[Doc] Envoyé Spécial - Adolescents Homos - France 2

Venez partager vos avis sur les documentaires que vous avez découverts récemment ou non...
Raf.
Messages : 412
Enregistré le : lun. 16 nov. 2009 09:35
Localisation : dans le sud sous un rocher, enfin pas très loin
Contact :

Re: Envoyé spécial sur Fr. 2 - jeudi 6 janv. : adolescents h

Message par Raf. »

(non j'ai juste envie de petits suisses :mrgreen: )
:arrow: :arrow: :arrow:
mes dessins, mes projets bd ? RDV sur Les Images de Raf.
La page facebook : Les Arcanes sur Facebook

Silverring

Re: Envoyé spécial sur Fr. 2 - jeudi 6 janv. : adolescents h

Message par Silverring »

Ou est-ce le manque de chocolat évoqué par ailleurs ?

Raf.
Messages : 412
Enregistré le : lun. 16 nov. 2009 09:35
Localisation : dans le sud sous un rocher, enfin pas très loin
Contact :

Re: Envoyé spécial sur Fr. 2 - jeudi 6 janv. : adolescents h

Message par Raf. »

aussi
bon j'arrete de pourrir mon post

on attend vos avis sur ce doc la foule :ugeek:

ou est ce que tout le monde a été s'acheter son pack de petit suisse......
mes dessins, mes projets bd ? RDV sur Les Images de Raf.
La page facebook : Les Arcanes sur Facebook

Thalie
Messages : 629
Enregistré le : mar. 22 avr. 2008 19:37
Localisation : Entre Paris et la Belgique...

Re: Envoyé spécial sur Fr. 2 - jeudi 6 janv. : adolescents h

Message par Thalie »

Alors, ça fait plutôt longtemps que je n'ai pas pris part à la vie du forum, mais voilà, je voulais apporter une petite nuance aux différents avis postés...

Nous avons regardé l'émission (et oui, nous captons les chaines françaises ;)) et ce que nous avons retenu n'est pas un sentiment de tristesse.
Bien sûr, l'histoire de ce jeune homme qui se retrouve dehors 3 jours après est très triste... Mais dans ce reportage il y a eu aussi de bonnes interventions positives.

Je pense entre autre au témoignage de cette maman qui au volant de sa voiture expliquait que pour elle ce qui était difficile c'était de "refaire d'autres points de repère pour son fils.../...d'imaginer un autre avenir que celui qu'elle s'était projeté".
Je n'ai plus vraiment en tête les phrases dites mais dans l'idée c'était ça.

Nous avons trouvé que cette réflexion était intéressante et à mon avis représentait un des gros problèmes rencontrés par les parents.

De même, la réunion organisée avec des parents et leur enfants... Ce père qui face à la caméra avoue que ça été difficile pour lui d'apprendre l'homosexualité de son fils mais que l'important c'était son bonheur et son bien être. Ce témoignage était aussi assez fort, sachant que la participation à ce reportage dévoilait à tous ceux qui regardaient l'émission que son fils était homo et qu'il l'acceptait.

Enfin, voilà, je vais m'arrêter ici.
J'ai toujours un peu de mal de participer à des "débats" par écrit, je préfère l'oral... Mais je voulais par ce post dire que certes il y avait de la tristesse et pas mal de souffrance dans ce reportage mais que la journaliste avait réussi à faire un reportage qui sortait un peu de ce qu'on l'habitude de voir.
Ça montrait aussi aux "autres" que d'être ado et homo n'était pas si facile à vivre y compris par les personnes concernées...
"Ne gaspillez pas trop de temps à vous en faire pour demain au point d'oublier aujourd'hui."
David Baird.

maritia

Re: Envoyé spécial sur Fr. 2 - jeudi 6 janv. : adolescents h

Message par maritia »

Image..ouep :D

dédicace pour toi raf... :oops: désolée

Raf.
Messages : 412
Enregistré le : lun. 16 nov. 2009 09:35
Localisation : dans le sud sous un rocher, enfin pas très loin
Contact :

Re: Envoyé spécial sur Fr. 2 - jeudi 6 janv. : adolescents h

Message par Raf. »

merci maritia

;)

ma chipichope suis ok avec toi, c'est vrai que le pere a la fin était tres emouvant..
pareil pour l'association "le refuge"
hélas et heureusement que de telles infrastructures existent..
mais je n'aurai pas été contre une petite phrase de la voix off un peu moins alarmiste.
je parle la donc des journalistes, pas des ados (ou des parents)...
a aucun moment elle n'a dit que bon ok tout c'est tres grave mais que la vie d'un ado homo ca peut aussi etre sans trop de probleme, ou plutot juste des problemes d'ado..
alors etre ado
et
etre homo..à l'écouter c'est vraiment cataclysmique...
c'etait d'un sinistre..
:|
mes dessins, mes projets bd ? RDV sur Les Images de Raf.
La page facebook : Les Arcanes sur Facebook

Silverring

Re: Envoyé spécial sur Fr. 2 - jeudi 6 janv. : adolescents h

Message par Silverring »

Merci Thalie d'être sortie de ta réserve du coup, j'ai moins l'impression d'être en hermitage chez les bisounours !

Je trouve ça important de dire que c'est encore difficile, qu'il y a encore du chemin à faire, voire menace sur qu'on croyait avoir parcouru.

Le refuge a beau agir en Langudoc Roussillon, son activité n'est pas connue par les interessés parfois. Je répète ne pas avoir vu le reportage, mais là, le souvenir qui me vient ne peut être que plus sombre que ce qui a été diffusé..

Avatar du membre
douanelle
Messages : 61
Enregistré le : mer. 17 sept. 2008 13:23
Localisation : Paris

Re: Envoyé spécial sur Fr. 2 - jeudi 6 janv. : adolescents h

Message par douanelle »

Je m'incruste un peu dans le débat. Mais finalement je partagent un peu l'avis de tout le monde et du coup je suis partagée...
Bref je passerais sur l'uage abusif de la musique (très mal gérée d'ailleurs)...Mais d'un côté le reportage a le mérite de montrer que pour certains le coming-out donne lieu à des situations dramatiques et en même temps il ne montre pas assez que parfois oui ça peut être positif.
Après la diffusion, la journaliste est venu expliquer sa démarche sur le plateau. Celle-ci disait en gros avec "La présence grandissante de personnage homosexuels dans les médias (séries, fiction etc...), la gaypride (ça m'a fait rire ça...) etc pourrait laisser penser que l'homosexualité est plus facile à vivre, or en faisant l'enquête on s'est rendu compte que non, et c'est cela qu'on a voulu montrer".

Concernant les deux passages qui ont été déjà abordés, la scène avec le papa est effectivement très émouvante. Et personnellement cela m'a rappelé ma propre histoire, mon père était très ému que je lui dise que j'étais lesbienne.
Enfin pour la séquence dans le collège, je l'ai trouvé parlante, mais biaisée. Parlante parce que le collège est peut être le pire moment pour beaucoup de personne. Et ce que montre le reportage c'est que c'est un moment où à la fois les différence et l'affirmation générale des personnalités se fait et en même temps un moment où la différence et le plus rejetée... Mais ce qui m'a légèrement énervée c'est que j'ai eu l'impression que cette séquence était une "dose de bonne conscience". Une intervention dans UN collège, pour combien d'autres où les chefs d'établissement refusent. Pour moi cet aspect là n 'a pas été assez dénoncé ( et franchement ne pas avoir parlé du "baiser de la lune" est pour moi de la mauvaise foi).

Voilà pour mon petit avis, globalement le reportage a le mérite d'être là, mais il est effectivement dépressif et pas assez affirmé.
J'avais la lampe, tu avais la lumière, qui a vendu la mèche ?

Avatar du membre
bulle
Messages : 267
Enregistré le : dim. 3 mai 2009 13:06
Localisation : plus ou moins en France, vers Paris

Re: Envoyé spécial sur Fr. 2 - jeudi 6 janv. : adolescents h

Message par bulle »

Il me semble que sur le forum, il y avait eu un message il y a quelques temps, d’une journaliste de France 2, qui demandait si des filles souhaiterait participer et témoigner dans un reportage sur l’Homosexualité.
Evidemment, je me suis posée la question de qui serait susceptible de répondre à cette journaliste. D’après les dires de la journaliste après le reportage, elle a posté beaucoup de messages similaires sur les réseaux sociaux et les divers forums, et a reçu énormément de réponses.
Seulement, peu de ces personnes voulaient témoigner visage non flouté, parce qu’on a tous mamie et papi qui trainent sur France 2 et qui risquent d’apprendre que la copine de leur chère petite fille, qui leur a été présentée pendant les fêtes, et cette dernière ne jouent pas qu’au cluedo dans leur chambre :? .
Je pense qu’elle a gardé le témoignage de filles et de garçons adolescents qui en ont bavé, car eux, papi et mamie, ils s’en cognent, puisqu’ils n’ont en général plus de contact avec leur famille.
J’ai tendance à dire que les journalistes sont davantage attirés vers des témoignages tristes et larmoyants car ils sont avant tout là pour dénoncer des faits de société et mettre en lumière les dysfonctionnements dans les familles et les institutions (genre l’assistante sociale qui demande au garçon de faire un effort pour son père et de changer … !) D’ailleurs je me demande si tous les psychologues et les aides sont éclairés sur l’homosexualité et s’ils sont à même d’aider un ado dans cette situation et si leur propre opinion par rapport l'homosexualité ne risque pas de les influencer...à méditer.
Je m’attendais donc à entendre des histoires pas faciles, et j’espérais vraiment à coté de ces témoignages, des histoires plus rassurantes pour montrer qu’il y a des parents vraiment cool et qu’un coming out peut se passer normalement.
J’espérais voir aussi des homosexuels bien dans leur basket, non suicidaires, qui se sont posé des questions et qui assument maintenant sans remords. Mais au collège/lycée, ça doit être plus délicat à trouver.
D’un autre coté, je ne pense pas qu’on doit blâmer les journalistes pour autant, car ce sont, à mon avis, les homos qui se retrouvent à la rue et ceux qui se font insulter au collège/lycée qui ont le plus besoin de visibilité et d’attention. Si les gens prennent conscience de ce que ces jeunes vivent à même pas 18 ans, et que leurs sorts s’améliorent, alors le plus gros boulot aura été en partie amorcé.
En fait, tout dépend à qui ce reportage est destiné :
- aux ados homos : dans ce cas, il faut privilégier des histoires plus gaies pour les rassurer
- aux parents d’ados homos : même chose
- aux ados en général : il faut des témoignages forts pour leur faire comprendre que pour les homos, c’est pas facile, surtout à leurs âges.
- les parents d’ados en général : des témoignages forts également pour les faire réfléchir et montrer qu’ils peuvent détruire la vie scolaire et la confiance en soi de leur enfants par un simple rejet.
Il est poli d'être gai.
La vie c'est comme une boîte de chocolats, ceux au kirsch sont pas très bons.

1010SH

Re: Envoyé spécial sur Fr. 2 - jeudi 6 janv. : adolescents h

Message par 1010SH »

Il y a deux choses qui m'on marquer et affecté. Déja le mal-aise qui se sentais presque tout le long du reportage.

Le jeune homme qui c'est fais viré de chez lui à cause ça preference sexuelle, hors que pour moi (et dans mon monde idéal: Tout le monde) la sexualité est un maigre aspect d'une personalité entière. C'est exactement ce genre de comportement qui rend l'homosexualité anormal et incomprehensible pour les autres. Je suis sûr que quelque esprits etroit on réagi : 'Ta vu même ses parents n'en veuille pas de ce pd'. Ca rend la position de l'homosexuelle encore plus vulnerable. C'est horrible. Ou c'est un appel à la pitié du grand public et faire montrer la souffrance des jeunes dans le refuge, villes,.. pour alerter les jeunes/parents qu'il y a un vrai danger à être homosexuelle? En gros c'est ça le message, non?
Mais j'ai un enorme problème avec ça. A force de faire des reportages sur les differences, l'exclusivité de l'homosexualité et tout les tabous au tour on reste sur la même place. Et c'est vrai que la, les medias on appuier fort sur le mal-être des homo's et lesbiennes.
En tout cas c'est trés courageux de leur part de temoigner. C'est juste dommage qu'il y avais presque uniquement des jeunes au bord du gouffre, quelque part ils n'on plus rien à perdre après ce vecu dramatique. Mais il y a des millions d'autre qui sont accepter et respecter. Si j'aurais vu ce reportage dans mon adolescence je crois que j'aurais paniquer et developer une crainte pesante pour mon coming-out.

J'espere qu'il y en aura d'autres des reportages, pour un peu ratrapper cette vue négatif et pesante.

Répondre