Double standard et différence de traitement dans les séries

Les articles qui vous ont plu ou déplu, ce que vous appréciez ou détestez…
Avatar du membre
Mira2012
Messages : 2066
Enregistré le : dim. 4 nov. 2012 19:42
Localisation : Paris

Re: Double standard et différence de traitement dans les sér

Message par Mira2012 »

Il y aura toujours des gens pour se rincer l'oeil (c'est surement la raison qui fait que les actrices sont souvent dénudées dans les films et que les acteurs y montrent leurs biscotos... ). Tout ce que je demande est que le couple lesbien soit credible, que les deux personnages soient suffisamment intéressants pour chacune générer de l'identification de la part du spectateur, et que leur histoire soit prenante et traitée de la meme manière que les histoires heteros, du point de vue scenaristique et visuel. Quant il y aura eu plusieurs films a succès comme cela, cela paraitra naturel aux yeux du quidam.

J'en demande peut être un peu trop... :|

Avatar du membre
Atta
Modérateur
Messages : 3012
Enregistré le : mer. 23 févr. 2011 13:52
Localisation : Upside down

Re: Double standard et différence de traitement dans les sér

Message par Atta »

jepassevitefait a écrit :A mon sens, même si nous regrettons en majorité que le sexe entre femmes soit très mal représenté dans les fictions, il y a en même temps cette idée que ça pourrait surtout être racoleur et ternir notre visibilité.
Donc comment s'y prendre ?
Être tiède et suggérer, pour ne pas instrumentaliser le sexe lesbien à des fins dégradantes, qui verseraient dans le porno? Ou au contraire prendre le risque certain de le montrer au plus proche de la vérité et attirer un public qui veut juste se rincer l'oeil ?
Au fond, c'est un véritable problème de mentalité : comment expliquer que deux femmes qui s'aiment ont comme un couple hétéro des désirs de relations sexuelles , que c'est naturel, et sûrement pas pour régaler des fantasmes masculins?
Dur dur à mon avis. :|
je suis tellement d'accord avec toi.
Mira2012 a écrit :Il y aura toujours des gens pour se rincer l'oeil (c'est surement la raison qui fait que les actrices sont souvent dénudées dans les films et que les acteurs y montrent leurs biscotos... ). Tout ce que je demande est que le couple lesbien soit credible, que les deux personnages soient suffisamment intéressants pour chacune générer de l'identification de la part du spectateur, et que leur histoire soit prenante et traitée de la meme manière que les histoires heteros, du point de vue scenaristique et visuel. Quant il y aura eu plusieurs films a succès comme cela, cela paraitra naturel aux yeux du quidam.

J'en demande peut être un peu trop... :|
et tellement d'accord aussi.

Je crois que c'est un réel problème. Qu'est ce qui est assez intéressant pour qu'on s'accroche au couple sans pour autant tout montrer?
C'est pour ca que j'avais vraiment bien aimé the Foster.
On voit la vie d'un couple et que cela ait été deux femmes, deux hommes ou femme/homme, ca ne change rien à l'histoire (ou presque)

Après la question qu'il faut peut être se poser en regardant un film/une série c'est à qui est destiné le couple?
Et suivant la réponse ca change tout (rien qu'à voir les scènes horribles du bleu est une couleur chaude)

bref j'ai pas le temps de développer plus. Je reviendrai le faire :)
“My silences had not protected me. Your silence will not protect you.” Audre Lorde
"Disrespect invites disrespect. Violence incites violence. When the powerful use their position to bully others, we all lose." Meryl Streep

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: Double standard et différence de traitement dans les sér

Message par Fantasmagorie »

Les trucs racoleurs existent partout, que ce soit homo, hétéro. C'est presque le but de la télévision... Il faut juste s'arrêter à la beauté des acteurs dans les films, les séries pour comprendre. Surtout à Hollywood. J'espère donc que ce genre de choses ne font pas peur aux personnes qui veulent se lancer en délivrant une bonne histoire bien construite, bien écrite (sinon après on ne peut plus rien faire en ayant toujours peur de comment les gens vont percevoir les choses). Au delà de la bonne représentation (subjectif car ce qui est positif pour moi ne l'est pas pour l'autre et inversement)) il est question d'égalité (vérifiable, on prend une même situation et on constate des différences).
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Répondre