Anni & Jasmin : Entraide amicale (Épisodes 5793, 5797, 5798)

Article lié à la série Gute Zeiten Schlechte Zeiten

Épisode 5797 : Nouvelle amitié

Ayla et Elena donnent un coup de main à Jasmin dans la fabrication de ses tee-shirts. Elena est heureuse de pouvoir se changer les idées après l’attaque dont elle a été victime. Ayla lui conseille de rester encore quelques nuits chez Philip, au cas où ce cinglé essayerait encore de l’approcher.

AYLA : Où est Émilie, au fait ?
ELENA : Elle ne se fait pas de l’argent sur les tee-shirts aussi ?
JASMIN : Elle n’a pas donné signe de vie depuis des jours.
AYLA : C’est typique d’elle, elle aime bien laisser les autres travailler pour elle.

Sunny arrive alors dans le magasin. Jasmin lui annonce que « Tussi attack » a son 1er contrat. Sunny la félicite et lui propose son aide. Ayla raconte que Nele a demandé un temps mort. Jasmin pense que Mesut a merdé. Jasmin n’est pas sûre que ses tee-shirts plaisent. Sunny a alors une idée. Elle se photographie avec un des tee-shirts et l’envoie sur sa page personnelle sur internet.
Sunny leur montre alors une méthode rapide de pliage de tee-shirt. Jasmin dit en riant qu’elle est embauchée.
Sunny l’impressionne encore quand elle arrive à lui donner le nombre de tee-shirts faits alors que Jasmin avait oublié de compter.

JASMIN : That’s my girl !!

Elena s’en va car elle doit amener le chien Chucho à l’entrainement canin. Jasmin lui dit que de toute façon elles ont presque fini. Sunny précise qu’il n’en reste plus que 70 à faire.

Malgré tout, Jasmin ne voit plus la fin devant sa machine à coudre.

SUNNY : Et Anni, elle ne pourrait pas nous aider ? Oh, mauvais sujet ?
JASMIN : Nous sommes séparées.
SUNNY : Je suis désolée, je ne le savais pas.
JASMIN : Comment tu pouvais le savoir ?!
AYLA : Tu lui as parlé récemment ?
JASMIN : Je n’ai aucune idée avec qui elle sort.
AYLA : Elle n’a pas de nouvelle petite amie, si c’est ce à quoi tu penses.
JASMIN : De toute façon, ça m’est égal, j’ai assez à faire ici.

Plus tard, Ayla, Jasmin et Sunny sont au Mauerwerk pour manger ensemble. Jasmin les invite mais demande à Sunny de passer la commande. Anni est aussi là et va voir Jasmin car elle veut lui dire quelque chose.

ANNI : Bon, avant que tu ne l’apprennes par quelqu’un d’autre, je vais me marier.
JASMIN : Comment ça ?!
ANNI : C’est pas comme tu le penses, c’est juste un mariage blanc. C’est un réfugié et ils vont le renvoyer on ne sait où. De toute façon c’est une longue histoire mais ça serait sympa si tu pouvais te rappeler son nom : Amar.
JASMIN : Et pourquoi ?
ANNI : Parce que les autorités vont regarder si c’est un mariage blanc. Donc ils pourraient te poser des questions à ce propos. Ça serait cool si tu disais qu’il est la raison de notre rupture. Oui je sais je te demande beaucoup, mais c’est vraiment un mec bien et sinon ils le renverront au Mali. Je voudrais juste l’aider.
JASMIN : Pourquoi pas.
ANNI : Vraiment ? Merci. Amar.
JASMIN : C’est clair.
ANNI : Je dois y aller, je te remercie.

Une fois Anni partie, Jasmin a du mal à sourire, pourtant Sunny pense que le fait qu’elles se soient reparlées est un bon signe.

JASMIN : Pourquoi ?
SUNNY : On ne doit jamais laisser tomber, j’en ai fait moi-même l’expérience. On peut résoudre les problèmes, si on se parle. Sûrement que vous avez encore une chance comme Vince et moi.
JASMIN : Si tu le dis.

Mais lors d’une conversation avec Ayla, Jasmin montre qu’elle n’a pas digéré ce faux mariage d’Anni. Sunny entend de loin leur conversation.

AYLA : Mais c’est seulement un faux mariage pour aider quelqu’un. Au moins elle te l’a dit.
JASMIN : Super et à cause de ça, je dois bien le prendre. Et d’après Sunny, il y a encore de l’espoir. Ses dizaines d’années d’expérience disent qu’il y a encore une chance entre moi et Anni, puisqu’elle me parle encore. Bientôt elle va me dire qu’on ne peut pas tomber enceinte en s’embrassant avec la langue.
Sunny arrive alors mais ne dit rien. Les trois femmes partent manger.

De retour au magasin les filles viennent de finir le dernier tee-shirt. Ayla s’en va car elle doit aller travailler à l’hôpital.

JASMIN : On est une méga team, sans toi je n’y serais pas arrivée.
SUNNY : Je dois aussi y aller.
JASMIN : On pourrait retourner faire du shopping ?
SUNNY : Tu n’as pas besoin de faire comme si on était les meilleures amies. Mes dizaines d’années d’expérience me disent que de toute façon tu n’en as rien à faire de moi.

Retour à la fiche de présentation Gute Zeiten Schlechte Zeiten

A propos de Nathalie Danel

Avatar
Chroniqueuse et Traductrice Allemand

Répondre