FF XV

Ici, vous pourrez partager votre passion pour les jeux vidéo et discuter avec d'autres passionnées comme vous.
Avatar du membre
Katag3na78
Messages : 115
Enregistré le : jeu. 21 avr. 2016 17:28
Contact :

FF XV

Message par Katag3na78 »

C'est juste parce que je suis trop fière de moi et que j'avais envie de le partager :D .

J'ai battu l'adamankhelone hier soir et à moi le platine!! J'ai mis à peu près 2 heures pour la vaincre donc oui je suis trop contente!
Je sais pas pourquoi ça me fait ça à chaque fois lol.

Sinon... c'est le premier final fantasy où il n'y a pas de personnage féminin "jouable" ou je me trompe??

Avatar du membre
Atta
Modérateur
Messages : 3010
Enregistré le : mer. 23 févr. 2011 13:52
Localisation : Upside down

Re: FF XV

Message par Atta »

Tu te trompes! ;)
Dans FF9 (mon jeu préféré de tous les temps ^^), on pouvait déjà jouer des personnages féminins sur certaines parties de l'histoire notamment avec la princesse
Image
La guerrière Freya
Image
Kweena à de rares occasions
Image
Ou encore Eiko
Image
Mais aussi Beate (la cheffe de la garde royale, une des meilleures!)
Image
Bref, je pourrais en parler des heures.

Bien sur, ca ne doit pas être du même niveau que FF XV
le jeu vaut -il le coup?
J'étais un peu sceptique quand final fantasy est devenu une saga assez linéaire (dans le sens où le jeu n'était pas aussi libre que sur les anciens).
“My silences had not protected me. Your silence will not protect you.” Audre Lorde
"Disrespect invites disrespect. Violence incites violence. When the powerful use their position to bully others, we all lose." Meryl Streep

Avatar du membre
Katag3na78
Messages : 115
Enregistré le : jeu. 21 avr. 2016 17:28
Contact :

Re: FF XV

Message par Katag3na78 »

Ben c'est ce que je dis :D il me semble que dans tous les ff, il y a au moins un perso feminin jouable. Pas dans ce ff dommage.
Après, si le jeu vaut le coup ou non, tout depends de ce que tu attends d'un jeu 8-) Pour moi, cest un gd OUI. Même si le jeu a plein de defauts, la fin vaut le coup d'y jouer, vraiment. L'ambiance aussi... et la musique.
Et oui on evolu dans un monde ouvert. Ya juste la voiture qu'est sur des rails lol
Je suis a plus de 100 heures de jeu et me manque encore des quetes et quelques donjons.

Avatar du membre
AlexKidd
Messages : 1758
Enregistré le : sam. 14 mai 2011 15:22
Localisation : Midgar

Re: FF XV

Message par AlexKidd »

OUI !

FFXV vaut clairement le coup quand tu connais la série et que tu t'en es déjà fait quelques-uns, mais comme l'annonce le jeu à chaque lancement: FFXV est un jeu pour les fans et les nouveaux joueurs.

Image

J'ai pourtant eu la déconfiture lorsque j'ai pris le volant de la Regalia pour la première fois et que, passé quelques mètres, j'ai fini par comprendre que haha non, que j'aille à droite ou à gauche (enfin, sur une voie ou l'autre plutôt) ça ne change rien: la voiture se conduit seule ou presque. Petit apparté rapide sur la fameuse question qui fâche concernant la voiture (aucune révélation de malade, le spoiler c'est juste pour ne pas prendre trop de place !):
Si FFXV est aussi pour les nouveaux joueurs, il va ravir les habitués de la série. Honnêtement, et pour moi ce n'est pas peu dire, il me rappelle FF7 sur bien des aspects. L'émerveillement, c'est le premier sentiment qui m'est venu direct. Comme quand j'étais enfant et que je découvrais FF7 et la PS1: wouah...

Image
Costa del Sol version 2016 : )

La liberté, le monde tout grand ouvert, les graphismes qui franchement font rêver (il y a des coins qui enchantent, se réveiller sur un feu de camp après une nuit agitée, au bord d'un lac et voir l'aube se lever avec la petite brume matinale, les reflets du soleil sur l'eau, tel ou tel personnage qui a froid et qui se lève, l'autre qui est encore endormi, le dernier qui n'en peut déjà plus et qui veut avaler plus de kilomètres...).

Image

Je ne sais même pas par où commencer.

J'avais l'impression d'être au Texas, puis en Suisse, au Japon, à Cuba, 'fin... on voyage littéralement dans ce Final Fantasy, mais vraiment. Le fait de s'arrêter sur les aires d'autoroutes rappelle vraiment cet aspect voyage, où l'un a besoin de s'étirer les jambes parce qu'on a trop roulé, l'autre s'est endormi, et l'autre à l'arrière lisait un livre (Gladio, je l'adore : )... il y a une multitude de détails qui enchantent. FFXV est vraiment une invitation au voyage et à plus d'un titre: certes, on va voir défiler de l'asphalte mais on va aussi assister au voyage humain des quatres personnages que sont Noctis, Prompto, Ignis et Gladio. Et quel voyage, bon dieu...

Les combats, ça aussi il faut en parler.

Ultra dynamique. Le tour par tour, il faut l'oublier direct: tout est en temps réel. Alors, il y a quand même la possibilité de mettre le jeu "en pause", via un mode de combat que l'on peut changer dans les options. Quand ce mode est activé, plus rien ne bouge autour et vous pouvez analyser l'adversaire (points faibles, etc). Mais ce mode se désactive dès que vous recommencez à bouger. Je n'utilise pas ce mode de combat, pare que j'aime bien l'aspect dynamique du combat en temps réel et puis, il faut l'avouer: les mouvements de Noctis sont stylés et super bien animés.

L'éclipse, la particularité de Noctis de pouvoir se téléporter sur des points précis, m'a posé problème au début. Je n'arrivais pas trop à comprendre le fonctionnement ni l'intérêt au départ, mais tout dépend du jeu de chacun. Comme dans pas mal de FF, il y a un sphérier de compétences qui permet de débloquer ou d'améliorer les compétences de chaque personnage (et sinon, l'éclipse permet à Noctis de récupérer des PV et des PM en restant suspendu, mais ça consomme de l'endurance. Elle permet aussi d'avoir une vue globale de la zone de combat ce qui, parfois, peut s'avérer très utile...).

Il y a un côté épique dans pas mal de combats. Je me rappelle des invocations de FF7 (et d'autres FF, bien évidemment !), et elles me paraissaient déjà gargantuesques à chaque fois que je les invoquais, mais alors là... dans FFXV, on a passé un cap.

Qu'est-ce qu'on est petit !

Image
(et ce n'est qu'un monstre de chasse !)

On se sent minuscule et les invocations prennent tout leur sens ici: on est vraiment en face de déités. Les personnages sont recalés à leur statut d'humains quand on voit la taille gigantesque des dieux face à eux, et leurs pouvoirs démentiels (quand j'ai fait face à Titan, j'ai eu des frissons !). Je ne m'étais pas sentie comme ça dans un jeu vidéo depuis très, très longtemps...

Image

FFXV est clairement un jeu qui va vous filer des sensations de long en large. Je disais qu'il était aussi pour les nouveaux mais, autre détail qui pour moi avait tout son charme, la possibilité de pouvoir écouter les musiques des autres FF tout en jouant a vraiment influencé ma réception du jeu: quel plaisir d'écouter les musiques des FF passés tout en voyant le paysage défiler le long de la route ! Plaisir décuplé quand j'ai compris que l'on pouvait écouter les musiques en dehors de la Regalia (il suffit d'acheter le lecteur MP3 et Noctis pourra écouter de la musique n'importe où).

Image

Les donjons, il faut en parler un peu aussi (sans spoiler évidemment, mais j'avoue que j'ai sursauté quelques fois.... : ). Le concept de donjons dans FFXV, ça ne m'a pas déstabilisée car je suis déjà une mordue de FFXIV (et là du donjon, on en mange par platrées de dix : ). Mais là... bon dieu, quelle surprise ! Jamais je n'avais vécu ça dans un Final Fantasy, jamais. Je ne veux pas spoiler, mais sérieusement: faites-les.

Je n'ai pas encore terminé le jeu (je sais que la fin a marqué énormément de joueurs, et je me la réserve bien alors que je ne finis jamais mes jeux d'habitude). Je suis tellement émerveillée par tout ce que je vois, par la nostalgie, par l'impression d'avoir eu la chance de connaître un gros, très gros FF qui s'il continue comme ça jusqu'à la fin, risque bien de détrôner FF7 pour moi.Tellement émerveillée que j'en perds la quête principale, même si certaines quêtes secondaires sont répétitives ou Fedex: l'univers de FFXV est juste merveilleux.

Image

Voilà, je pense que je n'ai pas lésiné sur la sincérité. Je sais que je m'emballe assez vite lorsque que j'aime quelque chose (pardon à toutes les personnes qui ont acheté des jeux pour rien à cause de moi : p), et c'est généralement dû à des premières impressions livrées trop vite. Mais pour FFXV, je sais que je ne me trompe pas. J'en suis à je ne sais plus combien d'heures de jeu et je ne décroche juste pas (et quand je pense à la possibilité de jouer en multi, jouer avec ses amis dans un jeu pareil mais rah... voilà, voilà u_u).

Je ne sais pas si mon avis va varier au cours du jeu et surtout après la fin, mais jusqu'à présent, après plusieurs chapitres : j'adore.

Avatar du membre
Downtown
Messages : 575
Enregistré le : dim. 24 févr. 2013 19:42

Re: FF XV

Message par Downtown »

Sympa Alex ça donne envie même à ceux qui ne joue pas à la console (ou au pc)

C'était une des grosses sortie de l'année niveau jeux vidéo attendu depuis quoi 10 ans (?) par les aficionados.
Bref nice review Alex ;)

Avatar du membre
AlexKidd
Messages : 1758
Enregistré le : sam. 14 mai 2011 15:22
Localisation : Midgar

Re: FF XV

Message par AlexKidd »

Downtown a écrit :Sympa Alex ça donne envie même à ceux qui ne joue pas à la console (ou au pc)

C'était une des grosses sortie de l'année niveau jeux vidéo attendu depuis quoi 10 ans (?) par les aficionados.
Bref nice review Alex ;)
Oh, si ça t'a donné envie de jouer c'est plus que je ne pouvais l'espérer ! C'est vrai qu'on l'attendait depuis dix ans, j'en étais encore à Versus et Stella alors tu vois...

Avatar du membre
Calvin
Messages : 91
Enregistré le : dim. 15 mai 2011 01:24

Re: FF XV

Message par Calvin »

Oh la la, que de passion ici.
Dis moi Kiddou, ce sont tes screens ? (histoire que je situe un peu où tu es).

Sinon, j'ai platiné le jeu il y a 2 jours donc... étant donné mes exigences en matière de difficulté (ou de non-difficulté plutôt), je confirme qu'il est extrêmement facile à boucler, pour le peu que vous ayez de la patience (2H30 pour l'Adamankhelone de mon côté :evil: ).
Pourtant, il me semble qu'il reste encore pas mal de choses à faire, à une difficulté plus élevée. Je trouve ça assez étrange que SquareEnix offre des platines comme ça. En gros, les armes légendaires ne sont pas comptabilisées, ni les gros contrats de chasse (hormis la tortue), ni les portes fermées en donjon, ni Pitioss (je n'y ai pas mis les pieds d'ailleurs) etc.

Sinon Tabata a dressé sa feuille de route pour 2017, donc si vous êtes fans, vous en remangerez :twisted: .

Avatar du membre
Downtown
Messages : 575
Enregistré le : dim. 24 févr. 2013 19:42

Re: FF XV

Message par Downtown »

Je n'ai malheureusement pas / plus la patience pour les jeux videos. J'ai installé un émulateur dans le salon (recalbox) histoire de dire :mrgreen:


Avatar du membre
AlexKidd
Messages : 1758
Enregistré le : sam. 14 mai 2011 15:22
Localisation : Midgar

Re: FF XV

Message par AlexKidd »

Image
Bon... !

Après l'avoir enfin terminé, parce que j'ai vraiment pris tout mon temps sur ce jeu et bon sang, qu'est-ce qu'il le mérite... Si vous n'avez pas encore mis vos mains dessus, si vous aimez la saga Final Fantasy, il ne faut pas passer à côté.

Alors oui, je sais qu'il existe de nombreuses critiques (justifiées pour la plupart) et je vais en parler aussi mais... nom d'un petit chocobo, très peu de jeux m'ont fait pleurer: FFXV en fait partie. Des jours après avoir fini le jeu, j'ai la tête toujours pleine d'émotions, de rêves, de sensations et j'ai le cœur tout serré chaque fois que je pense à ce jeu.

Les graphismes

Est-ce qu'il y a vraiment besoin de le dire ? : )

La musique

Bordel de bon sang de bordel... ! FFXV a la plus belle bande-son que j'ai jamais pu écouter dans un jeu vidéo (et j'en écoute des tonnes). Il y a un tel soin apporté aux ambiances sonores, les musiques se déclenchent de façon situationnelle et elles capturent bien le moment que votre personnage est en train de vivre. Les musiques du jeu sont tout simplement magiques. Elles renforcent l'aspect épique de votre aventure et pas qu'un peu...

La bande-son est assez éclectique, on passe du très moderne à l'opéra classique accompagné de chœurs latins (mon dieu ces musiques-là sont juste magnifiques) à la salsa (oui, hello Costa Del Sol : p) à la musique d'ambiance de film d'horreur 'fin bref... on passe par tout, à l'image du jeu d'ailleurs. Attendez-vous à des violons, du piano, des guitares saturées, du saxo, des trompettes, de l'électro, de l'harmonica, des chœurs, de la flûte traversière bref: la musique est très riche et extrêmement travaillée.

Madame Yoko Shimomura, je vous respecte à vie pour votre travail sur FFXV.

L'art design

Mais c'est beau ! C'est beau, c'est grandiose et surtout, ça colle ! Les paysages, les décors, tous les lieux que l'on visite ont leur identité. On passe d'un environnement à l'autre de manière très fluide, ça voyage, ça voyage... Un pari pas facile du tout, compte tenu de l'identité visuelle très particulière de FFXV (une ambiance très contemporaine couplée à la fantaisie caractéristique des FF).

C'était l'une de mes craintes avec ce jeu, qu'il ne parvienne pas à se dépatouiller entre son côté moderniste (la voiture, le téléphone portable, les vêtements ultra contemporains, les villes clairement inspirées de villes réelles, etc) et l'aspect heroic fantasy de la saga. Force est de constater que FFXV aura réussi son pari. Ça fonctionne, ça passe sans problème: on est totalement dedans. Yusuke Naora était le directeur artistique de FFXV (il ne travaille désormais plus chez Square Enix), et chapeau bas pour ce dernier travail avec Final Fantasy.

Les personnages

À mon sens, le véritable point fort du jeu. Les personnages, et non pas le personnage de Noctis uniquement (que j'aime pourtant beaucoup, ce qui est très rare pour moi avec un FF où généralement, je préfère souvent un ou deux personnages secondaires tout au plus). Mais là... quel travail. Quel travail sur la relation entre les personnages du jeu... On ressent bien les traits de caractère à travers les intonations (je parle surtout des trois compères qui vont nous accompagner dans le jeu, mais j'ai aimé d'autres personnages aussi, comme celui de Lunafreya où d'autres que je ne mentionne pas pour éviter le spoil. Un en particulier qui est carrément celui que je préfère >_<').

Mais comment ne pas s'attacher à Ignis, Prompto et Gladio ? L'amitié qui lie Noctis à Gladio, Ignis et Prompto est tout simplement émouvante. Dès le départ, à l'image de cette fameuse Regalia que l'on pousse sur la route où l'horizon ne dévoile absolument rien, on comprend que l'on va être convié à un très, très, très grand voyage...

Et ça passe par plein de sous-entendus. Par le détail de l'anecdote, des souvenirs passés et ceux à venir que vous êtes en train de construire au moment où vous jouez. Des petites phrases lâchées à la dérobée, des réflexions, des réactions, des suggestions... Les trois camarades de Noctis passent leur temps à discuter entre eux ou avec lui. La relation entre Noctis et Gladio en particulier, où ce dernier joue souvent le rôle de grand-frère un peu dur. C'est Gladio qui secoue les épaules de Noctis, qui lui dit les choses sans détour et sans fioritures. Qui n'a jamais connu quelqu'un comme ça dans son entourage ?

Ignis est plus réservé, c'est celui qui réfléchit calmement aux solutions potentielles. Il est celui qui observe tout de loin, et en effet, on peut fortement regretter de ne pas en avoir appris davantage sur lui mais j'en parlerai plus bas avec la question des DLC...

Prompto... le cas Prompto est particulier car il en aura énervé plus d'un (moi y compris). Je jouais à l'origine en japonais mais ses jacasseries constantes auront eu raison de ma sanité. J'ai passé le jeu en français à cause de lui à l'origine (l'anglais ne passait pas non plus), mais heureusement bon sang: le doublage français est excellent. Je joue rarement en VF mais là... elle valait le coup. Prompto donc m'a beaucoup irritée au début, c'est un personnage qui prend du temps à... comment dire, il faut s'habituer à lui quoi. Mais quelque part, heureusement qu'il est là...

Et là, je vais spoiler un max. Parce que j'ai besoin de détailler un peu mon expérience de jeu (et que j'ai envie d'en parler, zut >_<' ).

Voici comment j'ai vécu l'aventure FFXV et la raison pour laquelle j'aime tellement ce jeu malgré toutes les critiques, encore une fois justifiées, que l'on peut lui faire (attention, ne lisez vraiment pas ce qui suit sous spoiler si vous avez l'intention de jouer au jeu):
Et pourtant, malgré tout ça, le jeu n'est pas exempt de critiques. Loin de là. Il a des défauts, il en a même beaucoup. À commencer par sa narration qui, si elle ne pose pas trop de problèmes au début, devient gênante pour l'histoire dans la deuxième partie du jeu. Difficile de s'y retrouver, les liants entre les événements sont plus que flous, obscurs voire inexistants pour certains passages et ça peut nuire à l'expérience de jeu.

Ici, je vous avoue que n'étant pas une spectatrice passive, c'est peut-être ce qui m'a sauvée. Je veux dire par là que quand je lis un livre ou autre, je ne reçois pas passivement des informations. J'imagine, je mets en scène dans ma tête, j'anticipe ce qui pourrait arriver après, je me demande ce que j'aurais fait de différent, comment j'aurais scénarisé tel personnage, tel évènement, j'imagine des développements futurs, alternatifs, etc.. bref: je ne m'ennuie pas dans ma tête. Du coup, l'absence de telle ou telle explication, je peux la combler si l'univers construit autour de moi est suffisamment riche pour me faire rêver. Autrement, non. Mais je comprends totalement que ce point ait pu gêner des joueurs. Et je le comprends d'autant plus avec la politique de DLC dont je parlerai plus bas...

Le côté Fedex des quêtes peut aussi rebuter, c'est vrai qu'on peut s'attendre en 2017 à un renouveau (pas uniquement esthétique) de la série avec une manière plus subtile d'introduire les quêtes. Alors, pour ce point, l'univers était tellement ébouissant pour moi que je n'en ai pas été gênée. J'étais heureuse de trouver n'importe quel prétexte pour découvrir tel ou tel coin du jeu. Donc "va chercher ça pour X" ne m'a pas dérangée, mais je comprends cette critique. Les quêtes Fedex sont reprochées à beaucoup de jeux, depuis longtemps. Et à raison.

Les DLC. Alors, l'idée de faire un DLC propre à chaque personnage (Gladio, Ignis et Prompto) est vraiment bien en soi. Par contre, faire un DLC payant pour connaître l'histoire de chacun... ça, c'est nul. Un approfondissement, oui. Mais pas l'histoire entière du personnage. J'estime que ça aurait dû faire partie du jeu de base d'emblée. Ça, c'est vraiment le gros point noir et c'est pour ça que je l'ai gardé pour la fin. Sur ce point donc: carton rouge.

Mais voilà, je vais m'arrêter là parce que j'ai vraiment pas mal écrit. Je me suis beaucoup retenue en plus, j'ai tellement de choses à dire sur ce jeu ! Mais je vais vous épargner un pavé de texte supplémentaire, c'est déjà pas mal là... voilà, si jamais vous avez joué au jeu ou que vous comptez le faire, je vous invite à réagir. Je sais qu'il y a deux clans très opposés sur FFXV: ceux qui adorent et ceux qui détestent. Moi, je l'ai aimé justement parce que ses nombreuses maladresses participent à ce qu'il est: un jeu très humain...

Voilà pour ma part. Peu importe vos avis, n'hésitez pas à partager votre expérience du jeu : )

Répondre