Identités queer

Venez échanger sur des sujets LGBTQI non lesbiens, mais aussi sur toutes les diversités et minorités.
Avatar du membre
Scrameustache
Messages : 412
Enregistré le : sam. 20 oct. 2018 09:37
Contact :

Re: Identités queer

Message par Scrameustache »

Quelques petites ressources sur la non binarité :

Le blog la vie en queer, tenu par une personne trans non-binaire bi.

Une petite BD où une personne parle de son vécu en tant que personne non-binaire.

Un chaine youtube qui parle transidentité , non binarité, et autisme. Avec notamment cette vidéo qui peut être intéressante pour les néophytes.

Dans ce même sous forum, on a déjà parlé dans la partie web série de Gender Derby, qui suit Jasmin, une personne trans genderfluid.
Non binaire. Pronoms : il et elle
Pour un monde littéraire toujours plus queer !

Avatar du membre
Mira2012
Messages : 2066
Enregistré le : dim. 4 nov. 2012 19:42
Localisation : Paris

Re: Identités queer

Message par Mira2012 »

Interessant, merci. La BD est touchante. Bizarrement, je m'y suis pas mal reconnue, alors que je ne suis pas non-binaire (du moins je ne le pense pas :? ).

Ce qui me fait me demander: à partir de quel moment se sent-on non binaire? Est-ce une realisation soudaine? Un long développement? Qu'est-ce qui fait que l'on se sente ni homme ni femme (ou les deux) ? Puisque l'on peut tout à fait refuser le poids des conventions - et ne pas se reconnaitre dans les modèles féminins ou masculins - sans être non-binaire, qu'est-ce qui rend la non-binarité évidente pour certain(e)s? Comment être sur que ce n'est pas une construction de l'esprit?

Merci de nous éduquer :)

Avatar du membre
Scrameustache
Messages : 412
Enregistré le : sam. 20 oct. 2018 09:37
Contact :

Re: Identités queer

Message par Scrameustache »

Mira2012 a écrit :Interessant, merci. La BD est touchante. Bizarrement, je m'y suis pas mal reconnue, alors que je ne suis pas non-binaire (du moins je ne le pense pas :? ).

Ce qui me fait me demander: à partir de quel moment se sent-on non binaire? Est-ce une realisation soudaine? Un long développement? Qu'est-ce qui fait que l'on se sente ni homme ni femme (ou les deux) ? Puisque l'on peut tout à fait refuser le poids des conventions - et ne pas se reconnaitre dans les modèles féminins ou masculins - sans être non-binaire, qu'est-ce qui rend la non-binarité évidente pour certain(e)s? Comment être sur que ce n'est pas une construction de l'esprit?
Je n'ai pas de réponse toute faite, tous les parcours sont différents. Et chacun·e a sa propre du vision du genre en général, et du sien en particulier. Est ce qu'on se retrouve dans le genre qu'on nous a assigné à la naissance ? Dans le genre que les gens projettent sur nous en nous voyant ?
En ce qui me concerne, c'est un cheminement. Et pour les questions que j'ai mises en gras, je répondrai : oui, et oui. ;)
Non binaire. Pronoms : il et elle
Pour un monde littéraire toujours plus queer !

Avatar du membre
Atta
Modérateur
Messages : 3010
Enregistré le : mer. 23 févr. 2011 13:52
Localisation : Upside down

Re: Identités queer

Message par Atta »

Merci pour les liens!! Je vais prendre le temps de regarder en détail.
La bd est très intéressante.
Du coup je suis allée voir des termes de vocabulaires utilisés et j'ai l'impression d'avoir des millénaires de retard ah ah :)

Je reviendrai après mon inspection archéologique de tout ça mais si quelqu'un veut partager autre chose , avec plaisir!
“My silences had not protected me. Your silence will not protect you.” Audre Lorde
"Disrespect invites disrespect. Violence incites violence. When the powerful use their position to bully others, we all lose." Meryl Streep

Avatar du membre
Scrameustache
Messages : 412
Enregistré le : sam. 20 oct. 2018 09:37
Contact :

Re: Identités queer

Message par Scrameustache »

Je pose ici quelques ressources sur le genre, mais avant je voulais demander à la modération si c'était possible de créer un topic dédié à la non binarité et d'y regrouper les différents messages à ce sujet ? Ici c'est un peu perdu au milieu du reste, et surtout dans un topic qui s'appelle Homosexualité et communauté, c'est pas forcément clair et parlant je trouve.

Ici, pas mal de définitions autour du genre.

Ci dessous, la licorne du genre, avec ces différents curseurs.
Image

Et , la chaine youtube de Ash Hardell (en anglais par contre) qui parle de genre, de non binarité, entre autres.
Modifié en dernier par Scrameustache le lun. 10 déc. 2018 20:02, modifié 1 fois.
Non binaire. Pronoms : il et elle
Pour un monde littéraire toujours plus queer !

Avatar du membre
Mira2012
Messages : 2066
Enregistré le : dim. 4 nov. 2012 19:42
Localisation : Paris

Re: Identités queer

Message par Mira2012 »

d'accord avec Scrameustache pour un nouveau topic.
(et merci pour les infos!)

Avatar du membre
Scrameustache
Messages : 412
Enregistré le : sam. 20 oct. 2018 09:37
Contact :

Re: Identités queer

Message par Scrameustache »

J'suis saoulé parce que je viens de passer l'aprèm avec une copine (j'ai l'impression que ça pourrait aller dans Confidences, mais c'est en rapport avec ma non binarité donc bon...), et que je n'ose pas aborder ma non binarité avec elle, mais que du coup je suis mal à l'aise de pas le faire, parce que je fais attention à comment je me genre, et que je suis pas vraiment moi même quoi.
Pourtant, je tiens un blog, sur lequel j'ai fait un coming out. Je lui ai dis à un moment que ça n'allait pas fort, et que j'expliquais pourquoi dans cet article. Donc je sais qu'elle l'a lu, mais sa seule réponse a été par texto, un truc du genre "ah oui, ça a l'air compliqué". Depuis, plus rien, elle ne m'en reparle pas.
Alors, je sais vous allez me dire que c'est à moi de ramener le sujet sur le tapis, mais c'est lourd et j'en ai marre. Et j'en ai marre de devoir tout expliquer mille fois, et que les gens s'intéressent pas un minimum alors qu'ils sont dans mon entourage proche. Je fatigue.
Du coup, ça changera rien pour moi directement, mais je pose ça là au cas où : si quelqu'un·e vous fait un coming out non binaire, hésitez pas à poser des questions sur ce que ça change, comment iel préfère être genré·e, si y a des choses à ne pas faire, pas dire. En tout cas, prenez le en compte, et ne faites pas comme si ça ne changeait rien, parce que ce n'est pas le cas, et que pour nous, ça peut déjà être un pas énorme de faire ce coming out, et qu'on a pas forcément toute l'énergie nécessaire derrière pour renchérir et tout expliquer de nous même.
J'ai presque envie d'envoyer un texto commun à tous mes ami·e·s, et de leur balancer en deux trois mots d'explication, et en donnant mes pronoms, au moins ce serait clair.
Non binaire. Pronoms : il et elle
Pour un monde littéraire toujours plus queer !

Avatar du membre
Sperenzae
Modérateur
Messages : 943
Enregistré le : mer. 30 août 2017 17:20

Re: Identités queer

Message par Sperenzae »

Peut-être que ton amie ne sait pas comment réagir face à ce changement. Et que la meilleure manière de faire pour elle est de mettre un mouchoir dessus.
Ou peut-être qu’elle se pose aussi des questions.
Je peux comprendre ta fatigue mais tu es le meilleur vecteur pour en parler. L’inconnu et la méconnaissance font toujours peur.
Le temps permettra peut être aux gens d’apprivoiser leur questionnement et de te les poser.
Je suis pas sure que tu doives le prendre comme une marque d’inintéret de sa part.

Mais je prends bonne note de poser pleins de questions si je me retrouve dans la situation de ton amie :)!

Avatar du membre
Mira2012
Messages : 2066
Enregistré le : dim. 4 nov. 2012 19:42
Localisation : Paris

Re: Identités queer

Message par Mira2012 »

C'est aussi peut être qu'elle ne voit pas comment aborder ce sujet en particulier... Ou qu'elle n'ose pas, qu'elle ne sait pas que tu aimerais en parler et qu'elle a peur d'être trop indiscrete. J'ai un copain trans et le laissait toujours aborder le sujet en premier, de peur de le blesser pas maladresse...

T'ecoutes-t'elle sur d'autres sujets ?

Avatar du membre
Scrameustache
Messages : 412
Enregistré le : sam. 20 oct. 2018 09:37
Contact :

Re: Identités queer

Message par Scrameustache »

Je ne le prends pas comme une marque d'inintérêt, et oui, elle est capable de m'écouter sur d'autres sujets.
Je comprends ses peurs, j'imagine. Enfin ça se trouve il n y en pas, elle se dit juste que ça ne change rien.
Oui, mais pour ton ami trans, tu savais qu'il y aurait des changements, du type prénom, pronom etc... Tu t'y attendais et étais prête à cela j'imagine ?
Non binaire. Pronoms : il et elle
Pour un monde littéraire toujours plus queer !

Répondre