Survivor’s Remorse : Interview d’Erica Ash, l’interprète de Mary Charles « M-Chuck » Calloway

Erica Ash - Survival's Remorse

Interview accordée à Eboni Rafus le 4 novembre 2014 pour le site Afterellen.com

D’ailleurs, dans la famille de M-Chuck sa sexualité n’est jamais en question, jamais un problème, ça fait partie des choses rafraîchissantes de cette série. Elle est lesbienne. Sa famille l’aime. Point. J’adore quand, dans l’épisode quatre, Cam défend M-Chuck et essaye de lui trouver une place dans l’église pour qu’elle puisse être elle-même. Pourtant la série aborde des sujets importants comme la discrimination ou le croisement entre spiritualité et sexualité, mais cela vient de l’extérieur de la famille.

Je trouve cela vraiment important. Je trouve ça super qu’on soit une famille noire. Parce que venant moi-même d’une région du sud des États-Unis regroupant de nombreux chrétiens fondamentalistes, je sais que cela peut-être difficile au sein de la communauté noire. Vous savez, que tout le monde dans la famille soit si ouvert que personne n’en parle jamais. Ça peut être particulièrement dur dans une église noire. J’en avais parlé avec les scénaristes lors de l’une de nos premières réunions. En tant que fille de deux pasteurs, je leur ai dit « Il faut que nous parlions des églises ».

D’ailleurs, pour votre gouverne, dans l’épisode quatre à la base nous avions beaucoup de figurants. Au final, dans les scènes d’église il y a peut-être la moitié ou les trois-quarts des figurants présents au départ. Certaines personnes sont parties parce qu’elles n’approuvaient pas le contenu de l’épisode et n’aimaient pas le sujet. Elles ne voulaient pas faire partie de ça. Je crois que ça veut tout dire.

Ça en dit beaucoup effectivement. Et ça fait écho à la fin de l’épisode : il y aurait pu avoir une fin heureuse quand le pasteur réalise ses erreurs et change la façon de faire de l’église, mais ça n’aurait pas reflété la réalité. Merci aux scénaristes de ne pas avoir choisi la facilité.

Je crois que la série fait beaucoup ça, on ne choisit pas la solution de facilité. Mike O’Malley a tout le mérite, c’est lui qui fait tout ça.

Une autre chose que j’aime dans l’écriture de la série : la complexité des personnages. M-Chuck est clairement très profonde.

Elle est aussi très intelligente. J’aimerais que gens voient à quel point elle est intelligente. Ne vous laissez pas avoir par son langage vernaculaire. Elle a la tête bien pleine.

Oui, on le voit au fur et à mesure de la saison. On a l’impression que tous les personnages sont plus complexes que ce que l’on croyait au début. Je dois admettre qu’au début je la trouvais très caricaturale, une sorte de coureuse de jupons juste là pour coucher avec tout le monde. Puis, j’ai réalisé qu’elle était bien plus que ça. Donc, je me demandais…

Est-ce qu’en fait je pourrais vous parler de ça ?

Oui, bien sûr. J’allais justement vous demander de le faire.

Je n’ai jamais eu l’occasion d’en parler dans aucune des interviews que j’ai pu faire, et je crois que c’est quelque chose d’important. Je crois que, parfois, lorsque quelqu’un possède une caractéristique qui n’est pas globalement acceptée, nous avons tendance à ne pas nous intéresser à cette personne. Donc il a fallu que je m’interroge sur ce qu’avait dû être la vie de M-Chuck : elle a grandi dans un quartier sensible en devant faire avec des mecs très intéressés par elle alors qu’elle était intéressée par les filles. Ça n’a pas dû être du gâteau pour elle. À un moment, elle a bien dû avoir affaire à un abruti de Dorchester projects qui a dû se sentir méprisé parce qu’il ne pouvait pas sortir avec elle. Peut-être même qu’il a cherché à se venger. Peut-être que pour détourner l’attention d’elle, elle a dû rejoindre les bandes de garçons. Du coup, ils se sont probablement tous concentrés sur les filles [qu’ils couraient]. Du genre « Eh, ne vous moquez pas de moi, je suis des vôtres, les mecs ! » Peut-être était-ce un mécanisme de défense pour elle ? Et finalement c’est un peu ce qu’elle est devenue. Est-ce logique ?

Oui, tout à fait. Merci d’avoir anticipé ma question.

Et c’est ce que je voulais dire quand je parlais d’aller de l’avant : une fois qu’elle aura réalisé qu’elle n’est plus dans cette situation, elle n’aura plus à se protéger ou à détourner l’attention de qui elle est, peut-être qu’alors elle pourra se montrer plus vulnérable, et aussi plus vulnérable en amour.

Pouvez-vous nous donner quelques indices sur ce qu’il va se passer dans le dernier épisode ou peut-être nous donner une petite idée de ce à quoi l’on peut s’attendre dans la seconde saison vis-à-vis des relations amoureuses de M-Chuck ?

Malheureusement, je ne peux pas parce que je suis aussi curieuse que vous. Je me réjouis de ce qu’il va se passer. Il y aura d’autres filles dans cette saison, mais quant à savoir quelles relations seront secondaires et qui reviendra dans sa vie, ça je vais devoir le garder secret.

Interview Originale sur le site Afterellen.com

A propos de Lou Morin

Lou Morin
Traductrice Anglais/Français

Répondre