Claude Cahun au Musée du Jeu de Paume

Parce que la culture lesbienne c'est aussi de nombreux festivals et expositions à travers la France entière.
Répondre
lesbionic
Messages : 735
Enregistré le : sam. 26 juin 2010 11:16
Localisation : Paris

Claude Cahun au Musée du Jeu de Paume

Message par lesbionic »

Claude Cahun, née Lucy Schwob (1894-1954), écrivain, femme de théâtre, et photographe, s'expose au musée du Jeu de Paume à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 25 septembre prochain.

Image

"Intimiste, poétique et largement autobiographique, l'œuvre de Claude Cahun, qui s’étale sur une vaste période allant de 1910 à 1954 — peu avant sa mort —, échappe aux tentatives de classification ou de rapprochement. Ce sont sans doute ses autoportraits qui ont suscité le plus d’intérêt. Claude Cahun s’est réinventée à travers la photographie (comme à travers l’écriture), en posant pour l’objectif avec un sens aigu de la performance, habillée en femme, en homme, cheveux longs ou crâne rasé (chose des plus incongrues pour une femme de l’époque). L'œuvre photographique de Claude Cahun marque rétrospectivement un jalon capital dans l'histoire du surréalisme tout en faisant écho à l'esthétique contemporaine. L’exposition du Jeu de Paume, la première de cette importance en France depuis seize ans, réunira un large ensemble d’oeuvres majeures, dont quelques pièces peu connues ou jamais exposées".

L'oeuvre de Claude Cahun est vraiment spéciale pour moi. J'ai découvert des photos d'elle à l'âge de 13 ou 14 ans et ça avait été un choc, en particulier la photo dans le miroir avec les cheveux rasés. C'est une photo que j'avais découpée et que je n'ai perdue que très récemment pendant un déménagement.

Cette expo m'a beaucoup émue. Par la vie de Lucy Schwob (Claude Cahun) d'abord, qui rencontra sa compagne Suzanne Malherbe, artiste alter-ego et femme de sa vie à l'âge de 15 ans. Suzanne Malherbe prit comme nom d'artiste Marcel Moore (Claude et Marcel, deux prénoms sexuellement indifférencié). Par ses photos ensuite, un grand nombre d'autoportraits qui nous interroge sur nous même, et qui ne montre, non pas une, mais des vérités ? "Je est un autre" et il est multiple ("Sous ce masque un autre masque. Je n’en finirai pas de soulever tous ces visages"). Nous ne savons peut être pas ce que nous sommes mais on ne doit jamais se faire dicter sa conduite. Surréaliste, anarchiste, engagée (membre de l'Association des Ecrivains et Artistes Révolutionnaires), lesbienne (soutenant la revue homosexuelle "Inversions") mais toujours à la marge, et donc libre. Par ses écrits surtout, que je ne connaissais pas et qui s'entremêlent avec son travail photographique et que j'ai maintenant envie de découvrir ("Aveux non avenus" en 1930, quel titre!).

"Je vais jusqu'où je suis, je n'y suis pas encore.
Avenir qui nous fuit, on règlera ton sort
."

Découvrir l'oeuvre et la vie de Claude Cahun, c'est un peu comme accueillir sa tante d'Amérique, scandaleuse et épanouie, revoir une amie perdue de vue. Une amie intelligente, passionnée, passionnante, en phase avec le monde et elle-même.
J'ai rêvé, j'ai eu foi, j'ai tellement aimé
Que je ne suis plus de ce monde

Avatar du membre
Clieuterpe
Messages : 339
Enregistré le : sam. 5 juin 2010 16:55
Localisation : Paris

Re: Claude Cahun au Musée du Jeu de Paume

Message par Clieuterpe »

J'ai profité des quelques jours restant avant la date limite pour me rendre à l'expo Claude Cahun au Jeu de Paume et, par chance, je suis même tombée sur une visite guidée.
J'ai été ravie de découvrir cette artiste et son oeuvre si vaste que je ne connaissais que trop peu...
Moi qui pensais que Claude Cahun était une photographe autoportraitiste surtout, quelle surprise de voir exposées toutes les facettes de son talent !

Il est vrai que l'essentiel du travail de Claude Cahun s'articule autour de l'autoportrait, qui interroge l'identité - de genre mais pas seulement - et crée à chaque cliché une atmosphère particulière, une émotion différente.
Image

Claude Cahun a aussi été l'une des pionnières du montage photo, comme avec cette réalisation qui me touche beaucoup, intutilée Que me veux-tu ?
Image

J'ai trouvé que l'exposition mettait très bien en valeur les différents aspects du travail de Claude Cahun - notamment photo et écriture -, les liens entre son oeuvre et les courants surréalistes et dadaïstes, ses rapports aux autres grands artistes de l'époque, et le récit de sa vie, assez exceptionnelle !!
C'est également l'occasion de découvrir les oeuvres de la compagne de Claude Cahun, Suzanne Moore, elle aussi plasticienne, ici à droite :
Image

Les deux femmes ont beaucoup travaillé ensemble, donnant naissance à des oeuvres entre photographie et dessin...
Image
Le guide qui commentait la visite a d'ailleurs souligné le fait qu'on ne sache pas, aujourd'hui, de qui sont réellement les clichés. La plupart ont probablement été réalisés à quatre mains par le couple, mais on se saura jamais qui en est vraiment l'auteur (et c'est très bien comme ça ! ;) ).

Enfin en bref, je suis absolument d'accord avec Lesbionic pour dire que cette exposition est très émouvante, en plus d'être instructive.

Donc les provinciales, si elle tourne, à ne pas louper !! :)
" Maudit soit à jamais le rêveur inutile,
Qui voulut le premier, dans sa stupidité,
S'éprenant d'un problème insoluble et stérile,
Aux choses de l'amour mêler l'honnêteté ! "
Femmes Damnées II, C. Baudelaire (Les Fleurs du Mal)

Avatar du membre
Redflower
Messages : 1320
Enregistré le : lun. 28 avr. 2008 15:09

Re: Claude Cahun au Musée du Jeu de Paume

Message par Redflower »

Ah c'est amusant ça Clieuterpe, si ça se trouve on est allées la voir le même jour cette exposition !!!

Alors avant d'y aller, je ne savais pas tant de choses sur Claude Cahun. Ce sur quoi j'étais tombée lors de mes études (d'autant qu'elle était Nantaise) et ce que j'en avais lu après que Lesbionic m'ait demandé si j'étais opé pour rédiger un portrait sur elle (d'ailleurs, je n'oublie pas, et cela ne devrait plus tarder ! Bon même si je doute pouvoir te donner plus d'infos sur elle que ce qui se trouvait au Jeu de Paume !!!).

J'ai beaucoup apprécié cette exposition également. Il y a certaines oeuvres qui m'ont moins accrochée que d'autres, mais dans l'ensemble on se prend une claque. Il est assez dingue, en voyant ces photos, de se dire qu'elles ont été prises dans la première moitié du 20ème siècle ! Elles ont un côté très novateur et il y en a plusieurs qu'on pourrait voir aujourd'hui dans des magazines. Et notamment celle-là :

Image

J'ai aussi beaucoup apprécié ses questionnements sur le genre et l’identité sexuelle. Nait-on femme ou le devient-on ? Elle montre aussi très bien comment l'apparence, et en l’occurrence les vêtements et les cheveux jouent sur cela. Par exemple cette série de photographies, où on la voir alternativement féminine et masculine :

Image

Elle questionne aussi la société du coup. Ses codes, l'image qu'on a des autres et de soi-même (avec les jeux de miroir et de dédoublement, etc).

Avatar du membre
Rosa barb
Messages : 55
Enregistré le : dim. 6 juin 2010 20:37
Localisation : 35

Re: Claude Cahun au Musée du Jeu de Paume

Message par Rosa barb »

bonjour,

je sais que ce topic n'est pas super récent mais il se trouve que je viens de commencer mon mémoire sur cette exposition en particulier et sur Claude Cahun en général.

Je serais curieuse de savoir comment vous avez "vécu" cette exposition. Qu'est ce que vous en avez retenu ? Avez-vous aimé les thématiques ? Le parcours de l'exposition ? L'ambiance ? La mise en valeur de l'artiste ?

Je sais que ça remonte un peu mais on sait jamais... Ca m'intéresse beaucoup d'avoir un avis de personnes qui ne passent pas leurs jours entiers dans le milieu de l'art contemporain !

N'hésitez pas à me donner vos avis ou autres.

Au plaisir de pouvoir vous lire,

Rosa Barb.
passion de l'âme, tolérance du coeur et humour des mots

Répondre