatural car les conséquences le sont.
On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser. Antoine de Saint Exupéry.

Avatar du membre
Mira2012
Messages : 2066
Enregistré le : dim. 4 nov. 2012 19:42
Localisation : Paris

Re: Double standard et différence de traitement dans les sér

Message par Mira2012 »

Aaaah... merci!!!!!

Ravie d'avoir contribue indirectement a la creation de ce topic, que je trouve important.

En contre-exemple: on ne remerciera jamais assez les Wachowski pour les scenes de sexe dans "Bound". Enfin des scenes passionnées dans un film plutot grand public! Ce fut libérateur, vraiment. Premiere fois que je voyais cela.

@CuninaSpesStimula: il y a je pense une grande part d'ignorance... mais aussi de la frilosite de la part des producteurs, la peur de heurter le public par trop d'audace. Et puis... les producteurs et auteurs (du moins a Hollywood) sont encore trop souvent des hommes. Le sexe entre femmes, dans toute sa diversité, peut être tout simplement inconcevable pour eux car ils se sentiraient menaces dans leur virilité (bon ok, je retire ma casquette de psychologue a deux balles ;))

Avatar du membre
CuninaSpesStimula
Modérateur
Messages : 2203
Enregistré le : mer. 21 oct. 2015 10:39

Re: Double standard et différence de traitement dans les sér

Message par CuninaSpesStimula »

Ne retire pas cette casquette voyons ! Elle est intéressante ;)

Je suis d'accord avec ton analyse sur le fait que beaucoup de producteurs sont des hommes, et que ça joue aussi en partie sur cet effet de double standard.
Mais pour moi nos arguments sont foncièrement liés en fait ! S'ils se sentent menacés dans leur virilité, en l'occurrence dans la sexualité, c'est aussi parce que justement les hommes sont supposés être les dominateurs, sur tous les plans. Nous petits êtres faibles et tendres que nous sommes.... :roll:
On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser. Antoine de Saint Exupéry.

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: Double standard et différence de traitement dans les sér

Message par Fantasmagorie »

Je pense aussi que c'est une peur de heurter le public entre autre. Parce que quand j'entend une mère de famille dire qu'elle a arrêté de regarder Supergirl parce qu'une personne y a fait son coming out, je me dis que si en plus il devait y avoir du sexe, ces personnes il faudrait les ramasser à la petite cuillère car ils seraient très choqués...

Je pense qu'il y a plusieurs cas. Nous ne sommes pas toujours face à des personnes qui ne s'y connaissent pas dans la réalisation. Par exemple l'équipe de The Fosters est pratiquement LGBT. Deux créateurs homosexuels et une scénariste ouvertement lesbienne et qui est mariée à une femme et a des enfants adoptés. Elle avait dit qu'elle mettait de ses histoires personnelles dans la série. Et avait également déclaré qu'elle n'embrassait pas forcement sa femme tous les jours. Parfois rien ne se passe. Soit elle essaye de nous endormir, soit sa vie est réellement comme elle le décrit. C'est dur de connaitre la véritable raison. Avant j'étais sûre que c'était la faute de la chaîne. En soi le sexe n'est pas vraiment le problème (puisque vu que c'est une chaîne destinée aux jeunes, on pourrait se dire, il faut un peu de limitation et c'est normal) mais à partir du moment où ils ne voient pas de problèmes à montrer les couples hétérosexuels le faire sans des millions de couvertures, d'oreillers qui les cachent pourquoi tout d'un coup chez les femmes cela pose problème... Une chose est sûre, on peut se dire que ce n'est pas heurter la sensibilité par le sexe le problème mais heurter la sensibilité par une scène de sexe entre deux femmes. D'où le double standard et le fait de tout cacher constamment.

Est-ce la chaîne ? Est-ce les réalisateurs ? Mais dans ce cas pourquoi prônent-ils ces relations ? S'ils n'ont pas le courage de les mener jusqu'au bout ?

Il vaut donc mieux, c'est vrai avoir des personnes qui s'y connaissent dans ce domaine et effectivement cela s'est vérifié avec The L Word. Ilene Chaiken (lesbienne) dit bien qu'elle écrivait des histoires sur des gens qu'elle connaissait et sur un monde qu'elle connaissait également, ce qui est important. Michelle Lovretta et Emily Andras avec Lost Girl nous avaient offert une assez bonne représentation. C'est des habituées dans le domaine et avec elles au commende je pense qu'il ne devrait pas y avoir ce double standard. Ou bien les auteures de OITNB ou Wentworth (si nous restons bien sur la question du double standard et pas de savoir si les scènes sont bien ou pas, mais juste la question de l'équité entre un couple hétérosexuel et homosexuel).

Je crois qu'au delà de s'y connaitre ou pas il faut surtout comprendre l'importance que ces relations, ces couples créés représentent pour "nous". Dès que je vois le nom d'Emily Andras quelque part, je sais que je peux avoir confiance. Elle comprend et connait l'importance de ce qu'elle crée aux yeux de certaines d'entre nous. C'est comme une source sûre.

En même temps, ces séries (Lost Girl, The L Word, OITNB, Wentworth) sont parfois qualifiés de séries lesbiennes. Est-ce qu'il faut donc forcement être dans cette catégorie pour avoir une certaine égalité... ? (En même temps, pour le coup, il n'y a plus beaucoup de couples hétérosexuels dans ces séries... Et lorsqu'il y en a, ils sont traités équitablement). Je ne connais pas bien Grey's Anatomy mais il n'y a pas de double standard , la bas je pense ? J'ai entendu dire que les relations entre femmes dans Game Of Thrones n'étaient pas cachées non plus...

Pour ce qui est de la représentation des femmes en tant qu'elles sont douces, chastes et donc il y a ce soucis de nous être fidèles en gardant tout sur le plan de l'émotion, c'est aussi ce que j'ai pensé qu'il se passait dans leur tête...

C'est pour cela qu'un personnage comme Kalinda, dans The Good Wife fait plaisir : violente, totalement désintéressée et ne pensant qu'à ses intérêts... (Bon après elle n'a pas toujours assumé sa sexualité... mais ça c'est une autre histoire). Il doit y en avoir d'autres.

Tiens du coup je pense que souvent lorsque la série est un peu plus adulte, il y aura moins de différences. Le pire exemple que j'ai pour le double standard c'est vraiment Pretty Little Liars tellement c'est choquant et flagrant. J'étais sûre comme je le disais plus haut que c'était la faute de la chaîne. Mais The Bold Type arrive et là (après le dernier épisode surtout) on peut dire qu'il n'y a pas de double standard. Dans certains téléfilms tout reste aussi souvent chaste entre les femmes, comme par exemple ce téléfilm que j'aime bien, "Un amour inattendu". Il faudrait vraiment un peu plus d'équité à la télévision et casser avec ce double standard. Non seulement il doit y avoir un problème du côté des réalisateurs mais je pense qu'ils pensent aussi à l'audience et tout le monde ne reçoit pas ces scènes avec joie. Donc peut-être qu'ils n'osent pas aller jusqu'au bout de peur qu'un parent s'en aille...

Pour ce qui est de l'égo de ces hommes... je me demande alors pourquoi créer de tels couples, s'ils ne sont pas capables d'assumer après. Autant ne pas le faire alors pour commencer.
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Avatar du membre
Mira2012
Messages : 2066
Enregistré le : dim. 4 nov. 2012 19:42
Localisation : Paris

Re: Double standard et différence de traitement dans les sér

Message par Mira2012 »

Juste un commentaire a propos de Game of Thrones : Je n'ai pas souvenir de relations entre femmes. Il y a eu deux cas de bi-sexuelles assumées (mais pas de scenes au lit entre deux femmes si je ne m'abuse... il y avait forcement un homme dans les parages) ou encore des prostituees forcées de passer a l'acte devant leur patron, ou encore la Khaleesi apprenant l'érotisme de la part d'une servante... pour apprendre a plaire a son mari Drogo. Pour la representation lesbienne, on repassera.... A l'inverse, on a vu plusieurs couples de mecs au lit (meme si cela se finit mal pour eux). Je dirais que c'est une série paradoxalement très "male", malgré quelques personnages féminins forts. Le double standard y joue a fond.

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: Double standard et différence de traitement dans les sér

Message par Fantasmagorie »

Mira2012 a écrit : Pour la representation lesbienne, on repassera.... A l'inverse, on a vu plusieurs couples de mecs au lit
Cela me surprend parce que j'ai justement lu le contraire récemment sur un forum anglophone. Et c'est des gays qui en parlaient sur un site en parlant d'un double standard cette fois entre eux et les lesbiennes. Selon eux, les lesbiennes sont mieux représentées qu'eux... et sont plus nombreuses à la télévision là où eux n'ont pas beaucoup de référence. J'aurais du me douter, vu l'avis très orienté de son auteur, que tout n'était pas vrai dans ce qu'il disait... Les lesbiennes seraient mieux acceptées parce qu'à côté le public trouve que deux hommes ensemble ça dérange d'autres hommes (hétérosexuels) qui n'ont rien contre des femmes qui s'embrassent à l'écran par contre...

Je passe tout ce que cette personne a dit (ici si besoin) pour arriver à la partie sur Game Of Thrones. Voici ce qu'il dit :

"C'est un peu la même chose dans Game Of Thrones. On peut voir les lesbiennes faire l'amour complètement nues, c'est pratiquement du porno. Pourtant ils coupent toutes les scènes où des hommes le font ce qui n'est vraiment rien par rapport aux scènes lesbiennes, c'est injuste. C'est pourquoi je donne du credit à des séries comme Spartacus et Shameless parce qu'au moins eux ont montré des scènes de sexe entre gays."


C'est pour ça que j'ai pensé que dans Game Of Thrones , les scènes entre femmes n'étaient pas cachées du tout parce que le "complètement nues", bah il faut vraiment y aller...

Comme quoi !
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Avatar du membre
Mira2012
Messages : 2066
Enregistré le : dim. 4 nov. 2012 19:42
Localisation : Paris

Re: Double standard et différence de traitement dans les sér

Message par Mira2012 »

Je pense que la scene "porno" est celle avec les prostituees. C'est la seule scene du genre dont je me souvienne, et oui, elles étaient nues et y "allaient a fond", mais cela n'avait rien de romantique, c'était "un show pour le patron"... Mais seuls les couples heteros (et un couple gay) ont droit a des scenes tendres au pieu.
... Chacun voit midi a sa porte comme on dit...

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: Double standard et différence de traitement dans les sér

Message par Fantasmagorie »

Mira2012 a écrit :Je pense que la scene "porno" est celle avec les prostituees. C'est la seule scene du genre dont je me souvienne, et oui, elles étaient nues et y "allaient a fond", mais cela n'avait rien de romantique, c'était "un show pour le patron".
Je vois le genre maintenant.
Mira2012 a écrit :... Chacun voit midi a sa porte comme on dit...
On dirait oui.

Surtout que je ne vois pas tant que cela qu'il y a une représentation qui est mieux lotie qu'une autre côté LGBT,...
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

jepassevitefait

Re: Double standard et différence de traitement dans les sér

Message par jepassevitefait »

A mon sens, même si nous regrettons en majorité que le sexe entre femmes soit très mal représenté dans les fictions, il y a en même temps cette idée que ça pourrait surtout être racoleur et ternir notre visibilité.
Donc comment s'y prendre ?
Être tiède et suggérer, pour ne pas instrumentaliser le sexe lesbien à des fins dégradantes, qui verseraient dans le porno? Ou au contraire prendre le risque certain de le montrer au plus proche de la vérité et attirer un public qui veut juste se rincer l'oeil ?
Au fond, c'est un véritable problème de mentalité : comment expliquer que deux femmes qui s'aiment ont comme un couple hétéro des désirs de relations sexuelles , que c'est naturel, et sûrement pas pour régaler des fantasmes masculins?
Dur dur à mon avis. :|

Répondre