Interview de Lana Parrilla, l’interprète de Regina Mills La Méchante Reine

Interview liée à la série Once Upon a Time

Lana Parrilla - Once upon a time

Interview accordée à Valerie Anne le 15 septembre 2014 pour le site Afterellen.com

Très bien ! Qu’est-ce que vous préférez chez Regina ?

Regina me tient tout le temps en haleine. C’est un personnage très complexe, elle me surprend constamment. J’aime son désir ardent pour le changement et l’évolution, elle ne se contente plus de ce qu’elle est – elle avait l’habitude, lorsqu’elle était la Méchante Reine, d’être catégorique : elle voulait rester qui elle était, elle n’arrêtait jamais, elle était sans cœur, extrêmement impulsive. Aujourd’hui, elle s’est rachetée et tout cela résulte de l’amour qu’elle porte à Henry. Et je crois que grâce à cela elle apprécie réellement cette nouvelle « elle » devenue gentille et essayant de faire les choses bien. Et pourtant nous aimons la Méchante Reine en elle, nous aimons la Regina narquoise, celle qui se déchaîne contre les autres, impulsive et sarcastique, mais les vieilles habitudes ont la vie dure, elle aura toujours un peu de ça en elle. Je crois que ce que j’aime chez elle c’est qu’elle cherche constamment à évoluer, c’est une qualité merveilleuse chez tout être humain, et voir ça chez un personnage de fiction télévisée est encore plus intéressant, en tout cas pour moi, l’actrice. C’est divertissant également, extrêmement divertissant.

J’ai demandé à quelques-uns de nos lecteurs ce qu’ils voudraient que je vous demande et une chose est revenue à plusieurs reprises. Que les fans soient pour le SwanQueen ou pour une autre relation entre deux femmes, beaucoup de réponses négatives qu’ils ont reçues disaient que les relations lesbiennes « n’avaient rien à faire » dans les contes de fées ou dans les « séries familiales ». Avez-vous des conseils pour les personnes qui se sentent attaquées parce qu’elles veulent voir une relation homosexuelle dans une série telle que Once Upon a Time, pour ces personnes qui sont harcelées parce qu’elles sont LGBT ou parce qu’elles les défendent ?

Je ne cautionne pas le harcèlement, point. Je crois que tout le monde a le droit de ressentir ce qu’il veut et de l’exprimer. Je suis pour la liberté d’expression et la liberté de discours, je suis pour. Je crois que si quiconque a une espèce de fantasme pour n’importe quel personnage qui le touche ou l’inspire, personne n’a à y redire. Personne. Je crois que tout le monde peut ressentir ce qu’il veut. Je ne pense pas nécessairement que les personnages évolueront dans ce sens parce que ce n’est pas la vision des choses des producteurs ou scénaristes, ils n’ont pas créé Once Upon a Time en se disant que Regina et Emma seraient un couple. Donc, malheureusement, je ne pense pas qu’ils le feront. Cependant, si jamais la série avance dans cette direction et que ces deux-là deviennent un tout, je les soutiendrais complètement, vraiment. Je n’aurais aucune objection à ce qu’ils le fassent. Je raconte des histoires, c’est mon métier. Je dépeins des personnages. Et si c’est ce qu’il devait se passer entre Emma et Regina, alors je raconterais cette histoire avec tout mon cœur, en toute sincérité, comme je l’ai fait depuis le début avec ce personnage.

Je crois qu’il est possible que les gens aient tendance à voir Regina et Emma ensemble en partie parce que vous êtes une grande défenseuse de la cause LGBT. Les gens retiennent et apprécient ce soutien et savent que vous nous feriez honneur dans un rôle homosexuel.

Eh bien, vous savez, je suis une très grande militante. J’aime la communauté LGBT. Mes cousins sont gays, certaines de mes meilleures amies sont lesbiennes, j’ai grandi dans cette communauté toute ma vie. C’est une communauté que je soutiens depuis que je suis – je veux dire, mon cousin Cesar, qui est gay, m’a conduite à l’autel lors de mon mariage. Il l’a fait. C’est mon meilleur ami, mis à part mon mari, et j’adore la communauté et ai toujours été militante. J’ai été dans des bars gays et lesbiens alors que j’étais probablement trop jeune et avais de faux papiers [rires]. J’ai toujours eu des amis gays, lesbiennes et transgenres, donc j’aime cette communauté, réellement et dès que je peux la soutenir, je le fais. De NOH8, aux GLAAD, à l’HRC, à ce que vous voulez. Et parfois en tournant à Vancouver je rate beaucoup d’événements, mais je soutiens toujours cette communauté.

Même le fait que vous acceptiez de faire cette interview avec nous à Afterellen suite au femslash tournament ; les gens ont été réellement contents que vous vouliez nous parler.

Au fait, vous savez, pour tous les SwanQueens, j’ai trouvé quelque chose de plutôt intéressant l’autre fois – et j’ai même pris une photo et l’ai envoyée à Jennifer Morrison [ndlt: l’actrice interprétant Emma Swan] parce que c’était un pull en cashmere tellement génial – Red Valentino a sorti ce pull TELLEMENT génial : un cygne [ndlt : swan en anglais] avec une couronne ! [rires] J’ai pris une photo et l’ai envoyée à Jen en disant « Oh mon Dieu, j’ai vu ça et j’ai pensé à toi ! » et elle m’a répondu « On devrait en prendre un toutes les deux ! », j’ai trouvé ça génial. Nous soutenons toutes les deux le SwanQueen, vraiment. Malheureusement ils n’avaient qu’un XS [rires]. Mais si quelqu’un quelque part nous en trouve un, nous le porterons. Je n’y croyais pas, je me suis dit « Oh, mon Dieu », puis je me suis demandé « Est-ce que Valentino aurait fait ça pour le SwanQueen ? ». C’était presque comme si c’était un fan art que j’avais déjà vu avant, c’était vraiment une sacrée coïncidence, c’était vraiment cool. Je ne sais même plus… je ne me rappelle plus la question que vous aviez posée, ah ! Qu’ils étaient contents que l’on fasse ça. Je suis TELLEMENT contente que l’on fasse cette interview ! Comme j’ai dit, j’adore les SwanQueens et j’ai même reçu des bijoux SwanQueen et d’autres choses que les gens m’ont envoyées, je trouve ça génial. Je trouve ça fantastique et comme j’ai dit, j’aime tous les ships et les soutiens tous.

Et je vous remercie énormément de me parler. Pourriez-vous nous donner un petit aperçu de la saison 4 avant de partir ?

Huuummm. J’avais quelque chose en tête mais maintenant c’est parti. Je dirais, qu’on est à fond dans l’histoire de la Reine des neiges, nous nous concentrons beaucoup dessus dans le premier épisode. Nous reprenons là où le film La Reine des neiges s’est arrêté. Nous en sommes donc à la fin de La Reine des neiges, et nous avançons à partir de là. Nous sommes à Arendelle et développons cette histoire. De retour à Storybrooke nous essayons de comprendre pourquoi notre ville est gelée et qui est la Reine des neiges. Je ne peux pas vous en dire beaucoup plus, je suis désolée ! J’aimerais pouvoir ! Il y a aussi la relation entre Belle et Rumple et le fait que Rumple ait été jusqu’à tuer la Méchante Sorcière de l’Ouest et que Belle n’ait pas la vraie dague pour contrôler le Ténébreux. Cette histoire sera développée et vous en verrez beaucoup là-dessus. Il y a beaucoup de nouveaux personnages cette saison-ci et je pense que nous allons être surpris. Elsa n’est pas celle que l’on pense. Je crois que c’est le mieux que je puisse faire. Restez à l’écoute.

Super ! Verrons-nous davantage de costumes de la Méchante Reine cette saison-ci ? Nous adorons ces costumes de contes de fées.

Je sais, moi aussi, même si je ne peux ni respirer ni manger en les portant [rires]. Ils sont géniaux pour qui veut faire un régime : mettez juste un costume. Ils sont super si vous devez faire un régime pour quelques jours. Oui. Il y en aura !

Interview originale sur le site Afterellen.com

Retour à la fiche de présentation Once Upon a Time

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

2 commentaires

  1. Avatar

    Je vais commencer comme Price: J’adore lana parilla, c’est vrai qu’elle fait beaucoup de choses pour la cause LGBT.
    A partir de là, le fait qu’elle dise plus ou moins qu’elle accepterais de jouer un personnage lesbien ne me surprend pas plus que ça 😉
    et ceci dit ils devraient définitivement engager Price en scénario, car une Elsa lesbienne refoulée, moi je dis OUI 😀
    Et pour rebondir sur l’interview j’ai vu que justement, le créateur du pull qui pourrait fait penser au Swan queen leur a envoyé un pull à chacune. J’ai trouvé ça amusant ^^

  2. Isabelle B. Price

    J’adore Lana Parrilla ! Je la trouve talentueuse, engagée et très séduisante. Pour autant, dans cette interview je trouve qu’elle fait le jeu des studios hollywoodiens et des créateurs de la série qui ne montrent aucun personnage LGBT dans OUAT.
    Je ne nie pas son engagement pour les LGBT, je trouve juste que c’était parfait et facile que ce soit elle qui fasse cette interview en disant qu’elle soutenait tous les couples quels qu’ils soient. Soyons honnêtes le couple SwanQueen (Emma/Regina) c’est juste dans nos rêves (mais ça fonctionne super bien dans les fanfictions, il faut bien le reconnaître, on sait rêver) et du coup laisser la possibilité à Lana Parrilla de dire qu’elle aime tout le monde et qu’elle tournerait tout ce qu’on lui demandait, ça met tout le monde d’accord. Un peu trop peut-être.
    Parce que le véritable engagement ce serait de mettre un vrai couple LGBT dans la série. C’est ça le sujet. Quitte à revisiter tous les comptes de notre enfance et à faire de la méchante reine une femme complexe, blessée et en quête de rédemption, autant aller jusqu’au bout et faire d’Elsa, la Reine des Neiges, une lesbienne qui ne s’assume pas et qui est du coup incapable de maîtriser son pouvoir jusqu’à ce qu’elle rencontre une femme et qu’elle apprenne enfin à s’aimer même si elle est différente ! Ça ce serait novateur !
    Pas une actrice LGBT friendly qui dit qu’elle aime tout le monde et qu’elle serait ravie de jouer un personnage lesbien si on lui en proposait un d’intéressant (ok, elle ne le dit pas comme ça mais on sait lire entre les lignes).

Répondre