[Anim] Les animés de notre enfance

Les mangas ou dessins animés qui vous ont marqué.
Avatar du membre
Elena33
Messages : 172
Enregistré le : jeu. 25 sept. 2014 14:20
Localisation : 33

Re: [Anim] Les animés de notre enfance

Message par Elena33 »

Fantasmagorie a écrit :Un autre dessin animé que j'ai regardé c'est Marcelino Pan Y Vino. Là non plus je ne me rappelais pas que l'histoire était aussi complexe... Marcelino qui meurt et se retrouve au paradis ensuite il rencontre Jésus... puis il ressuscite parce que sa maman (qui est au ciel) veut qu'il vive parce que son fils ne savait pas que retrouver sa mère voulait dire être mort... C'est très chouette à montrer à des enfants ça!
C'est vrai que certains animés de mon enfance étaient d'une tristesse pas croyable. Je pense aussi à princesse sarah qui dans le style n'avait rien des animes d'aujourd'hui, et pourtant qu'est-ce que j'aimais !

Souvenirs souvenirs !
Image

Je me rappel aussi avec tendresse des Mystérieuses cités d'or où j'adorais suivre les périples des trois jeunes et intrépides héros.

Image
"Les barrières s’érigent, comme d’ultimes remparts voués à garder intact, ce qu’il y a de plus fragiles. Ce n’était pas arrivé depuis deux ans… Pourquoi maintenant ?"

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: [Anim] Les animés de notre enfance

Message par Fantasmagorie »

Cybersix , une série argentine que j'aimais beaucoup. Elle (la série) avait des allures des Gargouilles.

Image
Source : Wikipedia "Cybersix est une femme artificielle qui s’est enfuie enfant pour échapper à son créateur, le professeur Von Richter, un chercheur nazi exilé dans la jungle sud-américaine. Elle s’est réfugiée dans une cité glauque, Méridiana, où elle a grandi sous l’identité d’un garçon décédé : Adrian Seidelman. Devenue adulte, travaillant comme enseignant, elle est détectée et poursuivie par les séïdes de son ancien maître et devra leur faire face, tout en gérant les avances d'une de ses élèves tandis qu'un de ses collègues, dans l’établissement où elle enseigne le jour en tant qu’homme, est amoureux de sa version féminine."
Une autre note de Wikipedia "le scénariste /.../ se fait plaisir sans pour autant négliger les questionnements de Cybersix sur sa nature : femme, homme, monstre ?"

Pendant longtemps j'ai cherché le nom de cette série que j'avais en mémoire (tout ce dont je me rappelais c'était la panthère noire surtout et le fait que Cybersix était tantôt une femme, tantôt un homme) mais les souvenirs étaient très flous. Je l'ai retrouvé un jour sur un forum anglophone où les gens se remémoraient les dessins animés de leur enfance, comme quoi très utile! :lol:

J'aime bien la version française de ce dessin animé, et surtout la voix du petit (José) qui poursuit toujours Cybersix.

La relation entre Lucas et Cybersix fait penser à celle entre Lois et Superman. Lois travaille avec Superman sous la couverture de Clark . Même chose pour Lucas qui travaille avec Cybersix sous la couverture de Adrian. Il y a un manga dont j'ai oublié le nom où une fille intègre un lycée de garçon et se transforme donc pour passer inaperçu. Dans ce contexte, un personnage du manga tombe amoureux de "lui" , panique parce qu'il se croit gay. Dans Cybersix, comme je ne me souviens plus de l’entièreté de cette relation Adrian-Lucas (je me souviens juste de la relation Luca-Cybersix) je me demande donc si c'est plus comme dans Superman (même si Lois aimait Clark, à côté de Superman, avant qu'elle ne sache, elle le dénigrait quand même un peu, pour moi elle aimait avant tout "superman") ou plus comme dans le manga dont je parle ( est-ce que Lucas se sentait confus aussi par rapport à Adrian ?). De ce que j'ai vu du premier épisode (Cybersix 01 La Créature Mystérieuse), il n'y a pas l'air d'y avoir de malaise entre eux.

Sinon, déguisée en homme, Cybersix devait sans cesse repousser les avances d'une de ses élèves qui était amoureuse de lui/elle.

Image

Mais Cybersix était bien amoureuse de Lucas et c'était réciproque.

Image

Je vais sans doute regarder à un moment pour en connaitre la fin et les autres choses que j'ai du oublier. :)
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Avatar du membre
Atta
Modérateur
Messages : 3010
Enregistré le : mer. 23 févr. 2011 13:52
Localisation : Upside down

Re: [Anim] Les animés de notre enfance

Message par Atta »

Alors je ne connais pas du tout cette série mais le dessin et l'histoire ont l'air vraiment sympa ! :D merci pour le partage je pense que je vais aller jeter un oeil :)
“My silences had not protected me. Your silence will not protect you.” Audre Lorde
"Disrespect invites disrespect. Violence incites violence. When the powerful use their position to bully others, we all lose." Meryl Streep

BlackSwan

Re: [Anim] Les animés de notre enfance

Message par BlackSwan »

Les cassettes de Beatrix Potter avaient été achetées pour ma petite sœur, mais je pense que c'est moi, quoique ado, qui les ai le plus regardées. Ma préférée, c'était Le tailleur de Gloucester

Image


greystone

Re: [Anim] Les animés de notre enfance

Message par greystone »


Avatar du membre
Katag3na78
Messages : 115
Enregistré le : jeu. 21 avr. 2016 17:28
Contact :

Re: [Anim] Les animés de notre enfance

Message par Katag3na78 »

Y'avait cette serie Theo ou la batte de la victoire... l'histoire m'avait bouleversé. Deux frères jumeaux amoureux de la même filles. L'un est bon eleve superstar du club de base ball du lycee et l'autre est plutot rebelle du genre j'en ai rien peter. Un jour un des frere décède et la vie de l'autre va basculer. Il va jouer au base ball et trouver sa voie entre remords et culpabilité. Et bien sur, enfin accepter ses sentiments envers la fille que son frère aimait.

Ouais :roll:

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: [Anim] Les animés de notre enfance

Message par Fantasmagorie »

Hunter x Hunter

Image

Je ne vais pas expliquer ce que c'est mais me remémorant cet animé en ce moment, je trouve que la relation Gon-Kirua se rapproche énormément de celle entre Nana et Hachi. Le lien qui unit ces deux dernières est tellement fort que tout un chacun s'est un jour imaginé qu'il pouvait y avoir quelque chose de plus surtout qu'elles s'étaient embrassées un jour (enfin c'est plus Nana qui avait volé un baiser à Hachi). Voir les choses ainsi aujourd'hui pour moi c'est rendre leur relation banale, au contraire, l'amour qu'il existe entre elles ne devrait être vu que comme amical, il est beaucoup plus complexe ainsi. Comme celui entre Gon et Kirua.


Avant je voyais cette relation (Nana-Hachi) comme étant ambiguë, alors qu'absolument pas. C'est juste deux personnes qui s'aiment profondément et tiennent tellement l'une à l'autre. Personne n'irait dire qu'il y a une homosexualité cachée entre Gon et Kirua (enfin, si cela se dit...) tout simplement parce qu'ils sont si proches. De la même manière ça devrait être le même cas pour Nana et Hachiko. Le discours que tient Kirua envers Gon et vice versa est vraiment très profond. C'est un langage, un vocabulaire, des mots que n'emploient pas souvent deux simples amis. Le poids de ces mots est plus fort je trouve si la relation est réellement amicale. Enfants, on irait pas jusqu'à y voir une ambiguïté mais aujourd'hui lorsque j'entends leurs déclarations l'un pour l'autre, je la décèle. Cependant il faut surtout ne pas perdre l'histoire en vue et ne pas la sortir de son contexte. Lorsqu'on met leur relation dans son contexte, c'est totalement normal. La narration le veut et est tournée dans ce sens. L'histoire c'est de justement nous montrer comment une connexion forte comme la leur peut changer tout ce en quoi on croyait, qu'on tenait pour vrai et surtout nous remettre en question. C'est cela qu'arrive à faire Nana pour Hachi. Pour dire, comme Hachi et Nana, Gon et Kirua sont des êtres opposés. C'est cette différence qui les rapprochent le plus (on admire pas une copie de nous même... ). Ils sont confrontés à aller dans l'univers de l'autre, un univers vraiment différent qui va les pousser à apprendre à se connaitre car de toutes les façons ils se suivent partout, connaissent des difficultés qu'ils doivent surmonter ensemble.

Image

Si on fait abstraction des caractères et de la personnalité de ces quatre, leurs travers, leurs qualités, on voit qu'ils s'admirent. Ils veulent être comme la personne qu'ils admirent parce qu'ils ne voient en elle que le positif. Et on voit que leur rencontre les a fait évoluer et changer et dans le cas de Kirua c'est un changement radical (quoique je pense que Kirua a toujours été gentil au fond malgré ce qu'on peut croire, Gon n'a fait que ressortir le meilleur de lui). Le point commun aussi que je vois, c'est le fait qu'à la sortie de tout cela, ces quatre personnages se sont vu grandir au point qu'ils peuvent désormais s'affirmer auprès des autres (bon dans le cas de Nana Osaki, cela n'a fait que lui créer une dépendance en plus dans le chef de Nana Komatsu... ).

Personnellement j'aimais beaucoup cet animé pour la relation spéciale entre Kirua et Gon. J'aime bien ce genre de narration, ce genre d'opposition. Hunter x Hunter c'était aussi beaucoup de tournois que j'appréciais. Bref un excellent animé d'enfance. A l'époque peu de gens en parlaient, mais depuis la nouvelle version de je ne sais pas quand, j'en vois beaucoup le classer comme un de leur animé préféré.
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: [Anim] Les animés de notre enfance

Message par Fantasmagorie »

Image

Détective Conan (...) Je triche un peu car moi j'ai surtout lu le manga (j'ai arrêté au tome 70 je crois parce que jusqu'à maintenant ce n'est toujours pas fini... ). Detective Conan était mon manga fétiche, celui dont je lisais au moins cinq tomes par semaine tellement ils coulaient à flot... Du coup, à l'époque lorsque le dessin animé est arrivé sur France 3 (et plus tard sur Cartoon Network), j'attendais avec impatience de pouvoir regarder les épisodes avec mes frères et sœurs. C'était impressionnant ! On avait surtout l'habitude de voir des Dragon Ball, Ranma 1/2 , Digimon etc mais Conan, ça avait un petit parfum de nouveauté ! Et à cette période j'aimais encore voir mes manga à la télévision. J'espère qu'un jour on aura le fin mot de cette histoire... A ce rythme là Shinichi risque de garder ce corps à vie...

Une autre série d'enfance (même chose que Conan, j'ai plus lu le manga) c'est Galaxy Express 999. Et je prononce le 999 à la française à cause du générique que je connais presque par cœur sans avoir vu plus que ça le dessin animé... (mais ça c'est un peu comme Digimon, dont je connais le générique par cœur mais si vous me demandez de quoi ça parlait... et encore ici Digimon je regardais énormément !).

C'était un très bon manga à l’atmosphère sombre et bizarre. Le générique de l'animé le dépeint très bien dans les paroles !
J'aimais bien la blonde. Je ne me souviens plus si elle était humaine ou pas. Une chose est sûre c'est qu'elle était étrange... elle avait toujours quelque chose à faire sur les planètes lorsqu’ils y atterrissaient.

Image
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Avatar du membre
Fantasmagorie
Messages : 1949
Enregistré le : ven. 16 janv. 2015 11:55
Localisation : Belgique

Re: [Anim] Les animés de notre enfance

Message par Fantasmagorie »

Le tour du monde en 80 jours (générique entier) Oh quel pari de fou, mais on y arrivera.

Image
RIDE

"At the end of the day who I love shouldn't be an issue for you or any one else" Stefanie.

ImageImageImageImage

Répondre