La Reine des Neiges (Frozen)

Les mangas ou dessins animés qui vous ont marqué.
Répondre
joker
Messages : 566
Enregistré le : dim. 13 avr. 2014 14:51
Localisation : space needle

La Reine des Neiges (Frozen)

Message par joker »

J'ouvre ce sujet avec quelques doutes quand même, à savoir s'il a sa place ici ou s'il existe déjà (j'ai fait une recherche avec les mots clefs Elsa, Reine des neiges et je n'ai rien trouvé).
Ce n'est pas tant pour parler du dessin animé en tant quel tel mais de toutes les questions qui se sont posées autour de la sexualité du personnage principal. Questions dues à l'absence de prince pour le happy ending de l'héroïne ainsi que la possibilité que la chanson "Délivrée, Libérée" parle de coming out et non pas de pouvoirs magiques (j'espère que grâce à moi vous avez cette chanson dans la tête, oui je suis un véritable vilain de comics, très cruel).
Le trailer de la Reine des Neiges 2 vient de sortir et la présence d'un nouveau personnage féminin a ravivé la flamme du #GiveElsaAGirlfriend. Le dernier indice allant dans ce sens est l'ajout au casting de Evan Rachel Wood.
Bien évidemment c'est Disney, c'est l’Amérique puritaine et pas que puisque la Russie a mis le film la Belle et la Bête interdit au moins de 16 ans à cause de la présence de personnages secondaires homosexuels.
Il y a aussi dans les débats ceux qui, sans mauvaise foi je l'espère (omg parfois je suis si naive), pensent qu'Elsa ne devrait pas avoir de petite copine parce qu'elle ne devrait pas finir avec quelqu'un du tout, qu'elle est la représentation de l'indépendance, de la princesse qui n'a pas besoin d'amour pour être heureuse. Même si je suis plutôt d'accord avec ça en général, je préférerai quand même que ce personnage déjà connue et aimée de beaucoup d'enfants (c'est quand même le plus gros succès de ces dernières années) finisse avec une amoureuse. Je préférerai aussi qu'on ne parle pas d'homosexualité ou hétérosexualité, qu'on ne parle plus de sexualité définie, de cases et d'identités mais bon autant demander au Père Noël une situation de l'ordre de la Commune de Paris en 1871 pour Noël prochain...

bref que pensez-vous du futur Frozen?
"Why the universe is so screwed up?"

Avatar du membre
Mira2012
Messages : 2066
Enregistré le : dim. 4 nov. 2012 19:42
Localisation : Paris

Re: La Reine des Neiges (Frozen)

Message par Mira2012 »

je ne pense pas qu'il faille s'attendre à une telle relation dans un Disney, malheureusement.
(mais peut-être qu'Evan ne manquera pas d'y ajouter une part de "subtext" ;))

Dennenappel
Messages : 86
Enregistré le : sam. 5 mars 2016 14:18

Re: La Reine des Neiges (Frozen)

Message par Dennenappel »

Moi je regarde avec une certaine distance et un certain amusement les deux positions extrêmes de ce débat : entre ceux qui réclament à tout prix une copine pour Elsa en allant jusqu'à dire que "ça ne servirait à rien" qu'elle ait à ce point brisé les stéréotypes pour se révéler être une "banale" hétéro, et ceux qui affirment que ça va corrompre nos enfants et que le lobby LGBT gneu gneu gneu, eh bien c'est un peu tendu, c'est le moins qu'on puisse dire :mrgreen:

J'aurais tendance à être pragmatique sur ce coup-là : ce serait bien, mais je suis quasiment sûre que ce ne sera pas pour cette fois, et ce ne serait pas trop trop grave. Je pense que vu les réactions sur le film live de "La Belle et la Bête", Disney ne va vraiment pas prendre ce risque avec son plus gros succès actuel. Je n'affirme rien - si jamais c'est le cas, la surprise sera totale. Quand on voit le nombre d'années qu'il a fallu pour que les lesbiennes s'imposent comme personnages intéressants dans les films, et que les producteurs de films d'animation sont encore plus prudents, et que là on en est juste au stade du caméo de couple lesbien dans "Le Monde de Dory", je doute, je doute. (Mais j'aimerais avoir tort. Mais je doute.)

Par contre, ce dont je ne doute pas, c'est que, quelles que soit les réticences actuelles, il y aura un jour des personnages principaux LGBT dans les films d'animation. C'est logique. C'est comme partout. Fut un temps où on a cru qu'ils n'y en aurait jamais dans les livres, puis en fait si, puis fut un temps où on a cru qu'on n'en verrait jamais dans les films, et puis en fait si, et personne n'est mort. Ça prendra peut-être longtemps, parce que les films d'animation sont un marché énorme et que forcément ils seront prudents, mais ça viendra. Donc les parents qui s'imaginent qu'il faut faire des moulinets avec les bras et signer des pétitions pour empêcher Elsa d'avoir une copine, je veux bien mais bon c'est pas très productif sur le long terme à mon avis.
"Mate es tallen speele ghoet."
"La mesure, en toute chose, fait bonne figure."

Avatar du membre
AlexKidd
Messages : 1758
Enregistré le : sam. 14 mai 2011 15:22
Localisation : Midgar

Re: La Reine des Neiges (Frozen)

Message par AlexKidd »

Et pourtant, les choses bougent un peu du côté de Disney.

Image

Mars 2020, Disney a introduit une policière lesbienne dans le film d'animation En avant (Onward) de Pixar avec le personnage secondaire de Specter (elle évoque sa femme et leur fille).


Image

Mai 2020, Disney/Pixar a sorti le court-métrage Out dans lequel Greg essaie de faire son coming-out auprès de ses parents.


Image

Ce mois-ci (août 2020), Disney présente sa première héroïne bisexuelle avec sa série Luz à Osville (The Owl House).

C'est honorable de la part de Disney d'avoir enfin entamé cette étape nécessaire en termes de représentation. Mais ça reste frileux malgré tout (notamment pour Frozen qui aurait pu marquer l'histoire, mais j'imagine que la pression économique était trop forte). En effet, on peut surtout dire merci à Hulu, Nickelodeon ou encore Netflix pour avoir ouvert la voie, et ce bien avant Disney.

2014: Nickelodeon avec The legend of Korra, où il est révélé que Korra et Asami sont ensemble.

2015: Hulu avec sa série Steven Universe et ses personnages LGBTQ, notamment Ruby et Sapphire.

2016: Nickelodeon avec sa série Bienvenue chez les Loud où le héros va chez son ami Clyde qui vit avec deux papas.

2019: Hulu pour The Bravest Knight, où un prince et un fermier se marient et élèvent une petite fille.

2019: PBS avec la série Arthur diffusée depuis 1996, où le professeur Mr Ratburn se marie avec un homme.

2019: Netflix avec sa série She-Ra and the Princesses of Power, notamment avec Adora et Catra.

Et j'en oublie sûrement dans le lot. Si on peut saluer l'effort récent de Disney, quand on voit ce qui a été enclenché par les chaînes concurrentes bien avant que Disney ne se décide à faire des petites tentatives, celles-ci paraissent bien timides en comparaison.

Ce qu'il faut à présent, c'est qu'un personnage LGBT soit présent dans un film d'animation ayant la force de frappe d'un Frozen. Les temps ont changé : il faut assumer sans souffler le chaud et le froid en fonction des publics.

Répondre